undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles10
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le décor s'installe par le récit de l'épouse, un récit précipité fait sous le sceau de la confiance. Le contrepoint arrive avec le récit du mari, fort conscient de l'antagonisme des classes sociales, perdu dans les clichés masculins de l'amour, mais conscient de ne pas aimer comme les femmes, ses épouses successives. Enfin, la mise en abime du mariage s'achève par la prise de parole de la domestique, intelligente et vive, ambitieuse et, sûrement, calculatrice.

Avec un tableau d'une Europe Centrale qu'on ne connait plus que dans la littérature, Sandor Marai nous offre, ou plutôt nous dévoile, l'intimité de trois êtres, même pas romantiques, juste des combattants des clichés de l'amour.

A lire !
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Oeuvre de vieillesse du grand écrivain hongrois Sandor Marai (1900-1989), ces métamorphoses d'un mariage sont consacrés à la vie sentimentale de Peter, industriel et grand bourgeois, homme solitaire et féru de littérature. Tour à tour, au fil de trois longs monologues en style parlé, sa première épouse, une bourgeoise fine et intelligent, Peter puis sa seconde épouse, une domestique, nous racontent les étapes successives de l'enfer que fut sa vie de couple, d'approximativement 1930 à 1950. Cette oeuvre offre un bon résumé des intérêts de Marai, qui font sa (justifiée) popularité : analyse approfondie des relations hommes-femmes dans la veine de Schnitzler ou Zweig, brillante description du monde disparu de la grande bourgeoisie d'avant-guerre. Tout l'art de la mittle Europa.
Si on peut regretter les longueurs de ce roman de la maturité (et un épilogue inutile), on ne se lasse pas d'admirer le brio avec lequel Marai sait présenter les conflits de classe, les différences culturelles et l'art d'être bourgeois (qui m'a rarement paru être aussi finement dépeint).
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2009
l'écriture de Sandor Marai est déjà en soi une raison suffisante de le lire. Dans ce roman, on a en plus une construction, nouvelle pour l'époque : les trois personnages nous livrent leur point de vue séparément.
Quand le beau est simple, il est encore plus beau.
A lire.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2009
très beau livre, écriture élégante et fine, belle analyse des sentiments et de la vie des deux personnages. Sujet un peu triste mais traité avec beaucoup de respect.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2010
Un livre plaisant, dans la ligne des romans français et russes de la fin du 19è siècle. Du point de vue littéraire très moderne déjà. Trois monologues de trois personnages, trois points de vue différents sur la même réalité. Les différences sociales sont toujours à la base de la réflexion de l'auteur et des comportements des personnages, mais de manière très diluée et non pamphlétaire. Le dernier monologue est cependant un peu répétitif et long. Globalement, un bon livre à lire sous un arbre, dans un jardin, pendant les vacances.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2008
C'est l'histoire d'un déclin, celui du mariage dans une famille bourgeoise hongroise de l'entre-deux guerres, celui d'une fortune qui deviendra vite "une infortune", et nul doute qu'il aurait pu s'agir d'une famille française. A travers le récit des trois personnages principaux du livres -la femme, le mari et la domestique (qui ravira le mari)- Sandor Marai conjugue avec talent les relations humaines, chacun comprends que ce qu'il a envie de comprendre, et surtout ne pas comprendre l'autre. Une lecture très agréable, et une analyse atemporelle.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2015
Il vous fait réfléchir. L'analyse est tellement fine et profonde, l'analyse d'un mariage. Je préfère le titre anglais "Portrait d'un mariage".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2013
Ce livre est tout à fait d actualité . Le mariage vu par chaque protagoniste. C est intéressant même s il s agit d un point de vue masculin
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2013
La découverte d'un auteur avec ce livre qui traite les relations amoureuses sous un aspect original avec une richesse des situations.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2015
Je trouvais le thème super, avoir la version des trois personnes concernées lors d'un adultère...mais c'est long, long, long...et on avance, on recule, ....je n'ai pas réussi à finir ce livre...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €