undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

106
4,3 sur 5 étoiles
La Sélection - T1
Format: BrochéModifier
Prix:16,90 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

53 sur 54 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 mai 2012
L'histoire du pays rappelle un peu celui des Hunger games, les disparités des richesses selon les castes, les Etats unis vaincus, le jeu (bien que le concept de la Sélection est aux antipodes de celui des H-G.), une fille qui doit faire un choix entre 2 "amours"
Mais les ressemblances s'arrêtent là, l'univers est beaucoup plus tentant, plutôt un conte de fées qu'une lutte sanglante.

Le tome 1 retrace l'histoire d'une jeune fille America qui se présente à la Sélection sous la pression de sa famille et de son petit ami. Parmi un million de jeunes filles on en sélectionnera 35 qui devront obtenir les faveurs du prince, la gagnante sera alors princesse d'Illeà. Participer à ce jeu les assurera popularité, et un accès pour certaines à un statut supérieur ainsi q'une compensation financière à leur famille.
Mais ce monde de paillettes ne fait pas rêver America, déjà amoureuse, elle ne souhaite pas être sélectionnée, et encore moins prétendre devenir la future femme du prince qu'elle méprisait sans connaître.
Néanmoins elle accepte de participer à la Sélection, elle souhaite s'éloigner de Aspen son ex qui par orgueil l'a quitté, profiter de la nourriture mais sans l'intention de conquérir le prince.
Après leur première rencontre un peu originale, America établit un marché inatendu avec le prince et dès les prémices de leur relation "amicale", on a hâte de connaître comment cela va se finir...

L'histoire est bien ficelée, on s'attache très vite à de nombreux personnages(pour ma part, j'ai pas su apprécier Aspen), et on partage même certaines émotions ressenties par l'héroïne.
L'humour employé est plaisant, on retrouve aussi quelques moments de peur et de colère.. L'intrigue est présente, et l'écriture 'simpliste' mais agréable!

Je conseille fortement ce livre, je l'ai adoré, terminé en une nuit la seule chose que je pourrai lui reprocher c'est qu'il m'a laissé sur ma faim et l'attente du 2e tome (qui paraîtra au printemps prochain) me paraît bien longue..
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La couverture est super jolie, très liée à l'histoire. Mais ce livre est mille fois mieux que sa couverture!

La Sélection est un roman solide, dans lequel tomber en pâmoisson!

Ce roman met en scène America, une Cinq - c'est à dire en bas de l'échelle de la société, mais pas trop bas non plus, il y a 8 castes - de 16 ans, qui a un âge presque similaire avec le Prince du pays - Maxon. Pour trouver une princesse, Illeà - le nouveau nom des États-Unis après la Quatrième Guerre Mondiale, et son rachat par la Chine - organise une Sélection: 35 filles du pays sont tirées au sort, et emménage dans le Palais Royal, afin de faire mieux connaissance avec le Prince, qui en choisira une qu'il épousera.
Il n'est pas surprenant qu'America fait partie des 35 sélectionnées. Mais il y a un souci: le coeur d'America est déjà pris par Aspen - un Six.

Malgré l'apparence un peu "nian-nian" de l'intrigue, le triangle-amoureux, l'aspect télé-réalité, l'histoire est franchement géniale, tout comme les personnages. J'ai réellement accroché, du début à la fin.

J'insiste aussi sur le fait que j'ai beaucoup aimé que cette dystopie ne soit pas aussi "noire" que la plupart des autres dystopies - Divergent, Delirium, Legend... Peu de combat, ce roman est calme et fluide. Kiera Cass ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer: impossible de lâcher le livre des yeux!

America est une héroïne très attachante, généreuse, affective, qui garde les pieds sur terre, et est réfléchie. Si il y a bien un genre d'héroïne qui me tape sur les nerfs, c'est celles qui ne réfléchissent pas - ou pire, celle qui réfléchissent pendant trois plombes, et prennent la mauvaise décision. Rien de tout ça ici!
J'ai totalement compris sa façon de fonctionner, et je me sens vraiment proche d'elle, du coup! *super bizarre*

Du côté de sa famille, sa mère m'a un peu tapé sur les nerfs, même si ses réactions sont totalement compréhensibles aussi!
Marlee - l'amie d'America - est juste géniale, son histoire n'est pas assez approfondie à mon goût, j'espère qu'on en apprendra un peu plus sûr elle dans les prochains tomes :)
Évidemment, j'ai détesté Céleste, son prénom pourri, et ses manières de pétasse. Pourquoi Maxon n'ouvre pas les yeux!! Elle pue la salope à plein nez!! Son comportement est peut-être un peu trop exagéré.

Les prétendants d'America:
Aspen est rapidement attachant, tente de faire au mieux pour ceux qui l'entourent. J'ai compris la majorité de ses décisions, sauf celle d'avoir une autre fille à son bras. Alors là, je n'étais plus du tout de la Team Aspen. J'ai quand même été ravie de son retour, histoire de rajouter un peu de piment dans l'histoire, et dans la relation plus qu'amicale America-Maxon. Surtout qu'il n'a pas pour projet de laisser America filer dans les bras du Prince.
J'espère que les prochains tomes vont expliquer ses décisions qui m'ont déçue.

Je suis donc Team Maxon - qui "parle comme un livre" - même s'il m'a quelques fois contrariée. Est-ce qu'il a vraiment embrassé Natalie?? D:
Le Prince est adorable avec les personnes qui l'entourent, et est tout aussi attachant qu'Aspen. J'avoue que sa proximité avec les autres filles m'a fait un peu chier. Mais en tant que Prince - à la recherche de l'âme soeur, en plus - c'est son devoir non? Il n'a pas le choix, pas vrai??
Il me parait évident qu'America doit finir avec Maxon, et que Maxon doit finir avec America. Pas vous?

J'ai bien aimé le côté mode, dont il est légèrement question dans ce livre que dans la plupart des autres. Probablement parce que ça compte beaucoup, en tant que peut-être future princesse?

Enfin, ce sont les "petits trucs" qui différent ce livre des autres qui m'ont le plus séduites, et j'avoue que ce roman est un gros coup de coeur, et qu'il me tarde de lire la suite! La Sélection, Tome 2 : L'Élite
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 février 2013
C'est un vrai coup de cœur pour moi. On entre dans un univers mêlant à la fois la dystopie et le conte de fée. J'avais des doutes avant ma lecture car je croyais que c'était un banal concours de beauté. Il n'en ai rien puisque certes la sélectionnée va aussi être jugée sur sa beauté mais aussi sur son intelligence et sa possibilité ou pas de devenir reine. J'ai adoré le personnage d'America, ses doutes et son naturel en font une candidate à part dans ce concours. En bref, un roman qu'il faut absolument dévorer si ce n'est pas déjà fait !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 11 octobre 2012
J’ai lu que ce roman faisait partie de la catégorie « Dystopie ». Récemment j’ai lu 3 romans de ce genre et pour ma part la lecture en fut plus agréable, moins tendue, moins « dystopique » que mes précédentes. Et c’est peut-être pour ça que je me suis facilement laissée emportée par l’histoire. Elle est légère, il n’y a rien d’abracadabrant. Les règles de cette nouvelle ère ne sont pas aussi « énormes et folles », comme bien souvent dans ce type de lectures.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’idée de base : on se sent vraiment dans un jeu de téléréalité : 35 jeunes demoiselles sont retenues pour le titre de princesse du royaume au côté de Maxon, un prince peu connu de tous. Peu connu car, des yeux de l’héroïne America, on découvrira un homme simple, à l’écart de beaucoup de choses, et qui ne demande qu’à être aimé… Mais l’on se demandera tout au long de ce roman si ce qu’on nous dévoile petit à petit n’est pas qu’un jeu de rôles, ou si les caractères sont-ils bien propres aux personnages ?
America est une personne que j’ai bien appréciée, on arrive à bien la cerner et j’ai bien aimée la voir se dévouer, se battre pour ses idées. Quant à Aspen… Franchement il ne m’inspire rien d’intéressant du tout ! Je préfère voir l’histoire évoluer entre le prince et Ame !

America Singer est sélectionnée pour cette place, va être comme chacune sollicitée par les caméras, car elles doivent toutes être connues du public, ainsi que du Prince, qui doit se faire sa propre opinion et éliminer des participantes petit à petit. America a un raisonnement et une honnêteté qui va plaire à certains, et fortement déplaire à d’autres. Pour ce qui est de la fin… Ce n’en est pas une car il y a une suite, mais le plus dur est que l’on reste VRAIMENT SUR NOTRE FAIM !!! Quelle fut ma surprise de tourner la page et de voir qu’elle était blanche ! Non non non ce n’est pas possible !!! LA SUITE VIIIITE !!!

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé l’histoire. Il y a une certaine fraîcheur qui m’a plu. L’histoire est certes au final simple, en tout cas plus que je ne le supposais, mais les petits rebondissements que l’on rencontre donne de l’intérêt à notre lecture du début à la fin. Et la couverture donne un petit plus au livre je trouve, pas vous ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
En Bref
La Sélection est un excellent tome d’introduction, savoureux et addictif, qui promet une série accrocheuse dans laquelle j’ai hâte de me replonger. La tension sous jacente apportée à la dystopie est très bien intégrée et les personnages, ainsi que l’écriture, m’ont séduite. Kiera Cass gère parfaitement son histoire d’amour mêlée à une ambiance de télé-réalité qui n’est pas sans rappeler les nombreuses émissions que l’on peut trouver sur les différentes chaînes, je ne peux que vous inciter à le lire si ce n’est pas encore déjà fait !

Pour aller plus loin
America est une jeune femme qui vit à Illea et qui n’est autre que les anciens Etats-Unis. Elle et sa famille sont des artistes et sont donc une caste inférieure : des Cinq - sur une hiérarchie de 8 castes, la huitième étant la plus pauvre. La vie n’est pas facile tous les jours mais America ne se plaint pas. D’autant plus que son petit ami : Apsen, égaye ses semaines. Cependant Aspen est un Six, et America sait que sa mère n’acceptera jamais une union avec une caste inférieure. Aspen vit d’ailleurs plutôt mal le fait de ne pas pouvoir totalement subvenir aux besoins de sa famille ainsi que ceux d’America. Ne voulant pas son malheur sur la conscience, il va l’inciter à participer au tirage au sort pour la Sélection : un grand jeu télévisé qui emmènera les prétendantes au palais royal et les embarquera dans une compétition pour conquérir le cœur du Prince Maxon et devenir la future Reine d’Illea.

America est un personnage que j’ai adoré. La jeune femme est franche et sa sincérité apporte une fraîcheur incroyable au roman. Je ne me suis pas du tout ennuyée à ses côtés et ce que j’ai pu découvrir était un véritable bonheur. Le fait de s’attarder sur sa vie avant de la propulser dans la Sélection permet de vraiment s’habituer à elle, de la connaître, mais aussi de découvrir la vie en dehors du Palais ; ce qui contrastera terriblement avec la suite.
Les autres personnages marquant sont, bien sûr, les deux hommes de l’histoire : Aspen et Maxon. Si je n’ai pas spécialement apprécié Aspen, ça a été tout autre chose avec Maxon qui est mon petit coup de cœur de l’histoire. Ce garçon, doux et gentil mais aussi un peu caractériel et inconscient de la vie extérieur, m’a fait penser à l’expression « une main de fer dans un gant de velours ». Le jeune homme, appelé à être le futur souverain, peut faire preuve de beaucoup de douceur, mais sait aussi rappeler sa suprématie et maîtriser son image en toutes circonstances.

Les pages de ce roman s’enchaînent très vite. Il ne m’aura fallu que deux jours pour le dévorer et j’ai aimé cette ambiance très « Bachelor » à grande échelle. Le tout est du point de vue d’America et se situe dans un monde dystopique très bien travaillé. L’écriture de Kiera Cass est un régal et la fluidité de ses phrases m’a embarquée dans un tourbillon de sentiments, me plaçant dans une attente insoutenable pour en savoir toujours plus. J’ai d’ailleurs hâte de me plonger dans le second tome qui m’attends dans ma liseuse et que je souhaite lire avant la sortie du tome 3 le 15 mai prochain.

Chronique originalement postée sur Les petits mots de Saefiel
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C’est suite à la révélation de la couverture du tome 3 que j’ai eu envie de me plonger dans cette série. J’ai donc sorti La Sélection de ma PAL et j’ai commencé ma lecture. Lecture que je n’ai pas su arrêter tellement j’ai été prise dans le tourbillon aventuresque d’America.

A première vue, l’histoire est simple : un prince cherche une princesse, les filles du peuple peuvent postuler, 35 parmi des milliers sont retenues pour la sélection au Palais.

Mais en fait, on se rend vite compte que tout est beaucoup plus compliqué. Car derrière cette histoire d’amour en devenir, c’est une véritable réflexion sur le régime au pouvoir que le lecteur va développer en même temps que son héroïne.

Malgré ses nombreuses pages, on ne fait qu’une bouchée de la Sélection. Les 343 pages sont rapidement englouties. Car la plume de Kiera Cass envoûte et, à ce moment-là, impossible de refermer le livre.

Première cause : le scénario, passionnant, intrigant, avec ses paillettes et ses défauts. Un palais comme celui du Prince et la possibilité de devenir Princesse quand on est fille du peuple, ça ferait rêver même la plus réfractaire d’entre nous.

Deuxième cause : les personnages bien sûr. J’ai beaucoup aimé le personnage d’America. Naturelle, le fait qu’elle ne veuille pas participer à la Sélection en fait véritablement l’originalité de cette série. Elle a les pieds sur Terre, ne se laisse pas influencer par le faste du Palais et son nouveau train de vie et j’apprécie énormément cela.

Quant à Maxon, on sent un personnage complexe derrière cette façade froide et commune que le Prince s’est créé. Que cache-t-il ce prince si convoité ? On aimerait bien le découvrir.

En revanche, Aspen me tape sur les nerfs et je n’apprécie pas du tout du tout ce garçon. Trop sûr de lui, il met en danger la jeune fille qu’il est censé aimer en prenant des risques pour pouvoir passer quelques minutes avec elle. Et quelle arrogance ! Raaaaah s’il pouvait dégager rapidement, ça lui ferait les pieds tiens.

Par contre, alors que d’habitude ce genre de personnage me met les nerfs en pelote, là, je suis tombée sous le charme de cette peste qu’est Céleste. Oh je ne l’aime pas du tout, elle est horrible, mais sa relation conflictuelle avec America est très plaisante à suivre et c’est elle la véritable rivale de notre héroïne.

A la fin de la Sélection, j’ai tout de suite enchaîné avec L’Elite et au moment où j’écris ces lignes, je l’ai déjà terminé. Il va donc falloir attendre le tome 3. Une attente interminable ! Qu’adviendra-t-il d’America ? Flanquera-t-elle sa rouste à Aspen qui le mérite cent fois ? J’espère bien !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 septembre 2012
J'ai d'abord eu un coup de coeur pour la couverture je dois avouer. Du coup avant sa sortie, j'avais repéré ce livre.
Dès que j'ai pu, je me suis donc précipitée pour le lire et autant le dire tout de suite, je ne l'ai pas regretté.
Nous suivons donc America, jeune fille très attachante, touchante, que l'on aimerait connaître réellement. On se prend au jeu de la Sélection et de ce monde futuriste. J'ai trouvé le système de castes vraiment intéressant, il rappelle un peu les districts d'Hunger Games, même si cela reste un écho bien lointain. Ici les castes servent à définir le métier, ainsi America, caste 5, appartient aux artistes.
Le livre se lit très facilement, il n'y a pas beaucoup d'action mais l'attachement se fait facilement aux personnages, et du coup on a envie de voir ce qu'il va leur arriver. On déteste facilement certaines filles de la Sélection, on se méfie d'autres candidates, et on en soutient enfin d'autres.
Le Prince Maxon nous surprend, même si on se doutait que la vision pessimiste d'America serait fausse, on est agréablement surprise de voir un prince ainsi.
Les quelques scènes d'action, de violence sont touchantes et surtout permettent de découvrir plus en profondeur les personnalités de certaines filles et de certains membres de la famille royale.

Il ne reste plus qu'une chose maintenant : attendre avril 2013 pour le tome 2 !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Voilà un roman que j'attendais de pieds ferme ! Avec cette couverture sublimissime et ce résumé ultra tentant, il en m'en fallait pas plus pour me donner envie de plonger dans ce roman !
Après avoir tourné la dernière page, je vous assure que La Sélection est un excellent roman ! Entre Hunger Games, Divergent et Éphémère, vous allez adorer suivre America dans cette quête de l'amour !
Des ruines des Etats Unis est née une monarchie de caste du nom d'Illéa, dans ce roman nous suivons America Singer, une jeune fille de classe Cinq qui va recevoir une lettre officielle lui indiquant qu'elle peut participer à la Sélection : une compétion où 35 jeunes femmes du royaume d'Illéa seront tirées au sort pour ensuite aller vivre au Palais Royal et tenter de conquérir le cœur du prince Maxon.
Au contraire de sa mère qui voit tous ses problèmes financiers disparaitre, America ne veut surtout pas participer à ce tirage au sort. Pourquoi ? Car son cœur appartient à Aspen Leger, un Six, dont America est folle amoureuse depuis deux ans. Mais suite à l'insistance de sa mère et de son amoureux, America participe sans enthousiasme au tirage. Elle qui pensait n'avoir aucune chance, imaginez sa surprise quand elle découvre qu'elle est tirée au sort ! C'est à partir de ce moment que tout commence'
Le style de Kiera Cass est simple et facile à lire même si j'ai trouvé quelques dialogues trop enfantins. Il y a peu d'argumentations par certains moments et c'est assez frustrant car on aurait aimé se croire au palais en compagnie de Maxon et d'America' l'auteure ne réussit pas à nous donner l'impression d'être dans le livre et de le vivre et c'est bien dommage !
Les personnages sont vraiment attachants. America est une héroïne forte qui va évoluer au fil du livre et comme certains le savent, j'adore voir l'évolution des protagonistes de chapitre en chapitre ! Elle devient de plus en plus sûre d'elle et la relation qu'elle entreprend avec Maxon est très mignonne à lire ! Maxon, je l'ai vraiment apprécié, il est très attachant. J'ai adoré les moments entre lui et America, je souriais sans m'en rendre compte ! J'ai hâte de les voir dans les autres tomes et dans la série télévisée dont le pilote sort normalement aux USA en septembre prochain. Aspen, à mon avis, est stupide ! Je ne l'ai pas vraiment apprécié, c'était un personnage creux et déjà-vu à mon gout !
Le monde dystopique dans ce roman est présent sans vraiment l'être. On sent bien la réalité terrifiante des castes, la tension des Renégats' mais il ne faut pas oublier que La Sélection est avant tout une histoire d'amour ! C'est donc la romance qui est vraiment mise en avant dans ce premier tome et je pense qu'elle le sera tout autant dans les autres opus même si le monde dystopique sera beaucoup plus présent par la suite aussi. On sent que l'air est lourd et ça risque d'éclater dans la suite'
J'ai vraiment apprécié ce roman et j'ai très envie de lire l'Elite, le second tome qui sortira en avril 2013 ! Je me demande ce qui va se passer dans le triangle amoureux America, Aspen et Maxon.
Si vous voulez un moment détente et si vous avez aimé Hunger Games, vous allez dévorer la Sélection !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mai 2012
J'ai lus ce livre aussi vite que possible. Magnifique, avec des personnages attachants, et une histoire bien ficellée, même si elle ressemble etrangement a Hunger Games... Soit, ce livre est un vrai coup de coeur, et je le recommande vivement, même si j'ai été affreusement décue par la fin qui nous laisse dans le doute complet... J'aurais du attendre que le deux soit sorti pour le lire, histoire d'avoir directement le reste de l'histoire. :p
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Dans le royaume d'Illeà, les habitants sont rangés selon leur classe par numéro. America Singer fait parti des cinq, une caste pauvre. Elle est sélectionnée pour faire partie de la compétition pour conquérir le coeur du prince Maxon, caste un. Elle doit renoncer à son amour interdit pour Aden, de la caste inférieur (six).
Ce roman est très captivant par son originalité mais aussi par son rythme soutenu. Bien qu'il ne se passe pas grand chose, aucune grosse action, on ne peut plus lâcher ce livre. La complicité entre les personnages est très attachante, les petites guerres entre filles mettent un peu de piment, mais un manque se fait ressentir dans la compétition. Je m'attendais un développement plus approfondi sur la sélection et l'élimination des concurrentes. America est très simple et honnête, on s'attache très vite à ce personnage. Les rôles masculins sont superbes, une préférence pour le prince. Ce triangle amoureux nous réserve de beaux moments.
L'écriture est simple et fluide, très facile à lire. Un livre court, on en redemande.
Un beau conte de fée au milieu de politique. Un coup de coeur pour moi, malgré un manque de rebondissement et une fin qui arrive trop vite. Hâte le lire la suite !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
La Sélection - T2
La Sélection - T2 de Kiera CASS (Broché - 18 avril 2013)
EUR 16,90

La Sélection - T3
La Sélection - T3 de Kiera CASS (Broché - 15 mai 2014)
EUR 16,90

La Sélection - T4
La Sélection - T4 de Kiera CASS (Broché - 7 mai 2015)
EUR 17,90