undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles45
3,8 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le meilleur Perez-Reverte à ce jour, un coup de maître qui a lancé la mode des polars "artistiques" avec des tableaux au centre de l'intrigue, mais tellement supérieurs à toutes ces pâles copies. Un suspense original et haletant. Un vrai régal pour tous.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2003
Ayant aimé "El Club Dumas-La neuvième porte" (livre dont s'inspire le film du même nom) du même auteur, j'ai voulu découvrir cet autre roman.
Bien m'en a pris !
On sent une véritable recherche de l'auteur pour être cohérent et donc crédible dans l'intrigue. Ceci étant d'autant moins facile qu'il s'agit de domaines pour le moins riches: les échecs, la peinture flamande, les antiquités et l'histoire franco-bourguignonne.
On accroche alors d'autant plus à l'intrigue que celle-ci est très bien ficelée. Les fausses pistes ne manquent pas ! Je défie quiconque de trouver l'assassin avant la fin du livre !
En ce qui concerne les personnages, ceux-ci sont très variés, profonds et pour certains pour le moins "atypiques". Je suis d'ailleurs du même avis en ce qui concerne le personnage de César...
En conclusion, vous aurez évidemment compris que je ne peux que recommender ce livre !!!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 6 septembre 2014
« Le tableau du maître flamand » est un bon polar, avec une idée originale et un jeu de correspondances intriguant entre la partie d’échec du tableau et le monde réel (maladroitement souligné par des petits schémas au cas où on n’aurait pas saisi). J’ai aussi apprécié l’érudition de l’auteur, ou du moins son effort pour se documenter en matière d’histoire de l'art, de mathématiques, d’échecs…
La première déception se trouve dans les personnages : très typés, à la limite de la caricature, leurs traits et tics sont soulignés avec lourdeur chaque fois qu’ils entrent en scène, au cas où on n’aurait pas encore compris. Perez-Reverte met plus de finesse dans la description des tableaux et de la musique que dans celle de ses personnages… et encore ! Des pages entières sur Bach, les échecs et la logique mathématique sont inspirés de « Gödel, Escher, Bach » de Douglas Hofstadter.
Malgré tout, le livre est agréable à lire et l’auteur tient en haleine le lecteur (surtout quelqu’un comme moi qui ne devine jamais le nom de l’assassin…).
La deuxième déception vient du dénouement dans le monde réel (l’intrigue posée par l’inscription du tableau est au contraire simple et efficace). Le final est tiré par les cheveux, avec des pages d’explications pseudo-psychologiques pour trouver de soit disant motifs aux crimes odieux commis par l’assassin, en contradiction totale avec l’image qui était donnée de lui.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2009
C'est mon premier livre de cet auteur, il m'a été conseillé par une amie, j'avoue avoir été surprise mais aussi déçue. Je dois dire que l'intrigue est sympa mais ne jouant pas aux échecs, et n'ayant aucune connaissance dans ce jeu, je n'ai pas pu devancer les paroles de Munoz ou réfléchir sur les parties. Les subtilités de l'intrigue m'ont certainement échappées, j'en ai été donc très frustrée.
De plus, j'ai trouvé l'assassin avant la fin. Les personnages sont sympas : Julie (= solitaire) qui n'a pas d'attache et qui peut perdre le peu qu'elle, devient vraiment attendrissante. L'intelligence de Munoz et de César est surprenante et fait le charme du livre.
Pour conclure c'est donc un livre agréable à lire dans un certain style littéraire élaboré mais dont certains côtés m'ont dérangés. Je n'ai donc pas été complètement conquise par cet ouvrage.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2006
c'est certainement un des meilleurs livres de suspens que j'ai lu ces dernieres années. Le suspens est dense, subtil, et nous sommes tenus en haleine jusu'aux dernieres pages où le dénouement est des plus suprenant. A dévorer de toute urgence !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2004
Ce polar est à mettre entre toutes les mains. l'auteur tisse doucement la toile et nous tient en haleine jusqu'à la fin de ce fabuleux roman. Impossible de finir un chapitre sans vouloir lire le suivant et les nuits deviennent plus courtes! Les thèmes de la restauration d'un tableau qui détient un secret et du jeu d'échec sont très originaux. J'aimerais tellement être à la place de celui qui n'a pas encore découvert ce livre et qui va le lire très bientôt.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2003
En lisant cette fabuleuse intrigue policière, le lecteur, à la dernière page se retrouve complètement en état d'echec et mat. L'auteur tisse un récit aux fils si nombreux que le lecteur ne voit pas les pièges et se prend de passion pour cette complêxe histoire qui rend le trio d' "enquêteurs" très sympathique. Une belle restauratrice de tableaux, un vieil antiquaire et un joueur d'echecs surdoué. Ensemble ils vont reconstituer une partie d'echecs en arrrière et surtout en avant, face à un mystérieux adversaire qui ne révèle son identité qu'à la toute fin du roman après deux meurtres liés à la partie d'echecs commencées 500 ans avant le début du livre...
Perez-Reverte nous met en échec et mat, mais finalement, on arrive à ne pas lui en vouloir !
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 26 février 2015
Voilà un bon polar que j’avais découvert il y a quelques années et m’étais promis de relire. Le scénario est parfaitement construit à partir d’une peinture de maître du XVème siècle représentant une funeste et mortelle partie d’échecs. Julia, la restauratrice du tableau, est entraînée contre son gré dans cette partie qui semble trouver son prolongement avec de mystérieux messages anonymes déposés par un joueur d’échecs. Chacune des prises du « corbeau » sur l’échiquier s’accompagne ainsi d’une mort violente touchant l’entourage de la jeune femme.

J’ai donc pris grand plaisir à lire ce récit très bien écrit, fascinant jeu de miroirs très captivant avec des personnages attachants et finement décrits psychologiquement. Le texte fait l’objet d’insertion d’échiquiers à chaque déplacement des pièces pour mieux visualiser la partie. On n’est obligé ni de connaître ni d’aimer les échecs pour apprécier l’histoire, et on peut même avoir envie de s’y initier. Quant au tableau, il est si bien évoqué qu’on se le représente très facilement. Moi-même j’ai dû procéder à des recherches sur le net pour m’assurer qu’il n’avait pas été réellement peint !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sur une toile exécutée par le peintre Pieter Van Huys en 1471, Julia, une jeune restauratrice, met à jour une mystérieuse inscription en latin signifiant « Qui a tué le chevalier ? ». Cette peinture représente une partie d'échecs que se disputent un seigneur et un chevalier avec en arrière-plan une femme assise lisant.

Tandis que Julia s'efforce de déchiffrer cette énigme, elle découvre que le peintre a peint ce tableau deux ans après la mort du chevalier. Piquée par la curiosité, elle décide d'élucider ce meurtre vieux de cinq siècles. C'est alors que la partie en suspens semble dangereusement reprendre par des étranges schémas de jeux d'échecs que Julia reçoit, mais, en cherchant la clé de cette énigme, des assassinats inexpliqués frappent son entourage.

Ce roman primé en 1993 par le Grand Prix de littérature policière est totalement bluffant. Arturo Perez-Reverte, ce maître du suspense et de l'érudition mène tambour battant le lecteur dans une histoire policière originale qui peut être lue de tous y compris ceux, qui comme moi, ne connaissent rien aux échecs.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2002
L'intrigue se révèle riche et passionante, et ce d'autant plus, qu'elle mêle habilement échec, art et Histoire. Mais la plus grande réussite de ce livre me parait être les personnages (surtout César): une galerie assez époustouflante de caractères. En bref, ce policier est très réussi.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,20 €
8,50 €
7,30 €