undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles4
3,8 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ian Rankin est considéré comme un des grands de la littérature policière anglaise. A juste titre. Ces livres ont pour décor Edimbourg, et pour héros, l'inspecteur John Rebus (à ne pas confondre avec l'inspecteur Resnick, amoureux de jazz et de chats, créé par l'auteur John Harvey). Rankin est aussi un fana de musique, lui-même musicien punk dans sa jeunesse, et il truffe ses livres de références musicales.

Dans cette nouvelle enquête UNE DERNIERE CHANCE POUR REBUS, on retrouve notre héros dans de sales draps. As usual, comme on dirait outre-Manche. Car John Rébus, réfractaire à l'autorité, possède trois dons : c'est un bon flic, un (très) bon buveur, et il maîtrise parfaitement l'art de salir un peu plus sa mauvaise réputation. C'est pourquoi, au début de ce roman, on le retrouve avec quelques autres flics « bord-cadre », en stage de perfectionnement, pour réapprendre l'éthique et le travail collectif. Exercice pratique : rouvrir l'enquête sur la mort de Rico Lomax, malfrat dessoudé il y a cinq ans. Fait étrange, Rebus avait justement travaillé sur cette même enquête...

Si les livres de Rankin peuvent se lire à l'unité, il est préférable de les suivre dans le temps. On y retrouve beaucoup de personnages, autour de Rébus, comme son ex-coéquipière Siobhan Clarke, d'autres flics, et bien sûr, l'ennemi juré, Big Ger Cafferty, caïd local régnant sur les jeux, les filles, la dope, et son bras droit, La Belette, qui entretiennent avec Rébus une longue et « intime » relation...

Le rythme est lent au début, il y a pas mal de personnages, et deux enquêtes criminelles à résoudre. Rankin expose les faits, les caractères, et insidieusement commence à distiller le doute chez le lecteur. Ce fameux stage, prétexte à infiltration, surveillance... mais qui est censé épier qui ? Les vielles histoires remontent, les rancunes, les règlements de compte, les cadavres aussi. Les enquêtes se corsent, piétinent, sur les docks, dans les pubs enfumés, où on y boit beaucoup, où on complote autant qu'on y refait le monde.

Chez Rankin, pas de récit tonitruant, de pétarades à tout va. Mais de la psychologie, des portraits, de l'observation, descriptions précises de milieux et de moeurs, un style classique, propre, fouillé. Une fois le tableau général bien en vue - à la moitié du roman - on ne lâche plus le bouquin, dont l'intrigue s'accélère, toujours précise et prenante.

Encore un très bon polar de Ian Rankin.

720 pages.
66 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2013
Rankin décrit très bien ce monde criminel, meme si de temps en temps il prolonge un peu trop les situations.
Il est quand meme passionant et je suis très interessés par les livres qui parlent de l'Ecosse, pays que j'adore
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2011
Tout ce que j'aime chez Rebus ! C.à.d tout le contraire des polars
américains avec des personnages « moule mannequin. »
Avec Rebus, un physique, une obstination à faire ce qu'on attend
pas de lui (surtout ces supérieurs)-on dirait tout moi!- et qui enquête sur des criminels qui ont des «gueules autant que de la personnalité.»
Cette fois, cette « tête de mule » se fera manipuler et passera à 2 doigts de se faire tuer. Au cours des enquêtes de ces 720 pages ; c'est avec l'aide de son sergent Siobhan, qu'ils tireront au clair les énigmes de l'amoncellement de cadavres..
Ce n'est pas Miami Vice, mais la triste réalité de la vie; avec ceux qui manipulent et les autres...J'adore!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2007
suis pourtant fana depuis 10 ans de ce genre de polars et cette fois ci..beaucoup de mal à aller jusqu'au bout .
déçue et je l'avais acheté broché puisque j'ai déjà lu toute la série....
maintenant je vais attendre sagement la sortie en pocket et relire les anciens
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,10 €
7,60 €
8,10 €