undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles9
3,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 avril 2015
Dans ce premier livre sur le chef-d’œuvre en littérature, j’ai appris quantité de choses. Par exemple le fait que la première bibliothèque publique il est été dans l’Antiquité pour recueillir l’Iliade et l’Odyssée, ce qui est à l’origine de l’idée de chef-d’œuvre, le mot lui-même ayant été inventé par Voltaire.
L’intelligence de Dantzig crépite à chaque page. Points de vue inattendus, images brillantes. Le Finnegans Wake de Joyce écrit pour ne pas être lu, qui y avait pensé ? Un chef-d’œuvre.
Un penseur qui ne pense pas que la pensée doive être triste.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2013
Personne ne parle de la littérature et des écrivains comme Charles Dantzig. On pouvait le voir dans son roman Dans un avion pour Caracas, dont le personnage principal était un écrivain absent. Dans A propos des chefs-d’œuvre, les écrivains sont présents – et proches, tellement proches. Qu’il les aime ou pas – pour moi je ne serais pas une aussi ardente avocate de Nabokov, il nous les rend toujours familiers. On a rarement aussi bien parler d’Emily Dickinson, dans un chapitre qu’à mon avis n’aurait pas renié Borges. Et la tendresse qu’il a en écrivant sur Proust est bouleversante. Je me demande qui pourrait, comme lui, mêler dans un même livre les réflexions sur les plus grands livres à des considérations sur Walt Disney sans démagogie. Enfin, j’ai été touchée par les images. ‘‘Un chef-d’œuvre est un fracas, mais c’est le fracas d’une fleur ’’, cela mérite de s’y attarder…
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2013
Dantzig, je le suis depuis le Dictionnaire égoïste et il n’a rien perdu de sa verve et de son insolence. Ca nous change des pensums de mille pages qui enchaînent les banalités. Le chapitre sur Joyce est un chef-d’œuvre dans ce livre sur les chefs-d’œuvre.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2015
Charles Dantzig a le génie de trouver des idées inattendues sur des sujets attendus (la lecture, la littérature), et parfois des idées inattendues sur des sujets inattendus. Il n’existait pas de livre sur la notion de chef-d’œuvre en littérature, eh bien il l’a écrit. Il distingue de manière passionnante les classiques et les chefs-d’œuvre. Pour lui, les classiques sont des formes froides qui reproduisent des règles anciennes, tandis que les chefs-d’œuvre sont des formes chaudes, nouvelles, inattendues, qui créent leur propre critère. Il n’y a que Dantzig pour avoir des formules pareilles: « Un chef-d’œuvre est une fleur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2015
Dans ce live passionnant, j'ai passé mon temps à … écrire. J'ai pris des notes à toutes les pages, soulignant les pensées toujours inattendues de Dantzig (ah, le chapitre sur "Les Enfants terrible" de Cocteau et celui sur le "Finnegans Wake" que Joyce a écrit pour ne pas être lu!). Relever tous les livres à lire, aussi, car "A propos des chefs-d'œuvre", avec l'érudition et la générosité habituelle de Dantzig, est aussi un livre qui donne envie de lire d'autres livres. Une ruine, cet écrivain!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2015
Le "Dictionnaire égoïste" de cet auteur était bon parce que Dantzig savait s'effacer derrière les écrivains dont il parlait. Dans les essais suivants "Encyclopédie capricieuse" et "Pourquoi lire ?", cette humilité commençait visiblement à lui peser. Dans "A propos des chefs-d'œuvre", Dantzig exhibe sans pudeur le gigantesque melon qu'il s'est pris, corrige Flaubert, tance Diane Kruger, regarde de haut ceux qui n'eurent pas la présence d'esprit de lire les mêmes livres que lui. Cette morgue affichée passerait encore si Dantzig ne montrait pas à chaque page le niveau de prose et la qualité de raisonnement d'une copie d'élève de seconde.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2013
quelle a été ma surprise d'apprendre que c'est le premier livre sur les chefs-d'oeuvre en littérature. Et quel livre ! Passionnant, instructif parfois injuste mais pour moi d'autant plus stimulant. Un régal de lecture
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2013
Ca commence bien comme un Quignard, chapitres courts, citations, érudition, parallèles...
Et puis ça dérape, ça enfonce des portes ouvertes précédemment multi-défoncées, ça fait le difficile, celui qui a tout compris et qui méprise ceux qui ne partagent pas ses opinions, ça décrète les faux chefs-d'oeuvre, les vrais, enfin ça s'enfonce tout seul.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2013
j'ai commencé la lecture dans l'avion et je l'ai oublié... donc pour le début une lecture difficile mais très construite
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €