undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles8
3,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Steven est un tueur de la CIA, qui pour être plus efficace se fait hypnotiser pour mieux rentrer dans la peau de ses futures victimes. C'est ainsi qu'il va se mettre dans la peau de Martin Harris, un chercheur qui a découvert dans une tribu amérindienne une plante mystérieuse le kimani, qui semble être une plante miracle pour lutter contre les rides. Mais cette découverte va faire qu'il va se voir poursuivi par la CIA, et que l'aide la plus précieuse viendra de la femme de sa victime.

C'est un livre très intéressant parce que l'écriture est très agréable, le scénario est très rythmé. Les sujets abordés sont d'actualité. La recherche par le héros de son identité nous le rend plus attachant, ainsi que les personnages secondaires qui prennent une vraie épaisseur. C'est un livre très agréable à lire et à découvrir.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 22 janvier 2016
Je garderai le souvenir de ce livre principalement pour les justes causes qu'il défend et qui correspondent à mes valeurs:
- la lutte contre la déforestation,
- la lutte contre le pouvoir oligarchique des multinationales pharmaceutiques,
- la protection des peuples premiers et de l'écosystème en Amazonie.
J'adhère de tout cœur à ces causes. J'ai apprécié aussi les apports sur le chamanisme, c'est un sujet auquel je m'intéresse depuis longtemps. Donc bravo pour le choix des thèmes.

Pour le reste, j'ai trouvé l'histoire un peu tirée par les cheveux. Le ton m'a paru parfois monotone, distancié, un peu en décalage avec ce roman d'action où il y a de nombreux rebondissements et péripéties. Je n'ai pas ressenti ce décalage dans les autres romans de M. Van Cauwelaert.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Depuis plus d'une décennie, Didier van Cauwelaert a peu ou prou décliné toute ambition littéraire pour se consacrer à des romans vite écrits, vite lus, vite oubliés. Agréables et anodins. Double identité est un thriller dont le héros est une sorte de James Bond en rupture de ban, désormais gouverné par ses sentiments, et qui, malgré tout, n'a pas renoncé à sauver le monde, tout du moins à l'améliorer. Le thème sous-jacent du livre est la rapacité des multinationales, de cosmétologie, en l'occurrence, qui spolient les peuples premiers de leurs plantes médicinales en les convertissant en crèmes de beauté, après dépôts de brevets industriels. La charge est "facile", un brin naïve, elle ne risque pas d'effrayer le lecteur. Elle permet de pimenter quelque peu un livre qui a tendance à se laisser aller à la mièvrerie, nonobstant les nombreuses péripéties du récit. Inutile de préciser que le style est désinvolte au possible, ce qui serait acceptable avec un soupçon d'humour minutieusement dosé. Mais non, van Cauwelaert semble prendre très au sérieux son livre d'aventures botaniques et le message qu'il est censé véhiculer. Son Prix Goncourt date de 1994, mais depuis, a t-il seulement écrit une seule fiction qui sorte du registre du pur divertissement et ait quelque chose à déclarer ? Manque d'ambition plus que de talent, serait-on tenté d'ajouter.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2015
J'étais contente de retrouver le héros rencontré dans un autre livre ! C'es pas mal, je me suis retrouvée happée par cette quête, dans le milieu des plantes et des indiens chamanes. Bonne lecture !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2015
Passionnant; un style limpide comme toujours chez Didier Van Cauwelaert.
Un livre qui se lit d'une traite.Un"" page turner livre comme disent les anglo-savons
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'intrigue de ce thriller flirte avec un problème économique sous-estimé, la mauvaise exploitation des richesses naturelles des forêts tropicales et leur nécessaire protection.
Ce livre ne gagnera pas un prix pour sa qualité littéraire mais je l'ai lu avec plaisir, c'est un bon bouquin de vacances qui traite aussi de phénomènes encore inexpliqués entre les hommes et les plantes.
C'est pourquoi, au-delà de son scénario agréable à lire, je recommande ce livre pour les vraies questions qu'il soulève sur la protection de l'Amazonie, de ses Indiens et de son éco-système.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'étais content de retrouver le Martin Harris, tueur amnésique de Hors de moi, mais le moins qu'on puisse dire est que les retrouvailles n'ont pas été à la hauteur....
Ce livre reprend là où on s'était arrêté lors du précédent livre, mais part très vite vers d'autres horizons. Notre tueur, s'étant fait repérer, va prendre contact aves la veuve du vrai Martin Harris et continuer le combat que celui-ci menait à propos d'une plante anti-cancéreuse qu'une multi nationale s'accapare pour faire une crème anti vieillissement, tout en spoliant les indiens qui l'ont découvert...
Ce livre parle donc, outre des problèmes de personnalité (le héros étant toujours emmêlé entre sa vraie histoire de militaire-espion-tueur et cette personnalité de botaniste qu'on lui a implanté lors de sa dernière mission), de la puissance des industries pharmaceutiques et de la spoliation des indiens...

Seulement, voilà, la sauce ne prend pas... l'intrigue d'un roman qui se veut un thriller est d'une platitude effarante, et passé les 40 premières pages, on rentre dans un ronron soporifique... Pas vraiment de rebondissements, les personnages sont entre creux et mièvres, le dénouement d'une facilité déconcertante. Ca manque clairement de puissance, de développement et de profondeur....

Bref une vraie deception....
11 commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2012
Van Cauwelaert revient sur un de ses thèmes de prédilection. En principe, je lis tous les livres de Didier Van Cauwelaert. L'évolution de cet auteur est très nette.
'Hors de moi' abordait déjà le problème de la manipulation de l'identité des personnes.
Ensuite vint le côté un peu irrationnel avec 'La maison des lumières' et 'La nuit dernière au XVème siècle'.
Dans son livre 'Les Témoins de la mariée', il aborde déjà avec l'un de ses personnages, l'exploitation de la main d'oeuvre bon marché.
Avec 'Le journal intime d'un arbre', il aborde les problèmes d'écologie.
Ce nouveau roman, est un roman iniatique reprenant les thèmes de société (exploitation de certaines populations; spoliation des ressources naturelles de certaines populations du tiers-monde,course effrénée au profit des multinationales qui font passer leurs intérêts financiers - le profit - avant l'intérêt collectif - l'utilisation d'une plante 'miraculeuse' en médecine).
Par contre, au fur et à mesure de son évolution, la qualité littéraire se perd dans l'intrigue qu'il se sent obligé de créer. Cet ouvrage m'emballe dans les thèmes abordés mais me déçoit dans le 'montage' du scénario.
Bien que cet ouvrage soit qualifié de 'roman', il s'y pointe une touche de roman policier.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
6,60 €
19,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)