Commentaires en ligne 


11 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ENCORE....
Magnifique Tobie Nathan. Beau récit de vie. Il a su briser l'ethnocentrisme de la psychanalyse. Il a su réhabiliter les croyances en ne les considérant pas comme des aliénations mais comme des clés. Grâce à lui conjuguer harmonieusement ses appartenances est possible. Merci Tobie.
Publié il y a 15 mois par Pascale

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 intéressant
le parcours de tobie nathan relaté ici dans cette histoire est intéressant par l' ouverture d' esprit dont il témoigne , ouverture qui a des racines profondes dans la culture d' un déraciné
Publié il y a 12 mois par Florence Parichet


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Résistance-Résurrection-Libération, 13 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ethno-Roman Prix Fémina Essai 2012 (Broché)
Les peuples de Tobie Nathan ne sont-ils que d'autrefois, d'avant l'avènement de l'ère industrielle où l'ouvrière et l'ouvrier, puis l'employée et l'employé, en tant qu'éléments d'un ensemble nommé individu, ne seraient voués 1) qu'au mensonge d'un êthos médiatique 2) en cas de symptôme relevant d'un sens de l'Histoire et des conditions de travail ou de (sur)vie, à la psychanalyse en tant que "moteur sans roues" (écrit-il), à se demander s'il ne la leur souhaite pas médicamenteuse ? En effet, sinon ces peuples déracinés (et réifiés dans la modernité technique, puisque, avec les systèmes politiques et religieux idoines probablement, ce qu'il en resterait hors les traditions, selon lui, ce ne sont que des traces à réactiver afin de les guérir, ces migrants de la modernité, d'avoir été aculturés : "Je l'ignorais alors, mais dans ces banlieues ouvrières, presque tout le monde était immigré — les uns d'une province, d'un village de France et les autres de Pologne, d'Italie, du Portugal et déjà beaucoup d'Algérie"), qu'il ambitionne de replanter dans une culture d'avant l'exploitation technique industrielle, le XIXe et le XXe siècle ne relèvent pas de ses cadres thérapeutiques. A fortiori celui qui vient de débuter... La négation consciente ou non de la pensée de Marx à Heidegger, de Hegel à Stiegler peut-elle ici relever d'une entreprise identique ou similaire à celle de Chagall pour la peinture, notamment dans son tryptique "Résistance-Résurrection-Libération" ? Pour connaître la réponse, il suffit d'aller au-delà de cet Ethno-roman et de s'engager dans l'oeuvre scientifique du "maître à penser en carré". Nul n'en ressortira le même... D'ailleurs, cette autobiograhie "intellectuelle, morale et savante", nous dit l'éditeur, "se lit comme un roman : le roman d’une belle vie." Tant mieux pour qui ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Ethno-Roman Prix Fémina Essai 2012
Ethno-Roman Prix Fémina Essai 2012 de Tobie Nathan (Broché - 12 septembre 2012)
EUR 19,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit