undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Baby Jeux Vidéo Achetez Kindle Paperwhite Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles87
4,2 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:22,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: BrochéCommentaire client Vine pour produit gratuit( Qu'est-ce que c'est ? )
Avec ce livre "Dossier 64", il s'agit du deuxième roman de cet auteur que j'ai lu.
Un peu dubitatif au début quant à mon choix, puisque n'ayant pas lu les troisième et quatrième romans, j'ai pris le risque d'attaquer la lecture de ce pavé de plus de 600 pages.

J'ai retrouvé avec grand plaisir la fameuse équipe Carl et Assad, il est fait par moment référence à des éléments passés mais cela n'est pas gênant pour suivre l'intrigue.
Le duo est toujours aussi "frappadingue" et n'hésite pas à franchir les limites de la loi pour arriver à ses fins. Et dans cette quatrième aventure, l'équipe est renforcée par des personnages haut en couleurs !
Cela pourra dérangé certains lecteurs amateurs de roman plus proches de la réalité mais pour ma part, cela donne du piquant aux personnages et à l'histoire. En faite, Adler-Olsen parvient à se différencier de ces homologues scandinaves, en rajoutant des personnages et de l'humour dans des histoires macabres et surtout très bien ficelées.
L'intrigue quant à elle est plutôt bien menée, la fin du roman surprenante et très bien enlevée. De plus l'histoire traite d'un sujet très sérieux : l'eugénisme et le pouvoir.

En résumé, j'ai passé à nouveau un très bon moment avec cet auteur, je conseille vivement cette lecture à tous ceux qui adorent les "cold case", le tout orchestré par une équipe d'enquêteurs hors-norme !
0Commentaire25 sur 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 16 décembre 2013
Format: BrochéCommentaire client Vine pour produit gratuit( Qu'est-ce que c'est ? )
Toujours aussi farfelu, mais toujours aussi professionnel et attachant, le trio d'enquêteurs bigarré créé par Jussi ADLER HOLSEN. Le département V des affaires non résolues de la police de Copenhague ne chôme pas. J'ai aimé les trois premiers romans de cet auteur, parus à ce jour. A savoir,"Miséricorde", "Profanation" et "Délivrance". Et ce tout dernier n'est pas moins intéressant.

Décidément, les auteurs venus du froid tiennent la forme en ce moment. A la suite du patriarche Henning Mankell,- peut être le plus connu -, les Jo Nesbo, Arnaldur Indridason, Styg Larsson, Kristina Ohlsson, Ake Edwarson et sans doute d'autres que je n'ai pas encore le plaisir de connaître, ont tous un pouvoir de séduction indéniable dans le genre polar.

Je recommande vivement tous ces auteurs qui vous feront passer, j'en suis persuadé, de très agréables moments de lecture…
0Commentaire23 sur 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: BrochéCommentaire client Vine pour produit gratuit( Qu'est-ce que c'est ? )
Attendu avec beaucoup d'impatience,ce nouvel opus des enquêtes du département V,ne déçoit absolument pas,bien au contraire!On retrouve avec bonheur les personnages et l'atmosphère que je prise particulièrement de Copenhague.Et si le fond de l'histoire est bien sombre,l'humour omniprésent et le ton du récit allègent l'ensemble.L'intrigue ,bien conduite,nous tient en haleine,et le livre se dévore en deux soirées!A quand,le cinquième tome?
0Commentaire15 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: BrochéCommentaire client Vine pour produit gratuit( Qu'est-ce que c'est ? )
Au département V des affaires non classées les dossiers affluent et tout le monde est grippé. La mort suspecte de cinq personnes à la fin des années quatre-vingt intriguent notre trio décapant et c'est un vrai casse-tête à résoudre. Derrière l'humour, toujours présent, c'est une sombre histoire que nous raconte l'auteur où de bien tristes pratiques, remontant au années cinquante refont surface. Mené tambour battant, ce nouveau polar de Jussi Adler Olsen nous tient en haleine jusqu'au bout et tient toutes ses promesses. Un bon moment de lecture que je recommande aux fans du genre.
0Commentaire23 sur 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: BrochéCommentaire client Vine pour produit gratuit( Qu'est-ce que c'est ? )
On retrouve avec plaisir, dans cet opus, notre équipe danoise du département V, grippée, et qui va se mettre sur la piste de disparitions qui ont eu lieu en 1987; mais pour la compréhension des faits exposés, le livre alterne des chapitres qui se sont passés en 1955,en 1987 ,et en 2010 ce qui fait que l'on met un peu de temps a vraiment rentrer dans le livre. L'enquête de notre équipe de choc se déroule ici encore sur un fond politique . Si ce livre a un suspens moins intense que "miséricorde" l'histoire reste très prenante et intéressante cependant sur fond d'éléments véridiques passes sur l'île de Sprogo et vaut le détour.
0Commentaire13 sur 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 3 janvier 2014
Format: BrochéCommentaire client Vine pour produit gratuit( Qu'est-ce que c'est ? )
Sur fond d'eugénisme et de stérilisation d'êtres humains jugés non conformes par une espèce de médecin plus proche du sinistre Mengele que d'Hippocrate, ce thriller construit sur le principe des flashbacks nous tient sans cesse en haleine.
La complexité des multiples personnages, ceux qui incarnent le mal, ceux qui sont torturés dans leur chair et dans leur âme, une enquête policière qui fait ressurgir du passé une monstrueuse organisation vouée à la sélection raciale, tels sont les ingrédients de ce cocktail explosif qui asservit le lecteur à une effroyable fascination jusqu'au rebondissement final en apothéose.
A lire et à méditer à la lumière des cauchemars qui nous guettent.
0Commentaire19 sur 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2014
Quatrième roman publié en France où , on retrouve une équipe d'enquêteurs qui rouvre un Cold Case .Ici des disparitions qui remontent aux années 80 . C'est une histoire de vengeance sur thème d'eugénisme .
L'auteur alterne présent (on suit la vie mouvementé de Morck et son enquête )- passé (où l'histoire prend racine ) .
C'est écrit de façon efficace , sans réel surprise ( sauf une magistrale à la toute fin !).
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 10 janvier 2014
Format: BrochéCommentaire client Vine pour produit gratuit( Qu'est-ce que c'est ? )
Dans ‘Dossier 64’ nous retrouvons l’équipe du département V composée de Carl Morck, son assistant Assad à l’intuition étonnante, puis Rose, la secrétaire excentrique d’une efficacité redoutable. Ce petit groupe de personnalités hétéroclites forme le très efficace département V qui s’attaque aux dossiers non résolus.
Après Miséricorde, Profanation et Délivrance, cette quatrième enquête du département V nous entraîne dans une période sombre de l’Histoire danoise ….

Tout commence par une disparition. La disparition de Rita Nielsen en 1987. L’équipe de Carl Morck cherche des renseignements, et il s’avère rapidement que Rita n’a certainement pas disparue de son plein gré. Mais surtout que ce n’est qu’une disparition parmi plusieurs autres ! Car à la même époque, et même pendant la même semaine, d’autres personnes sans aucun lien apparent ont disparues sans laisser de trace.

Mais il y a un lien. Et ce lien, c’est l’île de Sprogo et sa sinistre réputation. Ici, des femmes dites aux mœurs légères ou simples d’esprit ont été internées et souvent stérilisées de force, parmis elles Nete Rosen, une survivante qui n’entend pas oublier le passé.
Au final, tout semble conduire vers un personnage public richissime, Curt Wad, qui, à quatre-vingts ans largement passés, entre en politique avec son parti « Rene Linier » qui prône la pureté de la race danoise, qui doit à ses yeux être débarassée de toutes tares.

J’ai encore une fois adoré ce roman, et j’ai notamment apprécié que Rose, tout en restant excentrique et efficace, soit un peu moins envahissante, car c’est un point qui m’avait gênée dans la précédente enquête. Assad est égal à lui-même, vacillant entre assistant loufoque et personnage sombre et inquiétant, cet homme a encore beaucoup à nous apprendre !

Carl Morck, de son côté, doit lui aussi régler une affaire venue le hanter. Complot ou réalité ? Le fait est qu’il ne parvient pas à mettre un point final sur l’affaire qui a couté sa mobilité à son ami et collègue Hardy.

Donc, si j’étais un petit peu moins enthousiaste, il s’agit là d’une autre enquête passionnante et surprenante jusqu’au bout !
11 commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2014
Plutôt déçu par cette dernière enquête du Département V, dans laquelle deux trames s'entremêlent :

- une histoire de vengeance : déjà vu dans <a href="http://www.amazon.fr/Mis%C3%A9ricorde-Jussi-Adler-Olsen/dp/2253173614/">Miséricorde</a> ;

- un complot d'extrême-droite : déjà vu chez Stieg Larsson, Jo Nesbø...

En conséquence, l'intrigue est assez prévisible.

Par ailleurs, le charme des romans d'Adler-Olsen tenait aussi à leurs personnages, ici moins attachants, à leur humour (chose plutôt rare dans la littérature scandinave), ici moins présent.

Au final, quatre étoiles malgré tout (mais d'extrême justesse), les chapitres en flashback consacrés à la vie de Nete Hermansen étant plutôt réussis.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 9 janvier 2014
Format: BrochéCommentaire client Vine pour produit gratuit( Qu'est-ce que c'est ? )
J'étais enchantée de retrouver le trio de choc du Département V en ce 4ième livre
Ayant eu la chance d'avoir lu dans l'ordre les 3 précédents, j'étais enthousiasme et pourtant j'ai failli me décourager à cause des flash back 1987/2010 qui m'embrouillaient, ne voyant pas le lien entre les sujets évoqués, tout en me disant qu'il y en avait forcément un à venir
10 chapitres et une centaine de pages pour que les faits de 1987 commencent à m'intéresser, c'est plutôt long et décourageant mais ayant appris à apprécier Adler Olsen j'ai persisté (sans regret !!)
Ceci dit pour un nouveau lecteur le découvrant, il peut refermer le livre et passer à côté de cet auteur, c'est pour cela que pour une fois je n'ai mis que 3 étoiles car Dossier 64 est plus fastidieux à lire que les précédents et pas à conseiller pour un premier achat
FL
33 commentaires14 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,10 €
8,90 €
8,30 €
9,99 €