Commentaires en ligne 


22 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (7)
1 étoiles:
 (4)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Choc
Première sensibilisation à Maurice Dantec, ce qu'à postériori je ne conseille pas, tant son idéologie est développée dans cet ouvrage après avoir vu le jour au début de l'intégralité de son travail, ce livre est à coup sur un ouvrage de tout premier plan. Que ce soit au strict plan du...
Publié le 20 octobre 2006 par Yann Chardigny - Strasbourg

versus
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 étrange
Cosmos Incorporated est difficile à évaluer. Il est présenté comme un polar, mais c'est un livre à ambiance. Amateurs de scénarios construits, fuyez : la piste du tueur à gages amnésique n'est qu'un prétexte pour amener le lecteur vers un délire mystique. Une fois passé le plaisir de la...
Publié le 26 juin 2009 par bobbito


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Choc, 20 octobre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Broché)
Première sensibilisation à Maurice Dantec, ce qu'à postériori je ne conseille pas, tant son idéologie est développée dans cet ouvrage après avoir vu le jour au début de l'intégralité de son travail, ce livre est à coup sur un ouvrage de tout premier plan. Que ce soit au strict plan du style Dantec, fait d'un vocabulaire des plus riches (nécessitant parfois l'utilisation de nos amis Robert ou Larousse) qu'au niveau narratif. Le génie de Dantec se révèle dès les premières lignes et présente la faculté d'alternativement perdre puis rattraper au vol son lecteur, sans pour autant lui laisser la possibilité de se lasser une seule seconde. Paroxysme du phénomène, tiers du récit, ou le virage brutal requiert l'utilisation du frein à lecture.

Quand au sujet je ne me permettrait pas ici de tenter d'en faire la synthèse tant la profondeur du propos ne mérite pas d'approximation.

Cosmos Incorporated est l'image de l'oeuvre de Maurice Dantec : venue d'ailleurs, là ou la littérature révèle son incroyable potentiel et son indestructible force. La où il semble rester un faible filon de liberté.

Un meta-roman
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 étrange, 26 juin 2009
Par 
bobbito (Montpellier, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Poche)
Cosmos Incorporated est difficile à évaluer. Il est présenté comme un polar, mais c'est un livre à ambiance. Amateurs de scénarios construits, fuyez : la piste du tueur à gages amnésique n'est qu'un prétexte pour amener le lecteur vers un délire mystique. Une fois passé le plaisir de la découverte de l'univers, on doit bien admettre qu'il ne se passe plus grand chose.

J'ai particulièrement été sensible à la très évidente influence de Dune : la ville s'appelle (Grande) Jonction, le "Sentier d'Or" est la clef de la survie de l'humanité, beaucoup de "philosophie" mystique... il y a même une référence à Paul Atréides...
Par contre, le style littéraire est assez lourd : des phrases longues comme le bras, beaucoup de répétitions, et des barbarismes totalement inutiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Métatroniquement imparfait, 4 mars 2006
Par 
Frédéric (Neuilly sur Marne France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Broché)
Faire un commentaire sur cet oeuvre de Dantec n'est pas chose aisée car, même si on y découvre un roman explosif et décapant, la seconde partie laisse vraiment à désirer ; à l'instar de son oeuvre précédente, villa vortex.
En effet, l'histoire commence comme un roman normal, à cela près que c'est du Dantec : percutant, insidieux, novateur, rythmé, passionnant ... et j'en passe.
Mais, arrivé vers la fin, l'auteur se laisse aller à une dérive vers une méta-narration qui m'avait laissée un peu de glace sur villa vortex, et tend à m'achever sur Cosmos Inc.
L'idée est originale, et présente un sens réel. Pourtant, cette segmentation de l'ouvrage semble inadéquate, déplacée même.
J'ai toujours apprécié Dantec dans ses romans (la sirène rouge, les racines du mal, babylon babies) et ses pensées personnelles inquisitrices dans les théatres des opérations.
Mais là, le mélange de style dépasse l'attente des lecteurs, mais sans les accrocher pour autant ; les commentaires le montrent bien. Il y a une dérive dans l'oeuvre que veut se donner Dantec, et son ambition -loin pourtant de descendre au simple nombril comme certains aiment à le penser- risque plus de niveller son lectorat qui commence à y montrer sa lassitude, que d'arriver à les hisser à un niveau de réflexion qui n'en est pas vraiment un.
Si l'objectif est effectivement d'opérer une sélection de lecteurs en adéquation avec l'esprit de l'oeuvre, c'est réellement un pas de l'auteur vers la réussite d'un tel projet.
Mais, pour moi, cela se rapproche toujours plus d'un gachis en devenir.
Ami Dantec, j'aime tes livres, ta prose, le karcher que tu passes sur nos cervelles lavées aux médias. Cela a été un trip de te découvrir et ça le reste de te lire... mais maintenant ... s'il te plait, ne nous oublie pas -nous, lecteurs- au passage !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef -d'oeuvre, 16 mars 2006
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Broché)
Ce livre est un chef-d'oeuvre.
En gros: Plotkine, tueur d'élite, arrive au cosmodrome privé de Grande-Jonction, à la frontière entre le Canada et les USA, peu avant le centenaire du premier Spoutnik (donc en 2057), "pour tuer un homme". Pour franchir les mesures de sécurité de l'UMHU à l'astroport, sa mémoire a été effacée et réapparaîtra lentement. En effet, suite au Grand Djihad qui a dévasté la planète, l'UMHU, une espèce de descendent de l'ONU, mais plus efficace, plus utopique, et bien plus totalitaire, règne sur une majorité technophile et stérile du monde. Avec l'irruption brutale de l'imaginaire à la moitié du livre, Plotkine va découvrir bien des choses qu'il ignorait sur son passé, tandis que la narration s'ouvre jusqu'à l'enjeu final, qui est, littéralement, le destin de l'humanité.
Ce livre est plein de références et de relectures et hommages subtiles: au-delà des plus évidentes, comme Blade Runner et Matrix (et surtout aux livres qu'il y a derrière ces films, en particulier P.K.Dick, Jean Baudrillard et Günther Anders), il y a l'Incal, de Jodorowsky et Moebius, aussi William Blake, Michel Houellebecq, et bien sûr, Neuromancer, de William Gibson. Mais là où le lyrisme de Gibson semble un peu flou, comme un tableau à l'aquarelle, les livres de Dantec sont multidimensionnels, richissimes en détails et interconnexions, rien n'est laissé au hasard. Sa culture est épatante; l'univers construit dans Cosmos Incorporated est incroyablement plausible et riche en détails; en particulier en ce qui concerne la technologie et surtout la géopolitique de "son" 2057 et du passé de son univers.
Non seulement l'histoire est très bien construite, elle est aussi très bien écrite; son usage de la langue est quasiment joycéen. La fin s'étale correctement sur 50 pages; elle n'est pas bâclée comme dans bien d'autres ouvrages d'autres auteurs "mieux vus".
L'irruption de l'imaginaire et de la métaphysique ne me paraît pas gâcher le livre comme certaines reviews le signalent, mais bien au contraire, tout comme dans les livres de Dick ou peut-être aussi dans l'Incal.
Pas étonnant que les critiques ne l'aient pas compris! Ce livre n'est pas du tout comme ceux que la "World Litterature" nous balance continuellement dessus (du Dan Brown, du Crichton, du Clancy... etc): il est original, il est créatif, il est excellent.
Ce livre devrait être lu par tous les amateurs de Science-Fiction.
Si vous n'avez jamais lu Dantec avant, il est peut-être une bonne option pour commencer (avant Cosmos Incorporated, j'avais lu seulement Babylon Babies, que je trouve excellent aussi, mais un peu moins agile que celui-ci); j'ai hâte de lire le reste)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ultra-Captivant !, 21 novembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Broché)
je n'ai pu lâcher ce livre ! Style incroyable, d'une puissance inouie, j'ai retrouvé la force du Dantec des Racines du Mal et je ne peux que recommander ce livre. Il y a des pages difficiles oui mais Dantec c'est l'Everest, c'est pas pour les petites joueurs... Ce livre est une aventure extraordinaire et j'attends la suite avec impatience !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une oeuvre audacieuse, 19 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Poche)
Un livre pas forcément facile d'accès (mais c'est souvent le cas avec le genre cyberpunk), qui prend sont temps, mais aux fantastiques implications pour peu que l'on apprécie le mélange de la science-fiction et de la religion.

Dantec nous entraîne dans une incroyable mise en abîme quand son personnage recouvre peu à peu la mémoire en (re)découvrant sa vie et en (re)découvrant le monde, en même temps que le lecteur le découvre lui-même.

L'auteur ose s'aventurer sur le terrain de la SF, une audace déjà rare dans la littérature française, mais mieux encore : il s'attaque au cyberpunk. Il ose imaginer notre futur, sa décadence technologique et spirituelle dans une lente apocalypse où Sergueï, son personnage, prépare minutieusement son plan pour tuer-le-maire-de-cette-ville, tout en observant depuis son motel bas de gamme les gerbes de feu laissées par les fusées qui décollent, au loin, dans la nuit, vers la ceinture orbitale réservée aux nantis. Fascinant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Roman à tiroir mené à grand train... de sénateur., 27 juillet 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Broché)
C'est du Dantec, c'est indéniable.

On est toutefois loin du rythme et du foisonnement des premiers romans... Si l'idée et le contexte global révèlent de bonnes idées (comme toujours chez cet auteur), cet opus est irrémédiablement plombé par deux inconvénients majeurs :

- un rythme poussif qui se veut sans doute contemplatif mais qui n'arrive qu'a faire poser le livre toutes les 50 pages tant le fil narratif s'embourbe régulièrement,

- une ambition totalement disproportionnée.

Dans Cosmos Inc., Dantec se veut carrément biblique, faisant subir à son héros une sorte néo-genèse à travers une multiplication de passages ésotériques et de mots-concepts parfois hasardeux, mais surtout très pénibles au bout de quelques pages.

Pas sûr que tout le monde ait la capacité, la culture, et surtout l'ENVIE de suivre Dantec sur ces chemins mystiques plus que tortueux où les références diverses et nombreuses tombent souvent comme du name-dropping dans un cocktail mondain.

Le principal reproche que l'on pourrait faire à ce livre est que Dantec a oublié en chemin qu'il écrivait pour ses lecteurs, et pas pour son nombril. Le résultat est une oeuvre hybride et bancale qui ne satisfera vraiment ni les amateurs de SF purs et durs, ni les amateurs de néo-polars de ses débuts, ni les philosophes ou mystiques en herbe perdus au rayon MgD.

Avouons-le : les personnes impressionnées par la réflexion pseudo-mystique de Dantec n'ont pas encore une grande culture philosophique ou théologique...

Dommage, car le background narratif aurait pu donner lieu à un roman explosif, nerveux et bien plus subversif.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un digne successeur à Ph. K. Dick, 4 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Poche)
J'ai découvert Dantec grâce aux Racines du Mal.

Cet opus de l'œuvre est un véritable délire digne des derniers livres de Philip K. Dick: obscur et mystique.

Finalement l'intervention divine reste encore inexpliquée et il faut avoir lu le livre d'Enoch pour comprendre les références de Dantec et sa cosmogonie. Un livre écrit en plein trip, dicté par Métatron lui même peut-être :-)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vers la méta-déroute ?, 8 février 2006
Par 
M. Jean Michel Acker (MARSEILLE France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Broché)
Un ami m'a confié ce livre en le couvrant de louanges. La première concernait la profondeur du propos. Une autre avait pour objet le clash terrifiant aux alentours de la page 250 (qui semble avoir fait des victimes ;)).
J'ai retrouvé les deux, et ai aussi compris pourquoi tout à coup mon ami se mettait à accoler du "méta" devant tout ce qu'il voulait rendre grand. La métapolitique, la métaphysique, la métacuisine tant qu'on y est !
Tout ça pour dire qu'on est vite dépassé par l'auteur, dès les premiers paragraphes en fait, et qu'il faut ressortir la patience des lectures philosophiques type Wittgenstein pour tourner les pages et absorber tant bien que mal la totalité du livre. On en ressort avec la désagréable impression d'avoir raté les deux-tiers du propos, mais même sans ça, ou avec ça mais dans un inconscient inaccessible, la sortie est joussive et le plaisir énorme.
Car l'histoire, les histoires peut-être, ou l'Histoire ?, se livre malgré tout, et dans une cohérence inébranlable. Si on peut passer à côté de certaines sorties de l'auteur, lui y est parfaitement à son aise, et jamais on ne le sent dériver dans le n'importe quoi.
Bref, accrochez vous solidement et vous ne serez pas déçus ! Un très grand livre à mon avis.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 thriller techno-théologique, 31 octobre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmos Incorporated (Broché)
Dantec continue son exploration des futurs possibles de l'humanité du point de vue déjà utilisé dans Villa Vortex et parfois déroutant du méta-roman. Une fois que l'on s'est habitué aux tics de langage de l'auteur, qui font aussi son charme propre, on est obligé de reconnaître la profonde originalité de ce récit mêlant des perspectives terrestres effrayantes à un vertige théologique tout à fait cohérent et enraciné dans la spiritualité du judéo-christianisme. Une oeuvre réactionnaire et tonifiante qui se détache et mérite incontestablement le détour si on prend la peine de surmonter les sinuosités métaphysiques du récit et d'avancer vers sa conclusion lumineuse.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Cosmos Incorporated
Cosmos Incorporated de Maurice G Dantec (Poche - 3 janvier 2007)
EUR 7,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit