undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici Acheter Fire Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles18
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
16
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:6,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 février 2013
Commentaire écrit en cours de lecture... C'est ce que j'ai lu de plus fort depuis des mois. Terrible et puissant voyage dans les pensées, les souvenirs, les doutes et les angoisses d'un haut dignitaire communiste, Roubatchov, arrêté pour "divergences politique" par ordre du "n°1" (Staline.) L'expérience personnelle du chantage, de la violence psychologique et physique ébranle l'édifice des convictions idéologiques de Roubatchov et questionne les actes passés (trahisons, abandons, condamnations etc.) commis en leur nom...
Le zéro et l'infini me semble être avant tout un grand roman psychologique, dans la veine de Dostoïevski. Pas de discours moralisateur ou idéologique. En définitive il ne reste qu'une personne qui, face à la machine totalitaire et à l'approche inéluctable de l'anéantissement, semble redécouvrir sa vérité... Mais je dois avancer dans la lecture pour savoir si cette piste est la bonne.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2015
tout a été dit par de nombreux et le plus souvent excellents commentaires;
j'ajouterai une pensée(!!!) au cimetière des Errancis pour nos épurateurs épurés français, références de leurs futurs homologues soviétiques, nos Danton, Robespierre, Saint-Just, Hébert,...
c'est aussi ça l'héritage de la Révolution française!
mais l'omelette est également à la carte de nos "démocraties" avec une légitimité toute relative.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2013
Hommes et femmes de tous les pays, unissez-vous contre le totalitarisme!
J'ai lu avec reconnaissance ce livre à l'âge de douze ans, il y a fort longtemps, et le relis. Et je constate que le totalitarisme n'est pas mort malgré la chute du mur de Berlin.

Terrible.

Georges DUQUIN
Villeneuve-sur-Lot
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2012
Je vous recommande la lecture de ce livre sur le système
totalitaire soviétique. Ecrit entre 1938 et 1940, ce réquisitoire
est mené avec brio. Le genre de livre fort qu'on a envie de relire,
tellement riche intellectuellement et tellement humain.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2005
Dans ce huis clos, Koestler décrit tout le cheminement psychologique d'un homme qui réfléchit sur sa condition et celle du Parti. De page en page, on suit les réflexions, sans jamais se lasser de ce qui est décrit, et en attendant toujours plus de la part de l'auteur et du personnage. Ce livre est très fort pour ses dimensions psychologique et politique.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 21 septembre 2010
Arthur Koestler nous narre l'histoire de Roubachof, ex-responsable communiste (originaire de l'ancienne garde bolchevique de Lénine), qui a lui-même procédé à d'infâmes crimes, et qui se retrouve (en tant que "contre-révolutionnaire") en lieu et place, de ses anciennes victimes innocentes. La prison lui laisse le temps a posteriori, de réfléchir et d'analyser toute l'horreur du système Totalitaire Communiste dont il est issu. Subissant ce qu'il a auparavant infligé aux autres victimes, Roubachof, par une sorte d'introspection, détaille l'implacable machinerie mise en place par l'Etat-Parti unique Totalitaire Communiste.

En effet, Arthur Koestler décrit à travers le personnage de Roubachof, le déroulement des tristement "célèbres" Procès de Moscou de 1936 et qui ont conduit Staline à la barbarie qu'a été la "Grande Purge" ou "Grande Terreur" de 1937 - 1938 : environ 700 000 personnes innocentes exterminées en moins de 2 ans, soit une moyenne de 1 500 personnes exécutées chaque jour !

Cette oeuvre bouleversante dont les personnages sont imaginaires, relate en revanche des circonstances historiques REELLES. L'ouvrage décortique l'innommable processus INHUMAIN de : rafles, arrestations arbitraires, emprisonnements, interrogatoires par les perfides procédés du mensonge et de l'intimidation, très souvent complétés par les tortures ; le tout, afin d'extorquer de force aux prisonniers : la signature de FAUX aveux complets. Intervient alors l'ultime étape... l'exécution : D'UNE BALLE DANS LA NUQUE !

Confer également d'autres ouvrages aussi passionnants sur le même thème, de George Orwell 1984 et La Ferme des animaux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En peignant les derniers jours d'un haut dirigeant du PC soviétique, ancien héros de la guerre civile, Arthur Koestler se livre à une double réflexion.
Il est un des premiers à décrire le système soviétique - le livre a été publié en 1938 -, en particulier la mécanique des "procès de Moscou" (aveux détaillés extorqués aux futures victimes).
Par le truchement du héros, Koestler décrit également l'enfermement intellectuel, la prison des idées dans lequel sont condamnés à errer les partisans d'une idéologie, d'une explication close du monde, qui prétend saisir le réel dans ses moindres aspects.
D'où la capitulation du personnage principal, qui finit par accepter son sort "pour le bien du Parti".
Ici, l'idéologie est le marxisme, mais ç'aurait tout aussi bien pu être un autre extrémisme, une autre intolérance.
Ajoutons qu'autour d'une thématique somme toute aride, le livre est très bien écrit, très bien construit, ce qui le rend passionnant.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2006
Rien que pour les dernières lignes décrivant la mort du personnage principal, comme une note d'espoir au bout de cet implacable et impitoyable piège de la dialectique léniniste qu'il a lui-même contribué à mettre en oeuvre, ce livre mérite d'être lu. Un chef d'oeuvre politique, historique mais également voire surtout littéraire.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,80 €
17,50 €