undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

15
3,8 sur 5 étoiles
Jacques le Fataliste
Format: PocheModifier
Prix:4,60 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 décembre 2012
J'ai pris cette version car plusieurs commentaires sur celle disponible gratuitement mentionnait une mise-en-page proche de l'illisible sur Kindle. Je ne sais pas à quoi cela ressemblait mais cette version n'est pas vraiment acceptable non plus. Allez chercher l'édition publiée par le Projet Gutenberg, elle est évidemment gratuite, il y a une préface, et le rendu semble propre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 septembre 2013
Diderot mériterait un meilleur traitement dans les manuels scolaires. Il ne devrait être ni dans l' ombre de Voltaire ni celle de Rousseau qui souvent lui prennent la vedette. Il est un penseur comme un littérateur de premier plan. Une écriture pleine d' élégance, d' audace et de fantaisie. Jacques le Fataliste est un roman charmant que des jeunes peuvent lire aujourd' hui sans s'ennuyer ni devoir plonger dans un dictionnaire à chaque lignes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 avril 2002
Jacques Le Fataliste... Diderot ... C'était pour moi le symbole de la littérature classique lénifiante car imposée à l'école.
Pourtant sur les conseils d'un ami, je l'ai lu. Et j'ai découvert une écriture vivante et extrèmement moderne. Le narrateur s'amuse avec le lecteur ("Vous auriez bien voulu savoir ce qui s'est passé, mais vous ne le saurez pas, ce n'est pas important pour l'histoire"), parfois on le perd, mais c'est toujours réjouissant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 septembre 2014
Jacques et son maître vous font voyager et participer à un certains nombres d'aventures incroyables en tout genre, une oeuvre maîtrisée de bout en bout par Diderot, ou le romanesque et l'esprit philosophique prennent un sens parfois surprenant.

C'est une oeuvre dans l'air du temps, qui à mon point de vue est à ne pas manquer.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est toujours délicat face à un archi classique de ne pas être totalement en phase avec la majorité. Qui suis-je pour émettre un avis sur ce monument? J'aurais tant aimé pouvoir m'enthousiasmer comme souvent cela m'arrive sur les romans du XVIIIè. De plus, Diderot a tout pour plaire, le style, la finesse, l'envergure d'esprit. Aussi suis-je bien triste de ne pas avoir tant goûté la saveur du suc intime de cet ouvrage tant vanté par Kundera. A n'en pas douter, Diderot est un grand esprit et il soulève moult questions pénétrantes au travers des pérégrinations de Jacques (le valet) et son maître, un couple de héros à la manière de Don Quichotte et Sancho Pança. Comme dans Don Quichotte, la sagesse et l'usage du monde sont plus développés chez le valet que chez le maître, mais à la différence de l'ingénieux hidalgo, ici, Jacques possède également le grain de folie ou de roublardise qui donne la saveur au roman. Le maître ici n'est donc qu'un faire valoir pour le valet qui analyse tous les aléas de son existence au crible de la fatalité "il était écrit sur le grand rouleau que cela se passerait ainsi..."
J'aimerais dire que j'ai pris un plaisir fou à le lire, mais à la vérité les fréquentes interpellations du lecteur par le narrateur sont un peu barbantes de mon point de vue et n'apportent strictement rien au propos. Les remarques du genre "j'aurai pu faire en sorte qu'il leur arrive ça, mais finalement non" ou "vous voulez la suite et bien non je vais l'entrecouper volontairement avec un autre récit qui n'a rien à voir" sont pour moi un peu fatigantes à la longue et hachent considérablement le récit. Finalement, l'on est content d'en découdre même s'il est vrai que c'est facile à lire, qu'il y a toujours une agréable pointe d'humour ou d'ironie sous-jacente, que Diderot a une connaissance approfondie de l'âme humaine, et ce dans les différentes classes sociales et qu'il n'hésite pas à aller sur le terrain du grivois de temps à autres. Bref, je l'ai lu d'un point de vue culturel et d'histoire de la littérature, mais je n'en ferai sûrement pas mon livre de chevet. A vous de voir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 21 novembre 2013
J'ai adoré ''la religieuse '' du même auteur mais ne trouve pas le même plaisir que le précédent à suivre le dialogue interminable de ces 2 personnages .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 août 2013
Je ne vais pas me faire que des amis ! Mais en vrai si c'était pas Diderot qui avait écrit ce truc, on en ferait moins tout un plat! Certes, oui, il y a une réflexion sur le roman, la lecture, et le déterminisme (qui ajoute un je-ne-sais-quoi philosophique passant devant l'intérêt littéraire)...
Mais eurk! Ce n'est pas beau à lire! L'écriture est correcte (ni mauvaise ni brillante, ce qui ne suffit pas à faire un grand roman en soi) ; et on reste sur notre faim parce qu'il manque une "virtuosité" explicite ; certes une jolie habileté réside dans le roman, dans les coupures, etc. Mais bon. La complexité est sur la forme, pas sur le fond. Et qui osera vraiment dire que la lecture de Jacques le fataliste était passionnante ?
Je veux dire, quand Marc Jacobs a fait défiler tous ses mannequins avec des chaussettes dans des chaussures ouvertes, on a osé dire : ce mec est trop cool, certes, mais là c'est un raté. C'est pas parce qu'il a fait d'autres trucs énormes à côté que ce qu'il fait de médiocre devient conceptuel! Pareil pour Diderot. Sublime Neveu de Rameau, etc... Jacques le fataliste : osons dénigrer les chaussettes sous les sandales.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 mars 2015
Beau voyage au cœur d'un cheminement de pensées.
-- - -- - -- - -- - -- - -- - --
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 novembre 2006
Diderot est un écrivain prolifique du 18 ième siècle. Il a osé écrire une satire virulente de l'Eglise en un temps où cela était fortement déconseillé (je parle du roman La Religieuse écrit dans les années 1750).

Le roman Jacques le Fataliste est une mise en bouche réussie pour accéder à son oeuvre.

En le lisant, vous vous retrouverez dans des situations où l'auteur vous demandera de choisir entre plusieurs actions possibles. L'interactivité n'est donc pas une invention du XX ième siècle !

Un grand classique à lire ou à relire et à faire découvrir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 octobre 2004
Je ne prétends pas ici juger un philosophe tel que Diderot, ni un chef d'oeuvre tel que "Jacques le fataliste" , mais seulement donner mon avis: plein d'humour, très profond, cynique, intéressant, sous forme de dialogue, ce roman est rédigé dans une langue simple et agréable à lire.
Un délice.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Jacques le Fataliste et son maître
Jacques le Fataliste et son maître de Denis Diderot (Poche - 21 février 2007)
EUR 4,00

Jacques le Fataliste et son maître
Jacques le Fataliste et son maître de Denis Diderot (Poche - 24 août 2012)
EUR 4,00

Le Neveu de Rameau
Le Neveu de Rameau de Denis Diderot (Poche - 7 décembre 2006)
EUR 5,20