Commentaires en ligne


446 évaluations
5 étoiles:
 (162)
4 étoiles:
 (109)
3 étoiles:
 (89)
2 étoiles:
 (47)
1 étoiles:
 (39)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A lire
Le nouveau roman de Dan Brown correspond à mes attentes : prenant, tout en restant basé sur des faits réels qui rend d'autant plus constructif la lecture de cet ouvrage.
A mon sens, l'auteur entre pourtant davantage dans la polémique et les sujets d'actualités que dans ses œuvres précédentes. Un livre qui laisse...
Publié il y a 19 mois par florie Pedeux

versus
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pur Style Dan Brown
On l'aime pour la richesse de ses descriptions architecturales, pour l'Histoire bien décrite au fil du roman. Le scenario en lui même tarde a s'accélérer, on hésite entre guide touristique et roman.
Le scenario s'emballe à la fin pour connaitre deux ou trois rebondissements. Le dernier chapitre parait ajouté ou...
Publié il y a 19 mois par Clinique Vétérinaire des Dômes


‹ Précédent | 1 245 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pur Style Dan Brown, 16 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno - version française (Thrillers) (Format Kindle)
On l'aime pour la richesse de ses descriptions architecturales, pour l'Histoire bien décrite au fil du roman. Le scenario en lui même tarde a s'accélérer, on hésite entre guide touristique et roman.
Le scenario s'emballe à la fin pour connaitre deux ou trois rebondissements. Le dernier chapitre parait ajouté ou ré-écrit, on a une certaine rupture de style et de rythme.
Un roman à lire à Florence ou à Venise sans trop chercher d' intrigue policière.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A lire, 5 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno (Broché)
Le nouveau roman de Dan Brown correspond à mes attentes : prenant, tout en restant basé sur des faits réels qui rend d'autant plus constructif la lecture de cet ouvrage.
A mon sens, l'auteur entre pourtant davantage dans la polémique et les sujets d'actualités que dans ses œuvres précédentes. Un livre qui laisse à méditer, et nous en avons besoin!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dubitative..., 4 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno (Broché)
C'est une belle balade à travers Florence, Venise et Istanbul, on apprend plein de choses très intéressantes au niveau historique mais Langdon commence à s'essoufler et la manière de raconter l'intrigue commence à se répéter.Mais ça se lit facilement et vite mais sans surprise par rapport aux précédents ouvrages.On est toutefois interpellé par la question centrale du roman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Du bricolage littéraire à la Dan Brown, 29 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno (Broché)
On est encore dans l'univers à la complexité inutile et contradictoire de Dan Brown.

Ce style avec jeu de pistes en toile de fond, et une taille volumineuse qui donne l'illusion de lire du sérieux, est le contexte idéal pour les recours faciles de Dan Brown, consistant à laisser une question sans réponse, à faire changer de camp (avec des justifications tirées par les cheveux) des alliés ou des adversaires, ou à faire dire à un personnage "On vous a menti !" sans comprendre pour quelle raison.

Vers la fin de l'ouvrage on se retrouve avec une histoire tellement bricolée que les personnages deviennent des pantins vides de contenu sous les ficelles d’un auteur qui se mêle les pattes dans ses tentatives désespérées de rendre un peu cohérent la narration, souvent avec des rustines littéraires.

Les personnages sont vides de contenu. Pas la moindre description psychologique, la moindre émotion, excepté un "cet homme je l'aimerai toujours" parachuté au milieu de l'histoire. Ce livre a tout l'air d'un scénario de bande dessinée, les images en moins.

Finalement comme ligne directrice la thèse pseudo scientifique sur les dangers de la surpopulation que le méchant de service cherche à contrarier avec un acte terroriste. Ceci en faisant totale abstraction de la vraisemblable autorégulation des systèmes, exposée par l'approche systémique dont Edgard Morin, Joël de Rosnay et Daniel Durand sont leurs plus hauts représentants.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Florence autrement !, 26 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno (Broché)
J'avais lu les premières pages et, bizarrement, renoncé! Trop d'images abjectes! Ce qui m'a fait le reprendre, c'est la 4ème de couverture qui parlait de Florence ... Et, comme nous y allons dans 1 mois ... Je me suis dit 'pourquoi pas'?
Cette fois je ne l'ai plus quitté! Ce livre fourmille de détails sur Florence ... Donne envie de suivre les pas de Langdon du Palazzio Vecchio, où nous emmènerons les jumelles pour observer la fresque de Vasari 'La bataille de Marciano' à la recherche du mystérieux 'Cerca Trova' (p.204) et chercherons le masque mortuaire de Dante, dans" l'andito, un passage entre 2 pièces, où il est dans une vitrine ancienne le long du mur, si bien que nombre de visiteurs passent devant sans le voir' (p.224) ... Aux Jardins de Boboli, du Palais Pitti, pour découvrir la Grotte Buontalenti longée par le corridor de Vasari, permettant aux Médicis de rejoindre le Palazzio Vecchio, en toute discrétion, en traversant l'Arno, depuis le Palais Pitti où ils résidaient (p.172) ... Sans oublier d'accorder une attention toute particulière au Baptistère St Jean Baptiste, en face du Duomo, où Dante a été baptisé : "Les mosaïques de la voûte sont vertigineuses" Et "les portes massives décorées de bas-reliefs représentent des scènes bibliques d'une telle qualité que Giorgio Vasari avait écrit que ces portes étaient "Une perfection à tout point de vue ... la plus belle œuvre jamais créée" ... Ce fut Michel-Ange, toutefois, qui leur avait donné un nom, un qualificatif qui avait perduré jusqu'à aujourd'hui. Il avait dit que ces portes étaient si belles qu'elles auraient pu être ... Les portes du paradis". (p.310) ...
Ce ne sont que quelques exemples! En plus, l'histoire est haletante, l'intrigue superbement menée ... Et le sujet de société extrêmement préoccupant !
Chapeau M.Brown
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Palpitant et instructif, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno (Broché)
En ce qui me concerne, j’adore cette écriture qui mêle de réelles références historiques et culturelles à un roman trépidant. Inferno ne déroge pas au genre. Il le pousse même encore un peu. Pour la romaniste amatrice de séries télé que je suis, explorer Les Enfers de Dante au rythme de 24h Chrono, c’est juste.. trop bon. Du début à la fin, Dan Brown nous tient en haleine avec un rythme insensé : en à peine 24h, notre brave prof d’unif’, Robert Langdon, donc, quand même, le quidam lambda, parvient au terme d’une quête effrénée dont l’enjeu est la survie de l’humanité. Rien que ça.

Oui, c’est clair que les ficelles sont grosses et le scénario très américain : on a un super héros très banal (façon Clark Kent), un super vilain qui veut exterminer tout le monde, des super gentils qui veulent l’en empêcher (oui, mais.. au final, tout n’est pas si manichéen... quoique), une menace mondiale qui justifie tous les moyens, une théorie du complot. Mais l’ensemble est bien ficelé et tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page. Pour résumer de façon simpliste sans spoiler, l’intrigue repose sur le projet d’un savant fou grand admirateur de l’oeuvre de Dante. Les indices pour déjouer son projet infernal sont disséminés sur les traces du poète. Pour les remonter, notre anti-héros devra affronter une puissante organisation internationale.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


51 internautes sur 62 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 guide touristique, 28 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno (Broché)
L'histoire n'avance pas, par contre comme guide touristique sur Florence pas de soucis, les murs, les tableaux, les salles y sont très bien décrites. Dès qu'une course poursuite se termine une autre recommence, c'est lassant. Quand à l'intrigue est n'est pas terrible. Plutôt déçue, on est très loin du Da Vinci code !!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 La déception !, 30 mars 2014
Par 
Brice (La Roche sur Yon) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno (Broché)
Depuis le succès démentiel de son Da Vinci Code, je m'attelle à lire les romans de Dan Brown, espérant chaque fois retrouver l'émoi du jeune lecteur que j'étais alors. D'ordinaire, je prends du plaisir, beaucoup, parce qu'on retrouve cette enquête haletante, teintée d'ésotérisme, de sécularisme, rempli de traîtres et de retournements de situation en veux-tu en voilà.

Seulement là, dans Inferno, je me suis ennuyé. Pour résumer rapidement l'intrigue, Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, amnésique, pourchassé par des tueurs. A ses côtés pour l'aider, une jeune médecin qui lui a sauvé la vie en l'aidant à fuir ses assaillants. Face à eux, le mystère d'une arme folle mise au point par un scientifique déterminé à régler le problème de la surpopulation, qui s'est suicidé quelques jours plus tôt, laissant un temps réduit à Langdon ainsi qu'à d'autres organisations telles que l'OMS pour enrayer son plan machiavélique : rendre réel l'Enfer, le célèbre poème de Dante.

Dans l'idée c'est plutôt pas mal. On se retrouve une fois de plus en Italie, parce qu'il n'y a que l'Italie qui réussise à mêler l'Histoire, les secrets, les vieux bâtiments, les passages secrets, les religions. On se voit mal suivre Langdon à la recherche d'un secret historique dans les salles de gym de Los Angeles. L'histoire est un peu capillotractée, cette histoire de Dante un peu pesante, mais après tout : pourquoi pas.

Non, le véritable fardeau de ce roman, c'est que Dan Brown s'est évertué à transformer un roman en un vulgaire guide touristique. D'accord, on voit qu'il a bossé, qu'il s'est rendu du place, a visité les moindres recoins des lieux figurant dans son roman, on comprend qu'il veut rendre hommage aux différents guides et spécialistes qu'il remercie dés le début de son livre, mais vraiment, c'est trop. Parce que dés qu'il rentre dans une chapelle, on se tape trois pages sur le pourquoi le dessin il est comme ça, et l'histoire du premier tailleur de pierre, et l'anecdote sur le mec qui a demandé le bâtiment. A la fin, on a l'impression qu'on est entrain de visiter l'Italie, et on oublie l'histoire, qui elle se déroule en filigrane.

Un roman très lourd à lire, avec au final peu d'action, une enquête improbable et un final qui m'a plus déçu que le reste encore. A la rigueur, l'utilité ultime de cette histoire, c'est d'être acheté en audiobook : c'est idéal si vous comptez visiter Florence et Venise !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Dantesque !, 4 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno (Broché)
Presque 600 pages de galop effréné pour le dernier Dan Brown, Inferno, éd. J.C Lattès. Certes nous ne sommes pas dans la grande littérature, le descriptif hugolien ou la préciosité proustienne.

Ce qui prime c’est l’intrigue, du plus haut intérêt. L’action se déroule à la vitesse grand V sans un instant de répit, sinon quelques courts moments de réflexions qui éclaircissent légèrement l’énigme, croit-on ; en fait de nouvelles arcanes se révèlent au lecteur de façon savamment dosée. Cette halte nous aura au moins permis de reprendre souffle. Mais... mais, vite ! Il faut fuir de nouveau...
Même si le descriptif ne règne pas en maître la cité florentine est bien décrite, l’amoureux de la capitale Toscane y est transporté par la force brute de l’écriture : du ponte Vecchio au palazzo Vecchio, le lecteur pose ses pas dans ceux de Robert Langdon.

Dévoiler l’énigme dans une critique, même positive, serait de mauvais goût et un mauvais service à rendre au lecteur. On peut dire tout de même, sans trahir l’auteur, qu’il y est question de démographie -la catastrophe majeure à venir- et d’un savant fou ou génial qui pense avoir trouvé la solution.
Langdon est à sa poursuite, ou plutôt, il essaiera d’empêcher le plan machiavélique qui est en route. Pour cela un guide lui a été fourni : l’Enfer de Dante ! Le temps presse et les embûches qu’il rencontre à Florence, à Venise et à Istanbul, n’arrangent pas les choses.

Dan Brown a bien saisi la formule : du mystère, un brin « d’ésotérisme », une compagne au célèbre professeur où affleure toujours une romance amoureuse et des amis qu’on croyait sincères et qui se révèlent être des traitres. Les méchants deviennent les bons, c’est rodé depuis le Da Vinci Code, mais puisque ça marche et que le lecteur prend du bon temps, pourquoi ne pas continuer ?

Le film est paraît-il déjà en « pourparlers » mais on attend toujours celui du « Symbole perdu »...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Pas le meilleur Brown, 12 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inferno - version française (Thrillers) (Format Kindle)
Je n'ai pas retrouvé le Dan Brown du Da Vinci Code. Cet ouvrage m'a semblé bâclé, mal écrit ou peut-être mal traduit. On entre avec difficulté dans l'intrigue. Manque de suspense, pourtant l'idée est bonne et le support de la Divine Comédie est intéressant. L'ouvrage est bien documenté pour ses recherches artistiques et archéologiques qui m'ont permis de fouiller plus sur Internet.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 245 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Inferno
Inferno de Dan Brown (Broché - 28 mai 2014)
EUR 8,30
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit