Commentaires en ligne


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Au camp de concentration de Dachau, la prière devient louange, 5 septembre 2009
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'honneur de la liberté / entretiens avec Charles Ehlinger (Broché)
Jacques Duquesne en préface de cet exceptionnel ouvrage écrit :

"Depuis l'univers concentrationnaire" de David Rousset jusqu'à l'admirable "Rue de la Liberté" d'Edmond Michelet (compagnon du Père Sommet à Dachau, précisément) je crois bien connaître presque tous les livres publiés, en France, après la terrifiante épreuve des camps. Or, je dois le dire tout net : je ne crois pas avoir jamais lu aucun témoignage qui égale en profondeur, en qualité d'observation et d'analyse, les chapitres consacrés à Dachau (...)".

L'expérience de la liberté, ce fut pour quelques détenus chrétiens de Dachau la décision d'aller vivre avec leurs codétenus enfermés dans des baraques, pour y mourir parce qu'ils avaient été atteints du typhus et que l'autorité SS voulait, en interdisant tout contact, empêcher la contamination.

Jacques Sommet, prêtre, jésuite, résistant est arrêté à Lyon par la Gestapo en mai 1944. Déporté au camp de concentration de Dachau, il y restera jusqu'à la libération.

Si "L'honneur de la Liberté" ne se résume pas à cette épreuve, il en prend la dimension avec un éclat rare.

En première lecture de la messe de mon mariage, bénie par mon oncle jésuite, proche de Jacques Sommet, le 15 septembre 1990, j'ai fait lire à mon témoin le passage suivant :

"Et la prière devient louange

Dans cet enfer, la prière elle aussi est radicalement gratuite, dépouillée des problèmes et désirs quotidiens de l'existence, des vanités et des préoccupations pour soi et ses affaires.

Voici d'abord un souvenir. Un jour, je récupère une Bible protestante sur un mort. Et, à Dachau, je vais redécouvrir les psaumes. Il y a une sorte de connaturalité entre notre situation et le cri des psaumes ou l'amour de Job pour Dieu qui semble l'abandonner à sa souffrance.

Que veut dire prier dans cette situation ? La prière redevient un peu constitutive de l'existence. C'est une attitude active à l'intérieur de tout. Sinon la dimension religieuse se réduit comme une peau de chagrin et peut risquer de disparaître. Si on n'est pas devant Dieu, à travers Jésus Christ dans ses plaies, si on ne vit pas comme habité par une fidélité à quelqu'un à qui on revient tous les soirs mais qui habite toute la journée, alors la conscience s'émousse. Si ce rapport à Dieu-Père, à travers son Fils, dans le mystère de la souffrance de ce Fils, n'est pas renouvelé - car c'est cela la prière ou ce qui soutient l'être spirituel qu'on est -, je ne sais pas ce qui peut se passer. C'est face à la transcendance de ce Dieu qui nous a jetés dans cette histoire qu'au fond on demande presque compte. Mais quand on demande compte au Père à travers ce Fils dont la Passion déborde ce qu'on vit, alors quelque chose devient possible ici même: si toute cette vie de camp est traversée d'une sorte de présence qui à certains moments sera plus consciente, si par ma formation antérieure, par les choix qu'on fait et puis par le mystère de la liberté née d'elle-même, j'accepte en quelque sorte le mystère du Christ souffrant, Fils aimé et préféré du Père dans cette condition, si je le considère un instant dans sa vérité, il n'est pas possible que je ne sois pas comme brûlé par sa lumière. Et que tout le reste ne soit pas brûlé dans cette lumière.

Alors, la prière, la référence implorante, est en même temps la louange."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'honneur de la liberté / entretiens avec Charles Ehlinger
L'honneur de la liberté / entretiens avec Charles Ehlinger de Jacques Sommet (Broché - 23 mars 1987)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 10,00
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit