Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Difficile quête de ses racines, 16 mars 2007
Par 
D. Legare "Lire c'est respirer" (Ile de France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un nom pour un autre (Broché)
Un très beau livre, vraiment ! L'un des plus complets et des plus subtils que j'ai lu sur ce sujet. Gogol est ainsi nommé, parce que Nikolaï Gogol était l'écrivain préféré de son père. Gogol est né aux USA mais ses parents sont d'origine Indienne (Bengali). Il vit donc baigné dans les traditions indiennes mais aussi dans le monde américain moderne. Il lui est difficile de choisir entre les deux et de trouver sa propre identité.

Car c'est bien d'identité qu'il s'agit ici. Ce nom bizarre, dont il a hérité parce que ses parents n'avaient pas eu le temps de lui trouver un VRAI nom lors de sa naissance, il essaiera d'en changer dans un premier temps. En même temps d'ailleurs qu'il épouse complètement la vie américaine, mais trouver son identité, n'est pas aussi facile et Gogol comprendra vite que ce n'est pas seulement son nom qui est en cause.

Un beau et bon roman, subtil, drôle, émouvant, intelligent.

Tous les aspects de la vie y sont mis en scène tantôt côté Bengali, tantôt côté américain : la mise en parallèle des deux monde est parfois hilarante, parfois irritante et explore intelligemment les difficultés que les deux mondes ont à communiquer entre eux et à se comprendre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire!!, 29 août 2007
Par 
Nathou (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un nom pour un autre (Broché)
Un beau livre. L'écriture est original, on se laisse aller au fil des personnages et des lieux, le récit est captivant. L'auteur prend assez de distance pour nous faire partager les doutes, les espoirs et les frustrations de ses personnages partagés entre deux cultures et deux modes de vie. IL est bien difficile de reposer le livre une fois commencé...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Presqu'un chef d'oeuvre sur le métissage et le déracinement, 30 janvier 2013
Par 
zybine, amateur éclairé (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un nom pour un autre (Poche)
Un saisissant roman de la jeune (née en 1967) écrivaine américaine. Après que leur mariage a été arrangé, Ashima et Ashoke quittent le Bengale pour la Nouvelle-Angleterre où Ashoke prépare sa thèse au MIT. Nolens volens, ils vont s'installer durablement, y devenir propriétaires et y élever leurs deux enfants dont le premier né, baptisé - normalement à titre temporaire - Gogol en hommage à l'écrivain russe, va tardivement recevoir le prénom de Nikhil et hésiter, au fil du roman, entre ses deux prénoms, entre ses racines indiennes et son environnement américain, entre jeunes filles occidentales et bengalies.
Le premier ouvrage de Lahiri, L'interprète des maladies, également consacré à la diaspora indienne, était porteur de promesses et celui-ci confirme l'éclosion d'un talent exceptionnel. On a rarement lu pages aussi fines et sensibles sur l'expatriation, la double culture, le métissage, observés au prisme de la première comme de la deuxième génération d'émigrés et avec une palette très variée d'angles d'attaque (de la nourriture à l'habitat, aux transports, aux espaces - et évidemment au plan des relations humaines et sociales). L'auteure y a probablement mis beaucoup d'elle-même puisqu'elle est originaire de Calcutta, réside à New-York et vit avec un Américain d'origine gréco-guatématèque, nous précise la quatrième de couverture. La métaphore du prénom - qui court tout au long du roman - est subtilement présentée et forme un motif sous-jacent qui revient à chaque drame ou étape de la vie de Gogol/Nikhil. Un léger regret : les cinquante dernières pages paraissent un peu forcées et forment comme un autre roman, qui n'était pas nécessaire.
Le roman plaira à tous les amoureux de la littérature indienne anglophone et est recommandé à toutes les personnes qui vivent dans leur quotidien expatriation ou métissage. Cela fait longtemps que je n'avais pas lu roman où éclatent à ce point et à chaque page la sensibilité, l'intelligence, le sens de l'observation de l'artiste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jhumpa Lahiri, 19 mai 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un nom pour un autre (Poche)
Après "L'interprète des maladies" j'ai redécouvert cet auteur avec un immense plaisir. C'est l'Inde dans toute sa splendeur avec toutes ses contradictions également. Cette culture nous est tellement étrangère mais combien enrichissante. Famille et religion sont pour moi les deux qualificatifs de ce pays même pour ceux qui ont émigré !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Un nom pour un autre
Un nom pour un autre de Jhumpa Lahiri (Broché - 12 janvier 2006)
EUR 22,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit