undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles36
3,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:24,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Nombreux sont les lecteurs -et j'en suis- effectuant le "test des pages". Le mien est le suivant: Première page, dix premières pages, cinquante premières pages. Si cette dernière variante confirme la lourdeur ressentie auparavant, je persisterai encore jusqu'à cent pages par acquis de conscience.... avant d'abandonner. C'est ce que j'ai fait pour ce Bloody Miami (pourquoi traduire "Back to blood" par "Bloody Miami" ?). Donc c'est lourd, lourd, lourdingue. Je connais le Tom Wolfe de deux styles: "Le bûcher" et "Fort Bragg", écriture élégante, humour sarcastique et ravageur sur la société Américaine, ses modes de vie, ses principes, sa Tartufferie puritaine..... Un régal. Avec ce Bloody Miami on retrouve l'écriture d' "Acid test", déjantée, brouillonne et pour tout dire assez indigeste dans ce pavé de 650 pages.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2013
Tout commence avec Nestor, policier d'origine cubaine qui provoque l'arrestation d'un immigré clandestin cubain dans des circonstances très particulières, un exploit pour les uns, une trahison pour les autres, selon les médias qui s'emparent de l'affaire. Commence un défilé de personnages tous assez caricaturaux, mélange de blacks cubains, d'américanos, de blancs friqués et même d'oligarques russes, tout cela mêlé à la dérive de la société américaine...Beaucoup de longueurs, d'onomatopées, de redites, bref 600 pages à meubler.C'est long et parfois décourageant . Des choses intéressantes bien sûr, un peu de suspense parfois, mais une fin assez décevante. Non, ce n'est pas « Le bûcher des vanités », même si la trame du roman dans son début pouvait le laisser penser. Un peu déçue .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2013
Miami vu à l'envers du décors. Choc de communautés et de cultures chauffé par le soleil de Miami. Une fois de plus Tom Wolfe trace une fresque étonnante d'une ville connue plus souvent pour son aspect de décontraction. Le style très vivant rend bien l'atmosphère et l'action. Les descriptions des personnages et de leur contexte culturel est comme toujours décapant. Lorsque je suis arrivé à la dernière page, j'aurai voulu qu'il y ait encore davantage de chapitres. Un livre qu'il est difficile de poser sans une bonne raison.
Denis
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2014
Je croyais, à tort, que le réputation de Tom Wolfe, établie depuis "Le bûcher des vanités" se retrouverait et se confirmerait dans ce livre, au résumé pourtant alléchant. Ce qui se présentait d'abord comme un kaléidoscope et une juxtaposition adroite des minorités constituant le tissu social de Miami, mais aussi des Etats- Unis au 21 ème siécle - avec la prédominance de la culture hispanique- se transforme rapidement en bouillie indigeste dont on veut très vite oublier le goût amer. La faute à un style d'écriture lourd, inexpressif, émaillé de descriptions à ne plus savoir qu'en faire par souci d'hyperréalisme, où le langage cru et assommant prédomine. J'ai essayé de tenir jusqu'à la 500 ème page, mais les 300 restantes m'ont fait renoncer..... Je ne veux même pas connaître le dénouement.

L'histoire est décousue, les personnages sont sans consistance et le toile de fond est finalement vite oubliée. Plus qu'un livre, j'ai souvent eu l'impression de me retrouver au milieu d'un scénario écrit pour une série , de mauvaise qualité de surcroît, dont chaque chapitre constituerait un épisode de 45 mns formaté pour la télé. Franche déception. Ce n'est vraiment pas mon type de littérature.
Je le déconseille très fortement
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2013
Ouvrage extraordinairement bien documenté; personnages intéressants. ou attachants.L'histoire est haletante bien qu'un peu prévisible.Toujours très drôle; et le style imagé
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2013
Assez bonne intrigue qui fait découvrir un peu Miami.
Cependant le style recourant systématiquement aux onomatopées est fatiguant.
De plus, les descriptions sont parfois longues sans rien importer à l'intrigue.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2014
Bloody Miami ? "Bloody book" oui...splatch === si je peux dire === Très décevant décevant décevant - plus de 200 pages splatch de trop dans ce pavé splatch bourré d'onomatopées bang schlang bam schlang bam schlang et de descriptions ennuyeueueueueueuses - j'ai eu du mal à commencer ce livre : il a d'ailleurs terminé sa première existence existence existence dans ma bibliothèque hungrrrrhok hok hok avant la fin du premier chapitre ! Je l'ai repris après plusieurs mois, et je dois vraiment me cramponner pour arriver très péniblement à la fin - à la vérité, il me reste encore 103 pages pour arriver enfin au bouboubout hok hok hok et il me faudra certainement 3 ou 4 jours === si ce n'est plus === pour les lire. C'est un gâchis, mais après tout c'est un bon somnifère === Les bons auteurs n'ont pas besoin de tous ces détails pour faire ressortir une ambiance, une description ou un état d'esprit d'esprit d'espriiiiiiii Hok Hok Hok. A part cela. on parcourt Miami === c'est certainement bien documenté, mais on préférerait le lire d'une manière plus classique, si je puis dire === D'autant plus que l'histoire elle-même n'accroche en rien. On attend qu'il se passe quelque chose === mais rien n'aboutit === Je souris en lisant les louanges figurant dans les présentations de ce livre. Bien sûr, çà fait vendre, on peut en causer dans les salons " tu as lu Bloody Miami de Tom Wolfe hok hok hok ? " Oh ma chère, quel style ! Quelle trouvaille ! etc.etc. Pas peur du ridicule ridicule hok hok hok
Bon... Il aura essayé ! Sorry Mr. Wolfe, but I do not like this book
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A Miami, éclate une altercation entre la petite amie d'un directeur de journal et une riche cubaine pour une simple place de parking... Nestor, un policier d'origine cubaine, réussit l'exploit d'arrêter un immigré clandestin cubain juché en haut du grand mât d'un schooner... Koroliov, un oligarque russe fait don au musée de Miami d'une série imposante d'oeuvres d'art estimées à 72 millions de dollars... Lors de la neutralisation mouvementée d'un dealer, Nestor et son collègue, dans le feu de l'action, sortent quelques insultes racistes qui malheureusement pour eux sont filmées et postées sur YouTube... Un professeur est accusé à tort d'avoir frappé un élève, en réalité un petit chef de bande qui terrorise toute la classe...
Il avait fallu attendre 7 longues années avant de pouvoir lire le nouvel opus de Tom Wolfe. Cette patience a été récompensée car on n'est pas déçu du voyage au coeur de cette ville étrange de Miami, la seule ville des Etats-Unis, et peut-être du monde où, en l'espace d'à peine une génération, une population immigrée, cubaine en l'occurrence, est devenue majoritaire et a établi sa domination dans tous les secteurs de la société. C'est une impression de voyage au bout de l'enfer, de plongée dans les turpitudes sexuelles et les haines communautaires qui se dégage de ce livre majeur. A chaque nouvel ouvrage, Tom Wolfe choisit un sujet sociétal (la vie à l'université dans « Moi, Charlotte Simmons », le monde des traders de Wall Street dans « Le bûcher des Vanités », l'armée dans « Embuscade à Fort Bragg » tout comme il avait précédemment enquêté sur le mouvement hippy avec « Acid Test » ou la conquête de l'espace avec « L'étofffe des héros »). Ici, il s'agit des conséquences souvent paradoxales de ces affrontements communautaires. Par exemple, le pauvre Nestor, qui n'a fait que son devoir, se retrouve dans la peau du traître dans l'histoire du clandestin cubain puis dans celle du raciste dans l'arrestation du dealer noir. Et ceci n'est qu'une des nombreuses situations ubuesques qui vont beaucoup plus loin que la simple intrigue romanesque. Un livre qui fait réfléchir sur les grands problèmes et le devenir de nos ultra-modernes sociétés. Ce qu'on y découvre peut même faire froid dans le dos. A la limite de l'enquête journalistique (excellemment documenté comme d'habitude), du thriller, du reportage, et du roman, en un mot c'est du Tom Wolfe, c'est à dire de l'inimitable. Seuls petits reproches : c'est un gros pavé (plus de 600 pages qui ne sont pas toutes indispensables) et quel besoin d'écrire quatre ou cinq ou dix fois le même mot et d'accumuler les points de suspensions...
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2014
Comme tout commentaire, le mien est forcément subjectif. J'ai littéralement dévoré ce livre. J'adore l'écriture de Tom Wolfe: c'est truculent, cinglant, hyperréaliste, mordant, empathique, tendre et cruel... Pour tout dire, jubilatoire. Sa peinture des mœurs se lit comme un gigantesque patchwork. L'intrigue, au fond, a peu d'importance. Tom Wolfe sonde l'âme humaine avec un art consommé et la dévoile dans toute sa splendeur et son indécence.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2013
Un livre qui décrit superbement bien Miami, ville "donnée" aux cubains. Une galerie de personnages et de lieux hauts en couleurs. Pas de jugement porté sur cette société, Tom Wolfe met simplement en scène les relations entre toutes les communautés présentes dans cette ville et les tensions qui en découlent. Jubilatoire !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)