undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles14
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 septembre 2005
Parmi les nombreux ouvrages littéraires parus récemment, un livre a particulièrement retenu mon attention et c'est avec un réel bonheur que j'ai lu "Le Petit Bonzi" de Sorj CHALANDON.J'ai suivi avec un intérêt très vif les quelques jours de la vie du petit Jacques et de son instituteur, tous deux si attachants. Cet instituteur représente pour moi l'idéal de l'enseignant, jusqu'à en devenir le symbole de l'abnégation dans l'exercice de sa profession. Jacques, lui, nous fait partager son univers d'enfant malheureux, avec une grande finesse et une grande pudeur. On voudrait pouvoir le protéger et l'aimer. D'autres personnes gravitent autour d'eux, sans oublier l' irremplaçable Bonzi et leur univers nous ramène tous à nos enfances.
De plus, tout lecteur de ce merveilleux roman n'aura plus jamais le même regard sur les mots de notre langue française: Sorj Chalandon leur a donné la vie.
J'espère que ce livre d'une sensibilité exceptionnelle, retiendra l'attention d'un jury littéraire, son auteur en est digne!
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2011
Jacques est en CM2.De sa maison à l'école, il prend toujours le même chemin, à l'endroit ou à l'envers. Caresse ici une pierre, là le dos d'un banc comme pour se rassurer. Jacques a du mal avec les mots qui roulent dans sa bouche et ne passent pas le bord des lèvres. Jacques est bègue, Jacques est seul comme pris de sidération. Seul avec le petit Bonzi , son ombre jumelle qui l'accompagne pas à pas, lui soufflant à l'oreille les vrais mots à dire, les décisions à prendre. Que deviendra le petit Bonzi quand Manu, le merveilleux maître d'école aura dénoué les peurs de Jacques?Jacques est un petit prince à qui on dessinerait un mouton! N'oubliez pas le petit Bonzi qui murmure en chacun de nous!
Un livre merveilleux de fraîcheur, de délicatesse, de sensibilité. Une écriture belle et rare...
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2012
J'ai découvert cet écrivain en lisant Retour à Killybegs enchaînant avec mon traître, suivi du Petit Bonzi, de La promesse, à La Légende de nos pères, lecture passionnante, enrichissante, ces livres ne quitteront ma bibliothèque que pour passer dans des mains amies.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2010
C'est un bijou que ce livre, j'ai eu un coup de coeur pour cet auteur à la lecture de ce premier roman : pour l'histoire, mais avant tout et surtout pour l'écriture. Elle recèle une tendresse, une émotion, une poésie intense !!!! Véritablement un coup de coeur et en particulier pour CE bouquin.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2011
Comment Jacques va-t-il pouvoir dompter ces mots qui se refusent à lui ? Il invente alors "l machine à redresser les mots. À se venger des mots. À les obliger." Il se dit "qu'il n'y a jamais trop de mots dans un homme."
Comment Jacques va-t-il pouvoir maîtriser son bégaiement ? Le petit Bonzi, sa petite voix intime, lui suggère des stratégies : manger des herbes qui guérissent, inventer un drame familial, imaginer une épidémie de peste... Des tactiques qui engendrent des catastrophes qui dépassent Jacques.
À la tête de son armée de mots qui résistent, Jacques va s'employer à accepter sa balbutie ; il sera aidé en cela par Manu, l'instituteur perspicace et généreux, qui, usera de toute sa sollicitude pour lui permettre de grandir et d'assumer sa différence.
Le premier roman de Sorj Chalandon entraîne le lecteur dans l'épopée d'un enfant qui devra s''accommoder de sa particularité. Et les mots de l'auteur sont particulièrement prodigieux. Du grand art !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2006
Ce livre a obtenu en mars 2006 le prix ENS Cachan décerné par 15 élèves de la prestigieuse Ecole Normale Supérieure de Cachan. Et il le mérite amplement... La figure de l'instituteur est d'une grande humanité, et mérite de figurer en proue de nos formations d'enseignants.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2015
Magnifique ! Une percée dans l'enfance juste, subtile et touchante. Simplement magnifique ! Merci Monsieur Sorj Chalandon ! Je vais vite me procurer vos autres bouquins.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2013
Difficile de rentrer dans l'ambiance...lecture non terminée malgré la connaissance de l'auteur et son excellente écrite de 'la légende de nos pères'...un peu déçue de ce roman.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2016
SChalandon dont j'aime tous les romans ,raconte ici probablement ,sa propre enfance de bègue et de lutte avec les mots. Un petit roman très touchant qui nous présente le monde ,cruel ,de l'enfance ,de la puissance de l'imagination qui peut ,seule ,construire un univers aimable . Un très bon roman
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2015
Récit touchant de l imaginaire d un enfant en souffrance. L ambiance sociale du début des années cinquante-soixante est bien transmise.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus