Commentaires en ligne 


15 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un ouvrage étrange
Voilà un libre bien étrange : court, pas plus de 130 pages, et pourtant d'une grande densité, donnant l'impression, après l'avoir refermé, d'avoir suivi une histoire longue et complexe... Pourtant, Chronique d'une mort annoncée raconte une histoire d'honneur et de vengeance tellement classique qu'on serait prêt à jurer...
Publié le 1 août 2007 par Nicolas

versus
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 oui mais...
Raconter un crime en commençant par la fin, en dévoilant le nom des coupables dès le début est une idée tout à fait géniale. j'ai adhéré à ce concept étonnant et j'ai attaqué le livre avec curiosité. On ne peut que s'effarer devant la tournure des événements, s'interroger sur...
Publié le 29 juin 2007 par My Inner Shelf


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un ouvrage étrange, 1 août 2007
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
Voilà un libre bien étrange : court, pas plus de 130 pages, et pourtant d'une grande densité, donnant l'impression, après l'avoir refermé, d'avoir suivi une histoire longue et complexe... Pourtant, Chronique d'une mort annoncée raconte une histoire d'honneur et de vengeance tellement classique qu'on serait prêt à jurer l'avoir déjà lu. Et pourtant... Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de littérature, arrive, à partir d'un matériau stéréotypé, à donner vie à une histoire qui, il faut bien le reconnaître, vous marque. Mais quelle histoire au juste ? Je comprends que les lecteurs de ce blog auront à caeur d'en savoir plus, mais à mon sens ce serait un tort. J'ai lu ce livre sans savoir de quoi il retournait et il me semble bon de le découvrir ainsi.

Toutefois, que peut-on en dire ? Marquez joue en fait avec ironie d'une histoire tragique. Un crime est annoncé, tout le monde sait qu'il va se produire, mais l'auteur arrive néanmoins à faire en sorte que personne ne puisse l'arrêter. Il y a là révélé toute une facette de la psychologie humaine particulièrement savoureuse. D'autant que le récit évolue dans un village reculé (où se trouve-t-il ? à quelle époque précise sommes nous ?) mettant en scène une population locale au caractère bien affirmée, à la personnalité fantasque, et pour lesquels l'honneur, l'amour et la mort s'entrecroisent.

Il y a un vrai plaisir à savourer ce livre parce qu'il renferme quelque chose d'étrange et d'intriguant. On sent, confusément, qu'il ne s'agit pas seulement d'une histoire d'assassinat pathétique, mais que derrière, l'auteur a eu à caeur de raconter une vérité essentielle sur l'Homme. De ne pas l'avoir comprise cette vérité, j'en conçois une étrange sensation : mais désormais, un texte m'habite et ne se fera pas oublier tant que la vérité n'aura pas été décelée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Honneur et fatalité., 25 juillet 2012
Par 
Gerard Muller "médicactus" (Nouvelle Caledonie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
Chronique d'une mort annoncée/Gabriel Garcia Marquez
Dans ce bref mais riche roman de Gabriel Garcia Marquez, écrivain hispanique de nationalité colombienne, prix Nobel de littérature 1982, il existe une violence extrême toute contenue, toute en retenue. Du moins jusqu'à l'épilogue. Même la scène du crime d'honneur n'est que suggérée tout au long du récit, et il faut attendre les dernières lignes pour en connaître le détail. Le récit est construit comme est menée une enquête, avec force détails qui ont tous leur importance au final.
Le thème est simple : c'est une histoire d'un autre temps, se déroulant de nos jours cependant, chez des familles isolées demeurant dans une petite bourgade aux habitants d'un naturel chafouin, prisonniers de préjugés, sensibles aux superstitions et aux signes du destin ; celle d'un hymen perdu quoique promis ; perdu ipso facto l'honneur d'Angela Vicario et de sa famille. Mais cela, on ne le découvre qu'au fil des pages. On apprend d'entrée que Santiago Nasar a été assassiné et grâce à une technique de narration recherchée, avec une sorte de chronologie précise et minutieusement inversée, GGM nous fait découvrir un monde où la folie couve. L'humour est à fleur de peau et le réalisme sans concession ni illusion.
La mère, Pura, parlant de ses filles : « Elles sont parfaites ; elles rendront heureux un homme quel qu'il soit, car elles ont été élevées pour savoir souffrir. »
Ce qui est assez extraordinaire, c'est qu'à aucun moment la culpabilité de Santiago n'est prouvée. Et pourtant, de façon inéluctable et inexorable, tous les protagonistes se comportent comme si cela allait de soi. Les deux frères jumeaux meurtriers eux-mêmes, qui dans leur rusticité ne songent qu'à préserver l'honneur de la famille, ne mettent pas en doute un seul instant la dénonciation douteuse de Angela à l'encontre de Santiago, leur ami. Seule la victime restera ignorante du destin qui la guette, ayant un comportement incompatible avec une quelconque culpabilité. Une somme de hasards incroyablement convergents font que le crime se réalise contrairement à toute logique.
Les personnages liés de près ou de loin à ce crime finissent tous ou presque dans la folie ou la maladie.
Un récit véritablement hallucinant qui ne peut laisser insensible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 oui mais..., 29 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
Raconter un crime en commençant par la fin, en dévoilant le nom des coupables dès le début est une idée tout à fait géniale. j'ai adhéré à ce concept étonnant et j'ai attaqué le livre avec curiosité. On ne peut que s'effarer devant la tournure des événements, s'interroger sur la fatalité, la part de responsabilité de chacun. je m'attendais toutefois à plus trépidant. Lecture sympathique et agréable, malgré la fin (ou le début ?) légèrement sanglante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Chronique d'un chef d'oeuvre annoncé, 27 février 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
A quoi peut servir de lire un livre dont on connait dés la premiére page l'assassiné et l'assassin ? C'est la toute la magie de Garcia Marquez.
On trouve dans ce livre toutes les pièces du puzzle qui donneront le sublime "Cent ans de solitude". Mais avec ici moins de lyrisme et d'emphase. Un style se rapprochant plus de la nouvelle, avec cependant déjà la capacité de créer un monde on l'on s'immerge et on l'on est guidé par les personnages. On y retrouve les prémices de la famille Buendia, quelques nom laissés au hazard pour que le lecteur tache plus tard de les assembler.
On connait l'assassin dites vous ? Alors pourquoi demeure-t-on si surpris lorsque le meurtre se produit ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la fatalité, 17 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
Il est difficile de ne pas gerder un gout amer dans la bouche après avoir refermé ce bouquin. La fatalité, c'est après tout ce qui nous arrive bien souvent de subir au quotidien.Tout s'enchaine et se mêle pour que les signes qui auraient peut-être pu nous alerter ou faire dévier notre route, nous soient invisibles.
Un livre savoureux et dur. On apprend plein de choses,et aussi des choses sur soi-même. Le gout aussi d'une écriture latino-américaine pleine d'humour, de réalisme et d'inventivité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Superbe narration, pleine de suspens, 11 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
Surprenant, voila une histoire policière ou dès le début on connait les coupables. Oui mais le suspens réside ailleurs (je n'en dis pas plus afin de laisser justement tout le suspens).

La narration est bien faite, j'ai totalement accroché au style.

Superbe livre (un peu court) a un prix mini. Ce serait dommage de passer a coté.

Pour les futurs lecteurs qui veulent garder un peu de suspens, ne lisez pas la suite :)

J'ai ressenti une toute petite déception après avoir refermé le livre car on attend le dénouement, on attend qu'il se passe quelque chose et puis finalement ce quelque chose ne vient pas.
Mais avec le recul, je me dis que c'est somme toute magnifique car l'auteur joue avec nos nerfs et nos émotions de manière magistrale et que Santiago Nasar sera mort avec tous ses secrets.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une oeuvre à découvrir, 19 mai 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
Gabriel Garcia Marquez nous entraîne vers l'inévitable et nous ne protestons pas : on assiste, voyeurs, à cette mise à mort attendue.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Si j'avais su..., 2 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
Si j'avais su, j'aurais acheté ce livre plus tôt...
"Si j'avais su", c'est exactement ce que se disent tous les protagonistes de ce roman court. Pourtant, l'auteur a eu l'idée saugrenue de livrer la clé du roman dans... le titre ! Rien de moins ! Et c'est là tout le génie de Garcia Marquez. C'est ce qui fait que même en connaissant la fin, on ne peut pas refermer ce livre avant le point final... Et si ça, ce n'est pas du génie, alors c'est certainement la fatalité !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Ambiance colombienne, 1 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Broché)
Lourde ambiance colombienne qui annonce d'entrée avec certitude la mort prochaine de Santiago Nasar. On suit donc dès le début du roman les 2 frères Vicario qui se sont promis d'abattre leur ennemi juré. Et l'on se prend au jeu en se demandant vraiment si l'inéluctable destinée funeste va se réaliser ... Bon roman d'un auteur touchant
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Fatalement génial, 26 août 2011
Par 
Pol Macqueron "polopicolo" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chronique d'une mort annoncée (Poche)
Il semblerait que le destin de Gabriel Garcia Marquez soit de ne pouvoir faire que des chefs d'oeuvre. Avec cette Chronique d'une mort annoncée, il écrit un livre court, qu'on lira d'une seule traite, mais extrêmement dense et prenant. Bien que le livre fasse moins de 130 pages, il fait le plein de personnages parfois caricaturaux, mais auxquels on croit.
Le livre est tour à tour drôle ou tragique. Le destin (la mort annoncée dès le titre) s'abat irrémédiablement sur les personnages, mais peut prendre des chemins détournés parfois cocasses. Comme d'habitude, le tout se place sous le signe d'un certain surréalisme empreint de magie. Garcia Marquez joue avec le temps de la narration avec brio, faisant passer les années dans un sens ou dans un autre en l'espace d'une phrase, marque de fabrique qu'on lui connait depuis Cent Ans de Solitude, et qui trouve ici une forme d'apogée avec la mort annoncée et la fatalité qui transpire à chaque page du livre.
Oui, voilà un livre court, mais dense et qu'on a très vite envie de relire pour en savourer chaque instant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xaddba5b8)

Ce produit

Chronique d'une mort annoncée
Chronique d'une mort annoncée de Gabriel Garcia Marquez (Poche - novembre 1987)
EUR 4,85
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit