undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 février 2009
la Mariée Libérée est un roman à suspens et l'intringue est presqu'aussi forte que celle d'un roman policier. il s'agit également d'un roman plein d'anocdotes accessoires à l'histoire, un peu à la Dostroievski.

L'auteur semble être féru de poésie, en revanche à lire le roman en français et non en hébreu, il m'est apparu que ces aspects poétiques étaient souvent laborieux et cassaient le rythme; je me suis meme posée des questions sur la qualité de la traduction.

J'ai hésité à de nombreuses reprises à le laisser en cours, seule l'envie de connaitre la fin de l'histoire m'a donné l'envie de continuer jusqu'au bout.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2006
Un tres beau roman, plein de poésie, qui nous fait plonger dans la société israélienne avec toutes ses contradictions, et toutes ses richesses. Les personnages sont attachants, le roman est long. Le moment le plus difficile? C'est la fin: parce que l'on quitte ces personnages devenus familiers, auxquels on s'était tant habitués. On a hate de prendre un autre roman de A-B Yehoshua!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2009
Les rapports entre les personnages ,et en particulier entre Juifs et Arabes nous laissent entrevoir une société dans un Israel qu'on ne soupçonnait pas ,où les hommes sont plus importants que les religions ,mais d'où les problèmes politiques ne sont pas effacés pour autant .
On vit les frustrations que les contrôles aux check-points peuvent engendrer chez les Palestiniens ainsi que le déchirements familiaux que cette situation politique si confuse peut créer .
La petite intrigue supplémentaire de l'étudiante qui exige de son prof sa note sans passer l'examen sous prétexte de sa dépression est aussi parfois des plus drôles mais permet d'introduire l'un des personnages clés de l'histoire ,son attachant cousin qui intercède pour elle et est le miroir de l'amour rejeté du fils du professeur orientaliste.
Les personnages sont attachants, le roman est long mais on ne s'y ennuie pas
L'humour est très fin et caché dans les recoins les plus inattendus :les échanges dans le couple ,les descriptions de lieux ,d'anecdotes et de situations très simples ,que l'on a rencontrées nous-mêmes ,rendues cocasses par l'humour déployé par l'auteur et par la fraîcheur des mots employés.
Cette enquête presque policière ,menée par un professeur orientaliste d'Haifa,déterminé à trouver la raison du divorce de son fils ,nous tient constamment en haleine.

J'ai tout aimé de ce roman ,malgrè un début un peu difficile ,quel auteur ! Je vais m'empresser de lire un autre de ses titres !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 20 octobre 2014
Bon conteur qui se regarde écrire.
C'est d'une longueur absurde.

Je préfère 10 fois les livres de Meir Shalev (le pigeon voyageur par ex)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,60 €