undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici nav_HPTV Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles18
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
8
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: PocheModifier
Prix:7,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 décembre 2012
C.D. Jivardy , auteur qui connait bien la culture de la Chine , nous amène tout au long de cet ouvrage à comprendre comment le peuple chinois a été influencé par ces 3 sagesses .
Le terme de sagesse ( et pas de religion ) permet de noter une premiere différence avec notre conception occidentale .
On découvre aussi comment ces différentes pensées se combinent entre elles après des phases de luttes d'influence pour devenir un ensemble plutôt cohérent.
L'explication détaillée des idéogrammes est , à mon sens , une bonne méthode pour mieux découvrir l'origine et les bases de ces modes de pensées , un peu comme pour nous l'éthymologie peu aider à la compréhension de certains textes .
J'ai trouvé la lecture assez abordable et intéressante , alternant entre faits historiques et explications .
Bonne lecture .
0Commentaire18 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 10 septembre 2014
Un livre très clair, instructif, écrit dans un style agréable et que j'ai trouvé passionnant dès l'introduction dans laquelle l'auteur lève d'amblée des malentendus de longue date liés à la difficulté de traduire certains concepts chinois en langues occidentales (et vice et versa!).
Mr Javary donne aussi dans ces premières pages quelques précisions bienvenues sur le "culte des ancêtres" et la "piété filiale", apparus il y a 3000 en Chine et qui révèlent déjà un mouvement de balancier qui sera encore souligné ailleurs dans le livre

Pour le reste, l'ouvrage est constitué de trois grandes parties, consacrées successivement au taoïsme, au confucianisme et au bouddhisme.
Dans chacune d'elle, l'auteur traite des origines, des caractéristiques et concepts-clés, des principaux personnages historiques ou légendaires, des écrits fondamentaux, des écoles quand il y a eu des ramifications. Il montre l'évolution de la sagesse concernée au fil du temps, notamment du fait de ses interactions avec les deux autres, mais aussi selon qu'elle a été favorisée ou rejetée par la dynastie au pouvoir.
Mr Javary s'arrête à certains idéogrammes dont il décortique les composants et l'origine, afin de révéler des significations et concepts parfois fort éloignés des termes occidentaux usuellement employés pour les rendre.

On pourrait presque dire que l'auteur jette un éclairage quasiment chinois (influence de sa longue étude du Yi Jing?) non seulement les trois sagesses et leurs interactions, mais aussi sur le canevas général de l'histoire politique de la Chine : la succession des dynasties apparait comme une alternance d'ordre et de chaos, où tout excès appelle un changement, dans un mouvement de pendule qui favorise tantôt les (néo)confucianistes, tantôt les bouddhistes, tantôt les (néo)taoïstes.

Pour ce qui est du bouddhisme, seule des trois sagesses à être d'origine non-chinoise, le chapitre traite des problèmes de traduction des termes sanskrits et concepts indiens vers le chinois. Il présente aussi les écoles, soutras et facettes du bouddhisme (ex: les boddhisattvas) qui prirent le mieux en Chine, en expliquant ces préférences par des éléments de la culture chinoise ou par la situation sociale (ex: nombre de femmes, rendues quasiment inexistantes en tant que personnes par un néoconfucianisme étroit, ont trouvé un sens à leur vie personnelle dans les œuvres de bienfaisance bouddhistes, voire la vie monastique bouddhique).

En plus d'être une synthèse remarquable, le livre ajuste ou affine l'image que nous avons parfois de la culture chinoise par méconnaissance. L'auteur insiste par exemple pour qu'on distingue bien Confucius et son message apparemment très jeune d'esprit, plein d'élan, de ce que les confucéens et surtout les néo-confucéens en feront par la suite.
Des anecdotes quelquefois très contemporaines montrent aussi que le rapport dirigeants/dirigés et les mentalités (rapports entre l'Etat et les cultes, etc) sont encore, ne fût-ce que de manière diffuse, imprégnés des forces en présence à la période impériale.

Seul petit défaut de l'ouvrage : l'absence d'un index pour faciliter une relecture ou consultation ponctuelle. La bibliographie et les notes donnent par contre de nombreuses pistes d'approfondissement.

A lire!
0Commentaire13 sur 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2014
Ce livre est divisé en trois parties d'environ 80 pages consacrées au taoïsme, au confucianisme et au bouddhisme. Chaque partie est elle-même divisée en sous-parties brèves (1 à 5 pages maximum), ce qui en facilite la lecture.

L'auteur dispose d'un véritable talent pour la pédagogie et rédige ses propos d'une façon précise et claire. En outre, sa compréhension du chinois rend son analyse des caractères passionnante et il n'hésite pas à proposer sa propre interprétation quand celles de ses confrères ne lui semblent pas exactes.

Ce livre constitue donc une excellente introduction à ces trois sagesses, qu'il donne envie de découvrir plus en profondeur.
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2014
Excellent livre qui nous explique clairement les différences notables entre Taoïsme, Confucianisme et Boudhisme et l'impact de ses 3 philosophies au cours des différentes époques chinoises.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2014
c'est un excellent ouvrage pour se pénètrer des similitudes et différences de ces 3 " sagesse", d'autant que C.JAVARY est un excellent connaisseur de la chine
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2012
Lecture pas toujours simple mais une bonne synthèse éclairée sur les Sagesses chinoises. Le décodage par l'analyse des composants des caractères chinois est riche et particulièrement éclairant.
0Commentaire10 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2013
Une ouvrage passionnant, parfois un peu difficile mais toujours abordable et compréhensible cependant qui permet de mieux saisir les trois courants de pensée qui ont façonné la Chine d'hier et d'aujourd'hui.
0Commentaire8 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2015
Nouvel intéressé par les modèles de la pensée chinoise ce livre décrit parfaitement les influences du Taoïsme, du Confucianisme et du Bouddhisme. On y apprend que ce ne sont pas des "religions" mais des "sagesses" et surtout pourquoi les chinois utilisent l'écriture en idéogrammes. Je pourrais en écrire plus sur cet ouvrage mais le mieux est de le lire. J'ai approfondi ma connaissance avec le "Yi Jing" du même auteur et quelques autres textes d'origine qui m'ont beaucoup apporté. Il est à posséder d'urgence pour ceux qui veulent une première approche !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2014
Intéressant a lire pour comprendre les petites différences. J"ai beaucoup apprécier. Un bon livre sur le sujet et vaut la peine d’être lu.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2012
Une très bonne introduction aux 3 'religions' chinoises que l'auteur préfère appeler 'sagesses'. Cyrille Javary, à travers de nombreuses explications étymologiques des idéogrammes chinois, nous permet une meilleure compréhension des idées véhiculés par la culture philosophique chinoise, comme par exemple le concept du Wú Wéi ('') taoïste. Ce livre s'adresse aussi particulièrement bien à ses lecteurs de culture française: l'auteur nous parle par exemple de Voltaire afin d'introduire Confucius...

Le seul bémol de ce livre, à mon avis, est l'ordre dans lequel les idées sont exposées, les 3 parties taoïsme, confucianisme et bouddhisme font sens, en revanche dans chaque partie l'ordre des thèmes abordés est difficile à cerner bien à part l'aspect chronologique...
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus