undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

10
4,2 sur 5 étoiles
Avoir un corps
Format: BrochéModifier
Prix:18,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 octobre 2013
Une pépite de la rentrée littéraire pour moi! Avoir un corps? Tout est dans le titre. Bien écrit, par petits paragraphes de sensations que traverse le corps au fil du temps, on vit à travers cette femme qui va traverser des épreuves, et à chaque fois les traduire par des émotions corporelles. On les oublie souvent, on ne les exprime pas assez dans notre société: qui ne s'est jamais caché deriere les pires vetements qu'il pouvait trouver quand ça n'allait pas? Qui peut dire comment l'on se sent dans son corps lorsqu'on est amoureuse? On l'oublie? Il est là?
Notre corps a toujours une place dans tout ce qu'on vit....ce livre est vraiment bien écrit, très fluide....

Vraiment, je le recommande, je l'ai dejà fait tourner autour de moi et j'en ai de bons retours!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Avoir un corps. Et prendre conscience de son poids, au fil du temps qui passe. S'en étonner, le considérer comme un fardeau, en avoir honte, se réconcilier, enfin, avec lui. Quarante ans de la vie d'une enfant, d'une fille, d'une adolescente, d'une femme, d'une mère. Pendant féminin du Journal d'un corps de Daniel Pennac, Avoir un corps de Brigitte Giraud donne l'impression de feuilleter un journal intime. Mais sans voyeurisme aucun, le style de l'auteure, riche en verbes d'action, s'il ne bride pas l'émotion, la contient et lui donne au fil des pages une densité qui doit beaucoup à une extrême lucidité et acuité des sentiments. Car tout est là, dans ce difficile compromis à trouver entre la tête et le corps, un travail de chaque jour sans cesse remis en question par les événements et accidents de la vie. Avoir un corps est comme un film en accéléré dont les séquences s'enchaînent sans relâche. La linéarité est dans un premier temps gênante d'autant que Brigitte Giraud se garde bien de s'arrêter trop longuement sur des moments clés de l'adolescence. Ce sont les corps des autres, leur délabrement ou leur absence définitive, qui donnent au texte une plus grande densité. A partir de sa deuxième partie, il est impossible de lâcher le récit. Il a enfin pris corps et nous parle directement, que l'on soit lecteur ou lectrice. De ce qui n'aurait pu être qu'un exercice de style avec ses douleurs et ses épiphanies attendues (des premières règles à l'enfantement), Brigitte Giraud réussit à faire un roman qui se lit d'une traite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 octobre 2013
Dans ce livre, Brigitte Giraud s’interroge : qu'est-ce qui fait la spécificité d'un corps de fille ? Naît-on fille ou le devient-on ? Peut-on maîtriser son corps ? Le dominer ? En faire ce que l'on veut ? Non, évidemment, on ne peut pas, mais on peut y être plus ou moins à l'écoute. L'angle est original, l'écriture agréable et travaillée, et toute femme pourra se reconnaître à un moment ou à un autre, dans le vécu de ce corps, dans les différentes étapes d'une vie : enfance, puberté, adolescence, premiers baisers, grossesse, maladie, accident, début du vieillissement (même si on s'arrête dans la trentaine)... Un petit regret tout de même : la plupart du temps le rapport au corps est douloureux, le corps souffre, il est difficile à comprendre, il est parfois presque un ennemi, et il y a peu de place pour les plaisirs physiques pourtant nombreux dans la vie, c'est dommage. Un beau regard de femme sur les femmes, sans complaisance ni mièvrerie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
J’aime l’écriture de Brigitte Giraud et sa capacité à nommer des sensations, des émotions et à mettre en lumière ici la vie d’une femme par le biais de sa relation au corps. De l’enfance à la quarantaine, de la prise de conscience « d’avoir un corps » jusqu’à la maternité, on revit avec la narratrice les jeux de l’enfance, la question du poids / de l’alimentation, le plaisir, la douleur, l’avortement, l’accouchement… Chemin universel d’un corps féminin.
J’ai aimé tout particulièrement le passage sur l’avortement (le geste de la maman sur sa joue), et l’accouchement, tous deux très justes dans les peurs, perceptions et sentiments appréhendés.

J’ai aimé aussi la partie douloureuse sur le deuil, lorsque son compagnon meurt dans un accident, celui qu’elle a toujours nommé ici « le garçon », le père de son enfant, et qui dans À présent s’appelait Claude. J’ai aimé cette intertextualité qui surgit soudain pour le lecteur qui est déjà familier des romans de l'auteur.

Un roman sensible et juste sur l’intime et l’universel
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 octobre 2013
L'émission LA GRANDE LIBRAIRIE nous a fait découvrir cet ouvrage d'une romancière sensible et émouvante ; une approche originale de la féminité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Il fallait le faire, essayer de décrire comment un corps livré brut devient, jour après jour, un corps habité . Écrire son histoire en se définissant tout entière par et à travers la vie manifeste de son corps , corps ciselé par petites touches, des premières fois aux événements-charnière qui viennent tisser la trame d'une vie humaine. Une histoire singulière à laquelle éventuellement se confronter et où l'on peut , parfois, souvent même, se retrouver. Magnifique travail d'écriture!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 mai 2014
Le roman d'une vie à travers les transformations d'un corps . Il fallait le faire ! Pas de nom pour la récitante, les hommes sont " le garçon" , " l'ami ". Seul l'enfant est nommé, Yoto, nom bref d'ailleurs. Et pourtant tout est dit dans ce récit intime et prenant, les sensations de l'enfance, les premières émotions de l'ado, l'apprentissage de l'amour, l'avortement, le mariage, la naissance du bébé, les accidents de la vie, la perte de l'être cher. Mais aucun état d'âme habituel, tout passe à travers les réactions du corps plus explicites que les mots qu'on pourrait poser sur le vécu de l'héroïne. Un regard sans complaisance sur un destin de femme. D'une écritude fluide, c'est totalement captivant .Dommage de quitter cette femme vers la trentaine, j'aurais été curieuse des transformations qu'apporte un âge plus avancé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
VINE VOICEle 27 mars 2014
Une façon originale de recenser toutes ces sensations, petites ou grandes, excitantes ou traumatisantes, qui font la "vraie" vie. De la petite enfance, à l'âge de trente ans, avec une certaine pudeur, mais sans mièvrerie, l'héroïne dont nous ne connaîtrons jamais le prénom (je), ni celui de son compagnon (le garçon) narre les moments les plus importants de ce corps qui parfois est comme anesthésié, puis enfin se réveille !
Toute femme s'y reconnait ! Ce livre nous parle !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 décembre 2013
La langue de ce livre donne la parole à l'histoire d'une vie comme nous avons pu la vivre sans pouvoir la dire car circonscrite au corps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 11 août 2015
C est la première fois que je lis un de ces ouvrages , et cela se lit d une traite , elle ecrit tellement bien ce qu elle ressent à chaque étape de sa vie . C etait une très belle découverte , je vous le recommande
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Comment trouver la femme idéale
Comment trouver la femme idéale de Graeme SIMSION (Broché - 2 avril 2015)
EUR 7,30

L'amour est très surestimé
L'amour est très surestimé de Brigitte Giraud (Poche - 15 août 2008)
EUR 5,10

Moment d'un couple - Prix Interallié 2013
Moment d'un couple - Prix Interallié 2013 de Nelly Alard (Poche - 8 janvier 2015)
EUR 7,50