undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
115
3,9 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
« Sacrifices » est annoncé comme le dernier volet, après « Travail Soigné » et « Alex », de la trilogie que Pierre Lemaitre consacre au commandant Camille Verhoeven et il me semble préférable d'avoir lu les opus précédents pour pleinement l'apprécier. L'auteur malmène d'emblée son personnage principal puisque son amante, Anne Forestier, témoin malheureux d'un braquage de bijouterie, est passée à tabac par un des braqueurs qui la laisse - mais va-t-il vraiment la laisser ? - entre la vie et la mort. Après le meurtre de sa femme dans « Travail soigné », le lecteur n'a donc pas vraiment le temps de se réjouir pour lui de ce renouveau amoureux ... Au mépris de toutes les règles et au risque de son poste, Camille s'empare de cette affaire qui le touche certainement encore plus que ce qu'il ne pourrait penser.

« Sacrifices » m'a presque autant plu qu' « Alex », dont l'héroïne était peut-être plus surprenante, même si avec Anne encore, Pierre Lemaitre démontre à quel point la notion de victime peut vaciller. J'ai retrouvé des qualités des précédents opus dont une intrigue très prenante, servie par une bonne analyse psychologique et comportementale, et un style agréable, notamment grâce à l'ironie. Par contre dans cette enquête, Camille fait cavalier seul et les personnages secondaires habituels sont mis de côté (Le Guen ou Louis notamment). La narration alterne entre l'observation de Camille et le point du vue du braqueur. Je regrette seulement à la fin de cette lecture que l'auteur n'ait pas prévu de poursuivre les aventures de Camille Verhoeven, personnage auquel je me suis attachée et que j'ai l'impression de laisser alors que beaucoup d'autres développements auraient été possibles...
11 commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après avoir beaucoup apprécié Alex et sa noirceur, j'ai été quelque peu déçu par ce nouvel opus des aventures de Camille Verhoeven. Certes, on retrouve avec plaisir notre petit commandant et son adjoint Louis et Pierre Lemaitre a toujours un grand talent pour décrire des situations sombres et violentes (le premier chapitre décrivant un braquage ultra-violent est d'ailleurs un modèle du genre) mais les 2/3 du livre ne m'ont pas véritablement passionné et j'ai suivi les aventures de Camille avec une certaine distance voire par moment j'ai senti l'ennui poindre ; il faut dire que l'histoire m'a semblé quelque peu rocambolesque et difficilement crédible. Comme de coutume, un retournement de situation relativement original est présent dans les derniers chapitres mais cela n'a pas sauvé la déception que la lecture du roman avait provoquée dans la première partie.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2012
J'ai lu l'intégralité de l'oeuvre de Piere LEMAITRE à ce jour.
SACRIFICES est en dessous de son roman ALEX mais le talent de Pierre LEMAITRE
dans ce dernier opus de la trilogie tient dans la maitrise du style et surtout
dans son talent à maintenir, à entretenir un suspens haletant du début jusqu'au
déroulement final. CHAPEAU monsieur LEMAITRE ! J'attends vos prochains ouvrages
avec impatience. Ce n'est pas simplement un roman policier, c'est aussi et surtout
de la littérature policière. MERCI Monsieur !!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2012
Après les excellentissimes "Alex" et "Robe de marié", "sacrifice" déçoit un peu. Bien qu'il se lise avec plaisir et que l'envie de connaitre le fin mot de l'histoire fasse qu'on ne le lâche plus une fois commencé , il n'est pas aussi original et diabolique.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Attention : Il est préférable de lire "Travail soigné" et "Alex" avant de lire ce thriller. Ce n'est pas indispensable mais c'est tout de même préférable pour suivre l'évolution des personnages.

Encore une fois, je suis totalement bluffée par le talent de l'auteur. J'ai été happée dès les premières pages et je n'ai plus réussi à le reposer avant de connaître le fin mot de l'histoire. C'est bien ficelé, il y a de nombreux rebondissements, des personnages torturés et bien creusés et l'intrigue est captivante. Un très bon thriller que je recommande fortement !
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Je découvre l'auteur Pierre Lemaître avec ce livre et j'avoue que je suis ravi de découvrir cet écrivain Français. Sacrifices est le dernier volet d'une trilogie (Travail soigné, Alex) ayant comme personnage principal l'inspecteur Verhoeven. A noter que l'on n' est pas obligé d'avoir lu les deux premiers pour comprendre cette histoire. Les premières pages peuvent surprendre car le ton est très particulier mais rapidement on est emporté par l'histoire. Ce livre est bien écrit, l'histoire est captivante de bout en bout. On passe un très bon moment et c'est bien l'essentiel d'un livre policier.
11 commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Autant dire que je ne lis habituellement pas de polar, le genre ne m'amène pas ce que je recherche dans la lecture. Mais de temps en temps, ce genre est un bon divertissement, et ce livre en fait partie. Une lecture très fluide, malgré les quelques scènes sanguinolentes et violentes. J'ai passé 2 heures cette nuit pour finir le livre, tellement le suspense est bien construit. Et pourtant j'avais mis du temps à prendre le livre en main vu la couverture.
L'histoire commence par un casse dans une bijouterie et on suit une victime apparemment collatéral durant ce cambriolage, Anne Forestier. Il se trouve que c'est la petite amie du commandant Camille Verhoeven, et l'histoire va lentement se tisser autour de ces deux personnages. Quelques vieux copains autour de Camille, policier, fin limier de 1,45m, et le vide autour d'Anne la belle victime tabassée, défigurée et hospitalisée, de l'autre coté. On est pris par l'histoire et ses développements, la conclusion se passe dans les dernières pages. On s'est pris d'amitié pour ce policier sentimental et meurtri par la vie.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 7 avril 2014
Après l'excellent montage tordu et littéraire de Travail soigné, après le plus classique mais tout aussi tordu personnage d'Alex, voici le troisième volet des enquêtes du 'petit' commissaire Camille Verhoeven racontées par Pierre Lemaître : Sacrifices.
Encore une histoire qui place le lecteur dans une perspective qui n'est pas la bonne, ne lui laissant voir que ce qu'il veut bien voir pour lui faire la surprise de dévoiler le trompe-l’œil au moment opportun. On sait qu'on va se faire embobiner, on est content, on est venu justement pour ça.
On retrouve le personnage du 'petit' commissaire (un mètre quarante-cinq !), une très bonne trouvaille de Pierre Lemaître, au cœur toujours dévasté par ce qui est arrivé à sa femme dans Travail Soigné.
Camille Verhoeven semble avoir enfin retrouver le goût de vivre avec une nouvelle dame, Anne.
Mais Camille porte la poisse et la pauvre Anne va se faire gravement tabasser et salement amocher au cours d'un hold-up, elle y gagne bleus et contusions et y perd dents et côtes. Pas jolie.
Voilà de quoi mettre en rogne le petit commissaire qui franchit trop rapidement la ligne jaune, envoie promener sa hiérarchie et s'approprie une enquête qui ne devrait pas être la sienne : les chefs peuvent bien aller se faire voir et les méchants n'ont qu'à bien se planquer.
Mais on est chez Lemaître, maintenant on connait, et l'on sent bien qu'il y a quelque chose qui cloche quelque part.
Avec une première partie un peu longuette, l'auteur nous laisse même deviner assez vite quelle est la planche branlante, là devant nous. Poussé par l'urgence (l'horloge défile) on avance sans trop de précautions, on voit bien que ça craque un peu, on sent bien qu'on va se casser la figure en même temps que le commissaire, mais on ne sait ni comment ni quand ...

[…] Camille s’est un peu calmé, il a éteint et remisé le gyrophare. Il a beaucoup d’éléments à synthétiser et il est encore bombardé par les émotions, incapable de mettre de l’ordre… Depuis deux jours, il avance sur une planche instable, un ravin de chaque côté. Et Anne vient d’en creuser un autre, juste sous ses pieds. Alors qu’il est probablement en train de jouer sa carrière, que depuis deux jours la femme qui est dans sa vie est menacée d’être tuée à trois reprises, qu’il vient de découvrir qu’elle …

Et puis patatras, on a beau s'y attendre, on n'a pas vu le piège s'enclencher et nous voilà par terre, obligé de regarder tout cela avec une autre perspective. Autant dire qu'on dévore à vive allure la seconde partie du bouquin. En espérant que ses collègues vont couvrir notre commissaire …

[…] – Moi, ce que je veux savoir, c’est pourquoi tu fais, de cette enquête, une affaire personnelle !
– Je crois que c’est l’inverse, Jean. C’est une affaire personnelle qui est devenue une enquête. En disant cela, Camille comprend qu’il vient de toucher juste.

Bon, reconnaissons quand même qu'il s'agit là de l'épisode le moins bon de la trilogie, un épisode qui n'arrive pas au niveau des deux précédents qui avaient placé la barre très haut.
On sent que Pierre Lemaître a voulu se consacrer aux tourments de son personnage et fouiller plus loin dans les recoins de son esprit, quitte à sacrifier un peu les acolytes et collègues (on s'y était attaché ...), donner une brillante conclusion à sa trilogie et boucler la boucle, plutôt qu'à renouveler un exercice de style désormais connu.
On pourra donc faire le sacrifice de ce bouquin, réservés aux fans de la série, qui nous servira juste à vous rappeler de ne surtout pas manquer l'un des deux épisodes précédents : Travail soigné (montage littéraire et tordu) et Alex (polar plus accessible mais tout aussi tordu).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J’avoue n’avoir jamais entendu parler de Pierre Lemaitre avant que ne lui soit décerné le dernier Prix Goncourt … Alors, j’ai craqué pour ce thriller, qui narre une tranche de vie du Commandant de Police Camille Verhoeven. Je le sens, ce personnage attachant va rejoindre mon panthéon de policiers préférés !

Un drôle de type (on n’arrête pas d’insister sur sa caractéristique physique la plus évidente, il ne mesure que 1,45 m), calme, extraordinaire dessinateur et sans doute hypermnésique, un peu triste car il a vécu déjà bien des malheurs. Mais là, il n’en demandait pas tant : la femme qui partage sa vie depuis quelques mois – une aubaine car elle est jolie, jeune, intelligente, se fait tabasser au cours du braquage violent d’une bijouterie. Défigurée, on se demande par quel miracle elle a échappé aux balles de l’agresseur, un cruel, un vrai carnassier…

Contre tout principe déontologique – et on connait bien la procédure après avoir visionné autant de séries policières que moi – il obtient d’être chargé de l’enquête … qui va s’avérer pleine de contradictions et de surprises. Camille Verhoeven va risquer sa peau, son honneur, sa carrière. Mais certaines circonstances imposent des sacrifices.

L’écriture de ce polar - et en particulier les premières scènes carrément époustoufflantes - s’apparente à la coupe au laser. J’y retrouve le charme des romans de J-C Izzo. Le style est acéré, efficace, percutant. C’est le cas de le dire tant les descriptions de coups donnés et reçus sont réalistes. Pour l’auteur, le visage d’une femme battue provoque sa déchéance, porte atteinte à son intégrité comme l’ablation d’un sein. Il y a aussi l’ambiance, celle de la vie des commissariats, les fraternités qui se nouent entre collègues, le cadre sordide de la grande misère des sans-papiers, populations arrivées sans autre solution que de passer par la case « délinquance », une certaine tradition dans notre histoire (voir les travaux de Madeleine Leveau-Fernandez).

J’ai une petite tendresse aussi pour le beau Louis, un policier en tous points exceptionnel : c’est le seul flic de la Criminelle à porter sur lui en vêtements de luxe le montant de son salaire annuel, et il aurait naguère réussi le concours d’entrée à l’ENA mais lui aurait préféré Sciences Pô. Un double fantasme d’écrivain car cette dernière circonstance est rigoureusement improbable puisqu’on doit faire Sciences Pô avant de présenter le concours d’entrée à l’ENA.

Broutilles, me direz-vous, et vous aurez raison. Le roman est noir, mais haletant, voici un écrivain qui a un fantastique talent … Il me reste à lire les deux premiers opus de la trilogie. En attendant la prochaine enquête de Camille Verhoeven … qui, après cette enquête menée hors des clous, ne sera sans doute plus commandant !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2014
" Travail soigné " , " Alex ": je m' étais attachée à Camille , aussi je ne comprends pas trop pourquoi j' ai eu du mal à terminer ce 3ème opus! qui m' a ennuyée car je n' ai pas compris l' esprit de sacrifice de cette femme , Anne . Dommage!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
7,90 €
7,60 €
7,60 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)