undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles52
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Un jour Marion, jeune parisienne de 35 ans, reçoit des preuves par un inconnu, le "Troyen" que son amour de jeunesse, Nathan (brillant chirurgien) est vivant et persécuté en Amérique. Marion plaque tout et part pour Los Angeles pour secourir celui qu'elle n'a jamais oublié.
A partir de cet évènement commence un enchainement de rebondissements captivants, entrainant Marion dans une spirale de terreur et d'aventures douteuses et dangereuses.

Seul à savoir est un roman agréable et facile à lire. L'auteur va a l'essentiel contrairement à certains pavés noyés dans des longues scènes inutiles. Cette concision garanti un rythme efficace au détriment (malheureusement) de la véracité de l'histoire. Beaucoup de rebondissements, de suspens, et d'effets d'action, de surprise et l'utilisation de flashback permettent aux lecteurs de "dévorer" le bouquin qu'on pourrait lire d'une seule traite grâce à l'histoire prenante.

Malheureusement, ce livre comporte plusieurs défauts.

Les personnages sont peu développés, certains sont survolés.
Beaucoup de références actuelle (Twitter, Facebook, Myspace, Flashmob, ...) ce qui plaira aux jeunes. Mais le nombre de références élogieuses sur l'Iphone, l'Ipad ou les Mac sont douteuses, à se demander si l'auteur n'a pas des actions chez Apple. Ces pubs agaçantes sont elle réellement indispensable au roman ?

Le scénario ressemble plus à celui d'une série TV ou d'un film, avec une légère dose de conte de fée (l'amour passionnel entre une princesse et son prince que tout a séparé du jour au lendemain et qui doivent affronter des tas d'épreuves pour être à nouveau ensemble). Ce livre est bourré de clichés malgré une originalité dans les péripéties.
L'ensemble est franchement peu crédible. A 35 ans, l'héroïne par ses réactions et ses pensées fait plutôt penser à une jeune ado (alors que Chloé, la fille de 13 ans, en fait 20).

Il y a également trop d'erreurs d'opinion, notamment autour de Facebook (l'auteur pense que le chat de Facebook est intraçable par les autorités... alors que c'est l'un des outils les plus insécurisés). Le FBI, une des plus grandes agences gouvernementales qui laisse passer un ennemi public n°1 sans renfort et sans utiliser d'outils technologiques comme la télésurveillance ou Echelon : on y croit absolument pas.

Conclusion : malgré les incohérences et certains points bâclés, le livre est très agréable et permet de suivre les péripéties mouvementés des personnages. J'ai globalement aimé ce bouquin malgré les points évoqués plus haut.
0Commentaire|28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Un bon livre avec du suspens, de l'action, des péripéties, de l'amour aussi. Une écriture rapide, actuelle avec des références très contemporaines (le web, facebook...). Des coups de théâtre, des fausses pistes, bref tout ce qui vous empêche de lâcher ce bouquin. Comme tout bon livre à chaque fin de chapitre on veut connaître la suite, mais on voudrait aussi ne pas le finir trop vite tellement on prend du plaisir à sa lecture. C'est certain cela ferait un bon scenario de film.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 21 août 2013
Marion reçoit un message qui va faire resurgir son passé et va être prête à tout pour découvrir ce qui est arrivé à son amour de jeunesse.

Le rythme du livre est prenant, on est tout de suite aspirée dans l'intrigue, ses rebondissement mais surtout ses mystères. On se prend d'affection pour Marion et nous aussi on veut savoir comment Nathan, l'homme de sa vie, a disparu il y a de cela plusieurs années, sans laisser de trace. J'ai d'ailleurs lu ce livre quasiment d'une traite, en une journée, ce qui laisse peu de doutes sur les points forts de l'auteur qui sait sans aucun doute mener une intrigue bien ficelée. Il y a comme toujours beaucoup de rebondissements, certains que j'avais vu venir, d'autres que je n'aurais jamais deviné. En bref, on n'a pas le temps de s'ennuyer.

La fin est le point culminant de ce genre de livre et là, je me suis dit: "tout ça pour ça?". Pour moi c'est une véritable déception, même si cela n'enlève pas ses autres qualités au livre. Tout est question d'orgueil et d'égo démesuré si vous voulez mon avis et c'est horripilant de découvrir que c'est au nom de cela que tous ces dégâts ont été causé. C'est donc, des trois livres de Patrick Bauwen, celui que j'ai le moins aimé même si ça reste un bon thriller.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2013
Ce livre n'est pas un livre mais LE livre tout comme son auteur ! Patrick Bauwen m'a vraiment captivé durant tout l'ouvrage dont nous avons envie de dévorer en un rien de temps, la fin de ce livre est vraiment OMG, lorsque l'on croit que c'est terminé il y a encore autre chose et on découvre le pourquoi du comment dans les moindres détails, une réel fin comme j'aime voir, je ferais désormais une confiance absolu à Patrick Bauwen et vais acheter prochainement L'Œil de Caine du même auteur ! A conseiller vivement !!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Marion est tombé follement amoureuse de Nathan CHESS mais celui-ci a mystérieusement disparu du jour ou lendemain.

Quinze ans plus tard, elle reçoit ce message via Facebook :

"Je sais ce qui est arrivé à Nathan.
Voulez-vous jouer avec moi ? Signé : Le Troyen."

Le passé de Marion ressurgit. Quel est donc le secret de Nathan CHESS ? Qui est le Troyen ?

La réponse à la lecture de ce roman policier qu'on lit d'une traite et dont on regrette, une fois qu'on l'a fini, qu'il ne soit pas plus long tant on est entré dans son univers.

Une accumulation de péripéties incessantes (chacune sera, près coup, éclairée avec justesse et ingéniosité), une écriture très rapide tient le lecteur en haleine mais ne le fatigue pas grâce à un procédé d'alternance des chapitres (un va et vient, un entrelacement entre ceux qui sont consacrés à « maintenant » et ceux qui parlent d'époques antérieures, ces derniers permettant de soulager le rythme haletant de l'action).

Quand on a commencé la lecture, on ne peut s'arrêter de le lire, jusqu'à une fin foudroyante, impossible à prévoir, et qui pourtant paraît après coup vraisemblable au lecteur. Tout s'emboite à merveille.

Mais ce roman policier passionnant contient aussi des réflexions profondes sur notre monde.

On peut citer pelle mêle (la liste est non exhaustive, ce livre est assez riche pour parler à chaque lecteur) :

- Des inquiétudes sur Facebook, la puissance de la révolution numérique en général et surtout la crainte qu'on ne la maîtrise plus.
- Des milieux sociaux très différents (pègre, FBI, policiers, milieu médical)

Mais aussi des constats optimistes et des espoirs :
- Même si pour beaucoup, l'argent est le moteur de tout, ce n'est heureusement pas toujours le cas
- Un beau rêve chirurgical (l'auteur est chirurgien) relié à la mutilation et à la guerre en Irak : ne plus greffer mais pouvoir faire repousser les cellules elles-mêmes
- Lié à la quête, la force de ce sublime amour passion, celui qu'on ne rencontre qu'une fois

On a tout, ou beaucoup, dans ce bouquin. Densité extrême, rapidité qui nous entraîne sans qu'on puisse arrêter une lecture commencée. Le rythme va crescendo dans les derniers chapitres qui nous saisissent par les révélations qu'il apporte à l'histoire. Tout s'éclaire subitement, et en profondeur.

Un de ces romans policiers qu'on ne lâche que si on a fini de le lire et qui serait (et même sera) une chance pour un réalisateur de cinéma.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 11 novembre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Dès le début j'ai eu une impression de déjà vu, façon "Ne le dis à personne" dans le thème. Et puis au fil des pages, le rythme s'est imposé et je me suis laissé emporté par l'histoire. Certains éléments de l'histoire sont très cinématographiques, cependant on a vite envie de poursuivre. Résultat : je l'ai lu en 3 jours. Intéressant, au point que je vais sans doute le livre précédent.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2012
c'est un auteur que je découvre,et,je ne suis pas déçu.l'intrigue est très prenante.le suspens est au rendez-vous.on n'a hate de le finir
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2013
J'ai était plongée dans cette histoire passionnante. On a commencé ce livre, qu'on ne veut plus le quitter, et j'étais surprise par la fin de cette histoire.

Je vous le conseille vivement.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2015
Comme à son habitude, Patrick Bauwen sait installer dans ses romans une intrigue haletante dont toi, lecteur avide, tu vas vouloir tourner les pages désespérément pour connaître la fin. Langueur et impatience, voilà les deux mamelles qui vont t'alimenter tout au long de ta lecture. Et tu vas téter cher lecteur, je te le dis.

Car en effet, ce roman est rythmé. Il t'entraine au pas de course au sommet de la colline, en empruntant des chemins détournés pour tenter de te semer, et te la fait ensuite dévaler pour mieux te faire perdre haleine.

STOP ! On se pose deux minutes. J'sais pas vous mais moi je suis essoufflé...

Patrick Bauwen, a un joujou extra qui fait crac boum hue : le mojo de la page qui tourne ! Certaines personnes te font tourner la tête, lui te fait tourner les pages. Et qu'ça tourne, et qu'ça tourne, c'est pire que le Space Mountain son truc !

Dans son roman, très contemporain pour le coup, Bauwen utilise notre addiction aux réseaux sociaux pour tisser son intrigue. C'est donc sur la toile que vont se déclencher et évoluer les évènements du roman. Une excellente idée qui va te permettre aussi, lecteur connecté, de t'interroger sur tes propres usages du web. À quel moment celui-ci passe-t-il de l'outil ludique que tu contrôles à celui de Maitre de tes destinées ? Vaste question...

S'égrène alors un compte à rebours pétaradant mêlant recherches médicales révolutionnaires, love story, jeux de piste et machinations gouvernementales.

Le personnage de Marion March, frêle et forte est la réussite et le point noir du livre. On va la coller au corps cette journaliste, on va la suivre jusqu'au bout du monde dans son enquête pour retrouver son Roméo d'antan. On va la voir évoluer, petit canard noir se transformant en cygne majestueux.
Frondeuse et fonceuse, elle ne s'en laisse pas compter. Cependant, ses atermoiements constants freinent le plaisir de lecture. Sans dévoiler l'intrigue, certains de ses choix passés paraissent peu vraisemblables à moins d'être une sainte sanctifiée par l'Episcopat.

De plus, après nous avoir régalé tout au long du roman avec ses tours de passe-passe dignes des plus grands maîtres du Thriller, Patrick Bauwen, débordant de générosité, nous propose une fin à multiples dénouements mélangeant les réussites et les ratés. Certaines révélations sonnent too much quand même...

Ah décidément, Patrick Bauwen est un sale gosse qui te tend des sucreries mais te fait des grimaces malicieuses quand tu t'aperçois, avec stupéfaction, qu'elles sont poivrées.

Comme à son habitude, l'auteur régale ses lecteurs fidèles d'Easter Eggs (des trésors cachés) dans ce livre : une fois de plus, tel un Hitchcock du thriller, Patrick Bauwen fait une apparition dans le livre sous les traits d'un médecin simplement nommé P.B., les initiales de l'auteur ; un caméo de l'auteur à la manière d'un Stan Lee qui vient toujours amoureusement saluer ses créations.
On y trouvera aussi des références à ses deux précédents romans : "L'œil de Caine" et "Monster". Ou comment se constituer un univers cohérent et englobant.
Et pour terminer, on retrouve un clin d'œil au premier nom dont s'était affublée la Ligue de l'Imaginaire : les Marmottes Exhibitionnistes (p182 de l'édition poche). Il faut savoir qu'en 2009, chacun des membres devaient placer ce nom dans son livre.

Plus de chroniques sur [...]
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec ce roman, nous sommes en plein dans une enquête "nouvelles technologies" avec en premier plan Internet et ses réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, YouTube, les emails, Wikipedia, smartphones et autre tablette. Marion reçois par Facebook un message étrange concernant son ex compagnon qui est de la médecine, une personne brillante dans son domaine qui à soudain disparu sans donner de nouvelles 15 ans auparavant. Message signé par "Le Troyen". Et c'est le début de l'enfer pour Marion qui est obligée de se mettre à la recherche de son ex sous peine d'avoir de sérieuses complications avec "Le Troyen". Mais ce n'est pas tout puisque le FBI est dans le coup ainsi que des gardes du corps dérangés. L'histoire est très cinématographique. Quand on lis et qu'on tourne les pages, c'est comme l'impression qu'on est devant notre télé en voyant défilées les images sous nos yeux. Les chapitres sont nombreux et courts, à la "Dan Brown". On avance dans l'intrigue avec des chapitres dans le présent et on fait aussi des sauts dans le passé. Je trouve que ça casse un peu le rythme mais c'est nécessaire pour l'histoire. On retrouve beaucoup le côté "Road Movie". Au début nous sommes à Paris puis pendant tout le reste en Amérique à Los Angeles et  à l'Arizona. C'est nerveux et l'ambiance est pas mal avec la campagne, les plages, le soleil des USA.  Ça se lit très vite et le dénouement est plutôt inattendu. On reste avec les habitudes de l'auteur dans les recherches médicales. 

Pour ceux et celles qui ont lu les deux autres romans de Patrick Bauwen, il fait référence à plusieurs reprises "L'Oeil de Caine" et "Monsters". Et aussi à "Catherine Bormann", de chez France Télévisions qui, bien sur, fait référence à "Catherine Barma". Des clins d'oeil sympathiques.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €