undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

6
3,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Africafrance: Quand les dirigeants africains deviennent les maîtres du jeu
Format: BrochéModifier
Prix:20,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Pendant des années, depuis le temps des indépendances, la France a mené une politique africaine qu'elle croyait toute-puissante, paternaliste et dominatrice. Sous la houlette de Jacques Foccard, les chefs d'état africains défilaient dans le bureau du général de Gaulle si nombreux et si souvent pour repartir avec instructions et enveloppes bien garnies que l'homme de Colombey ne cachait pas son agacement. C'était le temps de la Françafrique qui se poursuivit jusqu'à François Mitterand qui plaça son fils comme conseiller et dans une moindre mesure sous Jacques Chirac. Mais depuis Nicolas Sarkozy et François Hollande, il semble que les choses aient évolué, que la donne aie changée et que Françafrique se soit transformée en Africafrance tant le continent qui regorge de richesse et de potentiel autant matériel qu'humain (1 milliard d'habitants et bientôt 2 milliards vers 2050 !) intéresse tout le monde, Chine, Etats-Unis, Israël, Inde, Qatar, Brésil etc... et même les loges les plus huppées ! Seules nous resteraient dévolues, et pour combien de temps, les opérations militaires (Mali, Centrafrique) réalisables grâce à la présence de bases dans divers pays et de forces stationnées aux points stratégiques. Pour tout le reste, nous serions en perte de vitesse et même en position de demandeur et d'obligé. Etrange retour des choses, mais qui paie commande...
« Africafrance » est un essai de bonne qualité, illustré de nombreuses anecdotes et révélations sur les coulisses de la politique africaine. La montée aux pouvoirs de nombre de ces potentats est particulièrement intéressante. On y voit très souvent la main de la France. Tel qui plaisait un jour, déplait le lendemain. Tel qui était rejeté se retrouve premier personnage suite à un coup d'état « appuyé » pour ne pas dire fomenté par l'armée française. Chacun des chapitres étudie un pays en particulier. Ainsi sont passés en revue le cas de l'Ivoirien Alassane Ouattara, du Congolais Sassou Nguesso, du Nigérien Mahamadou Issoufou, du Tchadien Idriss Déby, du Camerounais Paul Biya, du Burkinabé Blaise Compaoré, du Sénégalais Macky Sall, du Guinéen Alpha Condé et du Gabonais Ali Bongo. Certains pays d'Afrique francophone passent donc au travers des mailles du filet (Mali, Centrafrique, Bénin...). Les prises d'otages français ne sont abordées que très superficiellement. Même chose pour la corruption, les prises d'intérêts et les enrichissements personnels. Livre intéressant, bien documenté mais non exhaustif sur le sujet.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 avril 2014
Ce livre est à lire et à relire par tous les jeunes intellectuels africains. Il est très instructif et aide à mieux comprendre certains aspects de la vie politique africaine.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 novembre 2014
A classer dans les contes et légendes françafricaines du Antoine Glaser , le fameux spécialiste de l'Afrique qui connait plus l'Afrique que les africains : Voila ce qu'en pense les vrais spécialistes de la françafrique dont Antoine Glaser est un hérault :

Après la Françafrique qui n’aurait jamais existé selon Pierre Péan, celle qui serait terminée selon Sarkozy, Hollande ou Canfin, la Chinafrique où la Chine ferait désormais la pluie et le beau temps sur le continent, voici l’Africa­France selon Antoine Glaser.

L’ancien rédacteur en chef de la Lettre du Continent avait déjà pu développer sa fumeuse thèse de la colonisation inversée dans le film La Françafrique de Patrick Benquet, dont il était le conseiller historique.

On pourrait croire que les guerres de la France en Côte d’Ivoire, au Mali ou en Centrafrique, fruits du lobbying des militaires français auprès de l’exécutif, auraient à elles seules enterré le concept. Mais Antoine Glaser est tenace et publie un nouveau livre Africa France : quand les dirigeants africains deviennent les maîtres du jeu.

Selon son éditeur « ce livre raconte comment l’Afrique a pris la main à Paris ». A l’appui, Glaser tente de montrer que ce sont désormais les dirigeants africains, dotés de solides réseaux d’influence qui sont à la manœuvre. Pourtant, le même Glaser déclarait récemment « dans les faits, il n’y a pas de nouvelle politique » : « la politique africaine de la France, c’est toujours celle des militaires français ».

En résumé, le franc CFA, les monopoles des entreprises françaises dans certains secteurs, les interventions militaires unilatérales, les envolées du rapport Védrine en faveur d’une conquête agressive des marchés africains, ce serait les militaires français (jusqu’ici ça se tient) ... eux­-mêmes manipulés par les dirigeants africains.

Ces derniers pourraient quand­ même passer par des détours moins tortueux pour s’auto-­dominer ou Glaser s’épargner cette gymnastique pour détourner l’attention de l’impérialisme français en Afrique....survie.org
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 19 mars 2014
Une analyse du rôle des dirigeant africain présentée pays par pays. Le néophyte qui a un peu vécu en Afrique s'y retrouvera certainement. D'accord avec la conclusion de l'auteur sur le fait qu'il reste, malgré tout, pas mal de potentialités françaises en Afrique, notamment par le simple fait que ma langue est partagées avec de nombreux pays (avant que le Gabon ne devienne anglophone.... Il va s'écouler beaucoup d'eau....). Il faut que l'on change nos façons de faire des relations et du business avec ces pays.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 août 2014
j'aime beaucoup la vision realiste de l'Afrique d'Antoine Glaser, ce titre a un grand interet politique quand à l'avenir de la France. Pour ceux que notre avenir interesse.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 juin 2014
Article reçu bien avant le délais et correspond vraiment à ce que je voulais je recommande donc à tous Amazon
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
De la Françafrique à la Mafiafrique
De la Françafrique à la Mafiafrique de François-Xavier Verschave (Broché - 10 janvier 2005)
EUR 3,10

Comment la France a perdu l'Afrique
Comment la France a perdu l'Afrique de Stephen Smith (Poche - 24 mars 2014)
EUR 9,00

L'Afrique est-elle si bien partie ?
L'Afrique est-elle si bien partie ? de Sylvie Brunel (Broché - 2 octobre 2014)
EUR 19,50