undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles4
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 mars 2006
Si ce roman n'a pas l'énergie qu'on trouve dans d'autres oeuvres de Boulgakov("Coeur de chien", "le Maitre et Marguerite", "la Garde Blanche"...), il émeut par son caractère autobiograhique à peine voilé. Par la voix de son héros, il décrit avec sa plume acide la scène artistique moscovite accaparée par des opportunistes et bureaucrates sans talent. Commencé en 1937 et inachevé, le récit donne une idée des conditions d'existence misérables de Boulgakov, isolé et malade, accablé par la censure les dernières années de sa vie. Malgré une détresse qui transparait à chaque page, il y a de la dérision et un goût pour la satire, jubilatoires pour le lecteur. Mais c'est davantage son destin tragique qui reste en tête à la lecture des dernières lignes. Le titre initial "Mémoires d'un mort", ne fait que conforter cette impression...
Une lecture vivement conseillée si on connait déjà ses autres romans et nouvelles, instructive et bouleversante pour qui s'intéresse à cet écrivain fascinant.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On pourrait dire du "Roman théâtral" qu'il est "Le château" de Boulgakov; l'univers kafkaïen étant ici transposé dans les coulisses labyrinthiques d'un grand théâtre moscovite qui symbolise à lui tout seul la situation du monde culturel russe à l'époque stalinienne. Boulgakov fait ici une éblouissante démonstration de la manière dont une bureaucratie peut réussir à paralyser toute créativité. Comment il est possible de faire s'activer fébrilement toute une population, dans le seul but de dissimuler l'effroyable néant qui l'accompagne.
L'humour (noir) de Boulgakov brille ici de tout son éclat désespéré; car l'aspect autobiographique du récit est ici évident et de même que son personnage qui voit sa pièce disparaitre aux oubliettes, à chaque page qu'il rajoutait à son livre, il ne pouvait qu'être davantage conscient de l'impossibilité croissante de sa publication. Pour vraiment connaitre ce prodigieux écrivain qu'est Boulgakov, ne vous arrêtez pas à l’excellent Maitre et Marguerite car ce " Roman théâtral" tient également du chef-d’œuvre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 26 décembre 2006
Sans doute le plus grand roman de Boulgakov.Une merveille d'intelligence, de subtilité et d'humour noir; comment continuer à être un créateur dans un monde envahit par la mesquinerie bureaucratique ...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Roman inachevé où Boulgakov ressasse ses ennuis et ses déceptions avec le milieu littéraire et politique soviétique. Difficile d'être passionné.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,10 €
2,00 €
7,40 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)