undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles37
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 juin 2012
Des personnages de la noblesse du XVIIIè siècle qui s'expriment comme des adolescents du XXIè siècle ! Un texte truffé d'expressions modernes parfaitement incongrues dans un roman de cette époque...
Certes les traductions précédentes étaient "lourdes", indigestes et dans un style exagérément ampoulé, mais était-il nécessaire pour autant de passer à l'autre extrême?

Un conseil : achetez donc un dictionnaire (d'anglais classique) et lisez la version originale en anglais.
Sinon regardez la version française de la célèbre série télévisée de la BBC de 1995 c'est encore la meilleure traduction française qui existe à ce jour (et incontestablement la meilleure de toutes les adaptations à l'écran, d'où son succès planétaire largement mérité).
Non seulement le film est scrupuleusement conforme au roman mais, de plus, tous les dialogues sont extraits du livre au mot près. Le problème des oeuvres de Jane Austen étant la longueur interminable des phrases qui les rend difficilement compréhensibles même pour les lecteurs anglais, le scénariste les a simplement découpées en plusieurs morceaux (l'art d'utiliser la ponctuation...) tout en ne changeant rien par contre au style littéraire extrêmement châtié de l'époque.
Quand cette idée aussi simple qu'intelligente traversera-t-elle enfin l'esprit d'un éditeur français?
0Commentaire|40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2015
Roman fondamental pour le genre du roman sentimental en même temps que grand roman classique, comme le sera aussi plus tard le "Jane Eyre" de Charlotte Brontë.
Jane Austen crée à la fois des situations originales à l'époque pour le roman sentimental (héros ennemis dès leur première rencontre), des dialogues remarquables (véracité, humour) et le tout dans une contextualisation réaliste étonnamment précise (la gentry désargentée, la province) qui s'allie à un humour perpétuel très intelligent et très jouissif.
Jane Austen fonde le modèle des dialogues spirituels et finement agressifs entre héros antagonistes et futurs amoureux, modèle qui sera repris par tant d'auteurs comme Georgette Heyer, Loretta Chase, Kleypas, Quick etc. et qui est le fondement de la screw ball comedy hollywoodienne.
De plus elle mène une description humoristique et caustique des défauts humains en créant des personnages secondaires ridicules ou odieux totalement inoubliables par son art de la caractérisation verbale et gestuelle: le cousin d'Elisabeth ou la tante de Darcy en sont l'exemple. Cet art sera magnifiquement repris par Georgette Heyer.
Jane Austen joue du conformisme et de l'anticonformisme: tout en affirmant les valeurs morales et la nécessité de se conformer aux usages sociaux notamment pour les filles (la fuite de Lydia par exemple déshonore toute la famille et empêchera le mariage de ses soeurs), elle refuse toute mièvrerie et les bons sentiments obligatoires, par exemple à l'égard de la mère d'Elisabeth. Elle fait ainsi un portrait corrosif de la mère de l'héroïne, du couple des parents et de la désillusion de l'amour romanesque qui avait fondé leur couple. Tous les êtres, même les plus appréciés, sont jugés nettement pour leurs qualités comme pour leurs défauts: le père d'Elisabeth, très aimé de sa fille et qui la préfère aux autres car elle est aussi peu dupe que lui de la comédie sociale, n'est pas démis de ses responsabilités dans la gêne financière de la famille, le laisser-aller de l'éducation de Lydia, la corruption des valeurs qu'amène son mépris ouvert pour l'inintelligence de son épouse.
Mais ce roman est sans amertume pour autant, il est réaliste sans aborder les problèmes sociaux à la Dickens, il joue des types humains sans être un roman psychologique, car il les traite dans la tradition des "portraits", comme Molière ou La Bruyère, il déploie l'art anglais du dialogue, si cultivé dans une nation dont Shakespeare est l'auteur fondamental.
"Toujours imité et jamais égalé", ce roman est un plaisir d'intelligence et d'humour.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2013
Orgueil et préjugés, c'est un puissant cocktail de haine, d'amour, de vice et de vertu. Ce n'est pas qu'un simple roman, c'est une leçon qu’Élisabeth Benett n'est pas la seule à subir. Chaque lecteur peut se reconnaitre et s'identifier aux personnages un peu trop fière de s'avouer leurs faiblesses. Un grand classique du genre qui joue sur les apparences et les faux semblants. Une histoire qui donne envie d'en vivre une semblable, et ce n'est pas Monsieur Darcy qui pourra nous contredire !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2013
Ayant d'abord vu le film (le plus récent), on m'a conseillé le livre ''Orgueil et Préjugés". Je l'ai tout de suite commandé et je ne l'ai pas un seconde lâché. Il est passionnant, et je n'ai rien a dire de négatif à son sujet. Je conseil tout les romans de Jane Austen et en particulier celui-là à tous ceux qui apprécie les livres basés sur des amours qui semblent impossibles pour les deux êtres.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2014
Une histoire romantique et magnifique dont on arrive pas à décrocher une fois qu'on l'a commencée. De plus les chapitres sont assez courts (enfin la plupart), ce qui permet de lire un peu chaque fois qu'on a un petit moment, parfait pour les gens comme moi qui sont pas mal occupés à pleins de choses.
Certains critiquent la traduction... je n'en sais rien mais qu'ils aient raison ou tort, j'ai tendance à dire "et alors ? je lis ce livre pour m'évader et non pour écrire une thèse sur la littérature anglaise du XIXe". Personnellement, je me suis évadé comme rarement en compagnie de Miss Bennet et M. Darcy. Un livre que je ne suis pas prêt d'oublier et que je relirai régulièrement avec plaisir.
A noter aussi que la traductrice, en préface, nous décrit le contexte du roman : contexte historique, rapport à l'auteur, ... c'est très intéressant.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2013
Comment ai-je pu attendre si longtemps avant de lire Jane Austen
J'ai aimé me plonger dans l'histoire de cette famille de l'ère georgienne anglaise
J'ai adoré l'atmosphère british - tasse de thé
Et enfin la valse-hésitation de Jane et Mr Darcy ne m'a pas laissé insensible
Je vais m'attaquer à "Raison et sentiments" du même auteur
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2013
C'est un classique de la littérature anglaise, la traduction respecte le texte initial et n'omet pas toute l'ironie dont est capable l'auteur. La description des moeurs d'une époque est intéressante. Les études des personnages est très fine. En outre, les dialogues sont très fins et l'intrigue bien élaborée. Bref, un délice !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2012
Il faut que je vous avoue que j'ai vu le téléfilm à la télévision. La série ma tellement plu. Que j'ai immédiatement acheté le livre. Pour avoir plus de détaille. (Et dans les 99% des cars le livre est meilleur que le film) Et vraiment, je ne suis pas déçu, les bons mots, les réponses bien sanglant d'Élisabeth ou de Mr Darcy. Sans oublier ce cher Mr collins, qui a lui seul vaut le détour. Mon seul regret et de ne l'avoir pas lu plus tôt. Je peux dire que ce livre sera un de mes préférés
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2013
J'avais vu le film avant et c'est ce qui m'a décidée à acheter le livre - Pas déçue du tout - Romantique à souhait et on comprend un peu plus de choses par rapport au film quand on lit le livre - Concernant tous les personnages, les lieux, leur façon de réagir quant aux situations, aux sentiments
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2014
Considéré comme le chef-d'oeuvre de Jane Austen, Pride and Prejudice portait un tout autre titre à ses débuts: First Impressions. Ce sont bien aux premières impressions et aux préjugés que l'on doit faire face dans ce roman.

L'histoire est connue de tous mais voici un bref résumé. Les Bennet et leurs cinq filles voient leur vie perturbée par l'arrivée de nouveaux voisins à Netherfield ainsi qu'une garnison d'officiers à Meryton. L'histoire commence alors.

Le sujet principal de Jane Austen, celui du mariage, est mis en place dès la première phrase: "C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit avoir envie de se marier, et si peu que l’on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu’il arrive dans une nouvelle résidence , cette idée est si bien fixée dans l’esprit de ses voisins qu’ils le considèrent sur le champ comme la propriété légitime de l’une ou l’autre de leurs filles". Celle-ci nous montre d'ailleurs le talent et l'ironie de Jane Austen. Cependant, ce sujet n'est pas unique comme beaucoup le pensent.

Les autres sujets sont tout aussi importants dans ce roman. Comme dit précédemment, les préjugés prennent une place incontestable dans Orgueil et Préjugés. Que ce soit du côté de Mr Darcy, d'Elizabeth ou de tout le village de Meryton, les premières impressions sont toujours les bonnes alors qu'en réalité, seule une vrai connaissance de la personne permet de placer correctement son jugement. Aussi, il est question de l'argent et du statut social. Les différences de rangs sont nettement visibles dans cette histoire mais la plume de Jane Austen nous prouve qu'il y a des bons et des sots dans toutes les classes.

L'ironie de Jane Austen est sans doute ce qui est le plus apprécié dans Pride and Prejudice. Entre Mrs Bennet, Mr Collins ou Lady Catherine de Bourgh, on est bien servi. Ces passages que nous offre Jane Austen sont un vrai délice qu'il faut lire sans modération. De plus, l'histoire est bien construite car il y a toujours un élément nouveau auquel on ne s'attend pas. On voyage en Angleterre, on s'amuse, on se plaît à s'imaginer être à la place d'Elizabeth face à Darcy. En bref, le statut de chef-d'oeuvre est totalement approuvé.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles