undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles10
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:20,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 décembre 2006
Après avoir, dans ses ouvrages précédents, traité de la vie politique du chimpanzé, des processus de réconciliation chez les primates, puis des bases biologiques de l'altruisme et de la culture, Frans de Waal synthétise ici son propos en comparant directement notre comportement social à celui des deux espèces de chimpanzés, nos cousins les plus proches.

Le résultat est étonnant, troublant - et, réellement, passionnant. Des origines du couple à celles du féminisme, des bases de la politique à celles de l'économie, des signes de compassion aux règles de la coopération, tout leur univers est étrangement semblable au nôtre. On pourra certes montrer quelques réserves sur certaines interprétations, plutôt personnelles ou encore hypothétiques, mais l'évidence est claire : plus nous les connaissons, plus nous nous trouvons ressemblants.

Dans la lignée des Goodall, Fossey, Schaller... De Waal est un des grands primatologues modernes qui, depuis une trentaine d'années, bouleversent tranquillement notre vision des grands singes - et, par la même occasion, des millénaires de pensée philosophique. Très accessible, plein d'humour, bourré d'anecdotes, ce livre met à la portée de tous des découvertes encore trop peu connues. Il intéressera non seulement les biologistes, mais aussi les philosophes, les psychologues, les sociologues, les politiques... et, plus globalement, tous ceux qui, un jour, ont arrêté leur regard sur un grand singe : autrement dit, tout le monde.
0Commentaire|26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Oeuvre d'un primatologue hollandais qui travaille aux Etats-Unis (le genre qui mesure tout, filme tout, etc), ce livre est consacré aux "grands singes" (ici, surtout les chimpanzés et les bonobos) et leur comportement.
Avec, de temps en temps, une incidente sur la similitude avec certains comportements humains.
On ressort de la lecture littéralement bouleversé, et je pèse mes mots.
Non seulement nos "cousins" sont beaucoup moins "animaux" que nous le pensions jusqu'alors (ils font preuve d'altruisme, de compassion, de mémoire affective...), mais ils nous surpassent pour certaines formes d'intelligence (par exemple, la durée de vie d'un homme politique de chez nous, dans une tribu de chimpanzés, serait de trois mois environ selon les primatologues : il finirait forcément par faire une bourde monumentale qui conduirait à son... élimination physique).
Mais en outre, nous-mêmes sommes beaucoup plus "animaux" que nous voulons bien le croire (je vous laisse le soin de découvrir les similitudes entre nos instincts profonds et ceux de nos ancêtres).
Donc, un éclairage très nouveau sur la nature humaine réelle - très éloignée de celle rêvée par la plupart des philosophes, religieux et autres penseurs.
Je vais terminer là, en espérant vous avoir donné envie de lire ce livre magnifique.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2011
L'Homme ne partage pas seulement avec ses plus proches cousins primates - le chimpanzé et le bonobo - la quasi-totalité de ses gênes (99%) mais aussi une grande partie de ses comportements. Tel est le constat de Frans de Waal après une vie d'observation au sein de différents groupes de singes. A travers les grands thèmes du pouvoir, de la sexualité, de la violence et de l'empathie et par l'utilisation de nombreuses anecdotes souvent étonnantes, l'auteur démontre que l'amitié, la vengeance, la sexualité atypique et même les combinaisons politiques appartiennent aussi à d'autres espèces. Chacune n'en possède pas moins aussi ses spécificités, et l'être humain peut être vu comme un mélange du chimpanzé "violent" et du bonobo "pacifiste" et "libidineux" (caricatures que l'auteur prend soin de délimiter).

Cet ouvrage enrichissant permet donc de se faire une plus juste vision de l'Homme et de ses cousins. Il permet aussi de dépasser certains stéréotypes tel celui d'une nature humaine "égoïste" trop souvent mis en avant en sciences humaines.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lorsque j'entends des moqueries de "se disant" intellectuels Européens face au créationnisme Américain, j'ai coutume de dire qu'en France, on en est souvent pas si loin que cela. Les créationnistes religieux pensent que l'homme a été créé par Dieu, une grande partie des Européens, intellectuels ou non, pensent encore que l'être humain n'a rien de commun avec le monde animal. Non qu'ils nient l'évolution, mais l'être humain seul et unique, dans le domaine du vivant, naîtrait "tabula rasa" sans aucun lien avec les animaux, mais doté d'un incommensurable cerveau grâce auquel il aurait créé, au fil du temps, de riches civilisations et de puissantes cultures.
Certes, il est vrai que les animaux n'ont pas un cerveau aussi développé que le nôtre mais il existe tout de même des sociétés et des cultures animales et les animaux, qui sont dotés d'affectif et d'émotions, ont des formes de communication parfois assez élaborées. Lorsqu'on a un animal ou lorsqu'on les étudie, le lien entre eux et nous est évident.
Frans de Waal a travaillé toute sa vie dans le domaine des primates et plus particulièrement dans celui des chimpanzés et des bonobos, sur le plan génétique, nos plus proches cousins primates encore existants. A noter que ces deux familles de cousins primates ont développé des sociétés assez différentes : les chimpanzés sont plutôt très machistes avec un mâle dominant par communauté, plutôt très hétérosexuels, et assez violents, les bonobos ont des sociétés que l'on peut qualifier de très matriarcales et pacifistes avec une sexualité sans limites, hétéro, homo, le bonobo ne compte pas et ne différencie pas...
Dans ce livre, Frans de Waal établit des parallèles entre différents aspects des sociétés de primates et des sociétés humaines : le pouvoir, le sexe, la violence, la bonté.
Au final une troublante et bouleversante réflexion sur les humains, leurs sociétés et nous même. Je regrette de n'avoir pas eu dans les mains un tel livre, 30 ans auparavant au début de ma carrière professionnelle qui a entres autres consisté à gérer des hommes et des femmes, c'est indéniablement un ouvrage majeur pour analyser les comportements humains.
A lire par tout ceux qui veulent faire de la psychologie, de la sociologie ou de l'anthropologie ou travailler dans le domaine des Ressources Humaines.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2013
Frans Waal nous fait partager sa longue expérience de chercheur en éthologie spécialiste des primates.
On y découvre (en tout cas c'était mon cas) que les sociétés de nos frères primates, surtout les chimpanzés et les bonobos, sont extrêmement proches des nôtres. On y retrouve quasiment tout : les positions hierarchiques, les alliances, les stratégies de pouvoir, la solidarité, les agressions suivies de réconciliations, les liens familiaux, les amitiés, etc...
Ses conclusions s'appuient sur des expériences nombreuses, suivant des protocoles scientifiques rigoureux.
Une lecture indispensable pour qui s'intéresse à l'origine des comportements humains.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2015
Livre finement traduit donc assez jubilatoire car Frans de Waal est un narrateur intelligent qui fait des pirouettes très drôles et qui nous tend un miroir tellement adéquat de ce qui fait de nous des chimpanzés souvent quant à notre goût du pouvoir, notre sens hiérarchique,, notre agressivité et nos faiblesses émotionnelles.

Parfois aussi, doux, sensibles,pacifistes négociateurs et hédonistes, c'est le Bonobo qui parle en nous...

Bref, ce livre est un bonheur d'intelligence et de sens du second degré quant à ce que la "nature" nous à légué et quel modèle on décide de choisir ....

PS: Comme toujours envoi parfait, emballage et timing TOP !!! Je dois remercier les salariés d'AMAZON .Ça bosse dur mais le résultat est parfait.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2013
Même commentaire que pour les autres livres de Frans De Waal (Quand les singes prennent le thé et Primates et philosophes). Grande source de connaissances sur le monde animal et grand coup de pied aux fesses de l'humanocentrisme.
Toujours le très bon service d'Amazon.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2015
Attention chef d'oeuvre... Frans de Waal est l'auteur indispensable pour comprendre l'éthologie humaine vue depuis les primates... c'est passionnant, agréable à lire, et on s'attache à ses sujets d'étude, les Jeroen et autres, chimpanzés et bonobos qui nous deviennent familiers et attachants... de Waal en profite pour remettre les pendules à l'heure: oui l'empathie est naturelle aux primates, l'homme inclus, et oui la coopération est une condition de notre survie... à bons entendeurs...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2011
Livre savant mais de lecture facile et vivante, sur les fondamentaux de l'humain et leur inscription dans l'histoire du vivant. Indispensable pour dépasser le mysticisme, utile pour le tolérer.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2013
L'auteur compare le comportement humain et le comportement des grands singes, pour au final nous montrer que l'homme est un animal qui s'ignore, toujours dominer par des attitudes et un instinct complètement venus de notre passé de primates. Pour ceux qui étudient le comportementalisme ou le langage non verbal, c'est à découvrir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)