undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici Jeux Vidéo cliquez_ici soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles15
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 août 2014
ethno-roman est un essai sympatique d un temps "que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre" plein de fougue et d enthousiasme - un peu nombriliste mais si peu !! mais typique d un groupe social - j aime bien
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2016
Très bon livre. J'ai appris beaucoup de chose en le lisant grâce à la fluidité de l'écriture et l'humour de l'auteur. Je le recommande vivement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2014
Drôle et touchant, donne envie de lire d'autres ouvrages du même auteur, le tout écrit dans un style très fluide.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2012
J'avais découvert Tobie Nathan il y a une quinzaine d'années avec un de ses

premiers livres Le sperme du diable . C'est une personnalité levantine attachante

dans le questionnement et la compréhension . C'est un intercesseur un adepte du support / surface

le mal est-il en soi ou dans un fétiche ? Une histoire des projections .

Mais le plus passionnant dans son oeuvre c'est la mise en abîme de la psychanalyse

cette secte de guérisseurs juifs qui a remplacé Dieu par l'inconscient .

Une histoire du mur des lamentations .

Une histoire du squash .

Ici Tobie Nathan revient sur ses racines , sur sa famille - fragments autobiographiques -

Une suggestion étudier pourquoi l'occident a massivement choisi de se

vêtir de djinns / jeans ?

Bonne lecture
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
Les peuples de Tobie Nathan ne sont-ils que d'autrefois, d'avant l'avènement de l'ère industrielle où l'ouvrière et l'ouvrier, puis l'employée et l'employé, en tant qu'éléments d'un ensemble nommé individu, ne seraient voués 1) qu'au mensonge d'un êthos médiatique 2) en cas de symptôme relevant d'un sens de l'Histoire et des conditions de travail ou de (sur)vie, à la psychanalyse en tant que "moteur sans roues" (écrit-il), à se demander s'il ne la leur souhaite pas médicamenteuse ? En effet, sinon ces peuples déracinés (et réifiés dans la modernité technique, puisque, avec les systèmes politiques et religieux idoines probablement, ce qu'il en resterait hors les traditions, selon lui, ce ne sont que des traces à réactiver afin de les guérir, ces migrants de la modernité, d'avoir été aculturés : "Je l'ignorais alors, mais dans ces banlieues ouvrières, presque tout le monde était immigré — les uns d'une province, d'un village de France et les autres de Pologne, d'Italie, du Portugal et déjà beaucoup d'Algérie"), qu'il ambitionne de replanter dans une culture d'avant l'exploitation technique industrielle, le XIXe et le XXe siècle ne relèvent pas de ses cadres thérapeutiques. A fortiori celui qui vient de débuter... La négation consciente ou non de la pensée de Marx à Heidegger, de Hegel à Stiegler peut-elle ici relever d'une entreprise identique ou similaire à celle de Chagall pour la peinture, notamment dans son tryptique "Résistance-Résurrection-Libération" ? Pour connaître la réponse, il suffit d'aller au-delà de cet Ethno-roman et de s'engager dans l'oeuvre scientifique du "maître à penser en carré". Nul n'en ressortira le même... D'ailleurs, cette autobiograhie "intellectuelle, morale et savante", nous dit l'éditeur, "se lit comme un roman : le roman d’une belle vie." Tant mieux pour qui ?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus