Commentaires en ligne


14 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des cimaises à l'abîme
Dominique Fernandez est un maître du roman. Pas plus que "Dans la main de l'ange", il n'avait souhaité de lien absolu entre P.P.P. et Pasolini, il ne revendique ici de vérité historique concernant Merisi, "Le Caravage".
Pourtant, quel voyage, quelle épopée dans la Rome de la Contre-Réforme où naît un nouveau genre...
Publié le 26 août 2008 par Amazon clientèle

versus
11 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un intérêt qui s'amenuise...
Après un début en fanfare nous gratifiant d'éléments interessants sur la jeunesse du Carravage et de ses premiers succès dans la cité pontificale (avec un chapitre décoiffant relatant un procès des toiles du Carravage par quelques cardinaux vicieux!), l'auteur semble perdre le fil de son récit, trop...
Publié le 7 février 2003 par laurentmoosen


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des cimaises à l'abîme, 26 août 2008
Par 
Amazon clientèle (Juan les pins, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Broché)
Dominique Fernandez est un maître du roman. Pas plus que "Dans la main de l'ange", il n'avait souhaité de lien absolu entre P.P.P. et Pasolini, il ne revendique ici de vérité historique concernant Merisi, "Le Caravage".
Pourtant, quel voyage, quelle épopée dans la Rome de la Contre-Réforme où naît un nouveau genre artistique, l'opéra!
Le contexte historique est un vrai bouillon de culture artistique, théologique et humaine. Le fil conducteur est la théorie de l'Académicien Fernandez qui voit en l'homophobie le moteur d'une créativité artistique ou intellectuelle pouvant parfois aboutir à un anéantissement souhaité et perçu comme un sommet de jouissance.
Au lieu d'un morne débat sur le sexe des anges, l'interprétation des toiles de Caravaggio va donner lieu à d'éblouissants morceaux de bravoure : les prostituées servant de modèles à la Vierge Marie, l'ombre du pénis de l'Amour triomphant, les ongles des orteils de saint Matthieu et tant d'autres "détails" vont être passés au crible de théologiens et de monsignori plus pervers, intéressés et hypocrites les uns que les autres.
Deux personnages que l'Eglise catholique a érigé aux rangs de saints ressortent périodiquement des débats et réflexions : Thérèse d'Avila et son orgasmique dard et Paul de Tarse, qui apparaît ici comme à l'origine des castrats (p. 244 "Que les femmes restent silencieuses à l'église") et pourfendeur du "vice innommable" (p.432) des sodomites. Pour peindre "La vocation de saint Paul", le Caravage émet une curieuse hypothèse et représente Paul de Tarse "capitulant sous le plaisir" qu'il va ensuite condamner. Le peintre lui donne le visage de celui qui est pénétré et jouit d'être l'élu d'un Dieu qui va le charger d'une nouvelle mission. Ce thème de Paul "sodomite teigneux" a été depuis repris sous la forme d'un brillant thriller par Olivier Delorme dans " La quatrième révélation" (H&O, 2005).
Ce roman est baroque comme l'époque qu'il décrit, foisonnant et passionné comme les débats entre protestants et catholiques aux lendemains du concile de Trente (1563) et de la conversion d'Henri IV (1594).
Et l'amour occupe toujours une place centrale avec une sensualité qui donne à ce roman (plus ou moins historique : quelle importance ?) une force supplémentaire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quand sage ne rime pas avec Caravage, 2 avril 2006
Par 
Joël (Hotonnes, Ain) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Poche)
Dans ce roman historique, Dominique Fernandez nous livre la vie d'un peintre qui demeurera toute sa vie cet adolescent rebelle qui rejette l'aristocratie et les éminences ecclésiastiques mais qui ne peut jamais s'en séparer. L'auteur nous dépeint cet artiste plein de contradictions qui veut vivre libre mais qui ne cessera de se créer des geôles tant au sens propre qu'au sens figuré. Malgré la longueur de l'ouvrage, on ne se lasse pas de découvrir les principales œuvres du Caravage et les soubresauts d'une vie peu conventionnelle. Un livre à lire avec les reproductions des tableaux de l'artiste à ses côtés.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'amour et l'art créera sa perte !, 20 décembre 2009
Par 
B. Fabrice (var france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Broché)
Très curieux de connaitre un peu plus sur la vie de cet artiste fabuleux « Le Caravage ». Le livre est très bien écrit et exprime tout à fait le contexte historique de cette période qui diviser protestants et catholiques, ou la morale vient écorcher les plus belle peintures de l'art baroque. Vraiment bien rendu, également, la passion sensuelle de l'artiste, ici très bien exprimé. C'est un roman bien sur, car la vie (et la mort) de Caravage reste mystérieuse, et c'est là justement tout le talent de l'auteur ! Il est vrai qu'idéalement un livre sur son aeuvre ou internet permet de mieux suivre les descriptions.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Remarquable !, 21 mai 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Poche)
Excellent roman pour qui aime les peintures du Caravage, les existences et les amours hors du commun.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un livre fabuleux, 20 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La course à l'abîme (Roman) (Format Kindle)
Ce n’est pas seulement la vie et l’œuvre du Caravage mais l’évolution de la peinture italienne et l’histoire sociale et politique de Rome, voire de l’Italie, à la charnière de la Renaissance et de l’époque moderne que Dominique Fernandez fait revivre. Impossible de s’ennuyer ou de sauter un page !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 de la couleur sur votre pinceau, 1 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Broché)
le livre parait lourd et on peut être rebuté par un nouveau roman hitorique... mais les personnages sont attachants, l'époque est la fois rafraichissante malgrè la présence permanente de l'église et de ses dogmes... O tempora o mores comme dirait l'autre (o temps ! o moeurs ). 600 pages dans votre poche et à lire en s'appuyant sur un bon cataloque des oeuvres du Caravage.
bonne lecture
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quel destin !, 22 décembre 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Poche)
" Rome 1600. Un jeune peintre inconnu débarque dans la capitale et, en quelques tableaux d'une puissance et d'un érotisme inouïs, révolutionne la peinture ...". Et Dominique Fernandez nous entraîne au fil de ses 600 pages dans une aventure au romanesque incandescent : peintre des Princes de l'Eglise, il prend comme modèles les gens de sa vie, les prostituées, et les mauvais garçons avec qui il se bat autant qu'il couche ! Il en fait des Vierges Marie, des évangélistes ou des anges. Ainsi de la rencontre avec l'un d'eux, prénommé Gregorio : " Et Gregorio ? Le voici, il arrive, il accourt, il entre en tempête dans ma vie, il dégouline d'eau sale, il se jette ruisselant contre moi, il me supplie de le cacher. Les sbires du Gouverneur l'ont surpris tout nu dans le Tibre, il n'a eu que le temps de plonger et de gagner l'autre rive à la nage. Le danger l'excite; Il me la montre, droite et dure, il me la met dans la main. Avant que j'aie pu me dégager, il a joui dans ma main. Ah ! le voyou, il a deviné comment il faut s'y prendre. Je l'enveloppe de ma cape ...".(Chap. XIII). Et ce Gregorio, on l'admire aujourd'hui dans nombre de palais et d'églises à Rome dans des œuvres supposées élever notre âme vers Dieu ! Voilà le génie de Caravage, ses personnages ne sont pas des êtres évanescents mais des êtres de chair et de sang dont la flamme de la vie anime les yeux. Un livre magnifique ! Qui donne envie de voir, pendant qu'on le lit, les toiles d'un jeune Maître mort à 38 ans !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 à lire!!, 13 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Poche)
à lire absolument,un roman sur la vie du caravage,à acheter avec un livre de ses peintures pour les avoir sous les yeux au fil de l'histoire.on le lit en une journée tellement c'est bien écrit et prenant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Bon roman, 18 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Broché)
C'est un bon roman qui garde le lecteur en haleine grâce à sa construction et à la première personne utilisée. Bonne idée que de faire parler le Caravage! Un vrai moment de plaisir!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 que du bonheur, 30 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Course à l'abîme (Poche)
excellente biographie du caravage malgré son érudition l'auteur est toujours passionnant.
j'ai regretté que pour la critique des tableaux fait par les cardinaux nous n'en avons pas les reproductions,aussi pour vraiment profité du livre j'ai fait l'achat du caravage de gilles Lambert chez taschen.
merci à dominique fernandez pour le bon moment qu'il m'a fait passé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Course à l'abîme
La Course à l'abîme de Dominique Fernandez (Poche - 13 avril 2005)
EUR 8,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit