undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

20
4,9 sur 5 étoiles
Lumière du monde
Format: BrochéModifier
Prix:21,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

24 sur 26 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 janvier 2011
Lecture qui permet de se faire une idée sur l'eglise de l'an 2000 autrement que par ce qu'on peut lire dans les journaux ou les propos completement standardisés des discussions de café du commerce (ou la télé, c'est du meme niveua, des lieux communs et d'idées qui ne font que se répêter sans faire avancer le debat)
C'est une leçon de modestie, d'invitation a la reflexion, de simplicité tout en abordant des themes qui depassent les limites de la religion mais posent des questions de ce qu'on veut faire de notre humanité et de notre planete. La modernité de la reflexion m'a surpris!
Recommandé à ceux qui veulent comprendre le monde par eux-meme
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
44 sur 49 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 décembre 2010
Une voie irremplaçable pour connaître notre Pape actuel. Et l'occasion de mesurer l'abîme qui existe entre la vérité et ce que présentent les journalistes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
40 sur 45 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 décembre 2010
La liberté de ton et de parole de Benoît XVI est impressionnante : il a une intelligence des choses à la fois profondément personnelle et totalement en phase avec l'enseignement de l'Eglise qu'il incarne.
Cette même "ligne de crête" était déjà frappante dans son "Jésus de Nazareth", il la prolonge sur des sujets qui cette fois touchent à la société, l'Eglise, la vie.
En le lisant on se sent intelligent tant sa pensée est limpide. Il est bien sûr le pape, mais c'est par ailleurs un grand maître à penser.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 octobre 2011
que de lire les propos de ce Pape si décrié, et de découvrir ce qu'il pense comme homme et non comme pape.
Une intelligence de coeur bouleversante, et une vision du monde atypique, surtout en ce qui concerne la véritable écologie, non celle de nos politiques. On s'élève l'âme, l'intelligence, et on dilate son coeur en lisant cet ouvrage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 avril 2011
Excellent! Ce livre se situe heureusement à des années lumières, par rapport à ce qu'en avaient dit certains médias, lors de sa sortie: ils avaient pris une certaine phrase, sortie de son contexte et, à partir de là, ils ont voulu juger ce qu'ils n'avaient de toute évidence pas lu...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Au milieu d'un Monde où il est difficile d'y voir clair malgré tous les moyens de liaisons en télécommunications et de possibilités de déplacements (tels que jamais sans doute l'humanité n'en a connu auparavant), ce livre nous dévoile une vision d'esprit hors du commun. Nous pouvons saluer en cet ouvrage une très profonde et sincère vision sur l'Eglise en ce monde. Nous apprenons à y distinguer l'Eglise des "hommes d'Eglise" avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs charismes et leurs contre-témoignages. Le Pape n'élude aucune question et y répond avec un désir de vérité qui force l'admiration. Ce Pape si aimé d'une part et si méprisé par ailleurs, à l'image de son Maître et Seigneur, ne perd pas pour autant la boussole. Il ne se laisse guère entraîner par le flux médiatique, ni pour se poser en star ni pour s'effacer dans la honte. Ce Pape reste digne et fidèle, il est capable de s'exposer pacifiquement pour son troupeau et de garder une cohérence de pensée et de discours malgré les divisions qu'il occasionne (dû à une divergence de point de vue sur la vision du Bien selon les hommes). Il nous rappelle l'époque de Saint Athanase, seul contre tous mais obstiné à sauver l'Humanité du malheur dans lequel elle s'enferme sans s'en rendre compte au nom d'un bonheur illusoire, voir même hallucinogène. Il garde une sérénité d'esprit digne de l'esprit de Sagesse. Aussi, ce livre m'a fait beaucoup de bien, moi qui ai tant de mal à orienter ma vie et qui ne trouve aucun sens dans toutes les "valeurs refuges" que l'on propose (impose ?) au sein de nos sociétés contemporaines. Parallèlement à cet enseignement, en France il n'y a malheureusement pas deux bergers qui prêchent la même Doctrine. On ne trouve pas cette clarté culturelle et cultuelle alliée à un esprit unifié par le ciment de la recherche de la Sagesse... en ce monde où il n'y a plus aucune structuration sociale en vue d'un idéal qui prendrait racine dans le Bien cela est fort dommageable. Je suis vraiment heureux de pouvoir trouver avec ce Pape et en partie dans cet ouvrage une culture christique et ecclésiale véritable qui me permet de pardonner tous ceux qui ne m'ont absolument rien appris de Dieu dans le catéchisme de ma jeunesse. C'est ici que l'on se rend compte de l'importance capitale de la formation de l'intelligence avant l'orientation définitive de sa vie d'adulte, et je regrette de ne pas avoir reçu ces germes de Liberté véritable dans ma jeunesse. Ce Pape nourrit la Foi, l'Espérance et la Charité, que demander de plus à un berger ? En effet, c'est bien par ces trois vertus que le titre "lumière du Monde" révèle la substance du vrai bonheur mis en filigrane dans ce livre. Si Jésus disait à Saint Pierre "Paix à mes brebis", je dis au Pape Benoît XVI "Paix à mon berger" et... merci pour tout, grâce à vous je peux essayer de me convertir un peu chaque jour au milieu de cette glu du bien-être occidental qui brûle nos esprits au sujet du sens que l'on voudrait donner à sa vie mais que l'on ne trouve plus. Un mot pour conclure cette lecture et pour résumer finalement la trajectoire de cet ouvrage : n'ayons pas peur de la pauvreté d'esprit (à ne pas confondre avec l'anti-intellectualisme), cette pauvreté qui éloigne des bruits du monde tout en permettant de demeurer dans la clairvoyance, car c'est en elle que nous trouverons toutes les richesses qui ne donnent plus jamais soif et plus jamais faim contrairement aux richesses illusoires de ce monde, aux bruits des médias et des faux débats.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
20 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le Pape Benoît XVI me séduit livre après livre par sa capacité à écouter l'autre, entendre sa questions, ses attentes, ses doutes, ses angoisses, l'accompagner avec gentillesse sur le chemin de la Vérité.

"Lumière du monde" est le fruit d'un entretien riche, profond, essentiel entre Benoît XVI et le journaliste et écrivain allemand Peter Seewald. Ces deux hommes se connaissent ayant rédigé ensemble un précédent ouvrage, 13 ans auparavant ("Le sel de la Terre") quand le Pape n'était encore que le cardinal Joseph Ratzinger.

Cinq ans de pontificat. Un bilan. Les sujets ne manquent pas qui sont d'une grande actualité, allant de la sexualité (question du sida et du préservatif) au terrible fléau de la pédophilie dans l'Eglise (une minorité a démontré que le Mal est dans l'Eglise qu'il appartient de connaître et combattre), à la promotion d'une écologie chrétienne fondamentale pour la préservation de la Création, aux réflexions sur le sacerdoce (absence de pertinence ecclésiastique du mariage des prêtres, pourquoi l'Eglise ne peut ordonner les femmes à la prêtrise "non possumus"), ...

"L'Eglise ne doit pas se cacher, la foi doit être expliquée; et elle peut être expliquée parce qu'elle est rationnelle." (p.9)

Benoît XVI est dans le siècle, sachant poser les vraies questions de fond, en formidable observateur, théologien, philosophe, humaniste, Vicaire du Christ :

"La crise de l'Eglise est une chose, celle de la société en est une autre. Mais les deux sont liées. On a reproché aux chrétiens de pratiquer une religion qui crée un monde illusoire. Mais n'en voyons-nous pas aujourd'hui bien d'autres, nous, des mondes illusoires ? ceux des marchés financiers, des médias, du luxe et des modes ? Ne sommes-nous pas contraints de constater qu'une modernité qui perd ses repères menace de sombrer dans l'abîme ? On voit un système bancaire réduire à néant de gigantesques patrimoines nationaux. On mène une existence fulgurante qui nous rend littéralement malade. On découvre l'univers d'internet, et toutes ses questions pour lesquelles nous n'avons pas de réponses. Où allons-nous au juste ? Sommes-nous en droit de faire tout ce que nous sommes capables de faire ? (...)" (p.10-11)

Ambivalence de sa position : "d'un côté, le pape est un être tout à fait impuissant. D'un autre côté, il a une grande responsabilité" (p.23). Benoît XVI ne fuit vraiment pas ses responsabilités non seulement de chef de l'Eglise, mais aussi, à la prière de nombreux autres églises chrétiennes non rattachées à Rome, en lumière de la chrétienté.

Le Pape combat avec ténacité la "dictature du relativisme qui ne reconnaît rien comme définitif et qui donne comme mesure ultime uniquement son propre ego et ses désirs" (p.76) - ce que j'ai commenté au sujet du très riche ouvrage Les grands maîtres spirituels du Moyen Age.

Comment ?

"Il faut apprendre de nouveau et pratiquer l'humilité qui permet de reconnaître la vérité comme porteuse de repères. Que la vérité ne parviendra pas à régner par la force, mais par son propre pouvoir, c'est le contenu de l'Evangile selon saint Jean. Jésus se présente devant Pilate comme La Vérité et comme témoin de la vérité; il ne défend pas la vérité avec l'aide de légions, mais la rend visible par sa Passion, et c'est aussi de cette façon qu'il la met en vigueur."

Précisant, à propos de la tolérance religieuse existant entre l'Islam et le Catholicisme en Afrique noire : "Il y a ici un rapprochement dans la compréhension fondamentale de la liberté et de la vérité, et ce rapprochement ne perturbe pas l'intensité de la foi." (p.137)

Catholique, laïc, j'ai été frappé par la remarquable et profonde approche de l'Eucharistie :

"S'il est vrai, comme nous le croyons, que le Christ est réellement présent dans l'eucharistie, il s'agit tout simplement de l'événement d'une seule journée, mais celui de l'histoire du monde dans son ensemble, en tant que force décisive d'où peuvent ensuite venir des transformations. L'important, c'est que, dans l'eucharistie, la Parole et la Présence du Seigneur dans les signes ne font qu'un. Que nous y répondons dans notre prière, et que de cette manière la progression de Dieu et notre progression avec Lui, la manière dont nous nous laissons transformer, se font écho afin que se produise cette transformation de l'homme qui est la principale condition de toute transformation positive du monde." (p.206)
99 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 19 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 janvier 2011
Ce livre nous permet de découvrir Benoît XVI, sa grande foi, son intelligence incisive, sa grande humilité et sa vision prophétique de l'Eglise. A conseiller pour nourrir sa foi.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 mai 2014
Joseph Ratzinger a, tout au long de sa carrière, finalement pas mal publié sous forme de trilogie. C'est compréhensible dans la mesure où cette forme évoque la Sainte Trinité. "Lumière du Monde" est le dernier opus d'une série d'entretiens que Joseph Ratzinger/Benoît XVI a accordé au cours de sa longue carrière à des journalistes de confiance: ici Peter Seewald, comme naguère Vittorio Messori. Réalisé en 2010, "Lumière du Monde" fait suite à "Sel de la terre" (1997) et "Entretien sur la Foi" (1985).

Je me sens désolé d'ajouter une note plutôt négative aux fort bonnes critiques ainsi rassmblées, mais ce tome de Lumière du Monde est en fait assez déprimant. Comme dans le "Je crois en l'homme" publié par notre actuel Pape François au moment où il était encore Archevêque de Buenos-Aires et questionné sur son rôle sous la dictature argentine, Benoît XVI se lance dans un exercice de justification en ce moment critique où l'Eglise catholique, notre Eglise, est attaquée de toute part sous le poids de scandales divers et variés (Affaire Williamson, pédophilie, préservatifs/SIDA).
Le résultat est donc pénible, guère arrangé par le questionnement agressif et sentencieux de Peter Seewald.
Ce livre était nécessaire pour remettre certains compteurs à zéro et reconnaître la responsabilité de l'Eglise sur des sujets critiques - et en tant que chef de l'Eglise, Benoît prend sur lui de reconnaître les fautes. D'une certaine façon, cette prise de responsabilité porte sans doute en elle les germes de la démission future, et du changement de méthode du Pape François.
L'ouvrage reste néanmoins une lecture douloureuse, pas franchement représentative des qualités littéraires et spirituelles de son auteur. Pour cela, on ira vers la trilogie "Jésus" ou les discours du Pape sur le Concile Vatican II, pour ne donner que deux exemples.
"Lumière du Monde" ne sera lu, à mon avis, que pour la vision de l'Eglise à un instant t, un instant parmi les plus sombres de l'Histoire de l'Eglise catholique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Benoît XVI se livre ici avec beaucoup de simplicité, on découvre davantage ce pape "secret", sa charité pastorale, sa compréhension des problèmes de société, son inquiétude pour l'occident et surtout pour l'Europe, son ouverture d'Esprit bien plus grande que ce qu'en disent les médias, sa grande foi, son soucis de maintenir l'Eglise dans le cap de Vatican II...une excellente étoile pour le début de cette année 2011. Christian Chanliau
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
En avant, route !
En avant, route ! de Alix de Saint-André (Poche - 16 juin 2011)
EUR 7,50