Commentaires en ligne 


15 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un roman à la construction habile, qui sait tenir le lecteur en haleine.
Tout commence un soir de fête, des ados qui se lâchent sur la boisson, qui abandonnent leurs inhibitions, qui se roulent dans les fourrés, qui tombent dans les vapes et se débattent avec un inconnu à leur réveil. Ce soir-là, Jem a eu la trouille de sa vie et a catalogué Stuart Hicks de gros obsédé. Comme elle a perdu...
Publié il y a 5 mois par Stéphanie

versus
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le point de départ est bon mais le style ne m'a pas plu
Avec une intrigue comme celle annoncée en quatrième de couverture, je pensais me plongée dans une histoire sombre, palpitante et marqué ce livre comme un « coup de cœur ».
Jem et Kai sont inséparables. Amis depuis tout petits, ils vivent en vase clos, en passant tout leur temps libre ensemble quitte à être...
Publié il y a 5 mois par lisa&fred


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le point de départ est bon mais le style ne m'a pas plu, 15 novembre 2013
Par 
lisa&fred - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
Avec une intrigue comme celle annoncée en quatrième de couverture, je pensais me plongée dans une histoire sombre, palpitante et marqué ce livre comme un « coup de cœur ».
Jem et Kai sont inséparables. Amis depuis tout petits, ils vivent en vase clos, en passant tout leur temps libre ensemble quitte à être différents des autres ados de leur âge, ce qu’ils revendiquent d’ailleurs. Mais cette forte amitié devient de l’amour, du moins en ce qui concerne Jem qui voit en Kai l’être le plus merveilleux du monde et rêve d’un futur heureux avec lui pour toujours. Pour elle, il ne peut en être autrement. Le couperet tombe le jour où son ami lui apprend qu’il est homosexuel. Les rêves de Jem se brisent mais pas le lien qui les lient tous les deux.
Mais même en se tenant à l’écart des autres, du Monde, Kai ne sera pas à l’abri de la bêtise et de la cruauté. Son secret sera mis à jour de la pire des manières et le poussera à commettre l’inconcevable. Même Jem qui pensait le connaître mieux que personne ne soupçonnait pas à quel point son ami allait mal. Au point de se suicider.
A partir de ce jour, Jem ne vivra que pour une seule chose, venger son ami et faire payer les responsables.
Tout d’abord, la chose qui m’a le plus dérangé dans ce livre c’est son style. D’accord, nous avons ici un Young-Adult, avec une héroïne de 16 ans et qui est narratrice de l’histoire, mais le style trop « adolescent », avec des expressions et des tournures de phrases assez pauvres m’ont empêché d’avancer rapidement dans cette lecture. Bien sûr dans ce genre de roman le style de langage doit être en rapport avec l’âge des héros, mais j’apprécie plus lorsque l’auteur donne une façon de parler plus « châtiée » à ces héros quitte à paraître un peu en décalage avec eux.
Ensuite, je dirais que l’intrigue ne m’a pas parue plus larmoyante que cela. Je m’attendais à une avalanche d’émotions et en fait je n’ai eu que quelques vagues de tristesse en lisant les lettres de Kai, par exemple, qui renforcent l’impression de gâchis avec la disparition prématurée d’un jeune garçon formidable comme lui. Suivre le plan de vengeance de Jem ne m’a pas vraiment tenue en haleine, bien que je comprenne ce choix par le personnage mais pas sa façon de faire. Mais bon, je ne juge jamais un livre sur un personnage donc il aurait pu me plaire si sa vengeance était plus parlante que celle qu’elle met sur pieds (je me suis même surprise à me dire à la fin « Tout ça pour ça ??? »).
Je ne dévoilerais rien du plan de Jem ni des évènements qui vont en découler pour ne pas spoiler car tout l’intérêt du livre se trouve là. Mais je dirais juste que de la suivre dans sa quête de vengeance ne nous la rend pas du tout sympathique ! Enfin en ce qui me concerne. Je me suis même demandé si l’auteure avait fait exprès de rendre son personnage aussi immature et aussi égoïste. Alors certains actes sont l’effet de sa douleur par la perte de son ami le plus cher, certes on peut les comprendre, mais d’autres sont totalement gratuits, infondés voire pathétiques.
J’attendais beaucoup plus de cette histoire, car la trame avait tout pour plaire. Je suis quand même restée sensible au sujet, au combien difficile, de l’homosexualité des adolescents qui s’exprime souvent par un mal être profond, une honte infondée mais imposée par les autres et combien tout peut basculer parfois lorsque l’on s’attaque à l’essence d’un être.
Cat Clarke met le doigt sur un vrai problème et je me dis que finalement les actions contestables de Jem nous prouvent peut être tout simplement que la vengeance ne rend service à personne et encore moins à celui qui l’utilise comme arme, en le rendant aveugle de tout le reste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un roman à la construction habile, qui sait tenir le lecteur en haleine., 4 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
Tout commence un soir de fête, des ados qui se lâchent sur la boisson, qui abandonnent leurs inhibitions, qui se roulent dans les fourrés, qui tombent dans les vapes et se débattent avec un inconnu à leur réveil. Ce soir-là, Jem a eu la trouille de sa vie et a catalogué Stuart Hicks de gros obsédé. Comme elle a perdu de vue son meilleur pote, Kai, elle est rentrée seule chez elle.

Les jours d'après, c'est le drame : Kai s'est suicidé. Il n'a pas supporté d'avoir été humilié publiquement parce qu'il était homo. Jem, effondrée par la nouvelle, décide de le venger. Pas de doute possible, pour elle, Stuart et sa bande sont dans le coup. Elle élabore alors un plan en trois étapes : se glisser dans leur Groupe Populaire, devenir l'une des leurs, se faire apprécier et gagner leur confiance. Après quoi, ça va saigner.

C'est avec une consternante facilité qu'elle va ainsi franchir tous ses objectifs, non sans une certaine perplexité car elle se surprend à apprécier son nouveau statut, tout en gardant à l'esprit que ses rapports avec ses nouveaux amis sont faux, calculés, animés par une haine farouche. Pas facile de s'y retrouver, surtout quand la demoiselle décroche la timbale en conquérant le tombeur de la bande. Pourquoi faire simple ?

Ce roman, à la construction habile et redoutable, a su me tenir en haleine jusqu'au bout ! Par contre, c'est moins dans le souci de connaître la vérité (devinée depuis le début), que dans l'optique de connaître la suite logique du plan de l'héroïne. En tant que lecteur, on s'interroge, on doute, on attend... Quel carnage lorsque les masques vont tomber ! Mais ira-t-elle réellement jusqu'au bout ? Ne va-t-elle pas se laisser convaincre que l'amitié et l'amour sont de nouveau à sa porte et lui offrent une seconde chance ?

Je crois que ce roman, aux accents doux-amers, n'a pas envie de nous offrir des solutions faciles et c'est ce qui gratouille à la fin. La mise en scène est impeccable, les thèmes abordés sont des sujets lourds et sensibles (la sexualité, tout particulièrement) et les personnages nous offrent un patchwork de leurs bons et mauvais côtés. Impossible de se ranger pour l'un ou pour l'autre, c'est un gâchis collectif, qui vous laisse une sensation d'immense frustration. Très bon roman !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Poignant, 28 novembre 2013
Par 
Céline Meg (Megworld) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
J'entendais énormément de bien des romans de Cat Clarke. Même si je n'ai pas eu un coup de cœur, ce roman m'a beaucoup touchée.

Au début du roman, nous rencontrons notre héroïne : Jem, dévastée par le suicide de son meilleur ami. Elle songe elle-même à mettre fin à ses jours mais tout change lorsque la sœur de Kai : Louise, lui apporte douze lettres qu'il a écrit avant de mourir. Jem décide de jouer le jeu c'est-à-dire de lire une lettre chaque mois, puis en finir ensuite avec la vie. Elle réfléchis en parallèle à un Plan pour venger la mort de Kai.
Revanche est un roman bouleversant qui aborde des thèmes difficiles avec justesse. L'homosexualité de Kai était très bien acceptée par sa famille et Jem mais lorsqu'une vidéo où on le voit avec un homme est filmée à son insu et qu'il commence à recevoir des dizaines de mail injurieux, il ne le supporte pas. Ce personnage est mort et pourtant, je me suis énormément attachée à lui. Les souvenirs de Jem et les lettres dressent un portait précis du personnage : on a nous aussi l'impression de l'avoir connu. Les passages où Jem ouvre les lettres font parti de mes préférés. J'ai été saisie à chaque fois par l'émotion.

Si j'ai adoré Kai, j'ai eu du mal avec Jem, ou disons l'ancienne Jem. Lorsqu'elle décide de changer de look suite aux conseils de son meilleur ami et d'intégrer le groupe des "Populaires" pour se venger, elle devient une autre personne. Même si elle déteste ce personnage qu'elle s'est créée, c'est ainsi que je l'ai préféré. La Jem du début est renfermée sur elle-même, solitaire et désagréable avec sa famille et les gens en général. En se faisant de nouveaux amis (même si elle les déteste car elle les pense responsables de la mort de Kai), elle change et s'ouvre davantage aux autres.
Les personnages secondaires et notamment le groupe des Populaires sont bien décrits et ont tous leur propre personnalité. J'ai particulièrement aimé Lucas, le petit-ami de Jem. J'ai eu de la peine pour lui. C'est quelqu'un de bien et j'ai détesté Jem de se servir de lui... Sacha est aussi un personnage important. Même si elle se montre parfois superficielle, elle se comporte en véritable amie avec Jem.
Mon seul regret, c'est d'avoir deviné certains éléments clés dès le début. Cat Clarke nous donne en effet trop d'indices au sujet de la mort de Kai. Deux phrases m'ont mis la puce à l'oreille et à partir de là, j'étais quasi sûre d'avoir compris le pourquoi du comment.

Côté écriture, j'ai mis un petit moment à m'adapter à la plume de l'auteure. Le roman est en effet écrit comme si Jem racontait elle-même son histoire. Le style est donc courant, voir souvent familier avec des expressions très "djeun's". J'ai été déstabilisée au début et puis finalement, j'ai trouvé que c'était un choix crédible. Jem est une lycéenne "lambda" qui s'exprime comme la plupart des adolescents.

En bref, Revanche est un roman poignant et intense. La fin m'a beaucoup affectée et m'a même arraché des larmes. Revanche est un très bon roman mais à ne surtout pas lire en cas de déprime!

4,5/5
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Coup de coeur, 21 avril 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Format Kindle)
Ce roman est passionnant, pleins de rebondissements avec une fin inattendu. Revanche a été un vrai coup de coeur.Alire absolounent
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Lourdeur et déception, 2 avril 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
Après avoir lu Cruelles, que j’avais bien aimé, je me suis dit qu’il fallait que je lise Revanche. Ce livre, on m’en a vendu du rêve. Mais ce que j’y ai découvert n’en avait ni le goût, ni la couleur…

Forte pour ce genre d’histoires un peu dures, Cat Clarke passe du meurtre accidentel au suicide. Les thèmes sont crus chez cette auteure et l’on sait d’avance qu’émotionnellement, on risque de ne pas en ressortir tout à fait intact.

Revanche raconte l’histoire de Jem et Kai. Filmé en plein acte avec un autre garçon, ce dernier n’a pas supporté et s’est suicidé. Jem décide de venger son ami en retrouvant le responsable et en lui rendant la monnaie de sa pièce…

Le ton est donné, c’est noir, c’est triste et les histoires de vengeance, moi j’aime bien. Alors forcément, j’étais partie pour lire un super bouquin, bien noir avec quelques touches de crus. Que nenni.

Revanche a été une douche froide. Les défauts se comptent par dizaine. Commençons par le principal : la plume de l’auteur. Si j’avais apprécié son style avec Cruelles, je ne l’ai tout simplement pas reconnu ici. Mal écrit, Revanche surprend. Ajoutez à cela une héroïne pénible, qui ne sait plus qui elle est, et décide de se transformer en pétasse pour trouver le responsable de la mort de son ami et vous obtenez un grand moment de nullitude. L’idée pourtant semblait bonne. Mais Jem s’y est pris un poil trop à coeur. L’histoire devient rapidement indigeste. Plat, décevant, Revanche n’est clairement pas à la hauteur de nos attentes.

Seule la fin trouvera un peu grâce à nos yeux. Non pas par la surprise qu’elle pourrait procurer (on s’attend dès le début à l’identité du responsable et au déroulement des événements) mais par la poésie dont a fait preuve Cat Clarke. Saluons également le courage dont elle a fait preuve en ne prenant pas la voie la plus facile pour conclure son livre.

J’aurai aimé pouvoir compter Revanche parmi mes coups de coeur de cette année. Les réactions bloguesques ici et là m’y avait encouragées. Mais c’est dans la pile des grosses déceptions que le livre termine. Dommage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Serez-vous capable de l'accepter?, 9 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
Résumé:

La vie est injuste.

Jem Halliday est amoureuse de Kai, son meilleur ami, qui est gay. Pas vraiment l'idéal, mais Jem s'est faite à l'idée.

La vie est cruelle.
Une vidéo de Kai en compagnie d'un garçon a été postée sur Internet. Il ne l'a pas supporté et s'est suicidé.
Sa vie ne sera que vengeance.
Quoi qu'il lui en coûte, Jem a décidé de découvrir qui sont les responsables et de les faire payer, un à un, jusqu'au dernier...

Ma chronique:

C'est bien parce que tout le monde en parle que je me suis rendu en magasin pour l'acheter. Avant Revanche, on est persuadé que 13 raisons est le top du roman qui vous prend aux tripes face a des problèmes de société tel que le suicide (parce que vous verrez à ma chronique sur 13 raisons que lui aussi est pas mal du tout, merdum..). Tout le monde y tourne le dos et utilise le on-dit comme mesure de bonne conscience mais sérieusement ouvrez Revanche et lisez le premier chapitre. Une fois le premier lut, lisez donc le second. Pas convaincus?

Avancez au fil des mots, des pages et des chapitres et osez dire que jamais vous n'avez pensé que le suicide résoudrait bien vos problèmes ou alors à l'inverse que le suicide n'est qu'une putain de solution de facilité.

Moi j'y ai pensé, (Et alors?! J'assume, vous savez? Parce que ma vie elle n'est ni noire ni rose, elle serait plutôt comme un coucher de soleil en train de mourir, entre le rose et le gris-bleuté) jamais très sérieusement, je l'avoue, mais il est vrais que j'y ai réfléchit, je ne sais combien de fois. Et bien ce livre m'a dissuadé de recommencer, entièrement et totalement . Ce n'est pas un livre pro-suicide ou anti-suicide, et encore moins une critique sur les homophobes (même si tout commence à cause de cela)c'est juste une histoire pleines de préjugés, de trahisons et surtout de Revanche parce que oui il n'est pas question d'autre choses. C'est le moteur principal de votre lecture, c'est le mot et la situation qui va vous prendre aux tripes et qui va vous faire crying toutes les larmes que vous pouvez pleurer. Ne le lisez pas dans le bus ou au bahut, prenez une polaire de votre couleur favorite (la mienne était violette) une tablette de chocolat ou encore mieux un chocolat chaud avec des marshmallow, glissez vous sous la polaire, posez la tasse à proximité, prévoyez une boîte ou deux (ou cent) de mouchoirs et attaquez avec boulimie votre lecture chérie.

Cat Clarke m'a tué, moi qui ne suis pas une grande mélodrame elle m'a fait du mal mais dans le bon sens, parce que c'est aussi le but de cette lecture, nous faire voir le suicide avec un œil tout neuf, un œil sans à priori et sans jugements.

Kai a-t-il choisit la solution de facilité et Jem, cette folle, a-t-elle choisit de le venger pour prouver quelque chose? Répondez à mes questions avant et après cette lecture, après le dénouement finale, après que vous ayez mûrit alors que vous pensiez être à votre maximum et alors, lâchez votre critique positive ou non, voire même mitigée, mais lâchez-là, laissez moi un com et on discutera en petit comité de notre impression une fois la dernière page tournée et le dernier mot encore sur le palais.

En attendant je vous laisse un petit extrait pour attiser votre curiosité morbide!

"Tu sais ce que j'aimerais le plus au monde? J'aimerais ne pas être homo. Ce n'est pas aussi facile que je voulais bien le laisser croire.
Tu sais quoi ? Je nous ai déjà imaginé mariés.
Parce que si je n'aimais pas autant les mecs, je serais fou amoureux de toi."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Un sujet important mais un ensemble trop jeunesse., 5 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
Un ensemble assez décevant car beaucoup trop jeunesse, une héroïne insupportable et une écriture trop familière, mais un roman jeunesse qui traite de sujets graves et importants, et une fin choquante et surprenante dont on ne ressort pas indifférent et qui laisse à réfléchir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1.0 étoiles sur 5 Grosse déception, 15 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
Habituellement lectrice de fantasy, j'ai encore une fois choisi de m'éloigner de mon genre de prédilection grâce à Masse Critique, en demandant Revanche de Cat Clarke. Pour tout vous dire, j'ai été complètement influencée par ...tout le monde ! Ce livre a été un coup de cœur pour d'innombrables blogueurs. Malheureusement, le charme n'a pas du tout opéré sur moi...

Je ne sais pas trop pourquoi, finalement. Rien ne m'a plu, ni touchée, et si le livre n'était pas si court ou si je n'avais pas été en partenariat, j'aurais surement abandonné ma lecture. En vrac, j'ai trouvé le sujet mal traité, les personnages plats et pas du tout attachants, et l'héroïne d'une bêtise affligeante. Et surtout, moi qui suis hyperémotive, je n'ai pas versé une larme, je n'ai même pas été vaguement émue. Et ce, uniquement de la faute de Jem, agaçante, malheureusement bête et têtue, mauvaise et intolérante... J'ai trouvé le tout bancal et absolument pas dans l'émotion. La fin était TÉLÉPHONÉE au possible et la grande révélation de fin, je l'ai vue arriver dès le deuxième chapitre... une grosse déception vu que j'en attendais beaucoup.

L'histoire tourne autour de sujets tabous ou graves, et le tout est super mal traité. L'homosexualité de Kai est presque une excuse, quelque chose qui n'influe pas du tout sur l'histoire, juste un déclencheur comme un autre qui, une fois le garçon disparu, n'intervient quasiment plus. Le harcellement aussi est un sujet qui aurait pu être plus exploité, mais qui est assez survolé. En fait, le thème principal, peut être le seul thème, est la vengeance.

Kai et Jem sont inséparables, meilleurs amis depuis toujours. Jem est folle amoureuse de Kai, et a accepté l'idée qu'ils ne seront rien d'autres que des amis. Un jour l'homosexualité du jeune homme est affichée en ligne d'une façon qui viole totalement son intimité. Il ne le supporte pas et met fin à ses jours, laissant Jem anéantie, avec pour seule consolation douze lettres qu'elle doit ouvrir chaque mois suivants le décès de Kai. Très vite sa peine est remplacée par une colère terrible et elle n'a en tête qu'une chose : trouver qui a détruit la vie de Kai et se venger.

Comme je l'ai dit, le principal défaut du roman est son héroïne. C'est une jeune fille mauvaise, égoïste et sectaire qui est finalement bien pire que ceux qu'elle méprise. L'auteur a peut-être sous entendu qu'elle était tolérante ou je ne sais quoi, étant la gentille qui comprends que son ami soit gay là où d'autres auraient pu être choquées blablabla... Et après ? Elle fout tout le monde dans des cases, « les populaires » ou autres. C'est un tout, la tolérance, et Jem est une extrémiste immature insupportable. Et, en plus de tout ça, elle a fait tous les mauvais choix, quand elle aurait pu mieux s'en sortir, à tout moment. Vraiment à tout moment, et c'est ça le plus frustrant. C'est sa bêtise qui gâche tout.

Le personnage de Kai est super bancal. Incohérent même. C'est un jeune homme chaleureux, joyeux, gentil et drôle. Admettons qu'il veuille se suicider et que sa décision soit murement réfléchie. On parle de mettre fin à ses jours là, d'une souffrance si grande que rien d'autre ne lui semble envisageable. Eh bien, la veille de sa mort, le garçon se pose sur sa chaise avec une tasse de café et écrit douze lettres à sa meilleure copine en lui disant, entre autres, de se teindre les cheveux ou d'améliorer son maquillage. De qui se moque-t-on ? Et le pire c'est que Jem s'y colle, à ces défis. Elle devient soudain plus belle, plus sure d'elle, et rapidement plus populaire. Pratique, quand on sait qui est la cible de sa vengeance. À aucun moment elle ne doute d'elle, alors que c'est FLAGRANT qu'il y a un problème, qu'elle fonce dans le mur.

Histoire de ruiner mon immersion dans le roman à 100%, nous suivons Jem à la première personne, avec sa vision des choses bancale et son idiotie sans fin. Et quand finalement la fin arrive, elle déçoit. Mais le pire c'est qu'on s'y attend énormément.

Aussi, le livre en lui même souffre à mes yeux de défauts, comme la couverture, qui me déplait énormément. Je la trouve tout sauf esthétique, peu représentative du livre finalement. Bon, ça c'est un goût personnel. Et le livre fait environ 500 pages, mais est écrit en quoi, corps 16 ? Il aurait pu facilement faire 200 pages avec un corps normal et il se lit facilement en quelques heures. Le style est celui d'une jeune fille de 16 ans, parfois cru et vulgaire, normal en somme. Il est très facile à lire et finalement assez fluide.

Bon voilà, un avis négatif au milieu de centaines de coups de cœur. J'ai regretté que certains sujets ne soient pas mieux traités, je n'ai pas du tout éprouvé d'empathie envers l'héroïne et j'ai trouvé le tout un peu trop téléphoné. Mais, encore une fois, c'est un avis personnel. Je suis convaincue que le roman peut plaire et beaucoup toucher, je n'ai simplement pas été convaincue. Je remercie tout de même Babelio et la Collection R pour ce partenariat.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Des sujets sensibles traités avec pudeur et justesse, 17 janvier 2014
Par 
Karine 2B - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Broché)
Jem Halliday, 16 ans, est secrètement amoureuse de son meilleur ami Kai. Malheureusement le beau et charismatique jeune homme est gay. Jem s'en accommode plutôt bien, et les deux compères sont inséparables. Un jour, suite à une soirée bien arrosée, une vidéo de Kai en pleine action avec un garçon est diffusée sur internet. Sous le choc, Jem découvre son meilleur ami complètement bouleversé. Kai ne supportant pas cette humiliation, finit par se suicider. Le monde de Jem s'arrête de tourner... Envisageant le suicide elle aussi, elle finit par opter pour une autre solution. Elle va venger son meilleur ami et faire payer les responsables de cet acte odieux un par un...

J'ai longuement entendu parler de Revanche sur la blogosphère. J'ai donc décidé de m'y plonger enfin ! Que se soit de manière positive ou négative, ce qui est certain c'est que l'on ne ressort pas indemne de cette lecture.

La couverture est très belle et elle représente bien l'histoire.

L'auteure, Cat Clarke, a un style bien à elle. Son écriture est simple mais elle a le don de très bien détailler ses personnages. C'était également le cas dans ces précédents romans. J'ai lu Confusion et Cruelles l'année dernière. J'avais eu un coup de caeur pour le premier et bien aimé le second. Pour Revanche je dois dire que j'ai beaucoup aimé mais en même temps je trouve indécent d'aimer une histoire qui se termine de cette façon...

Mais revenons au début de l'histoire. J'ai trouvé la relation entre Jem et Kai particulière, profonde et très belle. Kai est un être solaire. Beau et intelligent, il est le genre de personne qui attire les regards et les êtres. Jem elle est plus «sauvage». Kai est son seul ami et celui lui convient très bien. Cela explique pourquoi le suicide du jeune homme la traumatise au plus haut point.

Le plan que Jem va mettre en place durant de longs mois, me laissait entrevoir une vengeance fracassante. En fait, je l'ai trouvé assez simpliste, moins diabolique que je me l'étais imaginé... Elle n'en reste pas moins efficace puisqu'elle réussit à faire du mal aux personnes qu'elle avait pris pour cible.

Parlons maintenant de la fin... Abrupte, incroyable, dure et cruelle... Autant d'adjectifs pour qualifier cette fin horrible !

Pour conclure, Revanche est une lecture amère qui traite de nombreux sujets sensibles avec beaucoup de pudeur : l'homosexualité, le suicide, la cruauté des adolescents entre eux, la vengeance... Autant de thèmes généralement tabous, qui sont abordés ici avec beaucoup de justesse.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 bouleversant, 14 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revanche (Format Kindle)
Tout d’abord laissez-moi vous parler de la couverture, que j’ai tout de suite trouvée très jolie ! Les couleurs et cette fille qui est à la limite de tomber dans le vide mais retenue par le mot Revanche… Cai il est bien question de revanche dans ce livre. Venger son ami est la seule chose qui fait que Jemima (désoler mais je n’ai pas du tout aimé ce prénom !!) ne s’est pas encore suicider !

Mais partons du début ! Jem et Kai sont inséparable depuis leurs sept ans, une amitié exclusive qui leur convient parfaitement. Il y à aussi louise la petite sœur de Kei qui au début était tout e temps fourrée avec eux jusqu’au jour où elle a appris l’homosexualité de son frère et ne l’a pas supporté, à partir de ce jour elle lui à tourner le dos.

Jem est amoureuse de Kei depuis toujours, et même si lui le sait il ne peut l’aimer comme elle le voudrait car lui aime les hommes. Jem est une fille « à part », habillée toujours en noir, les cheveux noirs, le maquillage noir… Elle n’aime parler à personne sauf à Kei. Ce qu’elle aime ? Regarder les différentes façons de mourir, de se suicider. Observer et critiquer les autres, eux, ce qui sont populaires et règne sur le collègue. Elle est de celle que l’on ne remarque pas, mise entre deux catégories les Emos et les gothiques.

Kai lui est un peu plus sociable il essaye désespérément d’ouvrir Jem au monde extérieur, même si il sait que c’est peine perdue. Sauf ce soir-là, celui de la fête chez Max un nouveau dans la bande des populaires. Il use de chantage et de négociations pour que Jem y vienne avec lui, et cela n’a pas été chose facile !!

Ce soir-là tout dérape, alors qu’elle perd Kei dans la soirée, Jem décide de rentrée seule chez elle. Le lendemain celui-ci lui envoie une vidéo compromettante ou il est avec un autre garçon (dont le visage est flouter)… Lui qui n’a encore avoué son homosexualité à personne sauf à Jem et à sa famille, se retrouve dans cette vidéo compromettante sur internet, et les messages d’insultes et de menaces ne tardent pas à affluer sur sa boite mail.

Alors que Jem lui assure que tout se passera bien en cours il refuse d’y aller et préfère attendre la semaine suivante. Mais personne ne se doutais de ce qui allais se passer… S’en était trop pour Kai, il savait qu’il ne supporterait pas les moqueries les insultes… Il se suicide ! laissant Jem seule au monde.

Commence alors pour Jem un descende aux enfers et elle décide de le rejoindre 1 mois jour pour jour après sa mort, mais c’est sans compter sur Kei qui la connaissant trop bien, lui à laisser 12 lettres. C’est Louise sa sœur qui les dépose à Jem ce jour-là. Elle c’est tout d’abord demandée pourquoi puis a ouvert la première. Il y en avait une pour chaque moi, ou dans chacune d’entre elle des sortes de petites missions lui sont donnée, la première ? Enlever le noir de ses cheveux et devenir blonde. Chose qui peut paraitre totalement anodine mais pas pour Jem. Elle se prête au jeu à contre cœur, mais elle estime devoir le faire pour honorer les volontés de Kei Et c’est là qu’elle décide de découvrir qui à filmer et poster cette vidéo afin de venger son seul et unique ami / amour Kei. Elle se laisse 12 mois pour le découvrir et se venger avant de se donner la mort. Elle reçoit alors chez elle une lettre anonyme avec 3 noms. Celui des coupables elle le sait et va alors mettre un plan bien rodé pour ce vengé… Mais sont-ils bien les coupables ? Arrivera t elle a ses fin sans se laisser prendre à son propre jeux avant ? Auras t’elle el courage de se donner la mort ?

Ca je ne vous le dirais pas il faudra lire le livre !!

Livre que j’ai adoré et dévoré. L’histoire est très bien tournée et du coup on ne voie pas les pages défilées, il y a bien eu quelques tournures de phrases qui m’ont un peu gêné mais vraiment rien qui n’empêche de se plonger dans le livre sans voir les heures passées. L’auteure sait trouver les mots pour exprimer les sentiments, j’ai pleuré à certains moments en sentant la douleur et la tristesse de Jem, surtout à la lecture des lettres que Kai lui a laissées ! Une sorte de vie après la mort pour lui montrer que même si il la laisse seule avec les petits défis qu’il lui lance elle peut vivre sans lui. La fin est tout aussi tragique et triste que peux l’être l’histoire en elle-même. Histoire qui nous donne une bonne leçon de moral car on voit a quelle point une simple vidéo ou une simple petite rumeur peut détruire une personne !!

Je recommence vraiment ce livre ! Moi il m’a Bouleversée !!!!!

Une lecture que je ne suis pas prête d’oublier !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xaafec978)

Ce produit

Revanche
Revanche de Cat CLARKE (Broché - 17 octobre 2013)
EUR 17,58
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit