Commentaires en ligne


11 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


34 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enorme... mais épuisant!
Ca y est ! J'ai fini par l'acheter ! Et pourtant, je n'avais pas vraiment été emballé par la couverture... signée Manchu, pourtant...
Mais ce livre devait s'avérer une valeur sûre : lors de sa parution, Tous à Zanzibar n'a pas moins obtenu le très convoité prix Hugo aux Etats-Unis, et le prix Apollo en France...
Publié le 16 septembre 2004 par Redji

versus
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Déception ...
Un livre que j'avais abandonné en cours de route, mais comme présenté comme un des incontournables de la SF (cf. la liste impressionnante des prix reçus), je me suis dit qu'il fallait quand même se faire une idée. Bilan : 2 mois pour en venir à bout, et franchement j'ai fait un effort. C'est une sorte de collision entre Ulysse de Joyce...
Publié le 18 juillet 2011 par M. Michel VALTIER


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Déception ..., 18 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
Un livre que j'avais abandonné en cours de route, mais comme présenté comme un des incontournables de la SF (cf. la liste impressionnante des prix reçus), je me suis dit qu'il fallait quand même se faire une idée. Bilan : 2 mois pour en venir à bout, et franchement j'ai fait un effort. C'est une sorte de collision entre Ulysse de Joyce et un Bernard Werber, sans avoir le talent du premier mais en conservant la platitude du second. Bon d'accord, écrit à la fin des années 70, je reconnais à l'auteur beaucoup de justesse dans sa vision de l'avenir, mais sur le plan du rythme, du style et de l'histoire, cela reste pour moi une très grosse déception.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


34 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enorme... mais épuisant!, 16 septembre 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
Ca y est ! J'ai fini par l'acheter ! Et pourtant, je n'avais pas vraiment été emballé par la couverture... signée Manchu, pourtant...
Mais ce livre devait s'avérer une valeur sûre : lors de sa parution, Tous à Zanzibar n'a pas moins obtenu le très convoité prix Hugo aux Etats-Unis, et le prix Apollo en France !
Mais si ce livre-univers représente effectivement un classique entre les classiques, sa lecture n'en reste pas moins difficile, et sa taille (près de 700 pages) n'a rien à voir là-dedans !
Tout d'abord, l'histoire. L'aventure d'un petit pays, le Béninia, et d'un grand projet économique et scientifique, la possibilité pour chacun de ses habitants de concevoir des enfants plus sains mais aussi et surtout plus intelligents que dans la plupart des autres pays. Cette annonce, c'est Sugaiguntung, LE scientifique universellement reconnu comme le plus grand génie de tous les temps qui l'a faite. Et c'est l'engouement ! Car partout ailleurs, règne l'Eugénie et qui ne dispose pas d'un génotype vierge de toute tare congénitale (daltonisme, phénylcétonurie...) est condamné à ne pas avoir d'enfants... du moins légalement. Mais cette annonce ne serait-elle pas un canular à l'échelle mondiale ?
Comme on peut le constater, l'histoire n'est déjà pas de tout repos !
Ensuite, le style : un style résolument novateur, comme l'atteste les toutes premières pages du livre. Sorte de journal télévisé, radiophoné, holographié, on est littéralement submergé d'informations de toutes sortes, dans un jargon résolument futuriste, sur des sujets sensibles à s'en faire dresser les cheveux : Shalmaneser, l'ordinateur géant qui baigne dans de l'hélium liquide serait-il finalement conscient ? Y a-t-il encore des pays où il est encore possible aux couples de donner le jour à des handicapés ? Toutes les élucubrations de Chad Mulligan dans son Lexique de la Délinquescence ne sont-elles que pure fadaise ou le résultat de la plus poussée des introspections ?
Enfin, les personnages. Ils sont nombreux, difficiles à cerner, du moins au début, les personnages principaux ne se démarquant pas au premier abord des personnages secondaires.
En conclusion, un livre, certes innovant, incroyable par sa richesse et sa complexité, mais dont il faut suivre la moindre ligne avec toute l'attention du monde... que ceux qui ne pensent pas y arriver s'abstiennent!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une construction fascinante et atypique ...., 11 décembre 2011
Par 
Finity's end "Forteresse des etoiles" (Paris France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
Une construction fascinante et atypique ....

Tous à zanzibar est un grand classique de la science-fiction ... La construction du roman est unique ..
C'est un enchainement de dépêches dont chacune est une perle .. Le fil conducteur étant le personnage principal ...

C'est un texte prospectif dont la pertinence retro est envoutante ... Il a été écrit en 1968 et ce roman sociologique proposait alors de la prospective sociale ... géopolitique ...
Les vues de l'auteur ne sont pas tombées très loin de la situation que nous connaissons ..

Tous à zanzibar nous proposes donc une sorte de présent alternatif et c'est aussi troublant que c'est plaisant ...
Tous à zanzibar est un roman bien écrit et cette lecture est une véritable expérience ..
Une expérience qui peut être éprouvante à cause de cette structure narrative tout à fait singulière ...

Le charme vient du ricochet de notices terrifiantes ... amères .. lénifiantes ... brutales ... douces et amères ...
Le personnage principal navigue dans ces eaux tourmentées et on finira par saisir sa signification dans ce contexte apparemment confus chapeauté par le supercalculateur ( sourires ) ...

Un roman difficile mais une vraie expérience de lecture ..
Un texte qui déborde d'humour mais un humour pince-sans-rire très britannique ...

Par ailleurs des thèses qui sont extrêmement incisives et qui ont aussi le charme de la pertinence malgré le temps qui passe ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Saisissant de réalité, 22 février 2009
Par 
Mathieu Despont (Boudry, Suisse) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
Ce livre a beau avoir été écrit il y a 40 ans, à chaque chapitre, j'avais l'impression de lire l'actualité du moment !
Brunner a-t-il des dons de voyance et a-t-il directement écrit ce qu'il voyait ?

Les réflexions sur les ressources naturelles limitée de cette planète, les vérités sur la conduite d'une armée, l'évocation de la scission de la Belgique, les manipulations génétiques, la création d'un parc naturel pour orang-outans.... tous des sujets que j'ai retrouvés en même temps dans ce roman et dans les journaux de l'actualité du jour ! Troublant !

Mais plutôt que d'avoir un don de voyance, je crois que Brunner et comme un de ces personnages principaux, un "synthéticien". Il a réussi à se faire un instantané des tendances du moment et il les a extrapolées dans le futur. Exercice réussi !

Seul domaine où Brunner s'est planté, c'est l'informatique. On retrouve dans "Tous à Zanzibar" la notion d'un ordinateur unique qui sais tout alors que la réalité actuelle nous montre bien que l'informatique a évoluée dans le sens de l'interconnexion entre des millions d'ordinateurs.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 oeuvre majeure, 11 avril 2002
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
Une des trois oeuvres majeure de Brunner, celle ci basée sur un monde sur médiatisé, un tiers monde de plus en plus pauvre, etc... : une grande oeuvre, avec des audaces d'ecritures rarement rencontrées, certainement son meilleur livre, a comparer avec le troupeau aveugle et l'orbite dechiquetée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Saisissant, 16 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
Très bon bouquin. Un livre-monde pour tout dire.
Et quel monde ! Dystopique au possible : surpeuplé, contrôlé, malsain.
Il s'en dégage une forme de sombre beauté et un espoir incarné par le personnage du sociologue.
Comme si, en dernier ressort, seule la lucidité, l'analyse, le recul, permettaient d'éviter de sombrer...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 chouette lecture, 12 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
voici une belle brique de fiction, que j'ai acheté suite à un article qui mentionnait certains passages de ce roman comme étant quasiment prophétiques. Je n'ai pas été déçu! D'autant que l'histoire est bien ficelée et tient en haleine du début à la fin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Je me force à finir !, 10 juin 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
Je suis un fan de science fiction et adore les auteurs comme Asimov, Barjavel, Van Vogt ou Bordage entre autres. Ayant fait un peu le tour de ces auteurs "classiques", j'ai recherché d'autres auteurs et mes achats sont des catastrophes : L'oreille interne et les Monades Urbaines de Silverberg (j'avais adoré Majipoor ou le Grand Silence), 1984 de Orwell ou ce roman de Brunner m'ont vraiment déçu. Inintéressant ou trop difficile à lire. Je regrette ces achats qui étaient motivés par des critiques "formidables".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Livre de S-F, 9 mai 2002
Par 
Vincent (Sartrouville France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
Et soudain Brunner s'est dit que la science-fiction était dépassée. Les lendemains qui chantent, la technologie au service de l'homme, tout ça, qui y croyait encore ?
La véritable science-fiction, celle qui compte, serait dorénavant speculative-fiction, et allait appliquer le traitement que la SF classique donnait aux sciences dures aux sciences humaines. Le résultat est déconcertant, enivrant, à la fois SF, sociologie et anticipation. Et puis, derrière tout ça, il y a l'écriture de Brunner qui vous guide dans ce parcours initiatique. La SF a été révolutionné par ce livre, vous le serez sans doute aussi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Peut-être vaut-il mieux rester chez soi quand même, 12 avril 2008
Par 
Damien Coullon (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tous à Zanzibar (Poche)
"En vérité, non, tu n'es pas un esclave. Tu es moins que cela, et de beaucoup. Tu es une bête de proie enfermée dans une cage dont les barreaux ne sont pas des objets fixes et solides que tu puisses mordre ou contre lesquels tu puisses désespérément te taper la tête avant de tomber, ivre de coups, mais calmé. Non, ces barreaux sont tes rivaux, les membres de ta propre espèce, en moyenne aussi malins que toi, toujours fuyants[...]
Et le nombre de tes rivaux ne cesse de croitre - et on t'a appris que la vie privée est le moyen d'échapper à tout moment à la pression de tes contemporains, mais cette vie privée, cette intimité deviennent un luxe"

On alterne entre une certain amusement, avec un récit relativement déstructuré, parsemé de très nombreux personnages parfois entrevus seulement quelques pages, et un agacement à cause de ce choix justement, qui peut par moment sembler trop artificiel, trop "regardez comme je suis habile et moderne, vous comprendrez peut-être à la fin, alors continuez", comme une écriture intellectuellement prétentieuse.

Car finalement c'est bien du destructuré structuré, autour de 4 types de chapitres ("jalons et portraits n", "contexte n'", "continuité n", "le monde en marche n'"), qui n'aide pas l'auteur à explorer une idée de départ intéressante, quand la surpopulation amène à l'eugénisme et l'uniformité. Décevant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Tous à Zanzibar
Tous à Zanzibar de John Brunner (Poche - 1995)
EUR 8,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit