undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

11
3,4 sur 5 étoiles
Les Gardiens d'Aleph-deux
Format: PocheModifier
Prix:8,10 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

15 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 mars 2009
J'ai beaucoup aimé ce roman, bien qu'il soit loin de la sci-fi "crédible" (genre Asimov). Mais il y a des aspects très intéressants et le suspense est quand même maintenu à travers les trois (non cinq) grandes parties du livre.
L'homme a trouvé un moyen de voyager plus vite que la lumière, en utilisant un espace parallèle qui permet des déplacements quasi instantanés. Mais cet espace parallèle rend les gens plus ou moins fous... et il existe un espace parallèle à cet espace parallèle (un deuxième niveau de dimensions repliées si on veut): l'Aleph-2. L'histoire est celle de l'appropriation du voyage interstellaire, à travers ces Aleph, par une institution qui devient de plus en plus opaque et cache de plus en plus les problèmes (éthiques) que cela pose, pour des raisons de pressions commerciales. La suite dans le bouquin ! L'enjeu est bien amené; l'hsitoire est assez palpitante; car on se rend petit à petit compte que l'on s'enfonce dans des développements de moins en moins controlés (l'homme joue à l'apprenti sorcier), mais toujours plus cachés aux yeux du monde.
J'ai mis quatre étoiles car il faut être un accro de la sci-fi pour vraiment apprécier, je crois. Je déconseillerais ce livre à quelqu'un qui n'est pas trop attiré par la fiction, ou qui veut seulement s'initier à ce type de romans (qu'il lise plutôt un Isaac Asimov).
Pour le lecteur qui a décidé de lire, il faut s'accrocher dès le début, et surtout bien retenir qui est le fils de qui et les liaisons parentales ou amicales entre les différents personnages principaux. Car on va traverser plusieurs générations, et les héritages "métaboliques" de l'une à l'autre peuvent avoir des influences importantes (j'ai parfois du relire des passages quelques dizaines de pages avant pour me remémorer qui est qui).
Mais en général, quand même un très bon livre de sci-fi !
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Les gardiens .. pourrait donner l'apparence d'un roman " hard sf " Il n'en est rien l'auteur l'a dit lui même ..
Cependant on peut espérer qu'il reviendra à la sf car ce roman est excellent !!
Il est question de l'exploration d'univers parallèles qui abrège les voyages spatiaux et rendent possible la colonisation spatiale ...
Il est aussi question d'intelligence artificielle ...
Tout ce processus n'est pas une mince affaire et c'est une Europe fédérale qui mène la danse ..
Ce roman est très bien structuré et le style est excellent.
Les personnages sont cohérents ,crédibles ,et intéressants .
L'agence spatiale constitue un passionnant milieu à explorer...
LA FIN A UN PETIT COTE CLOWNESQUE QUI PASSE OU NE PASSE PAS ... LE RESTE ETAIT TELLEMENT SOLIDE que : cela ne m'a pas trop dérangé ..

Bref : très bien ficelé ,très bien mené ...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 novembre 2004
Difficile de resumer ce livre un peu à part. J'en suis quasiment à la fin, il ne me reste plus que 20 pages et je doit dire que tout est superbement ficelé. L'histoire de la conquete de l'espace profond par les humains racontée par un scientifique pour des rêveurs.... Les caractères sont très bien décris. La façon même d'organiser les chapitres est interessante; ils commencent souvant par un un moment dans le present pour vous ramener parfois des decennies en arriere pour et vous raconter que qu'il c'est passé. Ca parle d'univers et de dimension paralleles, de cyborgs, de mutants, de maths (un tout petit peu), de genies, de militaires, d'androides, de vaisseaux, de dieu....
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 juillet 2012
Un excellent roman qui nous donne une vision alternative de la conquête de l'espace et de la découverte de ce que les habitués de la sf appellent l'hyperespace.

Dans les 30 première pages, l'auteur, dans un mélange de math et d'humour, à travers les histoires d'Hendricks (le génie) et d'Howard (le spacionaute), pose les bases de la découverte de son hyperespace : Les aleph 1 et 2. D'entrée de jeu on comprend que l'histoire développée par Marchika sera bien éloignée des univers physiques de la sf classique de l'âge d'or. En effet, les personnes en contact avec ces aleph ont tendance à développer des pouvoirs mentaux.

Attention, ce n'est pas de la création de superhéros. Bien que plein d'humour, le livre est assez sombre et loin d'être naïf. Avec les militaires et les administrateurs bornés, la création de cyborg, d'IA et les expériences scientifiques iniques et défiant toute éthique, la nature humaine, retorse et intriguante est bien prise en compte.

Un livre, somme toute très accessible (ce n'est effectivement pas de la hard science), avec des explications mathématiques qui n'alourdissent pas le propos et une vision vraiment originale de la conquête de l'espace (ce n'est pas du space opera).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 avril 2011
Je viens de finir le livre...
Enfin un auteur français de SF original et passionnant. Je ne connaissais que Bordage jusqu'à présent qui tienne la comparaison avec les meilleurs auteurs anglais ou US. L'histoire est scindée en plusieurs parties qui auraient pu a elles seule faire un roman tant les idées originales foisonnent.
Dommage que le titre fasse un peu "série B" a mon gout. En cherchant un peu je dirais peut être que les personnages sont un peu trop stéréotypés mais si vous voulez passer un bon moment n'hésitez pas.
Des mathématiciens géniaux, des pilotes hors pairs, des cyborgs, des intrigants de volée mondiale, une I.A. originale et même peut être Dieu vous attendent derrière la prochaine page de ce très bon roman.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 31 décembre 2014
Bien mais tout juste, l'histoire est bien, les personnages aussi le tout est bien développer mais pour une fin bâclé qui gâche le roman.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 juin 2011
Je voulais tester à travers ce roman de la SF française. Le synopsis était alléchant et je me voyais déjà parti dans une odyssée à la 2001.
Je dois dire que je n'ai pas été enthousiasmé. L'histoire est globalement très confuse. Il vaut mieux prendre des notes en cours sur les lignées généalogiques des principaux protagonistes!
Le développement de la robotique au sens "asimovien" du terme dans le récit est assez réussie mais elle est gâchée par certaines confusions de genres. La référence notamment à Akira m'est apparue complètement déplacée.
J'ai trouvé que l'histoire ne s'intéressait pas assez aux dimensions parallèles, point fort du roman. Finalement tout tourne plus autour de conflits de personnes assez soporifiques.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 février 2012
Manifestement, les commentaires rassemblent les franchement pour et les franchement contre. Pour ma part, ce roman a été agréable à lire bien qu'il souffre de certaines faiblesses narratives et parfois d'un manque de cohérence. En outre, le cadre rappelle franchement les 'Seigneurs de l'Instrumentalité' de Cordwainer Smith, dont je recommande la lecture autrement plus riche. Un roman correct par conséquent mais peu intéressant pour quelqu'un qui n'est pas accroc à la SF.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 janvier 2011
Après avoir acheté ce roman sur la base des commentaires positifs, j'avoue que j'ai été particulièrement deçu..Ce n'est pas un roman que je conseillerais...

Les plus:
- le côté naïf qui rappelle les premiers romans de SF

Les moins:
- Manque de tension dans la narration
- Les personnages sont survolés
- Le cadre global n'est pas du tout convaincant
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 mai 2011
Une histoire confuse, un style très indigeste. Marchika confond complexité avec accumulation, l'auteur est un statisticien et devrait se consacrer désormais aux articles mathématiques. J'ai vu l'auteur comparé à Yeats et Keats, je me demande encore si celui qui a osé cette suggestion a lu ces deux poètes. D'autres le présentent comme le prodige de la nouvelle science fiction française... Outre que les notions d'écoles ou de "nouvelle science fiction" me font toujours sourire, je note qu'on a les prodiges qu'on peut en période de disette, et que si c'est là le nouveau prodige, la SF française est bien mal barrée. Heureusement l'auteur a écrit bien mieux, par exemple la Reine de Vendôme, donc Marchika écrivez nous de la Fantasy, cela fera sans doute plaisir aux fantômes de Keats et Yeats.

Pour résumer c'est indigeste, c'est pénible à lire et à démêler. Cela sent trop la nouvelle tirée à longueur pour atteindre la pagination d'un roman. Quant au mode de narration déstructuré avec une toile de fond commune, lisez et relisez plutôt Cordwainer Smith. Avec un style à la limite du lisible, Marchika raconte de façon poussive une histoire qui donne un plagiat de certaines nouvelles des Seigneur de l'instrumentalité avec un sirop de verbiage pseudo-mathématique que n'aurait pas renier ce cher Spock.

Certains voit dans "Les gardiens..." un "hommage à l'âge d'or", la grande période Van Vogt et Heinlein. Je ne sais pas si c'était dans les intentions de l'auteur, mais dans ce cas il est dommage qu'il se soit engagé dans cette voie, car trop souvent l'hommage, la nostalgie, la référence tiennent lieu d'imagination créatrice, et on voit finalement un bouquin qui, faute d'imaginer l'avenir de l'humanité, se contente de parodier l'histoire de la science fiction. Cela aurait été utile de le préciser en quatrième de couverture.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Deepsix
Deepsix de Jack McDevitt (Poche - 17 octobre 2007)
EUR 8,10

Seeker
Seeker de Jack McDevitt (Poche - 31 octobre 2013)
EUR 9,00