Commentaires en ligne 


20 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (5)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tendre est la nuit....
Récit hollywoodien s'il en est, " Tendre est la nuit " n'a pourtant jamais été vraiment adapté à l'écran. Chef-d'oeuvre incontesté de F.S Fitzgerald, ce roman complexe frappe par la richesse de ses personnages et la densité de son intrigue. On traverse la vie tourmentée de l'auteur et par là même on...
Publié le 16 juin 2007 par DBT

versus
3.0 étoiles sur 5 très bon livre, mais la traduction...
C'est du Fitzgerald, on aime ou pas, par contre la traduction n'est pas très bonne. J'ai même été tentée d'acheter le livre en américain pour pouvoir comparer et mieux apprécier !
L'histoire est bonne, intéressante, et on ne devine pas la fin : ça j'adore. La traduction est médiocre : donc 3 étoiles...
Publié il y a 17 jours par TIMY


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tendre est la nuit...., 16 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
Récit hollywoodien s'il en est, " Tendre est la nuit " n'a pourtant jamais été vraiment adapté à l'écran. Chef-d'oeuvre incontesté de F.S Fitzgerald, ce roman complexe frappe par la richesse de ses personnages et la densité de son intrigue. On traverse la vie tourmentée de l'auteur et par là même on entre dans l'univers Fitzgeraldien, reconnaissable entre tous. Alcool, folie, drames, amours et argent se mêlent ici avec luxuriance et sensualité. La fin sera évidemment aussi triste que la fête a été somptueuse. Fitzgerald y dessine avec élégance son propre portrait, de l'apogée à la chute, pouvait-il déjà pressentir sa destinée ? Sans aucun doute. De la fêlure au diamant gros comme le Ritz, F.S Fitzgerald a posé son regard de jeune homme désenchanté sur notre monde. Brillant observateur de la génération perdue, il laisse une empreinte unique qui marque toujours les esprits et donne envie de chercher plus avant, jusqu'à découvrir sa machine à écrire originale encore en place au Ritz, Place Vendôme...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Fled is that music, 15 mars 2014
Par 
Antoine Martin (Saint Brieuc, Bretagne) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
Histoire de la décomposition d'un homme (Dick Diver) et de son couple, héros de suif que le soleil de la Riviera parfond, Tendre est la nuit parut d'abord dans quatre numéros du Scribner's Magazine à partir de janvier 1934. Les ventes du livre (premier tirage de 7 600 exemplaires vite épuisé, deux tirages de 5 705 et 2 520 exemplaires, respectivement, suivront), au coeur de la Dépression, furent respectables mais en-deçà des attentes de l'auteur. Quant à la réception critique, elle fut partagée, certains chroniqueurs pointant le manque d'unité de la structure, d'autres regrettant que les causes de la déchéance de Diver ne soient pas davantage expliquées. Aujourd'hui, toutefois, Tendre est la nuit est au programme dans les collèges américains et les "PhD candidates" de Stanford et autres lui consacrent leurs thèses.

Le titre du roman est tiré de Ode to a Nightingale du poète anglais John Keats, où "Tender is the night" rime avec "But here there is no light". Et tout semble y être construit autour de cette dualité : le calme feutré du hall d'hôtel berce les infidèles, les éclats de rires sont symptômes de névrose, les orchidées sont exténuées... Fitzgerald a déposé les silhouettes pré-beckettiennes de ses personnages sur un fil haut perché au-dessus des abysses de l'Europe de l'entre-deux-guerres, dont on pressent déjà qu'elle court au désastre (cf. épisode de la bastonnade de Rome, préfiguration de la violence du régime mussolinien). L'équilibre est précaire, mais ces âmes agitées semblent s'y plaire, qui s'y balancent au rythme maladroit et pourtant grandiose des frissons de leurs coeurs - jusqu'au dérèglement et à la chute.

"Sa dernière carte est timbrée de Hornell, une très petite ville voisine de Genève, toujours dans l'État de New York. De toute façon, il n'a sûrement pas quitté la région, et il doit s'y trouver encore, dans une ville ou une autre". Écrite sous l'influence de la préface au Nègre de Narcisse de Conrad, la fin du roman, peu conventionnelle, insuffle à Tendre est la nuit tout le tragique de la médiocrité démocratique, qui fêle les héros et en époussette les bris vers des marges anonymes. Epitaphe du rêve américain, Gatsby était avant tout le portrait d'une époque décadente. Près d'une décennie plus tard, Fitzgerald, qui a déjà « perdu la faculté d'espérer sur les petits chemins qui mènent au sanatorium de Zelda », a fait un pas de plus dans « la vraie nuit obscure de l'âme ». Il signe avec Tendre est la nuit, peut-être son plus beau roman, la chronique de la défaite de l'être.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le chef d'oeuvre éphémère, 6 novembre 2002
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
Le chef-d'oeuvre de Francis Scott fitzgerald.
Chef-d'oeuvre de l'éphémère, des gloires flamboyantes, d'autant plus magnifiques qu'elles ne tiennent qu'à un fil. Et ce fil est infime car rien de ce qui constitue le monde de Fitzgerald n'a de substance. Tout n'est que transitoire, fugitif. C'est notre monde qu'il prédit à travers les destins désenchantés de ses héros terriblement fragiles. Car leur réussite ne repose que sur le vide, sur l'absence de valeur, de toute transcendance. Et le génie de Fitzgerald réside justement dans sa capacité à rendre avec une sensibilité inégalée et sans nul doute inégalable, la souffrance des ces êtres ballotés par un monde qui n'a pas de sens et contre lequel ils ne peuvent rien. En y songeant bien:leur impuissance, c'est la nôtre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 très bon livre, mais la traduction..., 11 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
C'est du Fitzgerald, on aime ou pas, par contre la traduction n'est pas très bonne. J'ai même été tentée d'acheter le livre en américain pour pouvoir comparer et mieux apprécier !
L'histoire est bonne, intéressante, et on ne devine pas la fin : ça j'adore. La traduction est médiocre : donc 3 étoiles seulement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 dérangeant, 19 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
Il faut attendre la seconde partie du roman pour comprendre de quoi il est question. La première partie met le lecteur très mal à l'aise dans cette atmosphère superficielle de touristes américains fortunés et désoeuvrés auxquels on ne parvient pas à s'attacher car ils n'attirent ni la sympathie ni notre intérêt.
Et pourtant...La seconde partie nous captive entièrement car elle révèle ce qui jusque-là n'avait pas été perçu: les efforts désepérés d'un homme pour essayer de sauver la femme qu'il aime de la folie.Magnifique et cruel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un excellent livre, 23 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
Beaucoup plus que le style qui prime dans "Gasby le magnifique" et qui est toujours intact;on send un réel vécu ,parfaitement rendu dans ce roman proche de l'autobiographie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Déroutant, 25 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
Tendre est la nuit fait partie de ces romans désenchantés, si bien écrit qu'ils frolent l'ennuyeux. En cela il m'a fait pensé au Désert des Tartares de Dino Buzzati (que je conseille). L'écriture n'est pas qu'un support pour l'histoire. Elle ne retranscrit pas l'ambiance, elle est l'ambiance...
Si bien qu'on le lit sans passion et qu'on le termine avec regret, gardant le souvenir de cette déchéance ancré dans notre mémoire de lecteur. On n'assiste pas à l'intrigue, on la vit. On y est. Etrange cette sensation de s'ennuyer un peu en lisant ce livre, tout en en gardant une forte impression après l'avoir fini.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Deux parties très différentes, entre joie et desespoir!, 25 avril 2012
Par 
Alice "Jane Austen is My Wonderland" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit - Édition Monsieur Christian Lacroix (Poche)
Rosemarie, une jeune actrice américaine, arrive sur la côte d'Azur et découvre sur la plage un groupe de gens qui la fascinent, surtout le couple Diver, qui vont la prendre sous leur aile.

J'ai un peu de mal à dire ce que j'ai pensé de ce livre. Déjà, je n'ai ni adoré, ni détesté. J'ai apprécié la première partie pleine de soleil, ses personnages si sûrs d'eux et la façon dont elle était écrite. J'avais l'impression cependant que cela ne mènerait nul part avant que des éléments différents commencent à apparaître et à chambouler le tout grâce à des révélations inattendues. Là on passe dans une histoire assez différente, qui se centre maintenant sur les Diver avant et après leur rencontre avec Rosemarie! Le sujet principal, que je ne peux pas révéler sans spoiler complètement, est assez sombre et la gaité du début disparaît rapidement. On devient alors spectateur d'un monde qui s'effrite et se déteriore jusqu'à sa conclusion définitive. Et moi, ce n'est définitivement pas ce qui me procure du pur plaisir à la lecture!

Un avis mitigé donc!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE PLUS BEAU ROMAN DU MONDE, 8 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
C'est un chef-d'oeuvre,si le mot n'était pas aussi galvaudé!Le personnage de Dick,double de F Scott Fitzgerald,est si attachant qu'à la fin,quand il part abandonné de tous,on a les larmes aux yeux!Ce roman nostalgique sur une Riviera qui n'existe plus a tellement de charme!C'est le genre de livre que l'on n'oubliera jamais:si poignant et si plein d'illusions perdues!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 L'un des deux meilleurs livres de Fitzgerald, 2 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tendre est la nuit (Poche)
(fait à partir du texte original en anglais). L'anglais recherché de Scott Fitzgerald se mérite parfois, et explique qu'on mette du temps à entrer dans le livre. Mais on est finalement bluffé par la capacité de l'auteur à saisir la tectonique des vies. Comment tout bascule à partir de rien, d'une parole de travers, d'un regard de trop, d'un ton mal assuré. C'est aussi les années 20, leur folie et leur élégance, sur la côté d'Azur ou en Suisse, cette jet set que Fitzgerald reprendra dans "Gatsby". Une oeuvre qui incarne une époque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Tendre est la nuit
Tendre est la nuit de F. Scott Fitzgerald (Poche - 1 janvier 1990)
EUR 6,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit