undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici nav-sa-clothing-shoes Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

8
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Déjà auteur du remarqué "l'armée de Napoléon",Oleg Sokolov nous fournit un récit dense et détaillé des rapports franco-russes de 1800 à l'invasion de 1812.Sokolov s'appuie sur une connaissance approfondie des sources russes et son travail est d'une grande honnêteté intellectuelle sur les motivations des parties prenantes et sur l'histoire diplomatique (les opérations militaires sont,quant à elles,résumées).L'analyse de la question polonaise est particulièrement brillante...et claire,ce qui n'est pas si fréquent.
La narration est alerte et donne un vrai plaisir de lecture,et Sokolov n'oublie pas les personnages-clés dont il donne des portraits souvent hauts en couleurs (Bernadotte,Caulaincourt,Poniatowski...).Sans nier les fautes de Napoléon,Sokolov présente Alexandre comme le principal responsable du conflit.
Nous attendons avec impatience la suite annoncée,consacrée à la guerre de 1812.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 mars 2014
Oleg Sokolov est Russe et démontre avec brio qu'Alexandre 1er est hélas le grand responsable de la guerre entre nos deux pays en 1812. Si la France et la Russie avait été unies contre l'Angleterre le monde d'aujourd'hui ne serait pas le même. Oleg Sokolov commence son ouvrage par une analyse lucide et objective de l'histoire de cette guerre au travers de nouvelles sources et de l'histoire de l'étude ce cette guerre par les historiens russes ou français polluée par la politique due à la Révolution Russe et à la Guerre Froide. Par cette étude, Oleg Sokolov montre qu'il est actuellement, à mon humble avis, le plus grand historien de la période, loin des clichés et des poncifs moderne sur Napoléon et Alexandre. En cela, il rejoint Jacques Bainville pour sa hauteur de vue et le commandant Henry Lachouque pour le sérieuxde son analyse de sources.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Dans Austerlitz : Napoléon, l’Europe et la Russie, publié en janvier 2006, Oleg Sokolov nous avait amenés jusqu’à la bataille d’Austerlitz, dressant une fresque où tous les protagonistes apparaissaient. Sur la période qui suit, entre 1805 et 1812, il se concentre sur la relation particulière que Napoléon a voulue avec la Russie et à laquelle aurait répondu la haine irrationnelle d’Alexandre Ier. Là est le fil conducteur de cet ouvrage de 522 pages.

Oleg Sokolov démontre que depuis son accession au trône en 1801, après l’assassinat de son père Paul Ier, Alexandre a été l’instigateur des coalitions contre la France. Le rôle de l’Angleterre aurait été finalement mineur car sa puissance terrestre ne lui permettait pas l’affrontement décisif contre l’Empire français.

Fidèle à sa méthode d’historien scientifique, Oleg Sokolov étaye sa démarche en recourant à des documents contemporains des événements. Il cite des cartes d’état-major, des lettres, des rapports, etc. Ceci permet de comprendre l’actualité du moment. Il écarte résolument, sauf à démontrer leur inanité, les mémoires post mortem, les analyses rétrospectives et tout ce qui a participé à la fabrication de légendes, qu’elles soient favorables ou non aux protagonistes. De formation scientifique, Oleg Sokolov s’appuie sur des faits incontestables pour étayer ses dires.

Conscient que le résultat de cette démarche est susceptible d’ébranler certaines certitudes bien ancrées, Oleg Sokolov se défend par avance d’avoir envisagé des parallèles avec d’autres périodes de l’histoire. La lecture de son livre fait, bien sûr, penser au gigantesque conflit ayant opposé l’Allemagne nationale-socialiste à la Russie soviétique. Beaucoup d’Allemands restent persuadés qu’eux et leurs alliés ont évité à l’Europe une invasion venue de l’Est. Oleg Sokolov préfère d’emblée étouffer toute récupération en affirmant que « tous les parallèles entre la guerre de 1812 et la guerre de 1941-1945 sont absolument irrecevables ». Cette précaution étant prise, il construit pendant les 509 pages suivantes, sa démonstration de la responsabilité, non pas de la Russie, mais d’Alexandre Ier dans les guerres qualifiées depuis de « napoléoniennes ». A la fin de l’ouvrage, on pourrait se risquer à les qualifier « d’alexandriennes ».

La magnifique traduction de Michèle Kahn a permis de conserver tout à la fois la précision chirurgicale de l’analyse et la dimension épique du texte russe. Bien que parfaitement francophone, Oleg Sokolov a préféré s’adjoindre les services de cette traductrice réputée pour nous conduire jusqu’au bord du Niémen. Là, tout à la fois comme soldat de la Grande Armée et comme lecteur, nous attendrons patiemment l’ordre de le franchir. Un prochain livre, annoncé par l’auteur, devrait bientôt compléter celui-ci.

Frédéric Malaval
14/11/2012

Oleg Sokolov, Le Combat de deux empires/ La Russie d’Alexandre Ier contre la France de Napoléon – 1805-1812, Fayard, septembre 2012, 528 pages

Correspondance Polémia – 15/11/2012
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 mai 2014
Très bon complément de la vision française de Jean Tulard ! Enfin , certaines archives russes sont portées à la connaissance de tous ! J'ai beaucoup apprécié la description étayée sur le cheminement de déclaration de guerre de l'empereur russe. Que de points de vue et d'intérêt divergents que je ne soupçonnait pas ! L'empereur n'a pas abandonné les Polonais et les Anglais ont encore une fois comploté contre nous ! a lire absolument
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 janvier 2013
D'une justesse et d'une objectivité sans faille. Chaque argument est prouvé par des archives.
Le vrai responsable des guerres Napoléoniennes, c'est bien Alexandre 1er...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mars 2013
Excellent ouvrage sur le fond et la forme (qualité de la traduction). L'accès aux archives russes renouvelle le sujet consacré aux relations franco-russes pour la période 1805-1812 et à la bataille de Borodino (Moskowa).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 août 2013
je cherchais ce livre pour parfaire mes connaissances,il a bien répondu à mes désirs.J'en avais entendu parler dans une émission de télé,je suis ravi d'avoir pu me le procurer.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 septembre 2014
Comme officier danois dans les troupes blindée pendant la guerre froide je me mefier naturellement de l'ennemi, mais il faut avouer que l'auteur est merveilleux! Le Combat de deux Empires est vraiment trêz interressant et tout à fait neutre. Il est facile de recommander cette livre aux tous qui aiment l'epopée napolienne.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
1812 : La campagne tragique de Napoléon en Russie
1812 : La campagne tragique de Napoléon en Russie de Adam Zamoyski (Broché - 4 septembre 2014)
EUR 26,50


L'Armée de Napoléon
L'Armée de Napoléon de Oleg Sokolov (Relié - 6 septembre 2005)