undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles14
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
2
Format: Broché|Modifier
Prix:21,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 11 commentaires(5 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 28 février 2009
Le livre tout entier de Olivier Maurel est une démonstration implacable et irréfutable de l'extrême gravité de la violence éducative, de la pédagogie noire (A. Miller). Régulièrement on aborde dans les média et dans les assemblées politique la question de la violence et de sa répression. C'est cette violence initiale, familiale et "normale" qu'il faut arrêter; c'est elle qui engendre les autres.
La démonstration de Olivier Maurel balaye de nombreux domaines de recherche et de nombreuses sphères culturelles et religieuses, sans parler de l'aspect universel de cette violence primaire; cela lui donne une solidité et une grande force. Ce qui m'a le plus touché, c'est l'argument tiré d'une enquête sur l'enfance des "Justes parmi les nations", de ces personnes qui ont pris le risque de protéger les Juifs pendant la guerre de 40. Voilà donc un exemple positif et lumineux du bénéfice à élever nos enfants sans violence !
Merci Mr. Maurel !
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2009
Ce livre est dédié "a tous ceux qui croient encore qu'une bonne fessée existe" comme dit l'étiquette sur le livre, et c'est très bien résumé ! Le début est dur à lire, il faut avoir le coeur bien accroché, et on a besoin parfois d'une pause dans cette description mondiale et historique de tous les chatiments corporels faits aux enfants, mais c'est un passage obligatoire pour comprendre l'importance de cet aveuglement éducatif, qui est aussi bien mondial que historique, et est visible a toutes les échelles sociales, dans quasi toutes les cultures, à toute époque... Ce livre nous raconte toutes ces aveuglements, et l'évolution des chatiments corporels dans toutes sortes d'échelles.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2009
Cet ouvrage est sans aucun doute celui qui va permettre à la réflexion de gagner sur les pulsions dans l'éducation des enfants.Ce livre est très riche en exemples et décline toutes les situations où la dignité humaine si fragile pendant l'enfance peut être atteinte à travers les violences éducatives. Il fait un beau cadeau à notre société: il remet les valeurs au coeur du débat!Il fait aussi prendre conscience de la fragilité psychique de l'enfant qui construit son statut de sujet, son humainité et son civisme. Bien entendu, rien ne se décrête de ce qui relève du psychisme humain mais tout peut se travailler. Si cet ouvrage pouvait aussi amener les parents et les éducateurs à prendre l'initiative de partager leurs expériences et de travailler sur eux tout au long de leur difficile tâche d'accompagnement de l'enfant...
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2009
Le livre d'Olivier Maurel est très bien documenté, très clair, facile à lire.
Il nous montre comment "la violence éducative ordinaire" retentit sur le développement de l'enfant. Les conséquences biologiques, comportementales, affectives et intellectuelles de ces pratiques ancestrales, rarement remises en question, sont clairement présentées et d'une totale pertinence scientifique. La violence n'est pas innée, l'homme peut trouver une autre voie en assurant à ses plus petits la sécurité, le respect, l'amour dont il a besoin pour développer toutes les qualités, notamment l'empathie, dont il est doté dès l'aube de sa vie. Merci, Monsieur Maurel, de nous faire partager votre érudition dans ce domaine essentiel pour l'avenir de l'humanité.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2009
Enfin un livre d'une analyse sans ambiguité au sujet du grand soin à apporter aux enfants et des dégâts faits à cause de la violence et de l'ignorance. à diffuser le plus largement possible pour que peut être un jour le monde change.....
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2010
L'objectif d'Olivier Maurel est de montrer comment la violence éducative est à la base de la construction de l'humanité et de ses manifestations de violence; la violence éducative ordinaire (tape, fessée) en faisant tout autant partie. En passant en revue nos fondements culturels et religieux, certains écrits philosophiques ainsi que la psychanalyse, il montre comment personne ne songe à remettre en cause cette situation , puisque cette violence est d'abord perpétuée par les parents, ceux-là même qui sont sensés protéger les enfants.Les enfants devenus adultes peuvent rarement la critiquer. Il démontre à l'aide de la neurobiologie les effets désastreux de la violence sur les jeunes cerveaux .
Ainsi en changeant d'éducation ,en la rendant bienveillante, le cours de Histoire de l'humanité peut ainsi être modifié. Un livre d'intérêt général et d'utilité publique à lire absolument.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2009
Un livre qui repose sur les dernières découvertes neurobiologiques sur le développement du cerveau et sa fragilité. On y apprend pas exemple que les violences répétées sur les enfants conduisent à la sécretion permanente d'une hormone de stress qui détruit les connexions entre les neurones.

Il nous montre aussi que les enfants ne sont pas animés d'instincts animaux que l'éducation viendrait contrôler, mais qu'au contraire ce sont les instincts qui permettent aux animaux de vivre sans violenter leur petits et que ce sont les animaux qui n'ont pas eu de soins maternels dans leur enfance qui deviennent eux aussi des parents maltraitants...

L'aspect "sacré" de la violence éducative est aussi présentée à travers l'histoire ou elle n'a que très peu fait le sujet de remise en cause, notamment par la religion catholique ou battre un enfant est devenu le synonyme de bien élever son enfant.

Ce livre est un pas de plus vers l'interdiction de la violence éducative.
Un livre qui devrait être en tête de rayon dans toutes les librairies.
Indispensable à tous ceux qui veulent dénoncer la violence éducative ou pour ceux qui connaissent déjà la travail d'Alice Miller, il nous montre aussi que les idées les plus répandues sur l'enfant sont erronées.

On trouve à la fin des exemples de violences pratiquées dans les institutions qui font frémir. Un tel traitement appliqué à des adultes serait dénoncé de toute part, mais envers les enfants, ça reste caché et interdit d'en parler.

Un livre qui devrait être offert à tous les parents à la maternité !
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2009
Excellent livre qui par une remise en cause très argumentée des dogmes religieux et psychanalytiques, s'appuyant sur des données cliniques et neurobiologiques, réhabilite cette conception tant décriée d'une nature humaine empathique.
L'homme et a fortiori l'enfant n'est pas violent naturellement, il le devient par la violence plus ou moins ordinaire qu'on exerce sur lui à titre éducatif dans le huis clos familial.
Dans un style jamais péremptoire, et avec une grande érudition, Olivier Maurel nous sort enfin du monde de l'opinion pour nous introduire dans celui du savoir.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2014
Ce livre s'inscrit dans un mouvement international d'interdictions de pratiques violentes à l'égard des enfants. L'auteur s'inscrit dans la mouvance d'Alice Miller, célèbre psychanaliste qui a contesté, au cours des années 1980 et 1990, la légitimité, le bienfondé et la vertu éducative des châtiments corporels (Cf. C'est pour ton bien).

L'auteur, professeur agrégé de lettres, présente la réalité de la pratique des châtiments corporels à travers le monde (certains exemples sont tout simplement effroyables...). Il dénonce les bastonnades et autres pratiques qui provoqueraient la révulsion de toute personne saine, mais il ne s'arrête pas là. En effet, il s'efforce de démontrer que la simple fessée, violence ordinaire, bien que moins insupportable que la bastonnade, n'en constitue pas moins une profonde violation de l'intégrité physique des enfants. Et cette violence ordinaire, à des fins éducatives (l'auteur a contribué à la création de l'Observatoire sur la Violence Educative Ordinaire), entraîne de graves conséquences psychologiques sur les enfants qui y sont sujets.

Dans le cadre de sa démonstration, il évoque de très nombreux textes, de l'Antiquité à la Renaissance, jusqu'au 20ème siècle (Vipère au Poing d'Hervé Bazin). Il s'efforce d'apporter les preuves, convaincantes de manière générale, attestant de la bienveillance de la nature humaine. L'être humain ne deviendrait violent (et narcissique, et assoiffé de pouvoir) qu'en raison de la manière dont il a été élevé (ainsi, quasiment tous les délinquants et criminels ont été battus ou frappées au cours de leur enfance).

L'ouvrage est clair, informatif et convaincant. Il remet en cause de très nombreux préjugés tenus pour acquis par la société de manière générale. Il témoigne du chemin qu'il reste à accomplir avant que les enfants soient considérés réellement comme des être humains, et non comme de simples animaux domestiques.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2016
Ce livre explique avec des arguments solides comment les humains sont bons par nature, mais que c'est la violence dans l'éducation qui rend les hommes violents. En élevant les enfants dans la bienveillance, on obtiendra des adultes heureux, bien dans leur peau et altruistes, capables de diffuser la paix et l'amour dans le monde.
Je recommande ce livre. Il est très utile à tous ceux qui aspirent à plus de paix et d'amour dans leur vie et dans le monde. Il est très utile à tous ceux qui sont en contact avec des enfants, afin de mieux les comprendre, mais également aux adultes qui cherchent à comprendre leur propre enfance, et comment leur enfance influence l'adulte qu'ils sont.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)