Commentaires en ligne


79 évaluations
5 étoiles:
 (48)
4 étoiles:
 (20)
3 étoiles:
 (6)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le département V au top niveau
Je suis très contente d'avoir retrouvé l'équipe de choc du Département V avec un Carl Morck au mieux de sa forme dans ce 3ième livre de Jussi Adler Orlen (et aussi d'avoir pu le lire en avant première)
L'histoire au départ a un peu de mal à se mettre en place, il faut se concentrer pour intégrer tous les...
Publié le 21 novembre 2012 par Françoise

versus
11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Réchauffé ...
On avait découvert le danois Jussi Adler Olsen avec le premier épisode : Miséricorde.
On a sauté le n° 2 (Profanation) et voici le troisième de la série : Délivrance.
La recette est la même et l'effet de découverte ne joue plus.
J.A. Olsen reprend les mêmes ingrédients et nous ressert le même...
Publié le 9 janvier 2013 par BMR


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4.0 étoiles sur 5 Voici ce que vous allez découvrir dans ce 3ème roman de Jussi Adler Olsen!, 3 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
"Délivrance" est le 3ème roman du danois Jussi Adler-Olsen traduit en français aux éditions Albin Michel. Les deux premiers, à savoir "Miséricorde" et "Profanation", ont suscité un intérêt non négligeable.

Cette fois-ci, l'auteur nous emmène dans le monde méconnu des sectes, en mettant en place une intrigue diabolique et sadique. Par cet ouvrage, il nous ouvre les portes sur ces communautés étranges qu'on ne peut comprendre. Des familles - adeptes -, ici, qui jouent le rôle de victimes.

Une grande partie de la problématique de l'enquête résidera sur ce point-là; les membres de sectes vivent en vase clos et ne parlent pas "aux autres", même en étant en grande difficulté.

Comme dans "Miséricorde", l'auteur nous présente deux prises de vue différentes qui s'alternent au gré des chapitres; ici, celle de l'enquête et celle qui nous fait suivre un prédateur. Cela nous permet d'avancer dans l'enquête de police en cours et en même temps de nous mettre dans la peau de celui qui tente justement de ne laisser aucune trace et de larguer les enquêteurs.

Jussi Adler-Olsen lance également "une bouteille à la mer" pour démarrer son récit.

Deux enfants - deux frères - sont retenus contre leurs grés dans une sorte de cabane, au bord l'eau, entravés et bâillonnés. L'aîné, avec le peu d'énergie qui lui reste, exploite l'ultime chance d'être retrouvés un jour; il lance in extremis une bouteille à la mer par l'interstice de la paroi de la cabane. A l'intérieur, un message écrit avec son sang, un appel à l'aide.

Une bouteille qui va être repêchée et qui va être longtemps, très longtemps oubliée sur le rebord d'une fenêtre dans ... un commissariat à Wick, en Ecosse.

Parallèlement, nous découvrons une famille; si on peut l'appeler comme ça. Composée d'une femme seule, abandonnée par un mari qui est sans cesse en voyage professionnel, une profession dont elle ignore tout. Un mari présent tout de même quelques fois, soit pour la frapper, soit pour la baiser. Il y a aussi un enfant, leur enfant.

Mais cet homme, qui a visiblement une double vie, semble être un prédateur particulièrement dangereux, qui prend un soin sans précédent pour choisir ses victimes, ses terrains de chasse, avec un timing et une patience hors norme. Ses victimes sont principalement des familles issues de sectes, comme les Témoins de Jéhovah, pour ne donner qu'un exemple. Des gens un peu naïfs, peut-être... Ce prédateur manipulateur va choisir une famille avec cinq enfants pour exécuter son plan. Son tripe, ce sont les enlèvements d'enfants. Pourquoi?

Ce grand manipulateur très prévoyant commettra tout de même des erreurs, c'est inévitable. Son épouse, très souvent seule à la maison, va découvrir certaines choses sur lui en fouillant un peu dans ses affaires, respectivement dans son passé. Ce qu'elle va découvrir va dépasser tout ce qu'elle aurait pu penser. Son mari, visiblement, a établi un plan depuis bien longtemps.

Un piège va lui être tendu, mais étonnamment pas par la police, ni par son épouse...

Nous avons également le bonheur de retrouver Carl Morck, du département V, un nouveau département qui s'occupe de poursuivre de vieilles affaires qui n'ont jamais abouties. En plein remue-ménage suite à des problèmes de poussières d'amiante dans les sous-sols du bâtiment de police - emplacement de son bureau! -, Carl Morck va s'occuper de cette bouteille jetée à la mer, qu'il ne prend pas vraiment au sérieux.

Par contre, une affaire d'incendie qui n'a jamais été résolue capte un peu plus son attention, surtout lorsque l'affaire semble tourner en crime dissimulé. Trois autres incendies, provoquant à chaque fois un mort, ont également eu lieu récemment. Visiblement sans point commun; quoi que...

Concernant la bouteille retrouvée, après quelques expertises, l'affaire ressemblera de moins en moins à une plaisanterie et deviendra même prioritaire. L'appel au secours a été écrit il y aurait plus de dix ans et l'écriture semble provenir d'un enfant.

Voila pour l'histoire!

L'ambiance au sein de la brigade criminelle est franchement succulente; j'irais même jusqu'à prétendre que cela me fait penser parfois à du Camilleri à la sauce hollandaise... euh pardon, danoise. C'est plein de finesse dans les interactions, les dialogues - de sourd parfois! - sortent vraiment du même moule que l'écrivain sicilien. Le téléphoniste chez Camilleri me fait assez penser à Hassan, ici dans les bureaux de la criminelle de Copenhague. Etant un grand adepte de l'ambiance sicilienne de Camilleri, je ne peux qu'apprécier celle-ci, similaire, quoiqu'un peu moins méditerranéenne!

A contrario, l'ambiance entre cet homme prédateur et son épouse soumise est absolument oppressante et dérangeante. L'auteur est arrivé à tendre entre ces deux personnages un câble qui est prêt à rompre à chaque secondes qui passe. On retient alors son souffle et on attend que cela passe. C'est assez violent, c'est le moins que je puisse dire.

L'auteur nous démontre de quelles manières un être humain peut virer à la noirceur, à la folie totale. Nous pouvons en suivre le processus depuis l'enfance, une enfance qui s'est déroulée un sein d'une famille intégriste, dirigée par un père violent, ne jurant que par Dieu. Un homme respecté par la communauté mais pas tant respectable avec sa femme, ses enfants, qui en subissent les débordements.

Soit, Jussi Adler-Olsen nous démontre à quel point une secte peut mettre à mal une famille.

"Quand tu parles, on dirait qu'on égorge un cochon, lui dit son père, alors qu'ils passaient à table dans la cuisine. D'ailleurs, c'est à cela que tu ressembles. A un porc. Regarde-toi dans la glace. Regarde comme tes traits sont laids et grossiers. Colle ton horrible groin sous tes aisselles et sens comme tu pues. Va te laver, créature répugnante." Page 279

Plusieurs pièces se mettent en place petit à petit et d'une manière intéressante. L'auteur nous présente plusieurs scènes qui, au bout d'un moment, se joignent les unes aux autres pour n'en former plus qu'une; et celle-ci n'est pas forcément réjouissante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Délivrance : un livre rançon de la gloire pour Adler-Olsen, 26 avril 2013
Par 
hpf97 "hpf97" - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
A la fin de Profanation, je me demandais quand paraîtrait le 3ème tome des aventures de Carl Mock (le policier), son assistant Assan (préposé à l’entretien des locaux) et la froide secrétaire Rose. Car en effet, lire un Jussi Adler-Olsen n’est pas uniquement l’occasion de se lancer dans un bon livre policier, mais également la possibilité de poursuivre la découverte de ces personnages et l’approfondissement de leur psychologie.

Alors nous retrouver cette formule magique dans Délivrance ou bien l’auteur va-t-il s’essouffler et nous laisser un goût rance de son troisième opus ?

J'ai eu un très grand plaisir à lire ce livre.

Tout d'abord parce que c'est un très bon policier qui fait appel à tous les genres de ce style littéraire : enquête, réflexion, expertise scientifique et technologique, et du suspense.

D'autre part parce qu'il est bourré d'humour. Que ce soit la médiocrité relative des fonctions de l'enquêteur officiel, les méprises verbales d'Assad ou la folie douce de Rose; ce trio est un trio explosif en gaffes et surprises. Si vous êtes amateurs de Jussi Adlter-Olsen, c'est avec joie que l'on découvre un peu plus la vie privée, les secrets cachés de ces personnages.

Enfin, parce que c'est très bien écrit (et donc traduit), où l'auteur montre les aléas et les difficultés de la vie des policiers, de leurs mésaventures (pertes de coéquipiers, vie familiale très difficile, ...).
(quoilire.wordpress.com/2013/04/26/jussi-adler-olsen-delivrance/)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Enquête dans le milieu des sectes, 23 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
Un homme , depuis des années , kidnappe des enfants , demande une rançon aux parents et les relâche . Leurs particularités : les familles font parties d'une secte . Un jour un des enfants kidnappé lance littéralement une bouteille à la mer , retrouvé plus d'une dizaine d'années plus tard , elle se retrouve sur le bureau de Carl Møck .
Comme d'habitude Carl traîne des pieds , il a plus envie de bavasser et de faire bosser les autres ! Carl est comme un diesel : il met du temps à se mettre en route et puis après , plus rien ne l'arrête ! Il se retrouve face à un homme qui est une anguille , j'ai songé à une enquête d'Harry Hole (Jo Nesbø) à propos de cet homme .
Nous suivons en parallèle l'enquête du Département V , la femme du kidnappeur , la famille des enfants enlevés et le kidnappeur lui-même , ce qu'il fait , sa méthode et son enfance , élevé dans une famille très religieuse , elle lui laissera des traces ...
J'ai bien aimé cette immersion dans les sectes , surtout de retrouvé Carl et son équipe . J'aurais ôter quelques trucs , ajouter d'autres , Alder-Olsen use de quelques vieux trucs mais une fois l'histoire mise en place je l'ai lu très vite et avec un grand plaisir .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Les pays scandinaves ont-ils un climat propice au bon polar ?, 7 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
L'intrigue est un peu longue à se mettre en place mais la deuxième partie reprend de la vigueur et le final est particulièrement haletant.

Un polar scandinave angoissant, froid, prenant où l'humour perce parfois.

Des personnages mémorables et un ton singulier.

En bref, il faut de la patience mais ce polar vous promet un bon moment de lecture !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une troisième enquête intelligente et originale, 19 décembre 2012
Par 
Angelheart (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Cette troisième enquête du duo improbable que forment Carl Morck et son assistant Haffez el Assad au sein du département V est tout aussi prenante que les deux précédentes (« Miséricorde » et « Profanation »).
L’affaire qu’aura à résoudre le département V se distingue nettement des deux précédentes et c’est ce que j’apprécie tout particulièrement chez l’auteur ; avec les mêmes héros, le même cadre assez particulier, la même ambiance un peu « à part », les intrigues se suivent – mais ne se ressemblent pas!

Cette fois, l’affaire qui arrive dans le chaos du département V y parvient par un moyen assez original : par une bouteille à la mer.
Avec l’aide d’Assad (toujours aussi vif et surprenant) et de l’excentrique Rose, Carl Morck s’efforce de remonter la piste message incompréhensible laissé par un inconnu il y a de longues années.
L’enquête progressant, il s’avère que non seulement l’histoire qui se cache derrière ce message est sordide, mais encore qu’elle est bien plus actuelle que ne le pensait le département V … Une nouvelle victime est en danger. Seulement, la police ignore qu’une course contre le temps est d’ores et déjà engagée !

Jussi Adler-Olsen nous propose, encore une fois, une belle enquête, dans laquelle nous suivons d’un côté l’équipe du département V et de l’autre le meurtrier et son entourage, ce qui nous permet d’entrer dans l’esprit de tous.
Comme toujours, les personnages sont attachants et originaux.
Carl Morck n’est pas un policier classique. Loin de toute ambition, il ouvre les dossiers par pure obligation, poussé par le zèle étonnant de son assistant Assad.
Leurs intelligences respectives (remarquables), leurs méthodes intuitives, leurs théories tirées par les cheveux guidés par une conviction profonde débouchent encore une fois sur une façon de retravailler les dossiers plus qu’originale.
Le personnage du « méchant » est, lui aussi, ciselé, on découvre sa façon de penser, sa façon de procéder, et au fur et à mesure on se demander comment qui que ce soit pourrait le démasquer et l’arrêter.

Le seul et unique bémol de ce roman, c’est l’introduction d’Yrsa, la sœur de Rose.
Le département V est déjà submergé d’originaux et avec Yrsa, j’ai trouvé, personnellement, que c’était un peu dépasser les limites de l’improbable. Mais sa présence ne parvient pas à enrayer leur mécanique.

Bref, si vous avez aimé « Miséricorde » et « Profanation », vous aimerez tout autant « Délivrance » !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 A lire jusqu'au bout pour être délivré !, 7 février 2013
Par 
channe.jeff "channe01" (France Normandie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
C'est bien simple, après la lecture de quelques pages et le constat qu'il s'agissait du troisième volume d'une série, je plaque tout et j'achète les deux premiers : Miséricorde et Profanation- et je pars pour une lecture marathon que permet la météo hivernale. De quoi tout oublier. Impossible de lâcher le bouquin. J'attends la suite avec impatience car en plus des enquêtes qui sont intéressantes, qui en disent long sur les sociétés nordiques dont le modèle social se fissure comme le notre, la difficulté d'intégration des "étrangers" malgré leurs efforts.... Des enquêtes passionnantes qui dévoilent des personnages fascinants. Et au delà des enquêtes, c'est l'une des raisons qui m'incitent à guetter la sortie d'une nouvelle aventure de l'inspecteur Morck, de son improbable assistant et homme à tout faire d'origine syrienne (si c'est bien vrai, cela reste encore à confirmer) et de leur secrétaire bi-polaire. Longtemps que je n'ai pas pris autant de plaisir à la quête de la vérité, de m'informer, tout en gardant des sourires en coin devant la vivacité des héros.... A suivre absolument....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 UN EXCELLENT THRILLER OU L'ON RETROUVE L'UNIVERS D'OLSON AVEC UNE INTRIGUE PARTICULIEREMENT BIEN MENEE, 14 janvier 2013
Par 
Kerbrat "le blog aubouquinmalin.eklablog.fr" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
Nous retrouvons les personnages habituels de l'auteur dans cet univers où il y a un zeste d'absurde qui se mélange à un monde particulièrement réel. Tout commence par une bouteille à la mer qui s'échoue sur une côte écossaise et qui est envoyée après plusieurs années à la police danoise. C'est le département V et l'inspecteur Carl Morck, avec ses assistants, qui va hériter de l'enquête. Ils vont devoir résoudre l'énigme du message qui est très abîmé et particulièrement abimé et incomplet. Et leur enquête va rejoindre une autre qui s'intéresse à un tueur en série qui sévit depuis de longues années, dont les proies sont des enfants appartenant à des petites églises ou à des sectes.

Ce livre nous fait plonger dans l'univers très particulier d'Olsen, où se rejoignent la réalité la plus réaliste et un zeste d'absurde. Les personnages sont toujours aussi attachants, avec leurs contradictions et leur complexité. L'écriture est toujours aussi agréable, le rythme particulièrement soutenu. C'est un excellent thriller !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 DU GRAND ART, 21 août 2014
Par 
bozena (Chaumont) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
Un sérial killer machiavélique et démoniaque, une enquête difficile et semée d'embûches,la violence omniprésente.On dévore le livre,scotché aux pages. L'intrigue est au top et l'auteur en grande forme.
C'est un vrai auteur de thrillers, très doué et qui mérite vitre attention. Et tous ses livres sont excellents.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un troisième volet mené tambour battant !, 7 février 2013
Par 
Alwenna (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Délivrance est un thriller qui fait partie de la saga du département V de Jussi Adler Olsen. Même si ce n'est pas une obligation et que ça ne gêne en rien la compréhension de l'enquête, je vous conseille quand même de les lire dans l'ordre pour savourer l'évolution des personnages et ne rien manquer de leurs déboires. Délivrance fait suite à Miséricorde (qui vient de sortir en poche) et Profanation. J'avais adoré le premier volet, un peu moins le second et celui-ci revient au niveau du premier. J'ai été happée par l'histoire, captivée d'un bout à l'autre et j'ai eu beaucoup de mal à reposer ce livre. On s'attache vraiment aux personnages, il y a beaucoup d'action et de cynisme. Si vous cherchez un thriller sombre, une enquête palpitante et bien rythmée portée par une plume agréable et efficace, c'est celui-ci qu'il vous faut. Ca me fait beaucoup penser à la série Cold Case. A ne pas manquer !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un groupe d'enquêteurs original et sympa, 27 mars 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (Broché)
l'intrigue en elle-même est intéressante, et le fait de la suivre soit du côté du coupable, soit de celui des victimes, soit du point de vue des enquêteurs la rend plus vivante.
Les personnages ont une certaine réalité et on les voit vivre...
Le dénouement est assez haletant!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Délivrance
Délivrance de Jussi Adler-Olsen (Broché - 3 janvier 2013)
EUR 22,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit