undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_Hercules Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
10
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:10,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 avril 2012
Le Puits de l'Ascension marque une très bonne transition dans la continuité de l'histoire de cette première trilogie Mistborn. Les personnages gagnent en développement et Sanderson excelle encore mieux que dans le premier volume dans l'art subtil de réutiliser les éléments qu'il a déjà présenté sous un jour tout à fait nouveau et terriblement logique! Du grand art!
Comme Petit Poisson Doré, je regrette un peu l'inconstance d'Elend qui perd un peu en panache je trouve, à l'aune de Vin, Sazed and Co. Si ses dilemmes sont très compréhensibles, ils sont relativement fastidieux et m'ont un peu lassée du personnage avant le volume 3. Vin aussi traverse cette inévitable phase d'introspection qui par instant prend un peu en poids, mais sa constance dans l'action fait passer la pilule.

J'ai un faible pour le personnage de Zane que je trouve beaucoup trop éthéré par rapport à son potentiel, et OreSoeur se révèle vite très intéressant. Tindwyl aurait eu mérite à être également approfondie.

Malgré quelques petites faiblesses (et le fait que ce deuxième volume est peut-être parmi les trois celui que j'aime le moins) le Puits de l'Ascension reste un livre absolument addictif que l'on dévore sans compter ni les pages ni l'horaire au compteur (combien de nuits blanches dois-je à ce cher Sanderson!) A lire, absolument!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2014
Après hésitation je pense que ce type est un génie. Il montre une facilité d'écriture époustouflante; l'action fait en particulier très bon ménage avec un fond réflexif qui n'a rien de ridicule, ni de prétentieux (par exemple l'apparition gracieuse parce qu'en sourdine du thème du philosophe-roi). Les personnages sont très attachants.
Mais surtout, il me semble que l'on n'avait jamais vu pareilles réussites à partir d'idées qui paraissent au premier abord complètement débiles: ici l'auteur élabore un monde avec une magie fondée sur l'ingestion de différents métaux : quelle idée absurde! On a d'autant plus de plaisir à lire le livre que cette idée marche en fait très très bien. Je pense que ce type est un génie.
Sous des apparences sans prétention, c'est de la très grande qualité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2012
J'avais dévoré le premier tome, me disant que l'auteur pourrait difficilement faire mieux : il l'a fait dans ce tome 2 ! De l'action, de l'humour, du romantisme, du suspense, etc... Ce livre est à conseiller à tous, même les personnes n'appréciant pas plus que cela la Fantasy. Un grand moment de lecture, un livre qu'on aimerait lire encore et encore. L'écriture est fluide, l'histoire est prenante, les personnages sont attachants. Voilà ce à quoi tous les livres devraient ressembler !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2016
Bon, dans les grandes fêtes dithyrambiques il faut toujours un triste sire. Le méchant dans l’ombre. Le Gloucester à la sale trogne : c’est pour ma pomme.
Pour information, j’ai lu le premier tome de cette série et je l’avais trouvé plutôt sympa et original. Plus dynamique, plus flamboyant aussi. Voilà certainement la raison de ma préférence pour ce premier opus.

Pour celui-ci par contre, c’est une autre histoire. Je l’ai trouvé… laborieux et terne.

Elend qui se débat avec son manque de confiance et rumine… et rumine… et rumine, sans que jamais cette rumination cisèle une certaine forme de profondeur, de subtilité chez ce personnage. C’est de l’introspection superficielle mais si abondante qu’elle en devient casse-******* (non ce n’est pas un mot de passe).
Vin est de la même trempe. Rumination puissance effarante. L’introspection est tout de même un outil permettant de donner au lecteur une meilleure empathie pour le personnage. Mais c’est un outil très subtil à maîtriser. L’auteur n’y arrive pas. Malgré tous ses efforts, ces introspections –et ce, quel que soit le personnage- tiennent bien plus de la rumination stérile et improductive que de la construction réfléchie.

Et tout cela est si terne.

A l’image de ce monde gris et cendreux. A l’image de cette "histoire d’amour" entre Vin et Elend. Une histoire sans passion, sans douleur qui vous déchire les tripes, sans nuits blanches à mourir de l’absence du corps aimé chevillé au votre. Terne je vous dis.

L’auteur a même tenté un triptyque amoureux avec Zane (il lui avoue son amour à la fin de l’ouvrage) mais y met tellement peu de conviction et de talent que cette curiosité (appelons-la gracieusement « acte manqué ») ne nous apparaît jamais telle qu'elle aurait dû être: une douleur qui vous fait serrer les pages de votre livre en hurlant « Non Vin ! Par pitié ! Ne tombe pas amoureux de ce sale type ! ». Enfin bref, un trio amoureux douloureux. Ils le sont toujours. Mais bon… n’est pas Stephenie Meyer qui veut.

Terne, terne aussi le goût de la vengeance. Ce Straff si facile à détester et dont on imaginait sans peine la saveur douce et cuivrée du châtiment.

Que dalle.

Ça tient en trois lignes : blam et c’est fini.

Je m’attendais à le voir ramper, le regard éperdu de terreur, prenant peu à peu conscience de l’ineffable inéluctabilité. Un long travelling sur deux ou trois pages, la caméra verrouillée sur sa fuite disgracieuse et pathétique. Et une ombre immense et sans pitié, incarnée tout entière dans une Vin modèle taille-Hobbit, implacable comme la mort elle-même. Jouissif quoi !

Mais non. Ça doit être la vengeance de l’éjaculateur précoce : vite fait mal fait.

Y’a quoi ce soir à la télé ? Game Of Thrones ? Yeah !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2014
J'ai bien aimé, se laisse lire facilement, sujet intéressant et bien traité. J'ai d'autant plus apprécié que j'ai pu lire les 3 tomes à la suite. Je viens de recevoir le T 4 qui vient de sortir et suis impatient de le lire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2012
L'intrigue est passionante, bonne suite après un 1er tome déjà haletant ! Je recommande vivement cette trilogie, même si je n'ai pas encore eu le temps de lire le dernier tome !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2013
très bien envoi, rapide, livres excellent état ;histoire particulière qui sort du fantasy habituel mais une fois qu'on est accroché on a du mal d'arrêter la lecture
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2016
J'ai eu peur d'attaquer le deuxième tome tellement le premier m'a renversé, j'ai craqué tellement je voulais retrouver Vin et sa bande et je n'ai pas été decu !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2013
j'ai dévoré ce tome, l'histoire est toujours aussi passionnante et haletante; il est très difficile de lacher ce livre quand on l'a commencé;
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2015
Le puits de l'ascension films des brumes, tous les tomes sont géniaux, on vit à 100 à l'heure, on se régale du début à la fin
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus