undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles6
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
3
Format: Broché|Modifier
Prix:24,35 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 mars 2014
Après avoir lu un projet historique de première source Gérard Guegan à très bien développe l'histoire dece malheureux Fontenoy.Passionnant ouvrage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2013
Il y des livres que vous achetez et dont vous vous promettez beaucoup parce que la dernière de couverture vous a appâté en éveillant en vous un véritable intérêt pour le sujet traité. Dans ce cas, vous vous délectez d'avance du plaisir de lecture à venir et la déception est d'autant plus forte que le contenu ne suit pas et ne tient pas ses promesses.
Il en va ainsi de « Fontenoy ne reviendra plus » qui pose la question du renoncement et du revirement idéologique par le biais d'un personnage sans grande importance, finalement assez flou et dont on se demande s'il n'a pas été souvent, tout simplement, opportuniste. Alors quoi, qu'un anticonformiste raté, qui n'a jamais été de gauche, deviennent fasciste par anticommunisme, ce n'est guère original, ça ne présente pas grand intérêt et surtout cela ne répond pas à la question originelle: « qu'est ce qui pousse un homme à changer de camp, à passer par exemple de la gauche la plus enragée à la droite la moins clémente ».
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2012
Après la lecture du livre, je ne comprends pas bien l'intérêt de faire un livre sur un personnage sans intérêt comme Fontenoy. Correspondant de l'agence Havas, il a voyagé. Soit. Dans les années d'avant 2me guerre, il est passé de la gauche à la droite. Soit. Il n'a écrit que des navets. Re-soit. Il n'a eu strictement aucune influence sur qq évènement que ce soit. Bon...

Que ce ne soit pas un arriviste virant dans le sens du vent, cela reste à démontrer. Mais faire un livre sur lui, qu'est-ce que cela apporte?
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2012
Malgrès mon intérêt pour le sujet (les années noires de l'occupation, les écrivains maudits), ce livre m'est tombé des mains.... Le fond est intéressant: comment un écrivain proche de Tzara, philo-communiste, anticonformiste, est-il devenu en peu d'années un antibolchevik acharné, un partisan de la révolution nationale et de la collaboration, avant d'aller sur le front de l'est moins par sympathie pour les nazis que par haine viscérale du communisme?? cela aurait pu être excellent sous la plume d'un autre; Hélas Gérard Guégan ne sait pas comment aborder le personnage: on ne sait par moment si on a affaire à une biographie ou à une fiction, les flashs-backs sont énervants, la prose difficile à lire... bref comme dirait un professeur de collège: "sujet excellent Mr Guégan mais mauvaise copie..."
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2011
Le livre de Gérard Guégan est passionnant. La fin "crapuleuse", si bien décrite par son grand ami Brice Parain, ne doit pas faire oublier la place qu'il tint dans la littérature d'avant-guerre. Il avait notamment fait partie de ceux qui, dans un numéro de la NRF d'août 1933, avaient radicalement exprimé leur refus de l'idéologie prônée par le fascisme alors florissant en Europe. Ses aventures dans le pays de l'Empire du Milieu, de 1927 à 1931, sont admirablement restituées par G. Guégan. Il faudrait d'ailleurs pouvoir relire "Shangaï secret", hélas cela semble difficile aujourd'hui éditorialement parlant...L'auteur montre bien le passage d'un certain philo-communisme de Fontenoy, vers l'anti-bolchévisme le plus viscéral. Ses amours ( la danseuse Lizica Codreano, sa première femme, et l'aviatrice Madeleine Charnaux) sont évoquées subtilement. On prêta à Jean Fontenoy un flirt avec la superbe épouse de Tchang Kaï-chek, ce que Guégan préfère mettre et laisser au compte de la légende. Un excellent livre.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2011
Jean Fontenoy est mal, très mal connu. Ce livre, malgré des erreurs de détails qui auraient pu être évitées, remet les pendules à l'heure.

Le personnage était complexe et pas facile à cerner. Le travail de l'auteur en est d'autant plus méritant.

Pas trop de manichéisme.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles