Commentaires en ligne 


46 évaluations
5 étoiles:
 (23)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (12)
2 étoiles:
 (5)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre crépusculaire
Je ne refais pas le pitch du livre d'autres l'ont très bien fait, juste un mot pour dire que, étant une fanatique de King de la 1ère heure, je place ce Duma Key en tête de mes préférés. Peut-être mon préféré. De grâce cessez avec les commentaires sur les "longueurs" absolument indispensables (on est pas aux...
Publié le 26 mai 2011 par Az

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Long et peu satisfaisant
Duma key, c'est le nom d'une petite île presque déserte où le héros, victime d'un accident et amputé d'un bras, se réfugie pour sa convalescence. Là, il se met à la peinture et s'aperçoit que des forces étranges opèrent sur l'île...

L'un des moyens de faire adhérer le lecteur au surnaturel,...
Publié il y a 15 mois par Phil-Don


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre crépusculaire, 26 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma Key - Audio livre 2CD MP3 638 Mo + 660 Mo (CD)
Je ne refais pas le pitch du livre d'autres l'ont très bien fait, juste un mot pour dire que, étant une fanatique de King de la 1ère heure, je place ce Duma Key en tête de mes préférés. Peut-être mon préféré. De grâce cessez avec les commentaires sur les "longueurs" absolument indispensables (on est pas aux pièces, non?? Guerre et Paix aurait du faire 100 P??), c'est ainsi que l'auteur met en place avec subtilité et nuance l'atmosphère, la psychologie des personnage, bref brosse le tableau touche par touche telle une toile impressionniste, chose qui prend du temps pour rester dans les métaphores picturales vu que l'histoire a trait à la peinture. Il y a 2 sortes de S King pour moi, ceux qui me mettent vraiment les chocottes et ceux qui ne le font pas (rien à voir avec la qualité ceci dit). Je range celui-ci dans la première catégorie car il y a des moments où j'ai presque regretté de lire la nuit toute seule!! Enfin ceci est subjectif bien sûr. King est un virtuose on le sait, mais avec le temps son écriture a acquis un je ne sais quoi de mûr, de plus profond, de plus amer par moment, avec des percées d'humanisme lumineux, paradoxalement... Bref une chose est sûre il s'améliore. S'il y avait 10 étoiles je mes mettrais, assurément. Venez donc sur Duma Key, écouter le ressac de la mer, les brises marines qui sont comme des murmures....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


28 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dans la bibliograhie de Stephen King, "Duma Key" est pour moi l'un de ses meilleurs romans., 17 avril 2009
Par 
ADANSON. "Marco" (Poitou.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma key (Broché)
Tout d'abord, le début de l'histoire.
Edgar Freemantle est Pdg d'une entreprise de travaux publics. il est marié avec Pam et a deux filles: Ilse (sa préféré) et Monica qui habite Paris.
Un jour, il a un très grave accident sur un chantier et perd son bras droit, sans parler de sa hanche et de ses côtes cassées.
Il perd également la mémoire.
Le docteur Kamen et Kathi Green (reine de la rééduc) s'occupent de lui.
On l'installe après son séjour à l'hosto dans une maison près du lac Phalen.
Finalement, il prend une location dans une petite île de Floride "DUMA KEY" que possède une dame de 85 ans nommée Elisabeth Eastlake et qui
commence à avoir la maladie d'Alzheimer. L'homme qui s'occupe d'elle, s'appelle Wireman et devient avec le jeune Jack Cantori (son aide à tout faire) ses principaux amis.
Edgar se met à peindre et ses toiles ont une influence sur la vie réelle. Bientôt, il devient une célébrité mais il est angoissé.
Petit à petit le roman de King tombe dans le fantastique puis dans la terreur.
Tout d'abord, je dirai que ce livre est un très grand King, ensuite je pense que Stephen King nous donne dans ce pavé (pas si énorme que ça) un peu de sa vie: (l'amour du Rock n' Roll - l'accident - le fait que Wireman risque de devenir aveugle, "j'ai cru comprendre que King avait également ce problème" et le fait que comme l'auteur le héros n'a que des filles". Freemantle dit d'ailleurs; "j'ignore ce que c'est que d'avoir des fils, mais je suis certain que cela ne peut pas être aussi gratifiant, aussi parfaitement délicieux, que d'avoir des filles."
Pour résumer, je dirai que non seulement ce livre est terriblement envoûtant mais que pour moi c'est l'un des meilleurs livres de l'auteur.
Je le conseille évidemment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De la peinture sur une mer d'huile, 10 mai 2011
Par 
Aufranc CHRISTIAN "Christian 58 ans et sa com... (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma Key (Poche)
Qu'ajouter après le commentaire de Lionel Conforto "Random Walks in Gex" ? Lionel a tout dit!
Si, j'ai quand même quelque chose à dire puisque je suis là !
Je ne vais vous rabâcher pour la énième fois un résumé de ce livre fantastique, aux deux sens du terme, se serait abuser de votre temps.
Par contre, j'ai lu avec attention tous les commentaires au sujet de ce livre, beaucoup de commentateurs, tous de qualité, expriment la lenteur du début de ce livre, et pourtant : hormis le fait que cette lenteur caractérise l'auteur, j'ai eu grand plaisir à savourer celle-ci; pourquoi ? Tout d'abord, quand nous regardons un film, nous le subissons et j'ose espérer que "Castelrock" va nous l'offrir; par contre le livre à quelque chose de plus magique qu'un film il laisse NOTRE imaginaire travailler, c'est nous-mêmes qui métrons un visage sur un personnage, le corps de rêve d'une femme décrite par l'auteur pour les hommes et bien sûr, celui d'un homme pour les dames. Pour une maison, c'est encore nous qui visualisons l'intérieur, l'extérieur, nous voyons les paysages comme il nous convient dans nos rêves, tout comme nous pouvons dans ce très bon livre laisser libre cours à notre imaginaire sur la vision des tableaux d' Edgar Freemantle, imaginer sa démarche au début du roman puis la voir avec nos "yeux" évoluer, tout comme celle de Wireman, de l'épouse du héros, de ses filles et enfin une grande, très grande place pour tous ces mystères y compris la fin du roman. Soyons honnêtes la voyons-nous tous de la même façon ? Pas si sûr ! Au fait ne voyons-nous pas citée par S.King cette citation de George Santayana écrivain philosophe américain d'origine hispanique : "Les souvenirs... sont une rumeur intérieure"The Life of Reason or the Phases of Human Progress: Introduction and Reason in Common Sense
PAR CONTRE, autant je mets un 10/10 à Stephen King pour ce bon livre. Que je donne un ZÉRO POINTE,(impossible de mettre l'accent sur "pointé" en majuscule ici ) car tant de fautes d'orthographe, tant d'erreurs grammaticales, le fleuron : "la tempêteS", pitié pour notre belle langue française, pitié pour les jeunes qui ont cette volonté raréfiée que de lire. C'EST UNE HONTE Monsieur Desmond ! Il existe déjà un jeu dans les films de Stephen King : le trouver , tout comme Alfred Hitchcock le faisait dans les siens, ce petit jeu est drôle, mais devrons-nous désormais nous livrer à un autre jeu pas drôle du tout : celui qui découvre le plus grand nombre de fautes d'orthographe a gagné ! Non, pitié !!!
Bien cordialemnt.
Christian Aufranc.
Par contre : Merci Monsieur KING et comme toujours Bravo !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Long et peu satisfaisant, 9 avril 2013
Par 
Phil-Don "phil-don" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma Key (Poche)
Duma key, c'est le nom d'une petite île presque déserte où le héros, victime d'un accident et amputé d'un bras, se réfugie pour sa convalescence. Là, il se met à la peinture et s'aperçoit que des forces étranges opèrent sur l'île...

L'un des moyens de faire adhérer le lecteur au surnaturel, c'est de décrire la réalité et d'y introduire peu à peu des faits inquiétants. C'est ce qu'a voulu faire ici Stephen King, semble-t-il, mais sans vraiment y parvenir. King écrit au kilomètre et les touches de surnaturel sont diluées dans tellement de pages inutiles qu'une atmosphère angoissante peine à s'installer. Ce n'est que dans les 200 dernières pages (sur 700 de mon édition) que l'action commence vraiment et que l'auteur parvient enfin à rendre son récit prenant. Prenant, oui, mais pas forcément satisfaisant. En effet, les différentes manifestations surnaturelles restent incohérentes et la résolution en fin de livre a quelque chose de simpliste, presque de ridicule, et peu crédible (même comte tenu du genre).

Je ne suis pas un inconditionnel de Stephen King, c'est vrai. Peut-être que les fans trouveront ce récit bien amené, avec un décor bien planté et une tension qui monte graduellement jusqu'au dénouement final, et que ce qui reste flou / inexpliqué contribue au mystère de l'ensemble. Pour ma part, j'y vois un livre beaucoup trop long et une intrigue un peu bancale.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un remake littéraire de Blow-Up ?, 6 décembre 2010
Par 
lco - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma Key - Audio livre 2CD MP3 638 Mo + 660 Mo (CD)
Edgar Freemantle est un entrepreneur du bâtiment à qui tout réussit jusqu'au jour où sa voiture est écrasée par une grue de chantier. L'accident le laisse manchot, et sa blessure à la tête manque de le rendre fou. Finalement il s'en sort mais son mariage ne résiste pas à l'épreuve. Il décide de se retirer en Floride, sur la plage de Duma Key. Son psychiatre, le docteur Kamen, lui ayant conseillé de se trouver un hobby, Freemantle renoue avec sa passion d'antan, la peinture. Duma Key semble l'inspirer, à tel point qu'il devient la nouvelle coqueluche des galeries d'art du coin. Mais ses oeuvres sont-elles le seul fruit de son imagination? Quelle allégorie terrifiante se cache derrière les couchers de soleil et les coquillage?

Comme on s'en doute, la réponse à ces questions n'est pas dénuée d'un soupçon de fantastique. On retrouve dans Duma Key l'écriture lente mais rythmée de Stephen King. Certains passages semblent un peu long, en dépit de personnages consistant, mais le récit aurait sans doute gagné en vigueur s'il avait été plus ramassé. L'intrigue retient l'attention, surtout dans le dernier tiers qui justifie après coup tous les évènements du début. Bref, un excellent King.

Un coup de chapeau à la diction de Michel Raimbault, qui s'impose comme un grand lecteur de livres audio (vous pouvez également le retrouver sur Juste avant le crépuscule - Audio livre 2 CD MP 3 - 650 Mo + 640 Mo). Comme d'habitude le travail d'édition d'Audiolib est impeccable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un formidable moment de lecture et des personnages super attachants, 15 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma Key (Poche)
J'ai adoré ce livre où nous faisons connaissance avec notre héros qui vient de subir un terrible accident ' Dès les premières pages, les scènes sont parfaitement décrites. Et peu à peu, lorsque nous voyons la renaissance à la vie du héros du livre, les pages commence à se lire à une vitesse folle, tellement on est entraîné par cette histoire. Dans ce livre, j'ai beaucoup appris tant sur l'être humain que sur la peinture. J'ai adoré les personnages créés par le Maître, ils sont tous tellement vivants et attachants, le héros Edgar, sa fille Ilse, son super pote Wireman (Hé Muchacho), et la propriétaire de l'ile Elisabeth, une vieille dame atteinte d'alzheimer. Les dialogues sont un vrai petit bijou. J'ai donc passé un formidable moment de lecture avec ces personnages super attachants.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un bon roman mais un peu décevant tout de même provenant du King, 28 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma Key (Poche)
Je garde un sentiment bien mitigé de ce "Duma key". Car si Stephen King nous propose un style d'écriture assez plaisant dans l'ensemble et que certains personnages sont assez intéressant, j'ai quand même trouvé que l'intrigue était au fil des pages assez peu palpitante ( d'ailleurs 850 pages pour raconter ce genres d'histoire, ça me parait un peu trop ! ). Bref, pas un grand roman du King, ce qui est bien dommage car le début du récit m'avait laissé présager une excellente surprise !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 petite déception, 19 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma key (Broché)
Pour situer le contexte, j'aime beaucoup les oeuvres de S. King. Ce roman a une histoire originale, la description des sentiments des personnages est un plus de cette oeuvre. Cependant, le livre est criticable sur deux aspects:
- l'histoire est longue à démarrer. Il faut compter 300 pages pour qu'elle s'amorce. Il est vrai qu'il y a un souci de bien cadrer le contexte, et d'expliquer la présence du personnage principal sur l'île, mais cette mise en place aurait pu être un peu plus courte. Sur les 600 pages, j'ai l'impression de lire un roman de 300 pages....
- J'ai pu relever de nombreuses fautes d'orthographe, grammaire et conjugaison dans ce roman. Le travail du traducteur ne doit pas se résumer au mot à mot (le prix du livre comprend la qualité de la traduction). Je trouve cela très décevant.

En résumé, le livre n'est pas mauvais. Pour ceux qui aiment les histoires au démarrage rapide, je conseillerais davantage "Désolation" ou "la fille qui aimait Tom Gordon" du même auteur. Pour ceux qui ne sont pas sensibles à cela, ni aux fautes de français, ce livre restera un moment intéressant... mais le lire en version original peut être encore mieux...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Du Stephen King "pur jus", 17 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma Key (Poche)
Ce roman est dans la droite ligne de la plupart des oeuvres de Stephen King. Ni le plus mauvais, ni le meilleur il est donc dans la moyenne des écrits de cet écrivain.
Personnellement, par bien des aspects, il m'a fait penser à "CA" (qui fait parti, pour moi du top niveau) mais avec quelques petites faiblesses et longueurs.
Néanmoins, ce qui fait la spécificité de ce roman, c'est le lien étroit entre création artistique et phénomènes paranormaux qui est parfaitement traité.
En bref, un roman agréable à lire, mais qui, à mes yeux, n'étonnera pas les lecteurs réguliers de cet auteur, notamment quant au dénouement de l'intrigue.
Bonne lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 L'un des Stephen King les plus faibles..., 15 avril 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Duma Key (Poche)
Il y a quelques - rares - romans de Stephen King que j'avais zappés lors de leur parution, et le Kindle offre l'occasion de me rattraper à prix raisonnable. Le moins qu'on puisse dire, en cliquant sur la dernière page de "Duma Key", c'est que j'aurais pu faire l'économie du temps (considérable) passé à lire ce (long) pavé assez irrégulier. Car, alors qu'il est sympathique de retrouver les thèmes et la façon d'un King première époque, celle de "Shining" par exemple (alors que "Duma Key" s'inscrit entre "Lisey's Story" et "Under the Dome", soit des livres un peu plus ambitieux...), il faut reconnaître malheureusement que ici, la sauce ne prend pas. "Duma Key" souffre de deux tares rédhibitoires, d'abord la faiblesse de l'aspect horreur / gore avec vaisseau fantôme et noyés revenant pour vous emporter sous les flots, et ensuite l'échec de la reconstitution "historique" de la vie d'une famille des décennies auparavant, jamais crédible, toujours fastidieuse, qui donne à chaque fois envie que King revienne vite à l'époque contemporaine, qu'il sait si bien décrire. Il y a, heureusement, dans "Duma Key" d'excellents passages, en gros tout ce qui se rapporte au combat du héros avec sa mutilation, et la découverte de sa créativité artistique. On sent bien que le thème du livre est là, et nul part ailleurs, parce qu'on sait depuis longtemps que le meilleur des livres de King sont soit leur côté auto-biographique dissimulé, soit leur intéressante réflexion sur le processus mystérieux de la création. Ce n'est pas si mal !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Duma key
Duma key de Stephen King (Broché - 1 avril 2009)
EUR 24,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit