undrgrnd Cliquez ici Baby nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles83
4,4 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:19,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 février 2013
Ce roman est une saga, l'histoire des femmes d'une même famille et d'un univers presque totalement féminin, qui s'étend sur une soixantaine d'années. Ces femmes que la vie a réunies dés leur plus tendre enfance, ces femmes qui sont restées soudées et unies, qui ont toutes été marquées par la vie, qui ont chacune une histoire, un bagage, des forces et des faiblesses, des doutes et des certitudes.

C'est l'histoire d'Angèle, l'aînée, de Justine et de Babé, la cadette, élevées comme des sœurs par leur grand-mère, c'est celle de Blanche, la fille d'Angèle, élevées par les trois précédentes et c'est celle de Violette, la fille de Blanche, elle aussi élevée par les quatre précédentes.

C'est donc à travers l'histoire de cette tribu de femmes et de mères, qui commence dans les années 60 et qui s'étend jusqu'à nos jours, que le lecteur peut explorer les relations maternelles, mais aussi les dessous de la couture et de la haute couture, ou encore ceux du journalisme le tout sur fond d'émancipation et de féminisme.

Blanche est la narratrice. Elle revient sur sa vie, celle de sa mère et de ses tantes pour répondre à sa fille qui lui a demandé, il y a des années, " D'où je viens? Qui je suis? (...) Qui est mon père, Maman?" Sa fille qui vit à Paris, qui ne lui parle plus et qui vient d'accoucher d'un garçon, mais qui n'avait rien dit de sa grossesse à sa mère. Il est temps. Et c'est au cours du trajet en TGV qui relie Toulouse à Paris, que Blanche nous dévoile son histoire, leurs histoires, leur histoire.

J'ai dévoré ce livre. Je me suis laissée happer par ce roman et je n'ai pas pu le lâcher avant la fin (j'ai eu la bonne idée d'attendre les vacances pour le commencer!). J'ai aimé les personnages, ces femmes qui sont toutes, mais à leur manière, à la fois fortes et indépendantes mais aussi si fragiles et dans lesquelles on se retrouve forcément un peu. J'ai aussi aimé l'écriture, fluide et légère, qui m'a transportée; dans chaque lieu, chaque situation et chaque évènement comme si j'y étais. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai douté, j'ai ragé, j'ai espéré avec chacune de ces femmes, et depuis que j'ai refermé le livre, j'avoue qu'elles me manquent un peu.
0Commentaire43 sur 45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2013
C'est une belle sage, quatre générations de femmes, autant de joies et de blessures, d'espoirs et de déceptions. Portraits de mères, d'amoureuses, de militantes, Ce que je peux te dire d'elles est aussi une esquisse de la condition féminine des années 60 à nos jours.
Un roman émouvant, une écriture sensible, de la couverture au point final, c'est un titre de toute beauté !
0Commentaire16 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
« Ce que je peux te dire d'elles » est un livre de femmes. C'est surtout l'histoire d'Angèle, Justine et Babé, élevées par leur grand-mère et si proches qu'elles peinent à vivre séparées. Si leurs amours seront contrariées, chacune saura trouver sa destinée. Celles d'Angèle et surtout de Justine, l'une journaliste et l'autre styliste, profiteront du mouvement d'émancipation féminine. Ensuite, il y a Blanche, la fille d'Angèle, qui devra trouver sa place au milieu de ces influences féminines et enfin Violette, la fille de Blanche, si blessée par le manque de père que sa mère ignore sa grossesse jusqu'à son terme. Comme pour marquer la rupture, elle accouchera d'ailleurs d'un garçon.

J'apprécie habituellement les histoires de femmes, de relations mère-fille et d'émancipation féminine mais pourtant je n'ai pas aimé ce roman. Les métiers de Justine et d'Angèle retenaient pourtant mon attention. Le choix de Toulouse que je connais assez bien me plaisait. Bref, les thèmes m'intéressaient. Mais il m'a trop semblé que l'auteur ne s'en servait que d'accroche et ne les approfondissait pas vraiment. Certains passages sont très justes - sur la maternité notamment - mais d'autres n'évitent pas les clichés. Le ton mièvre ne m'a pas charmé. Quant au style, je l'ai franchement détesté. Il estime peut-être transcrire le langage parlé avec la couleur du Sud-Ouest mais je ne l'ai trouvé que factice et éprouvant. « Ce que je peux te dire d'elles » est un roman gentillet.
33 commentaires41 sur 45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2013
Histoire parfaite, personnages attachants que l'on a pas envie de quitter. Une histoire tendre et tellement réaliste. on aimerait faire partie de cette famille. A lire
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2013
On suit le destin d'une famille composée uniquement de femmes. Très belle histoire même si le destin de ces personnages est plutôt sombre. À découvrir.
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2013
Je recommande ce livre ! C'est un livre vraiment bien écrit, très émouvant. Il m'a émue jusqu'aux larmes. On est entraîné dans l'histoire de cette famille, dans l'histoire de ses femmes, dont on ne partage pas toujours les opinions, dont on désapprouve les choix de vie parfois, mais au final on ne peux qu'être touché face à cette histoire, cette histoire de femmes.
0Commentaire15 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2014
J'ai regretté les longueurs...
L'histoire en elle-même est bien mais j'ai trouvé trop long, trop de détails surtout la première moitié du livre.
Après ça va mieux!
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2013
voici une histoire passionnante de plusieurs générations de femmes d'une même famille. Les amours des unes, les peines des autres, leurs idéaux, leurs réussites... Leur complicité. Captivant ! Je me suis régalée. Je le conseille vivement
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2014
Quel que soit le style de romans j'aime bien qu'ils soient ancrés dans un tissu social bien précis, et là, je suis servie, l'Ariège et Toulouse ! Des lieux que je connais bien.
Cette famille de femmes dans laquelle les hommes ne font que de brefs passages, est merveilleuse par sa fraicheur; sa bonne humeur malgré les difficultés. Les sentiment sont très forts, et les drames ébranlent sans tout renverser... il n'y a qu'une vraie dépression. Le roman commence au moment de la naissance du premier garçon et se fait par flash back bien menés.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Angèle, Justine, Babé, trois sœurs et cousines inséparables. L’enfance n’a pas été tendre pour ces trois gamines même si leur grand-mère aimante a fait tout son possible pour leur rendre la vie douce après l’abandon ou la mort de leur mère. Elles vont, par la force des choses, tisser des liens solides et ensemble vont affronter avec force et courage les malheurs de leur existence. Bien sûr, dans ce contexte, la naissance de Blanche, la fille d’Angèle, va donner un peu de couleurs dans un quotidien trop souvent terne. Les jeunes femmes vont protéger et élever cette enfant tout en s’évertuant à réussir leur carrière professionnelle.
Mais les traumatismes infligés par la vie ne s’effacent pas aisément. Ils laissent bien souvent leurs empreintes sur les générations suivantes. Alors comment la petite Blanche peut-elle s’épanouir dans ce milieu exclusivement féminin où plane régulièrement l’ombre du père mort ? Ce père héros parti trop tôt qui occupe une place si importante dans la vie de sa mère et trouble ses relations avec elle ! Ainsi pour ne pas reproduire à l’identique et pour s’opposer au schéma classique de la famille, Blanche va prendre une décision qui surprendra sa mère et ses tantes…..
Vingt-quatre années se sont écoulées durant lesquelles joies et larmes se sont mêlées jusqu’à ce jour où Blanche reçoit un appel téléphonique inattendu.
Gabriel, un garçon au bout de cette lignée de filles. Un arbre tombé brusquement en travers de la route
Il est temps aujourd’hui de faire connaissance avec Gabriel, ce petit fils qui vient de naître. Il est temps de glisser dans les mains de sa fille Violette les petits carnets en moleskine dans lesquels sont écrits tous les non-dits et de renouer enfin les liens.
CULTURE-CHRONIQUE
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus