Commentaires en ligne 


34 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:
 (10)
2 étoiles:
 (9)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La chute.
Ce roman nous raconte comment, en une semaine, une riche famille new-yorkaise tombe de son piedestal.
Nous suivons les évènements jour après jour, et même heure après heure, mais aussi à travers le regard de chacun des protagonistes. La crise financière, la découverte de malversations, et une fortune, une...
Publié il y a 19 mois par mary

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Irrésistible ??
Ce livre (que j'ai quand même lu jusqu'au bout) ne m'a pas vraiment plu. Trop de nom de familles, de lieux, de sociétés, j'ai eu du mal à situer tous les intervenants et leur "place" dans le roman. Cette société ne trouve aucun écho en moi, ses valeurs ne sont pas les miennes et je n'ai pas réussi à m'en...
Publié il y a 16 mois par Sidamna


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Madoff revu, 11 avril 2013
Par 
Gadlu - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Madoff expliqué aux nuls! Ce livre dénonce très bien les méfaits de la spéculation et démonte les mécanismes.
Sujet hélas tellement d'actualité.
Je complèterais quand j'aurai fini de le lire!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Suspens et "entertainment", 21 janvier 2013
Par 
Anne aime lire "anne-aime-lire" (Europe) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
J'ai lu ce livre avec beaucoup de facilité. Le suspens est maintenu à travers les différents chapitres. L'histoire se déroule sur une petite semaine autour de Thanksgiving et permet au personnages de nous montrer aussi bien le New-York des riches banquiers que la campagne environnante de la société bien notée. Bien sûr ce sont des personnages qui ne font partie de cette société clinquante qui vont apporter de l'éthique et vont faire tomber les riches sans morale, tournés uniquement vers l'argent. On veut à tous prix croire que les riches ont fait tout ça pour assurer un avenir heureux pour leur famille, mais même ce but n'est pas atteint puisque tout le monde est égratigné par quelque chose qui leur sera refusé. Les enfants qui ne voient pas assez leur père, la femme qui ne peut qu'aimer ses enfants alors que son mari se sentant délaissé, a une maitresse attitrée, un femme du pouvoir de l'argent.
Plein de portraits un peu communs, l'histoire arrive tout de même à porter le livre jusqu'à la dernière page.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une bonne surprise, 20 janvier 2013
Par 
M. Grynwald "Vieux débutant" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Un roman ou un polar directement inspiré d'une spectaculaire affaire récente (Madoff) inspire de la méfiance car on peut suspecter l'auteur d'un manque d'imagination.

Mais les préjugés ne sont pas toujours justifiés. Ainsi, dans le cas présent, je me suis très vite rendu compte que Cristina Alger est une romancière de talent qui nous livre une oeuvre originale à partir d'un sujet qui l'est moins.

Rappelons en deux mots l'affaire Madoff transposée ici : un financier emprunte de l'argent en payant des intérêts plus que confortables qu'il paie avec l'argent de ses clients ultérieurs. C'est ce qu'on appelle « une chaine de Ponzi » qui fonctionne tant que les prêteurs ne cherchent pas à retirer leurs fonds et qui est basée sur la crédibilité du financier. Sur ce plan on sait que Bernard Madoff a su maximiser sa crédibilité, mais dans le roman on ne comprend pas bien pourquoi l'escroc (ou les escrocs) a (ont) su bâtir une crédibilité permettant de récolter des milliards de dollars. Mais là n'est pas l'essentiel.

Le plus important dans ce roman réside, à mon avis, dans la description des personnages et de leurs milieux, principalement la haute bourgeoisie financière de New York (la famille Darling) et le milieu des avocats d'affaires. L'auteure, qui a travaillé chez Goldman et Sachs et dans un cabinet d'avocats, décrit dans le détail, et de façon crédible, les motivations et les comportements de ses personnages.

J'ai aussi apprécié la construction du roman qui respecte les règles du théâtre classique : unité de temps (une semaine comme l'indiquent les têtes de chapitres), unité d'action (les manipulations financières) et unité de lieu (Manhattan surtout). Ces règles permettent de mieux suivre le scénario assez complexe, mais peut-être moins compliqué qu'un scénario d'Agatha Christie. On peut aussi penser que l'application de la règle des 3 unités a un but commercial : faciliter une adaptation du roman au théâtre, au cinéma ou à la télévision, d'autant que les descriptions ne sont pas avares de détails visuels (vêtements, nourritures, appartements, etc.). Mais ces éléments visuels s'intègrent correctement dans le récit.
L'aspect cornélien de l'intrigue (le choix que doit faire le héros entre la morale et sa famille) peut aussi évoquer le théâtre classique.

En ce qui me concerne, malgré l'aspect un peu exotique du sujet de l'ouvrage, je l'ai lu quasiment d'une seule traite, en dépit de sa longueur (460 pages).

Très accessoirement, à partir d'épreuves non corrigées j'observe que l'éditeur semble avoir hésité entre 3 titres pour la traduction française : « L'âge d'or », « New York story » et « Park Avenue ». Finalement il semble que ce soit ce dernier titre qui ait été retenu. Pour ma part j'aurais une légère préférence pour « New York story » qui ferait référence, par opposition, au roman magistral de James Frey « L.A. story » qui, lui, concerne les SDF de Los Angeles.
Bien que ne disposant pas du texte original la traduction française me semble tout à fait correcte, à un détail près : pour un lecteur francophone le terme « avocat général » correspond à une fonction d'un magistrat dans un procès pénal alors que dans le contexte du roman il signifie simplement un directeur juridique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 long comme la 5°avenue!, 7 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
si vous avez aimé Dallas santa Barbara les feux de l'amour et tous ces trucs aux rebondissements prévisibles, aux intriques cousues de câbles blancs fluo,alors ce roman est pour vous.Je me suis ennuyé ferme autant que dans un cocktail guindé avec les personnages de ce récit.ils sont tous beaux, riches, intelligents, sportif, bien dans leur mocassins. les pauvres chéris le malheur les guette vers la 200° page.Si vous êtes patient ou insomniaque faites vous plaisir.moi je n'ai pas trouvé le mien top de bla bla pas assez d'action.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Trop de noms propres, 11 mai 2013
Par 
Valérie et Thomas "V&T" (France, Rhones Alpes) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Beaucoup de commentaire positif... Néanmoins, moins je l'ai trouvé barbant. Pourtant prenant. Une quantité de lieux, et de noms trop mirobolante !

Au debut j'étais bien dedans, mais tous ces noms propres m'ont fait couper court à cette lecture, je retenterais plus tard.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Manhattan Madoff, 18 février 2013
Par 
Thomas B. (Marseille) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
A l'instar de la Saison 3 de Damages, Park Avenue nous propose de revisiter l'une des plus grosse arnaque financière de l'humanité, la célèbre pyramide de Ponzi de Bernard Madoff. Et tout comme dans la série, l'angle choisi est celui de la destruction d'une famille de puissants dont l'héritage est bâti sur le mensonge, plutôt que celui des victimes anéanties ou celui du peuple qui a pu se réjouir de voir les nantis se faire prendre à leur tour au piège du jeu de la bourse. Sans être trop technique, l'intrigue est crédible et le suspense agréablement dosé, à la manière d'une série policière où l'on découvre les uns après les autres les épisodes clés des suites de la découverte de l'affaire, les manoeuvres politiques désespérées de dernière minute, les codes et les moeurs de cette haute société qui se révèle vulgaire et indécente sous ses artifices. Mais si le ton est juste et le plan habile, la pauvreté de ce style sans fioriture et le goût trop prononcé de l'auteur pour les détails matériels assomment malheureusement le lecteur à petit feu : la faute à une traduction clinique sans grande originalité ou à l'écrivain focalisé sur son plan plutôt que sur sa tournure de phrase ? Ici, vous ne serez pas bercés par la "petite musique" du style, et encore une fois, le sentiment prédominant est qu'il s'agit davantage d'un scénario sans identité que d'un véritable roman, fâcheuse tendance de ces romans grand public venus d'Amérique du Nord...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 se lit agréablement, 10 février 2013
Par 
valwick "vw" (bordeaux france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Personnellement je n'ai pas été fasciné par ce roman mais il se lit assez facilement et permet de découvrir le monde de la finance et ses dessous frauduleux sur fond de scandale financier un peu calqué sur l'affaire Madoff.Nous suivons les différents membres de la famille Darling et les gens qui gravitent autour d'eux, avec à chaque chapitre un éclairage sur chacun des protaganistes ,son parcours, son destin , ses doutes ,sa vie personnelle.Il y a pas mal de personnages et au début on a un peu de mal à s'y retrouver car on jongle de l'un à l'autre .J'ai passé un agréable moment de lecture en partageant la vie de cette élite hyper friquée mais qui souffre beaucoup de sécheresse du coeur n'hésitant à brader le destin des membres de leur famille ou amis pour sauver leur propre peau !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Long et fastidieux, 29 janvier 2013
Par 
P. Vero (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Cela aurait pu etre un tres bon thriller sur l'impact d'une fraude, genre Maddoff, sur le monde financier, c'est en fait un recit des consequences de la ruine sur une famille.
Etude de moeurs plus que roman sur la crise financiere, ce livre vient long et un peu ennuyeux. Dommage car il y a de bons passages sur le machiavelisme des acteurs du desastre financier pour se sortir d'affaires..
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Décevant, 17 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park Avenue (Format Kindle)
La partie monde de la finance et high society new yorkaise est intéressante mais un peu survolée et l'intrigue est très décevante
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les dessous de la finance, 14 janvier 2013
Par 
Danielle Esposito - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Park avenue (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
C'est avec un grand plaisir et beaucoup d'intérêt qu'on lit "Park Avenue".

Après un prologue qui nous raconte le suicide d'un homme très riche, collectionneur de voitures, le roman nous plonge d'emblée dans le milieu des grand financiers New Yorkais, un monde parfaitement décrit par Christina Alger, avec ses codes, ses rites, son système de valeurs si étranger au commun des mortel qu'est le lecteur lambda. Et c'est du point de vue des membres de cette caste, en particulier de la famille Darling, que nous allons petit à petit découvrir le pot aux roses, l'escroquerie monstrueuse sur laquelle repose toute cette richesse frauduleuse. Car il s'agit bel et bien d'une transposition de l'affaire Madoff qui a secoué l'Amérique peu de temps après la faillite de Lehman Brothers et le début de la crise dans laquelle nous pataugeons toujours.
L'auteure va nous présenter de nombreux personnages dans un temps du récit très resserré: le week-end de Thanksgiving. Elle a donc recours à l'évocation des souvenirs des uns et des autres au fur et à mesure que l'on rentre dans leur courant de pensée. Ils sont, somme toute, sympathiques ces richissimes patrons de fonds spéculatifs, ces avocats pourris. Ils aiment leurs femme, ou leur maîtresse, leurs enfants et leurs chiens. Ils dépensent des millions de dollars pour agrémenter leur vie courante parce que c'est ce qui se fait. Ils sont prisonniers d'un système qui exige tout cela. On les plaindrait presque! Alors, que certains d'entre eux deviennent des escrocs pour maintenir leur train de vie n'étonne qu'à moitié.
A travers tous ces nombreux personnages (dont certains sont quand même honnêtes), un portrait sans concessions de l'Amérique est dressé. On y voit des femmes riches et oisives occupés à organiser des galas de charité brassant des millions de dollars en faveur des animaux et organiser de luxueux dîners alors que des secrétaires ont bien du mal à joindre les deux bouts même si elles n'ont pas pris de vacances depuis quatre ans, et que d'autres sont ruinés par la maladie ou la perte brutale de leur emploi, (sans indemnités de chômage, cela va sans dire).
Dans la dernière partie du roman, un sorte de suspense s'installe: qui va l'emporter? Les innocents qui veulent faire éclater la vérité ou bien les escrocs qui veulent les incriminer et les piéger pour se dédouaner?
"Park Avenue" nous passionne donc jusqu'à la dernière ligne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Park avenue
Park avenue de Nathalie Cunnington (Broché - 30 janvier 2013)
EUR 22,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit