undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles23
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Georges Pompidou/Anthologie de la poésie française.
Depuis cinquante années je feuillette ce recueil magnifique de poésies choisies par cet homme de grande culture que fut notre Président G.Pompidou.
J’y ai retrouvé et y retrouve toujours avec un plaisir toutes ces poésies apprises au cours de ma scolarité et d’autres lues au hasard des recueils d’un auteur. Cela m’a rappelé aussi le Lagarde et Michard de mes études secondaires et l’étude des poètes en particulier.
François Villon repris en musique par Georges Brassens pour sa « Ballade des Dames du temps jadis » inaugure ce retour aux sources.
Et puis Joachim du Bellay dont je me récite souventes fois les vers de « Heureux qui comme Ulysse », et Pierre Ronsard cet autre de la Pléiade avec « Mignonne allons voir si la rose ».
Tous sont bien là et j’ai souri en relisant les « stances à Marquise » de Pierre Corneille également reprises en musique par Brassens.
Évidemment, on ne peut passer sous silence Lafontaine et ses fables , Vigny et « La mort du Loup », Lamartine et « Le lac », l’immense Hugo, les « Nuits « de Musset, les « Fleurs du Mal » de Baudelaire, Mallarmé, Verlaine, Rimbaud, et tant d’autres découverts lors d’une prime lecture.
Un ouvrage de chevet bien sûr dont ma mémoire a besoin pour y trouver ses repères.
« J’aime le jeu, l’amour, les livres, la musique,
La ville et la campagne, enfin tout ; il n’est rien
Qui ne me soit souverain bien
Jusqu’au sombre plaisir d’un cœur mélancolique.
Jean de La Fontaine
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Georges Pompidou l'annonce très clairement dans la préface de son « Anthologie de la Poésie française » (remarquons au passage le P majuscule dans le titre) : « Pourquoi entreprendre une nouvelle anthologie de la poésie française sinon, d'abord, pour soi-même ? La passion de la poésie, dont on, me prédisait lorsque j'étais enfant qu'elle passerait, a persisté au-delà du milieu du chemin de la vie ».

Le choix des poèmes, rangés de manière chronologique, se révèle très spontané, sans autre arrières pensées qu'un amour passionné pour des textes d'une beauté gigantesque : on note ainsi la place importante faite à Villon, à Ronsard, plus loin Corneille, La Fontaine et Racine, enfin à Baudelaire, Rimbaud, Verlaine Péguy, Claudel ou Apollinaire.

L'anthologie se termine par un post-scriptum dans lequel Georges Pompidou isole quelques vers particulièrement merveilleux. Elle restera comme une des plus belles anthologies existantes, car elle est l'œuvre d'un amoureux des mots et de l'âme des poètes.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
De Georges Pompidou, on se souvient un peu qu'il fut Président de la République mais plus du tout qu'il fut agrégé de lettres et professeur. Et c'est le littéraire qui parle dans cette belle anthologie de la poésie française.

C'est un choix très classique qui est effectué, choix aussi très personnel de la part de l'auteur qui explique sa propre notion de la poésie dans une belle et longue préface. Choisir est toujours difficile dans une quantité d'œuvres impressionnante et je ne peux suivre l'auteur dans la totalité de ses choix. C'est aussi là le risque de l'anthologie... et sa grandeur.

J'avais lu ce livre il y a une vingtaine d'années et je l'ai redécouvert récemment. Il a le mérite de la stabilité et de l'intemporalité, Georges Pompidou ayant eu la prudence d'arrêter ses choix uniquement sur les poètes déjà morts à l'époque où le livre fut composé (1961). Cela évite les désillusions d'une fausse modernité !

J'ai bien apprécié le fait qu'à la fin de l'ouvrage l'auteur fasse un extrait supplémentaire en ne prenant cette fois-ci que des vers isolés, même des extraits de chansons, comme pour faire une anthologie de l'anthologie et sortir de la gangue des lettres les diamants qui parlent le plus au cœur et à l'âme.

Un très bon livre pour une initiation sérieuse à la poésie. Lecteur, tu es entre de bonnes mains !
0Commentaire|30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2009
Pompidou est connu pour avoir été un homme très cultivé et fin. Ce livre, sorte de testament poétique, contient des oeuvres et extraits d'une qualité rare, et nous réconcilie à chaque page avec l'art poétique.
Personnellement, je le consulte comme je consulte un dictionnaire: quelques minutes furtives ou quelques heures passionnées.
Du pur plaisir. Le livre que je pourrais emporter sur mon île déserte.
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2013
Montre toute la culture de l'interessé qu'aucun autre président n'a jamais approché. à deux ou trois exceptions prés, il est impossible de ne pas être daccord. R.Pariente
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2013
Des textes connus, ou moins... qui ont bercés l'apprentissage de notre littérature. A l'heure des SMS, qu'il m'est bon de relire notre si belle langue française.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2015
Je ne suis pas une grande lectrice de poésie, mais j'aime lire un poème de temps en temps. Cette anthologie me permet donc de répondre à ce besoin, avec des auteurs et styles variés. C'est un recueil à avoir dans sa table de nuit afin de lire un poème le soir et de méditer dessus avant de se coucher.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2015
Livre académique, sans surprise dans les choix, mais qui a l’avantage de couvrir une très grande période et toutes les sensibilités sans aucune considération politique. Un vrai bonheur.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On n'attend pas forcément un président de la République, ancien banquier, sur le terrain de la poésie. Il surprend par ce recueil qui constitue une référence incontestable, et qui rassemble des textes parfois étonnants, parfois sublimes de nos plus grands poètes. A déguster sans modération !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ne vous fiez pas seulement aux commentaires élogieux, je critique honnêtement une anthologie que je connais, dans laquelle on donne trop d'importance à l'image de mécène de Pompidou.

Pompidou a, certes, une immense culture poétique (son introduction de qualité le prouve, c'est d'ailleurs pourquoi je mets deux étoiles), le problème est qu'il utilise un procédé insupportable dans son anthologie : Il casse les poèmes pour garder seulement les quelques "meilleurs" vers à son goût...

Cela gâche tout! Un poème dont on ne garde que quelques vers n'a plus le sens global qui lui confère sa beauté spécifique : comme disait Hegel "Le Vrai c'est le tout".

Je vous conseille plutôt l'anthologie d'André Gide, il a une culture littéraire aussi importante que Pompidou, il est un peu plus objectif que lui sur le XVIIIe siècle, et il laisse les poèmes (à l'exception des très longs) entiers!
1111 commentaires|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus