undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

2,8 sur 5 étoiles4
2,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 avril 2013
Devrais etre lu par tout decideur dans le monde de l'entreprise.

Donne de précieuses indications sur l'evolution des organisations

Précieux pour qui veut favoriser une saine émulation/partenariat dans ses équipes a long terme.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2013
auteur agréable, bien connu, il nous fait entrer dans nos contradictions... j'ai aimé le ton amusé et aussi la relation des Français par rapport aux néo-Lamarkisme
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2012
Intéressant, ça fait réfléchir. Les autres commentaires ont déjà parlé de l'argument de fond, sur la vision "évolution" des entreprises, je n'y reviens pas ici.

Mais je voudrais insister sur l'écriture : c'est extrêmement mal écrit, à tous points de vue. D'abord sur la forme (il manque des mots, c'est bourré de fautes de français et d'orthographe, à croire que les Editions Eyrolles n'ont pas de correcteur, et à faire regretter d'avoir mis 20 euros dans ce truc écrit rapidement sur un coin de table) ; mais le plus grave est que le fond s'en ressent énormément. Il arrive qu'on doive relire un paragraphe trois fois pour être à peu près sûr de ne pas avoir fait de contre-sens ! Sur la plupart des analogies avec les théories de Darwin, je suis bien contente d'avoir lu tout Dawkins auparavant (et lui est un formidable vulgarisateur, qui écrit remarquablement) sinon je pense que je n'aurais absolument rien compris.

Finalement, le livre porte sur l'entreprise, donc ça parle d'adaptation des entreprises, mais on aurait aimé un point de vue peut-être plus large sur l'adaptation de la société humaine dans son ensemble. Picq a l'air fasciné par Steve Jobs, et je ne suis pas sûre d'avoir envie que le modèle Apple se généralise.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2011
Darwinisme et adaptation des entreprises aux évolutions. Opposition à un esprit imprégné de transformisme dirigé par un ordre ou une finalité. Pour le darwiniste, il n'y a pas de loi (ex : on va vers des organismes de plus en plus complexes; on va vers le progrès et l'amélioration des conditions de vie) mais des mécanismes et des probabilités qui font que tout peut se produire au sein du jeu des possibles y compris la régression et l'extinction.(ex : une société reposant sur un modèle actuel et optimisé ne pourra s'adapter; pour s'inscrire dans la durée, il faut donc intégrer en plus une diversité de modèles candidats à prendre le relais en cas d'événement ou d'opportunité)

Plus une collection de billets d'humeurs qu'un ouvrage complet et complexe. Livre d'opinion franco-français et non de fond. Heureusement, certaines reformulations de bonne qualité recadrent le propos en regard de passages polémiques, binaires et stériles. Connaissance de l'entreprise indirecte, aucune étude ou expérimentation, justifications douteuses à base d'exemples superficiels, poncifs. Absence de pensée complémentaire (réductionnisme à la problématique du développement durable). Quid de la crédibilité de l'auteur (et de sa cause) après ce type d'ouvrage ? On sent l'universitaire un poil frustré (en particulier contre les ingénieurs français en regard du manque de reconnaissance des chercheurs), qui supporte mal la contradiction, et on a envie de lui conseiller d'arrêter d'affirmer, de stigmatiser, mais de faire, de diriger une entreprise (bonne chance...) ou de se battre en politique (bon courage...).

Une erreur inquiétante p 180 et suivante : "pour en revenir aux hommes et aux chimpanzés, notre cerveau est trois fois plus gros mais avec seulement 25% de neurones en plus" " nous sommes devenus très intelligents non pas....mais avec un peu plus de neurones". Que nenni : nous avons 11 fois plus de neurones (60 à 100 milliards versus 5 à 9 milliards)

En revanche, je recommande très chaudement du même auteur : "qu'est ce que l'humain" avec Michel Serres, "aux origines de l'humanité" avec Y Coppens tomes 1&2, "le singe, frêre de l'homme"
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)