Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une approche socio-historique du bouddhisme en Occident, 14 décembre 2010
Par 
Bibliophilette (France - Centre) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Rencontre du boudhisme et de l'occident (Poche)
Dans un livre dense, Frédéric Lenoir retrace l'histoire de la présence du bouddhisme en Occident, en soulignant très justement que :
1) cette présence n'a pas été linéaire. L'engouement pour le bouddhisme a connu des périodes fastes et des périodes de recul au cours des siècles ;
2) à chaque moment de l'histoire, le bouddhisme a été réinterprété par les occidentaux à travers le prisme culturel du moment, c'est-à-dire le prisme de leurs propres centres d'intérêt et représentations. Parfois même il a été instrumentalisé dans des querelles internes aux Européens et au christianisme. C'est ainsi créé un véritable jeu de miroir entre la pensée philosophico-religieuse de l'Occident et celle de l'Orient. Ce jeu explique en grande partie les déformations, malentendus, idées erronées dont a souffert et dont souffre encore le bouddhisme aujourd'hui.

De l'Antiquité jusqu'à nos jours, l'auteur retrace l'enrichissement progressif d'un imaginaire collectif qui retient et se nourrit au fil du temps d'un aspect ou d'un autre. Merveilleux, magie, romance, sagesse, nihilisme nietzschéen, philosophie, religion "sans dieu", ésotérisme, spiritisme, lamas aux pouvoirs surnaturels, mythe d'un Tibet magique et mystérieux, dernière terre sacrée, psychologisme, voici quelques uns des aspects que l'Occident a bien voulu voir dans le bouddhisme.

Aujourd'hui, "Philosophie de l'impermanence, du relatif et du mouvement, offrant du sens sans avoir nécessairement recours à des notions de vérités absolues ni à l'autorité d'une tradition, proposant une éthique de responsabilité individuelle et collective, le message du Bouddha, médiatisé par le dalaï-lama, semble arriver à point nommer en Occident. [...] la philosophie européenne se trouve aujourd'hui dans une grande détresse.[...] Une des grandes forces du bouddhisme, c'est qu'il ne se contente pas de prôner une sagesse du bonheur, il donne des moyens concrets, des techniques, des méthodes censées permettre à l'individu d'explorer son univers intérieur, d'effectuer un travail sur lui-même, de guérir de ses blessures affectives, [...]". Toutes choses fort en vogue aujourd'hui dans notre société comme le montre magistralement Michel Lacroix dans Se réaliser. Petite philosophie de l'épanouissement personnel.

Grâce à sa remarquable analyse socio-historique, Frédéric Lenoir, montre donc comment le bouddhisme a bénéficié depuis 150 ans de préjugés favorables en Occident qui l'a associé aux préoccupations, évolutions et valeurs les plus positives de la modernité. Mais en laissant de côté ses aspects plus religieux et irrationnels, la signification profonde de certains de ses concepts (comme le non-soi par exemple, radicalement antinomique de la conception occidentale de la personne), on déforme la réalité, on s'éloigne de son propre cadre de référence sans pour autant pouvoir, dans la majorité des cas, en adopter totalement un nouveau. Car, ne l'oublions pas, en vérité N'est pas bouddhiste qui veut
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une reférence!!, 10 mars 2006
Par 
Birgit Kleymann (Lille, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Rencontre du boudhisme et de l'occident (Poche)
Ce livre donne un panorama très complet de la "découverte" du Bouddhisme par les Occidentaux, et des différentes formes que ce proccesus a pu prendre... des poursuites d'un Shangri-La magique et autres quêtes romantico- ésotériques par les voyages de missionnaires et autres explorateurs au Tibet à la recherche de chrétiens contemporains d'une spiritualité plus "interne".
Les récits des épopées des premiers représentants du Bouddhisme à l'Ouest (DT Suzuki, T Deshhimaru,...) et des premières tentatives de syncrétismes (Théosophes,...) ne manque pas d'humour.
Le livre est écrit dans un langage limpide et très agréable à lire. Une reférence pour tous ceux qui cherchent à comprendre la face du Bouddhisme qui leur est présentée à l'Ouest.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La rencontre du bouddhisme et de l'Occident
La rencontre du bouddhisme et de l'Occident de Frédéric Lenoir (Broché - 10 novembre 1999)
EUR 22,30
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit