undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Album|Modifier
Prix:13,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

L'histoire : Annie Edson Taylor, donne des leçons de valse et de bonnes manières jusqu'au jour où trop âgée elle doit fermer boutique. Voyant ses maigres économies fondre comme neige au soleil et ne voulant pas finir sa vie à l'hospice, elle décide à 63 ans de réaliser un exploit qui pourra lui apporter gloire et fortune : descendre les chutes du Niagara enfermée dans un tonneau !

Chris Van Allsburg sort un peu de ce à quoi il nous avait habitué avec la véritable histoire d'Annie Edson Taylor, cette femme qui fut la première (et la seule de sexe féminin) à descendre les chutes du Niagara dans un tonneau.
Rien de fantastique donc dans cet album même si l'auteur s'en défend lui-même en écrivant dans sa note finale que cette histoire a tout de même un côté un peu irréel.

Les illustrations de Van Allsburg sont toujours aussi belles et j'ai bien aimé l'histoire de cette femme âgée qui, pour échapper à la misère, a l'idée folle et le courage de mettre à exécution son projet de descendre les chutes du Niagara en tonneau.
Elle fait preuve d'une sacrée énergie et volonté pour parvenir à son objectif alors qu'elle est âgée de plus d'une soixantaine d'années ! Quelle "grand-mère" ! On est de tout coeur avec elle, bien que l'on se demande comment un tel exploit pourrait vraiment lui apporter la fortune... prestige de la réussite et célébrité peut-être... mais fortune... ?
Malheureusement pour elle, on ne s'y trompait pas, mais pas forcément pour les raisons auxquelles on aurait pu penser. Si Annie ne trouvera ni fortune ni gloire c'est simplement parce qu'elle n'avait pas le physique de l'emploi.
C'est en cela que je trouve cet album intéressant à exploiter (pour les enseignants).
Lors de ses déplacements, les gens qui s'attendaient à voir une belle et jeune aventurière découvrent que la "Reine du Niagara" n'est autre qu'une petite vieille ! A son grand désarroi, elle sera même délaissée au profit du tonneau pour lequel le public trouvera plus d'intérêt !
Au lieu de s'émerveiller finalement qu'une personne aussi âgée ait tenté et réussi un tel exploit, les gens se sont davantage attachés à son physique.

Cette histoire interroge : les gens veulent du rêve mais faut-il nécessairement être beau et jeune pour devenir célèbre et attirer les foules ? Cela rend-t-il les choses plus faciles que pour quelqu'un de plus "commun" ou "banal" ?

Je ne peux m'empêcher de penser à la lecture de cette histoire aux chanteurs ayant une "gueule" de jeune premier qui ne marchent que parce qu'ils plaisent aux midinettes mais qui bien souvent ne durent pas sur le long terme. A ces chanteuses un peu trop "rondes" qui ont su déclencher un intérêt mais que l'on s'empresse de faire maigrir pour les faire rentrer dans une certaine "norme". Et puis aussi à cette américaine Susan Boyle, qui elle non plus n'avait pas le physique des canons de beauté en vigueur aujourd'hui et qui avait surpris, lors d'un télé crochet, par sa voix (elle avait fait le buzz mais depuis, silence radio...?).
Bref la liste est longue d'exemples d'hier et d'aujourd'hui et peut amener à de longs débats.
La question est posée, que faut-il vraiment avoir pour réussir dans le domaine du show-biz (chanson/cinéma) ?

(Autre possibilité de débat : la précarité et la difficulté à survivre pour de plus en plus de personnes âgées à la retraite.)

A la fin de l'album, l'auteur apporte des précisions sur Annie Edson Taylor et le pourquoi de son intérêt pour elle. On peut y voir une véritable photo d'elle et le nom d'autres personnes ayant tenté la même folie qu'elle les années qui suivirent.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L’histoire vraie d’Annie Edson Taylor, la seule femme à avoir descendu seule les chutes du Niagara en 1901. Veuve de 62 ans, elle avait sillonné l’Amérique en donnant des leçons de danse jusqu’à ce que la nécessité la contraigne à trouver une idée pour financer sa retraite. C’est alors qu’elle conçoit ce projet fou de descendre les chutes du Niagara dans un tonneau spécialement conçu pour cet exploit dans l’espoir d’en tirer ensuite fortune. Mais bien qu’elle réussit ce que nul n’avait même essayé avant elle et fit un temps la fierté de l’Amérique, son extraordinaire courage ne l’enrichit pas. Fou !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Annie Taylor était une institutrice un peu âgée qui n'avait plus d'élèves. Elle décida donc de faire un exploit qui lui apporterait la fortune. Pour cela, elle choisit de descendre les chutes du Niagara dans un tonneau ! Ce livre raconte l'histoire extraordinaire et pourtant vraie de cette femme qui la première osa se lancer dans les chutes du Niagara. Une biographie illustrée à la manière d'un album de photos ancien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,00 €
5,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)