Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 les mille grottes et les batailles dans le désert Xixia sous les Song, 5 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les chemins du désert (Poche)
Après la découverte des mille grottes ( Dun Huang, à l'ouest de la Chine.) les historiens et écrivains ont essayé d'expliquer le mystère des statues et des manuscrits bouddhistes enfouis. C'est le point de départ du roman d'aventures Les chemins du désert de Yasushi Inoué. Un jeune homme au 11 ème siècle va se trouver bien malgré lui dans ce décor de violences et batailles sanglantes entre les différents peuples voisins des Han : , les Xixia , les Turfans, les Ouighours. Le désert donne une force plus grande à la solitude de l'homme plongé dans un tourbillon de violence .C'est le sens, comme toujours chez cet auteur, qui est le fil conducteur du récit. Un monument de littérature à lire et relire.de la vie
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 les chemins de la spiritualité, 18 avril 2014
Par 
Guillaume - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les chemins du désert (Poche)
Très beau roman que celui que nous livre Inoué.

L'écrivain part d'une découverte archéologique aux grottes des milles bouddhas, où une biblothèque de manuscrits fut découverte par un archéologue anglais au XIXème siècle. Pour ceux que cela intéresse, Arte a diffusé il y a quelques semaines un reportage de la BBC faisant état de cette découverte et intitulé "les momies de la route de la soie"

Inoué imagine donc les évènements qui ont donné lieu à la constitution de cette bibliothèque en plein désert. Il nous plonge dans les luttes entre Xixia, Chinois, Ouighours, Khotan, Turfans au travers des aventures de Xingte qui a connu plusieurs vies. Cet homme a voulu devenir fonctionnnaire avant d'être enrôlé de force dans l'armée Xixia où il a servi en tant que soldat. La fin de sa vie fut guidée par ses travaux de lettré vers une spiritualité plus grande. A la lecture de ce beau roman, on se dit : mon dieu que ce désert est peuplé...! Ces cavalcades nous font sentir la poussière soulevée par les sabots des chevaux, on ressent la fraicheur des nuits et des rivières qui viennent étancher la soif.

Son intégration dans l'armée et son vécu des vatailles se fait au début à la amnière d'un Fabrice dans la Chartreuse de Parme de Stendhal. Xingte est dans la mêlée mais ne perçoit pas le plan d'ensemble de la bataille. Il jette des pierres de fronde et se couche sur l'encolure de son cheval et ne peut que compter les morts une fois la poussière dispersée. Au fur et à mesure qu'il prend du grade au sein de l'armée, les plans d'ensemble nous sont révélés par l'auteur. C'est un style narratif qui contribue à nous faire voir les évènements tels que Xingte les voit.

Ce roman possède selon moi deux registre de lecture. On peut en effet se demander si ces chemins du désert ne sont pas l'itinéraire spirituel de Xingte. Plongé au coeur du monde, il est d'abord sous l'emprise de son ambition profesisonnelle de devenir fonctionnaire. Il entre ensuite dans l'armée et est l'artisan de batailles qui ne sont que passions exacerbées, sentiments violents exprimés par les yeux mêmes des meilleurs combattants que l'on nous décrit souvent avec des mots appartenant au registre du feu. Peu à peu, Xingte au cours de ses pérégrinations s'oriente vers une spiritualité bouddhique. On assiste à l'extinction de ses passions : il n'a plus peur de la mort, il n'a plus peur de Kuang. Cette extinction des passions n'est-elle pas le but de tout bouddhiste pour attenidre le niravana ?

La place des femmes dans ce roman est on ne peut plus importante. Elles interviennent aux moments clé des changements de vie de Xingte. C'est l'une d'entre elle rencontrée sur un marché qui donne le déclic à Xingte pour aller sur la frontière. C'est une princesse Ouighour qui contribue à sa conversion spirituelle...

Un grand classique à lire de toute uirgence et qui vous dépaysera.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les chemins du désert
Les chemins du désert de Yasushi Inoué (Poche - 1 mars 1998)
EUR 9,35
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit