undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles84
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:9,15 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 août 2012
Zweig, cet européiste convaincu, a un talent certain pour dresser le portrait des grandes figures de notre Histoire. Je vous recommande cette biographie : elle vous plongera au coeur d'une époque extraordinaire, celle des Temps modernes.

Cet ouvrage mérite qu'on le lise non seulement pour comprendre l'un des événements les plus grandioses de notre ère (la preuve de la sphéricité de la Terre), mais aussi pour se familiariser avec d'autres illustres personnages (Henri le Navigateur, etc.). Evidemment, pour les historiens chevronnés, ce livre n'aura sans doute qu'un intérêt modéré. Pour tous les autres : dévorez-le !

Enfin, je n'ai pas attribué la meilleure note à cette biographie en raison de la traduction française. Il y a en effet quelques erreurs de ponctuation et de syntaxe qui jurent avec le style originellement prodigieux de Zweig.
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans son style caractéristique, (légèrement romancé, mais s'appuyant toujours sur un remarquable travail historique), voici l'histoire d'un des plus célèbres navigateur racontée par S. Szweig. Explorateur, marin et grand humaniste, Magellan est parti à la rechreche d'un passage maritime à travers l'Amérique du Sud pour rejoindre les Indes et apporter fortune (épices) et gloire à de riches armateurs espagnols peu scrupuleux. Superbe livre plein de rebondissements.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2007
Je suis un fana de Zweig, et j'ai du lire à peu près les 3/4 de tout ce qu'il a pu écrire.
Cet ouvrage sur Magellan... n'a pas été celui qui m'a le plus passionné. Si on est un fana de Zweig, ou un fana de Magellan (ou de son époque), on doit le lire. Car c'est tout de même un excellent livre, riche, plein de véracité historique et de descriptions psychologiques des acteurs de ce livre.
Si vous ne connaissez pas Zweig, vous risquer d'être déçue (lisez plutôt "Marie-Antoinette" ou "Fouché", ou un de ses bons romans ou nouvelles.
De même, si vous cherchez une "aventure maritime"... vous ne serez peut être pas satisfait et rassasiez.
Toujours est-il que se livre apprend (ou ré-apprend) bcp de chose qui font partie de l'Histoire, et ceci tout en décrivant, en parlant des hommes qui font cette Histoire, le Grand Homme et aussi (et surtout) les plus petits, ceux qui, dans l'ombre, vivent et créent l'Histoire...
Des descriptions des mers, de l'aventure, des contrées découvertes,... il y en a... mais pas tps que ça.
Des descriptions des hommes, de l'Histoire, il y en a.
Et ceci, toujours, normalement, inscrit dans la droite ligne psycho/philosophique de l'auteur pour qui "la liberté" et être un "Etre libre" est Tout ! Mais jamais de moralisme ! L'auteur, comme à son habitude, donne l'occasion de réfléchir, mais jamais il n'impose une vérité.
Bonne lecture !
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2010
ZWEIG réussi une fois de plus à nous transcender en nous contant la vie d'un des plus grands explorateur de tout les temps.
Rempli de détails sur la vie, les coutumes des protagonistes, ce livre nous en apprend beaucoup sur Magellan et l'esprit de son époque.
Un livre d'histoire dont on aimerai que beaucoup lui ressemble.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2009
Je ne connaissais de Magellan que ce qu'on m'avait enseigné à l'école:" Le premier navigateur à avoir fait le tour du monde". Je ne m'imaginais pas ce voyage effroyable de 3 ans, les mutineries, les traitrises, la famine, la traversée sans fin du pacifique.
Ce tour du monde dont Magellan ne verra même pas la fin, à cause d'une bataille aux motifs les plus idiots sur une île des Philippines. Magellan aurait de ce fait pu tomber dans l'oubli mais son entreprise exceptionnelle a gravé à jamais son nom dans l'éternité.
Zweig signe une fois de plus une biographie historique des plus palpitantes.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2008
Qui ne connaît pas le fameux Magellan, l'homme qui a cru en un projet fou; et qui à force de courage et d'abnégation est parvenu à entrer dans l'histoire comme celui qui a découvert le trait d'union entre l'Atlantique et le Pacifique.

Oui mais derrière cette légendaire découverte se cache dessins politiques,ignorances, croyances ou encore trahisons. Alors au delà de cette quête on découvre l'homme posé et réfléchi qui doit faire face à mille défis pour parvenir à son but.

Et pour vous faire palper cette aventure, Stefan Zweig s'est surpassé. Un écrivain qui vous fait monter à bord de la Victoria pour vivre ce périple au premier rang. Les anecdotes sont légions, les évènements dépeints et expliqués dans le moindre détail. Aussi, à la fin de cette biographie vous aurez vous aussi fait le tour du monde.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2012
Stefan Zweig réussit une fois de plus le tour de force d'écrire une biographie très bien documentée mais qui reste plaisante et facile à lire.
Toutefois, je trouve Magellan un cran en-dessous des autres œuvres de Zweig : sur le thème des découvertes, j'ai largement préféré Amerigo, récit d'une erreur historique et pour les biographies, Marie-Antoinette reste pour moi la référence.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2008
Jamais on ne s'ennuie dans cette biographie. Si Stefan Zweig nous livre parfaitement le personnage et son œuvre, car elle en est une, il n'oublie pas de nous plonger dans le contexte. La religion, la politique, les inconnues du moment, les égos de chacun tout y est analysé et livré afin d'installer au mieux le lecteur dans l'époque.
Il est évident après lecture que "même pour le bien, gloire ne souffre pas partage !", chacun dans cette épopée extraordinaire tente d'être le porte-drapeau, celui qui sera reconnu en cas de réussite. C'est bien là toute la nature humaine.
Embarquez donc pour ce tout premier tour du monde, sans carte, sans GPS, seules les étoiles vous guident et la conviction inébranlable d'un homme exceptionnel.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A voir la situation économique actuelle du Portugal, on peine à croire que ce pays fut un jour la première puissance maritime de la planète. Et pourtant...

Sous l'impulsion de Henri le Navigateur (1394-1460), prince visionnaire convaincu du destin maritime de son royaume, le pays entreprit, dès le début du XVème siècle, de se doter des meilleures technologies marines de l'époque, dans des domaines aussi variés que la construction navale, la navigation, la cartographie ou la cosmographie. Fort de ces efforts, le Portugal ne tarda pas à produire une première génération de navigateurs expérimentés : ce seront Joao Gonzales Zarco découvrant l'archipel de Madère en 1419, Gonçalo Vehlo Cabral prenant possession des Açores en 1427, Gil Eanes, premier européen à s'aventurer au delà du Cap Bojobor (Sahara occidental) en 1434...

A la mort d'Henri le Navigateur en 1460, les découvertes sont encore minces, mais le mouvement est lancé. Une seconde génération de navigateurs d'exception, disposant de meilleurs navires (les caravelles), se lance à la conquête de la haute mer : Pedro de Sintra atteint le Sierra Leone en 1462, Bartolomeu Dias double la cap de Bonne Espérance en 1487, Vasco de Gama ouvre la route des Indes en 1498 et Pedro Alvares Cabral débarque au Brésil en 1500. C'est dans ce contexte que grandit Magellan (1480-1521); issu d'une famille noble et ayant choisi la carrière des armes, il participera entre 1505 et 1513, aux expéditions militaires des amiraux De Almeida et Albuquerque dans l'océan indien, avant d'embrasser son fantastique destin : la découverte de la route des Indes par l'ouest et la réalisation de la première circumnavigation...

C'est cette extraordinaire épopée que nous raconte Stéfan Zweig, les immenses difficultés rencontrées par Magellan pour convaincre son souverain, le Roi Manoel, de l'intérêt de son projet et qui l'obligeront finalement à se placer sous la bannière de l'Espagne, les interminables préparatifs, les péripéties, nombreuses et terribles, du voyage, enfin la destinée tragique de Magellan et de ses équipages. Partis 265 marins en 1519, ils reviendront 18 en 1522...

Bien sûr, Stéphan Zweig n'est pas un marin, la traversée du Pacifique est expédiée en quelques pages. Là où un Jules Verne nous aurait noyés de détails techniques et d'indications cartographiques (voir Voyages et Aventures du capitaine Hatteras : Les Anglais au pôle nord ; Le Désert de glace), l'écrivain autrichien préfère insister sur le caractère hors norme du grand navigateur et ses relations conflictuelles avec les officiers espagnols. Il faut dire à sa décharge qu'il existe peu de documents sur l'exploit de Magellan. Les journaux de bord ne sont pas parvenus jusqu'à nous et sans l'opiniâtreté d'Antonio Pigaffeta, scribe de bord rescapé du voyage, nous saurions peu de choses des circonstances de ce premier tour du monde à la voile. Le voyage de Magellan (1519-1522) : La relation d'Antonio Pigafetta & autres témoignages. "Que serait Achille sans Homère" rappelle à juste titre Stéfan Zweig...

Au final, un récit romancé, haletant, écrit dans un style sobre et limpide qui transporte le lecteur au temps des grands navigateurs et de ce diable de Magellan à l'exploit aussi fatal qu'insensé...
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2006
Dans la lignée des autres biographies de S. Zweig (Marie-Antoinette, Fouché...). Il y a du rythme et on découvre Magellan sous un jour bien différent de celui que l'on pouvait imaginer.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,30 €
7,30 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)