Commentaires en ligne 


96 évaluations
5 étoiles:
 (40)
4 étoiles:
 (15)
3 étoiles:
 (7)
2 étoiles:
 (5)
1 étoiles:
 (29)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


34 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire avant de juger
La principale raison pour laquelle j'ai mis la note maximale à ce livre est l'avalanche des commentaires de mauvaise foi de gens QUI NE L'ONT PAS LU!!

J'ai lu d'autres livres d'Onfray, celui-ci n'est pas le mieux écrit, ni le plus agréable à lire, MAIS IL FRAPPE OÙ ÇA FAIT MAL.

Hormis ce qu'il dit sur Pie XII...
Publié il y a 20 mois par Maverick

versus
3.0 étoiles sur 5 Un traité mal traité
Je dirai très respectueusement, car j'aime et j'admire Michel Onfray, qu'il ne nous a pas fait là un traité d'athéologie, mais un traité d'anti-monothéisme. C'est brillant, pertinent, admirablement documenté, le judaïsme, le christianisme et l'islam en prennent pour leur grade, ce qui est jubilatoire, mais on attend en vain...
Publié il y a 1 mois par Arlette Aguillon


‹ Précédent | 1 210 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

34 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire avant de juger, 15 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
La principale raison pour laquelle j'ai mis la note maximale à ce livre est l'avalanche des commentaires de mauvaise foi de gens QUI NE L'ONT PAS LU!!

J'ai lu d'autres livres d'Onfray, celui-ci n'est pas le mieux écrit, ni le plus agréable à lire, MAIS IL FRAPPE OÙ ÇA FAIT MAL.

Hormis ce qu'il dit sur Pie XII (où c'est difficile d'avoir un avis tellement on trouve des informations contradictoires venant de sources "intéressées"), TOUT et je dis bien TOUT ce qu'il dit sur les monothéismes (il les met tous dans le même sac) sont JUSTES ET VÉRIFIABLES! Les gens qui prétendent le contraire, n'ont pas vérifié ses infos (comme par exemple celle sur "Mein Kampf" jamais mis à l'Index), ou n'ont jamais lu la Bible ni le Coran (ce que j'ai fait).

En plus Michel Onfray, contrairement à ce qu'on dit n'est pas dans la haine (après tout, ce n'est pas lui qui envoie des menaces de mort), ou même dans l'insulte (il dit bien qu'il n'a rien contre les croyants, mais beaucoup contre les "agenouilleurs" i.e. les Institutions religieuses et leurs compagnonnages avec les tyrans). Il n'est non plus, comme prétend un abruti "quelqu'un qui enfonce des portes ouvertes".

Donc avant d'avoir une opinion, lire ce livre, vérifier les informations (je pense d'ailleurs que ce qui est le plus intéressant dans ce livre, c'est sa bibliographie commentée), et surtout CESSEZ DE VOUS COMPORTER COMME DES BIGOTS ET FAITES FONCTIONNER VOTRE ESPRIT CRITIQUE.

Pour ceux qui veulent vraiment voir qu'il n'y a pas de méchanceté, ni même de moquerie contre les croyants dans ce livre, je vous recommande un autre livre, tout aussi bien écrit, bien sourcé, mais dont le ton est autre : Dieu n'est pas grand : Comment la religion empoisonne tout. Vous verrez la différence
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


27 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Français encore un effort pour devenir athée, 22 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
Dans une époque où il faut choisir son camp en matière de religion, ce traité d'athéologie a le mérite de traiter les trois monothéismes sur un pied d'égalité. Alors que certains se plaisent à chercher dans le Coran ou la Bible les origines des violences du XXIe siècle, Michel Onfray montre que le christianisme, le judaïsme et l'islam se valent en matière d'intolérance. Au lieu de traiter le philosophe tantôt d'antichrétien, tantôt d'islamophobe, il serait plus intelligent d'apporter des réponses aux faits qu'il met en avant : si l'on ne peut réduire le christianisme - comme les autres religions d'ailleurs - à sa dimension répressive, les ceinturons nazis portant l'inscription "gott mit uns" (Dieu avec nous)et la justification de l'esclavage n'ont pas été inventés par Onfray. Par-delà l'argument que le communisme athée a fait autant voire davantage de morts, il faudrait enfin comprendre que la pensée athée peut permettre aux croyants de réfléchir sur leurs propres orientations spirituelles plutôt que de rester dans un dogme figé et archaïque. Ce livre n'est pas contre les croyants mais contre ceux qui instrumentalisent la religion à des fins liberticides et réactionnaires.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


47 internautes sur 60 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pamphlet à l'acide sulfureux, 18 mai 2010
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
Comme il est dit avec pertinence dans d'autres commentaires je ne pense pas qu'il s'agit d'un traité d'athéologie mais d'un pamphlet religiophobe (barbarisme pour rire).
Pour l'athéologie voir plutôt divers philosophes, dont Michel Onfray, dans le détail. Ok, ça demande concentration et positionnement personnel mais faut savoir ce qu'on veux.
En revanche, lorsqu'on ne croit pas (ou plus) au Père Noêl ce livre est jubilatoire.
Il y a tout-plein de commentaires que je rejoins, conséquemment je ne disserterai pas plus.
Je recommande donc cette excellente lecture à tous ceux qui "bouffent du curé".Ce n'est ni une insulte, ni une grossièreté mais une expression largement utilisée au cours du XXème siècle. (Cf. république, laïcité, séparation de l'église et de l'Etat)
Je conseille également, plus dans le genre "poilade" mais qui ne manque pas d'intéret philosophique : "La Bible selon Cavanna".
Ces deux bouquins valent leur pesant de moutarde.
Bon appétit!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent livre, 24 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
La lecture de ce livre m'a passionnée de la première à la dernière page. Si le contenu n'apporte en soit rien de neuf sur l'athéisme, il démontre parfaitement à quel point les religions ont été et sont un fléau pour l'humanité: tant de morts, tant d'obscurantismes et de bêtises.

J'ai moi-même un temps été croyant et pratiquant. J'ai voulu croire pour donner du sens à la vie mais à choisir il vaut mieux la dure vérité d'un monde bien réel que le mensonge offert par les religions sur le salut et l'au-delà ( et sur tous les autres points ).

Je penses qu'il est beaucoup plus dur de ne pas croire que d'être croyant car alors il faut accepter que la vie n'est qu'une parenthèse sans avant ni après, un accident du hasard qui nous offre à chacun le temps d'une vie. Sachant cela je penses que l'on en profite tellement plus. Au lieu de passer sa vie à préparer la suivante ( celle promise par les religions dans un au-delà qui, à bien y regarder, n'est véritablement qu'un conte pour enfants ) vivons plus et mieux notre vie bien réelle. C'est ce message que ce livre fait si bien passer.

Je crains malheureusement que seuls ceux ayant déjà fait une partie du chemin vers cette compréhension arriveront à lire et à apprécier ce livre très violent à l'égard des religions mais (malheureusement) tellement juste. Les autres le jetteront vite ou en récuseront tels ou tels passages sous prétexte qu'il est faux, mal documenté, trop violent, ... car concernant leurs propres religions ou croyances. Et pourtant, qui pourrait nier le Mal que toutes les religions ont causées tout au long de l'Histoire. Tant de morts et de massacres pour l'amour de son prochain pour l'amour de son dieu. Tant de vies gâchées par des rites qui finissent par foutre en l'air une vie. Les religions nous imposent des contraintes et nous empêchent de vivre pleinement, de jouir de la vie en nous culpabilisant sur tout. Ce ne sont que des instruments politiques et de pouvoir ayant eu une utilité afin de soumettre et contrôler les masses. Combien de temps devront nous encore accepter d'y resté soumis ?

Je regrette juste que le M. Onfray ne détail pas plus la morale athée car certes les religions sont un fléau mais nous avons besoin de construire l'après religions sur une morale. Un passage du livre indique par exemple que les morales développées par Luc Ferry ou André Compte-Sponville restent empreint de Judéo-Christianisme ce qui est exact mais alors quelle morale devrions nous développer qui serait réellement post-théologique ? J'espère que ce thème sera développer dans de prochains ouvrages que je lirai avec grand plaisir ...

Je vous recommande donc chaudement de lire ce livre qui je l'espère ouvriront les yeux de certains sur la réalité de ce que sont les religions ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Un traité mal traité, 22 février 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'Athéologie (Format Kindle)
Je dirai très respectueusement, car j'aime et j'admire Michel Onfray, qu'il ne nous a pas fait là un traité d'athéologie, mais un traité d'anti-monothéisme. C'est brillant, pertinent, admirablement documenté, le judaïsme, le christianisme et l'islam en prennent pour leur grade, ce qui est jubilatoire, mais on attend en vain une deuxième partie qui décortiquerait enfin positivement l'athéisme, sa genèse et surtout ses valeurs. Peut-être une prochaine fois?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


171 internautes sur 229 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dernière chance..., 12 février 2005
Par 
Arnaud Faugere (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
Merci Michel Onfray, même si je n'ai pas toujours été d'accord avec vos prises de positions. Cette fois, votre engagement anti-religieux, cette volonté d'affirmer fort que penser de façon autome n'est surtout pas croire de manière dévote, me sied pazrfaitement. Livre ou homme, la sainteté me semble toujours suspecte. Pauvres journalistes (j'ai une carte de presse, une vieille même...), empêtrés dans leurs contraintes sémantiques du moment: le saint-siège, le saint-père et leurs saintes foutaises...
Vous vous souvenez sûrement de Wilde, pour qui un homme qui ne pense pas par lui même ne pense pas du tout, et dont la seule certitude sur la nature humaine se résume vite: elle est changeante. Les athées doivent se réveiller, ne plus laisser le champ libre à ces hordes de prosélytes, églises ou sectes dans le même sac à foutaises. Et quand ce n'est pas la religion, c'est le jeu, autre mirage, ou de plus sordides dérives encore...
Bien à vous, et merci d'ouvrir ce débat de façon dense, argumentée, accessible j'espère à des masses déjà bien lobotomisées.
Arnaud Faugère
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


36 internautes sur 49 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une violence verbale justifiée, 15 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
Très bon livre qui dénonce l'aspect barbare, primitif, insidieux, prétentieux et cruel de l'idéologie religieuse.
La religion est issue d'une évolution positive de la puissance de la conscience humaine. L'invention des dieux est un fantasme de puissance, un critère de discrimination, une motivation pour intimider, soumettre, détruire les différences culturelles. La superstition marquée par la peur de forces naturelles a laissé la place à la croyance divine marquée par la peur de forces surnaturelles. Le résultat en est des siècles de haines et de massacres abominables empreints de la barbarie la plus odieuse.
Devant ce constat, la haine de la soumission intellectuelle et la violence des mots sont non seulement excusables, mais salutaires, car Onfray n'égalera jamais, par son défoulement verbal, la haine et la cruauté historiques des croyants envers les incroyants.
Ce livre n'a pas vocation de prouver l'inexistence de Dieu et de Jésus, comme certains l'ont cru, mais d'adresser aux hommes rationnels un message de sensibilisation sur le côté nuisible de la religion et un espoir de dépasser cette ère de croyances irrationnelles qui ne dure que trop. Les athées en sortent donc renforcés et rassurés, mais les croyants en sortent irrités et humiliés.
Un livre qui peut être dédié à toutes les personnes qui ont été torturées et massacrées au nom de la bêtise humaine.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


68 internautes sur 94 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Un pamphlet inutile, 5 novembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
Rien de profond dans cette agressivité qui ne "déconstructionne" rien tant qu'elle ne cherche à simplement détruire.
Athée moi-même, je reconnais avoir ressenti une certaine jubilation de temps en temps devant une colère légitime certes (à mon avis) mais de la frustration en fin de compte de voir que rien de nouveau ne m'était apporté là sur l'un des phénomènes majeurs de toute civilisation (le besoin humain de créer du divin).
Rien sur l'esprit religieux et sa nécessité (???) qui manifestement semble indispensable à l'humanité depuis qu'elle est descendue de l'arbre, rien sur l'aspect civilisateur des rituels (souvent inexplicables autrement), rien sur la spiritualité, rien sur les autres types de croyances (orientales, animisme, etc...). Bref un coup de gueule que n'importe quel athée pourrait pousser, mais surtout pas un "philosophe" dont on attend un peu plus de profondeur... Déçue !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


28 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Vaste débat, 24 décembre 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
Il ne s'agit pas à mon sens d'un véritable traité. C'est un inventaire de ce qu'on trouve dans la religion qui est discutable, voir contestable. Le message principal est : Dans l'athéisme il y a une libération. Le croyant contestera et l'athée ou celui qui doute déjà y trouvera certaines réponses. La preuve en est dans les commentaires de ce site sur ce livre, résultat un débat stérile. Bien que je l’aie acheté avec enthousiasme je ne dirais pas que nous avons l’un chef d'oeuvre, Je suis un peu déçu. Quand on connaît déjà bien la religion on peut arriver au même degré de réflexion sans être un érudit. En fait lisez plutôt Kierkegaard et/ou Nietzsche. Dans l'espoir que ce commentaire vous soit utile. Enfin, faites vous votre propre opinion, on y gagne à lire de toutes façons.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un bon pamphlet pour y voir plus clair, 3 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique (Broché)
Voici plus de 30 ans que j'étudie et compare les religions (et notamment les 3 « monothéismes » - quoique la multitude d'anges et autres personnages secondaires n'en font pas de purs monothéismes) et les différentes formes de spiritualités (en particulier, celles de l'Inde, de l'Asie et de l'Amérique du Sud).
Je m'attache également fortement à la construction de ces religions et croyances, à l'histoire de leurs origines, à leurs fondamentaux et à leur raison d'être ainsi qu'à leurs objectifs et, aujourd'hui, ..... me voilà bien en peine de parvenir à distinguer entre religion, secte et superstition.
Ce livre de Michel Onfray m'a plu, beaucoup. Il est vrai qu'il aurait pu s'attacher à d'autres courants ou croyances que les seules religions abrahamiques. Mais il a l'avantage de mettre en exergue certains points importants :
- Pratiquer l'amalgame entre spiritualité et religion est une aberration puisqu'il s'agit d'une concurrence directe qu'il importe de diaboliser (n'oublions pas les enseignements de l'Histoire et notamment l'aspect presque uniquement politique des religions à leurs débuts... et ensuite),
- La prétention effarante tout autant qu'effrayante des plus grandes religions à s'incarner comme seule et unique voie d'accès possible vers le spirituel et la Vérité ; tout autre chemin devient dès lors erreur ou hérésie et est donc condamnable.
- La terrifiante dualité du raisonnement religieux : à tort/à raison. « terrifiante » car tous les moyens sont bons pour faire entendre « raison » aux insoumis, infidèles et autres incroyants. Là encore, l'Histoire est parlante avec son cortège d'horreurs, massacres, victimes et tortures (qui n'est hélas ! pas l'apanage des religions sauf que l'on pourrait s'attendre - naïvement - à ce que les religions n'y aient pas recours)
- Le fait qu'être religieux, c'est être intolérant. (je sais, il n'y a pas que les religieux qui sont intolérants et les athées, pour rester sur ce registre, le sont tout autant). C'est dans l'essence même d'une religion (qui parait-il, signifierait « relier » !!!) car pour le croyant, reconnaître la possibilité d'une religion différente, c'est remettre en cause la sienne et il ne peut admettre que l'Absolu puisse seulement accueillir d'autres voies.
- Le fait que les religions du Livre sont avant tout fondées sur des livres écrits par une foultitude d'hommes pendant une bien longue période et que leur révélation divine laisse passablement à désirer (mais chacun croit ce qu'il a envie de croire et ce qui l'arrange, n'est ce pas ?)
- La confusion entre le fond et la forme (c'est peut être l'une des différences fondamentales entre religion et spiritualité). L'organisation et la codification de rituels fait perdre l'essentiel du Pourquoi et l'on en vient à croire que le respect, la mémorisation et la répétitivité de ces rituels valent davantage que la simple et difficile notion du Respect de l'Autre (et de sa vie et de ses pensées) dans la quotidienneté de la vie
- L'ignorance de nombre de croyants sur leur religion même. Je préfère comprendre plutôt que seulement apprendre et si j'ai lu plusieurs fois l'intégralité du Nouveau Testament et du Coran, ainsi que l'Ancien Testament, Saint Augustin, Pascal et bien nombre d'autres pour pouvoir mieux comprendre et porter un jugement, je reste abasourdi 1/ par la violence et les incohérences de ces textes 2/ par l'absurdité délirante (et démoniaque ?) de beaucoup d'entre eux et 3/ par la méconnaissance hallucinante de nombre de croyants sur des aspects cependant élémentaires de ce à quoi ils croient.
- Les prosélytismes du Christianisme et de l'Islam (mettons à part la religion Juive) qui se sont manifestés (et se manifestent) par des actes de violence, de cruauté, de massacre et de destruction que ne peuvent excuser aucune raison ni idéologie quelconque.
Comment peut on seulement adhérer à une croyance si l'on ignore tout de ses origines, principes, tenants et aboutissants ? Cela ne veut guère mieux, en terme d'honnêteté intellectuelle, que les fables pour enfants. Sauf que nous, adultes, « on sait que c'est pas vrai » ! Alors, Moïse, Jésus, Mahomet et le Père Noël, même combat ? Non, car on ne tue pas au nom du Père Noêl, ce que l'on n'a pas jamais manqué de faire ad majorem dei gloriam !
On pourra toujours ergoter et critiquer ce livre de Michel Onfray (notamment et surtout si l'on n'est pas athée ou agnostique). Il aurait pu par exemple montrer plus explicitement comment le christianisme a réussi cet extraordinaire tour de force de faire passer les religions de l'Egypte, de la Grèce et de Rome pour des mythologies. Quelques millénaires de croyances balayés d'un revers de main ! A quand le tour du Christianime ? Ou de l'Islam ? Ou d'une autre ? N'est ce qu'une question de temps ? De clairvoyance soudaine ? Ou d'avènement d'une nouvelle secte qui réussirait ?
Je rends hommage à ce livre d'avoir fait une synthèse de qualité, facile à lire, dans un style précis et alerte et correctement documentée. Certes, il aurait pu fouiller davantage tel ou tel point mais alors, l'ouvrage aurait au moins triplé de volume !
L'essentiel est là, sur cette volonté que Michel Onfray défend farouchement, de faire fonctionner ses neurones plutôt que d'avaler des principes et dogmes sans comprendre et sans savoir. Rien que pour cela, ce livre est à lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 210 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xffe14bc)

Ce produit

Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique
Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique de Michel Onfray (Broché - 4 octobre 2006)
EUR 6,27
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit