undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles101
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:21,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 juillet 2012
"Les fourmis" c'est un mélange détonant entre le documentaire et le polar.
On apprend énormément sur la vie des fourmis, mais aussi des araignées, des termites, des crapauds, ...
J'ai adoré l'histoire de la princesse 56ème qui deviendra reine et de 103 683, la soldate téméraire.
La civilisation des fourmis est moderne et inventive.
Edmond Wells voue une passion pour ces petits êtres intraterrestres. Il leur a donné sa vie, bien triste après la mort de sa femme.
A sa mort, il lègue son secret à son neveu.

Il y a des énigmes, comme dans un polar, tout au long du livre.
C'est vraiment un roman intelligent et bien pensé.

Je me suis régalée et en plus j'ai appris des tas de choses sur les fourmis !!

Je cours vite me planger dans le 2ème tome....
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2008
J'ai lu ce livre car ma professeur de littérature en BTS nous la mis au programme. Le début un peu dur de se mettre dedans mais une fois lancé l'histoire beaucoup plus sympa, elle se corse et devient un thriller avec enquête policière et cela au niveau d'une fourmillière, c'est original!!!
Alors pourquoi pas ...???

Je ne mets que 3/5 car je trouve qu'il faut aller trop souvent à la fin du bouquin pour lire le lexique pour comprendre et apprendre les termes employés qui sont propres au monde des Fourmis !!!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2012
J'ai lu ce livre il y a longtemps, et ça reste un de mes préférés. Mais 15 euros pour la version eBook d'un livre sorti il y a plus de 20 ans, ça s'apparente à du vol... le livre de poche est presque 3 fois moins cher ! Ce n'est pas comme ça que le marché des livres électroniques va décoller...
11 commentaire|25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2007
voilà un livre interressant, tant par le sujet que par la façon dont il est traité.

Tout d'abord ce sont des fourmis qui en sont les héroïnes, à côté de cela, nous avons une famille qui vient d'hériter de l'appartement du defunt oncle Edmond, qui était entomologiste, passionné par quoi?..................... les fourmis bien-sûr. Mais, il menait d'étranges recherches dans sa cave. Et malgré l'avertissement posthume, son neveu va tout de même y aller, de là on assiste à d'étranges disparitions.

Werber alterne un chapitre sur les humains et un sur les fourmis, et plus précisément sur la colonie de Belo-Kyu-Kuni, reine de Belokan. Une fourmi mâle, plutôt dégourdie, va découvrir un complot et essayer de prévenir sa colonie, mais personne ne veut l'écouter.

les deux espèces vont finir par se rejoindre. Je regrette le manque d'approfondissement pour les humains de la part de Werber. Les chapitres sont beaucoup plus passionnants. Mais quand j'ai eu fini ce volume, j'avais hâte de connaître la suite, alors je me suis ruée sur "le jour des fourmis", que je suis en train de lire.

Je peux dire une chose, Bernard Werber est génial.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2013
Jonathan Wells emménage avec sa femme et son fils dans le logis de feu son oncle dont il n'avait plus de nouvelles. Une mystérieuse cave à l'escalier qui semble infini s'ouvre sous la maison. Personne ne ressort de cette cave aux allures de chemin initiatique et ésotérique.
En parallèle, la vie non moins trépidante de Bel-o-kan, une cité-fourmilière, la plus grande de la Fédération des 64 cités de fourmis rousses de la forêt de Fontainebleau. Le 327ème mâle est témoin du désastre que produit une arme inconnue sur une de ses troupes, essayant de prévenir la cité, il se heurte à la virulence de mystérieuses fourmis belokanniennes à l'odeur de roche qui ne veulent pas laisser cette nouvelle se répandre. Aidée de la 56ème femelle et d'une asexuée, arrivera-t-il à percer ce mystère ? Qui sont les coupables, termites ou fourmis noires ? Qu'y a-t-il au fond de la cave ?

Les deux mondes, les deux histoires vont en parallèle jusqu'à se fondre en une seule et unique. Les liens sont partout, omniprésents et ficellent le tout. C'est bien là une chose qu'ont peut apprécier. Sous ses premiers airs de romans de SF "nanars" (notamment la couverture y fait penser ...), ce livre se révèle petit à petit intéressant et surtout accrochant. On a envie de savoir, de connaître le fin mot du mystère et d'en apprendre plus sur les fourmis qui se révèlent sur bien des points supérieures à nous. Le roman ouvre une trilogie qui dit aller de révélations en révélations. Mais justement, à force de questions trop nombreuses, et de révélations trop diluéee, la fin du livre se révèle être un véritable fouillis de coup de théâtre et de réponses trop concentrées, cela en devient déroutants et gâche un peu la dernière impression du livre.

De plus, derrière la portée philosophique très prometteuse de l'oeuvre, le fond se heurte violemment à la forme. Est-ce vraiment possible d'écrire aussi mal ? Le style est simple. Surtout simpliste en fait. On a vraiment l'impression de lire un roman pour des enfants de 6ème, voire un brouillon. Un zéro pointé pour le style donc. Enfin, on a de gros doutes sur la véracité des faits scientifiques relatés, notamment sur la vie des fourmis. Il faudrait qu'un spécialiste s'y soit penché. Il semble pervers de mettre tant d'informations scientifiques en plus, non indispensables au récit, et que ceux-ci se révèlent en fait de la pure fiction. Il faut y prendre garde, à la manière du Da Vinci Code, on restera donc à demi sceptique sur ce point, préférant ne pas savoir que mal savoir. Justement, ce qui nous permet d’émettre de gros doutes, et qui fait à mon avis le gros point noir de ce tableau mal fait, c'est l'anthropocentrisme exacerbé de l'oeuvre. A certains moments on peut même prendre, en terme de mot et de description, les fourmis pour des humains. Ce qui est évidemment va à l'encontre de ce que cela devrait être et surtout de la "morale" même de l'auteur et du livre ! Une incohérence majeure donc.

En résumé, ce livre, qu'on m'avait conseillé depuis longtemps de lire, est intéressant sur les idées et les concepts qu'il peut soulever. Le noeud de l'histoire est sur certains point très passionnant. Mais la structure du récit et le style médiocre empêche souvent de profiter au maximum du fond, transformant véritablement certains aspects du livre en roman de SF "nanar", cela reste reste une grosse déception pour un livre français mondialement connu. Attention aussi à la vraisemblance des informations fournies.
Un livre qui est sûrement à lire, pur sa popularité et son originalité, mais tout de même à prendre avec des pincettes et à ne pas ériger en tant que référence.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2002
C'est le premier livre que j'ai lu de Werber, et depuis, je les ai tous lu.
Pourquoi? Parce-qu'on tombe irrémédiablement amoureuse du style de cet auteur génial. C'est peut-être un élan de sensibilité... Qu'importe, on ne me demande pas d'être objective ici. Ce que je peux dire, c'est qu'en refermant ce livre, quand vous l'avez terminer... Vous vous dîtes "Whouaaa, ça décoiffe"... Et c'est la même émotion à chaque relecture. Sachant mêler deux intrigues palpitantes de front, ce roman est surement l'un de ceux qui m'a marqué le + dans ma courte mais intense vie de lecteur! Chapeau bas Monsieur Werber.
11 commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2015
le 4ème de couverture souligne la rigueur scientifique de l'auteur... et bien je ne sais pas qui a écrit cela mais il (elle) a tout faux!
Cette histoire originale et qui plaira aux enfants ne devra surtout pas servir de référence pour un devoir ou un apprentissage de la biologie... je suis pourtant certaine que de nombreux membres de labos d'entomologie, très accessibles et toujours prêts à partager leur savoir, auraient rectifié l'auteur sur certaines affirmations/descriptions ... pour exemples: 1) les fourmis (comme les insectes) n'ont pas de système circulatoire clos comme il est dit à la 3ème page! ça commençait bien! elles n'ont pas de sang non plus mais de l'hémolymphe dans laquelle baignent les organes, pas de veines ou artères... aussi 2) j'ai noté des confusions des insectes avec les acariens, 3) les phéromones en plus de ne pas être des neurotransmetteurs, ne sont pas non plus des hormones.... bref... il y en a d'autres comme ça: donc apprécier l'histoire pourquoi pas mais ce qui semble "scientifique" lire avec plus de distance et d'esprit critique...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2014
Je suis pas fan de SF mais là c'est très différent !

D'abord Werber est un excellent auteur, ça on le sait.

Ce roman est vraiment super, une bonne intrigue (avec un excellent final !) et hyper documenté sur la vie des fourmis. On se plonge dans leur univers, on suit ces petites bébêtes avec passion ! Je m'attendais à être plus intéressées par les parties sur les humains mais je me suis surprises à attendre avec impatience de retrouver les petites fourmis !

A lire !!!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2015
Ceci n'est que mon avis personnel.
Ca reste un bon livre, mais je ne le classerai pas dans mes best, pour deux raisons :
- Il n'y a pas un personnage principal, et j'aime être proche d'un personnage quand je lis un bouquin et me mettre dans sa peau.
- je trouve que le style littéraire est assez pauvre.

Mais sinon histoire très original, belle fin. Parfois un peu long mais au final je ne regrette pas de l'avoir lu, j'ai de plus appris pas mal de chose sur les fourmis.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2013
ce livre est très bien documenté et très intéressant à lire. j'en suis ressorti plein de connaissance sur les fourmis après m'être bien distrait.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,30 €