undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

18
4,4 sur 5 étoiles
Auschwitz : Les nazis et la Solution finale
Format: PocheModifier
Prix:7,10 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

30 sur 31 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 octobre 2008
Récit aussi instructif que poignant, ce livre est principalement basé sur le témoignagne d'anciens détenus (ceux qui survécurent...) des camps de concentration nazis. Rees revient donc sur le fonctionnement des camps, principalement le tristement célèbre Auschwitz, l'application de la solution finale (l'extermination systématique des Juifs) et les conditions de détention mais également le profil sociologique des tortionnaires SS. La plupart de ces derniers, hommes au profil banal, reconnaitront avoir appliqué ce qu'ils considéraient comme de simples ordres mais surtout comme quelque chose qui devait se faire. L'auteur reviendra également sur certains faits inédits, concordant mal avec l'univers glauque des camps, comme par exemple la présence d'un bordel à Auschwitz ou une relation d'amour éphémère entre une détenue juive et un caporal nazi. Mais Laurence Rees a voulu surtout démystifier certaines réalités : si Auschwitz fut le camp qui généra le plus de morts (plus d'un million), l'auteur rappelle, preuves à l'appui, que d'autres camps - moins ancrés dans la mémoire relative à l'Holocauste - comme Belzec, Sobibor ou Treblinka, n'engendrèrent pas autant de victimes (en chiffres) mais procédaient de même à des sélections (""qui" devait mourir") et à des exécutions systématiques. Surtout, dans ces camps-là, on exterminait à une échelle beaucoup plus intensive qu'à Auschwitz. Dans des espaces très réduits (moins de 500 m²), des milliers d'individus étaient éliminés par jour... L'auteur reviendra également sur les cas danois (où il n'y eut ni délation ni repression des Juifs) et Hongrois (le triste génocide des Juifs hongrois, sujet toujours polémique d'ailleurs quant à la réelle implication des autorités hongroises). Implacable, ce livre s'avère être un excellent rempart contre l'amnésie historique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
18 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Si vous voulez savoir, ce qu'a été la Shoah, ce livre est vraiment conseillé.
L'auteur a fait vraiment preuve d'un travail de recherche minutieux, en incluant des témoignages de différents acteurs de cette époque et de plusieurs pays, aussi bien des bourreaux que des victimes racontent. La vie dans les des camps nous est présentée sous différents aspects ainsi que les rapports humains qui régissaient la vie dans ces camps. J'ai énormément appris grâce à la lecture de ce livre. Ce livre m'apparaît comme une très bonne référence à citer dans des travaux d'histoire, car il prend en compte toute une époque à savoir l'avant guerre jusuqu'a l' après guerre.
Ce livre aussi m'a ému en nous montrant toute l'horreur de ce qu'a pu être l'extermination systématique de millions d'individus qui n'avaient commis aucun crime; qui étaient tous innocents et ne demandaient qu'à vivre.
Cet ouvrage est une bonne arme contre le négationnisme, car il s'appui sur bien des faits et bien des témoignages et sur des sources historiques incontestables.
Lisez ce livre pour savoir.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 juin 2014
Je pense que tout est dit dans le résumé. Cet ouvrage est une mine de renseignements pour les personnes que le sujet intéresse. Il reste facile à lire, dans la mesure où le style d’écriture est simple à comprendre, mais cela reste dur à lire dans le sens où, vraiment, on est incrédule face à une telle organisation et à une telle barbarie, à une telle violence...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 décembre 2014
Difficile de mesurer l’horreur de ces actes commis par des gens normaux et éduqués qui ont planifiés ces usines de la mort.
Difficile d'imaginer la détresse de ces familles innocentes, de ces enfants gazés avec leur mère ou des gens martyrisés dans des expériences médicales proches du sadisme.
Difficile également d'imaginer que des individus portent des propos négationnistes ou qu'on entende dire et répéter que les chambres à gaz sont un "détail" de l'Histoire.
Heureusement que des livres comme celui-ci apportent des témoignages sans concession sur des faits qui ont conduits à 6 millions de victimes innocentes.
Paix à leur âme.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 mars 2013
Le titre est parfaitement représentatif du contenu du livre, Auschwitz, les nazis, et la solution finale.

Premièrement, l'aspect"Auschwitz" : le fonctionnement et la "vie" du camp sont décrits de façon détaillée.
Deuxièmement, l'aspect "les nazis" : les changements dans la gestion et la conception du camp en fonction de l'évolution de la politique nazie sont très bien expliqués.
Troisièmement, l'aspect "et la solution finale" : l'étude du camp d'Auschwitz est inscrite dans une observation globale et résumée de la plupart des aspects de la Seconde Guerre Mondiale, à savoir les ghettos, les camps, la stratégie militaire et politique, le contexte d'émergence du fascisme et du nazisme, la fin de la guerre.

Le tout est exposé de façon claire et captivante, et est émaillé de nombreux témoignages qui rendent l'exposé encore plus intéressant.
Ce que je n'ai pas apprécié, c'est le fait que l'auteur ait toujours besoin de rappeler à quel point ce qui est décrit est terrible, atroce, ou à quel point les nazis sont inhumains, et incohérents de surcroît, à la longue ça nuit à la réflexion personelle sur les faits qu nous sont présentés, aisser le lecteur réfléchir tout seul passe aussi par la forme de l'exposé et un ouvrage historique se doit d'être le plus neutre possible, quelque soit le sujet présenté, point.
A un moment, ce manque de distance, de neutralité, est tel que l'auteur se permet de donner son appréciation sur le témoignage d'un prisonnier russe qui raconte qu'il a étouffé un prisonnier qui ne voulait pas lui rendre sa place assise. En substance ça donne :"quand même c'est grave qu'un prisonnier qui a souffert se mette lui-même à en tuer un autre". Ce n'est pas un livre sur la psychologie des prisonniers face à l'épreuve de la survie et de la détention et je pense que l'analyse de ce témoignage mérite un propos un peu plus complexe que ce jugement péremptoire ...
Bref, il faut rester dans le sujet de son livre, pour le reste il faut être neutre, l'analyse personelle ne doit transparaître que sur base d'une analyse détaillée des faits pertinents pour comprendre le sujet du livre. Cet impératif n'est pas toujours respecté dans ce bouquin.

A part ces quelques égarements qui ne nuisent pas à la substance de l'exposé, le livre permet d'avoir une approche générale de la problématique des camps de concentration via l'étude détallée du camp d'Auschwitz et une description suffisament complète du contexte historique. Bien adapté pour les lecteurs qui n'ont pas approfondi le sujet du fonctionnement "technique" des camps et de leur inscription dans la politique nazie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 novembre 2011
L'auteur du livre est journaliste et s'est beaucoup interessé à la seconde guerre mondiale et à la shoah. Par le biais de son travail pour la BBC, il a réalisé de nombreux documentaires et a réalisé des interviews de nombreux témoins, aussi bien d'anciens détenus que de gardes allemands.
Bien que le titre du livre commence par Auschwitz, c'est un réel travail de synthèse sur la "solution finale" dans sa globalité traité de façon chronoligique et appuyé par de nombreux extraits de témoignages. Donc outre le complexe d'Auschiwtz, les autres centres d'extermination (executions sur le front russe par les Einsatzgruppen, camps de la mort de Belzec, treblinka...) sont également abordés en détail.
De plus, au fur et à mesure de la progression du livre (et de la progression chronologique dans l'Histoire), l'évolution des évenements et de l'état d'esprit des nazis est décrit montrant peu à peu la radicalisation des décisions et le cheminement vers la solution dite finale à la question juive.
Personnellement j'ai trouvé ce livre clair, pédagogique et plutôt complet sur la question.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 octobre 2014
dans la série des travaux des historiens sur la 2ème guerre mondiale, et les crimes contre l'humanité perpétrés par les nazis, ce travail est particulièrement fort. Rigueur et recherche d'un professionnel donnent un témoignage choc sur l'usine de mort de la solution finale. incroyable au sens le plus fort du mot. Un style cependant facile à lire. pour ne pas oublier.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 janvier 2012
il est difficile de s'imaginer, avant la lecture de ce livre, ce que les nazis on fait subir à diverses minorités tels que les tziganes, les homos, les juifs etc.... On a pas la moindre idée au sujet de la bestialité de ces gens. Un livre qui comporte certains passages très durs.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 juin 2014
J'ai trouvé ce livre de Laurence Rees très complet, Il présente bien l'évolution constante du camp d'Auschwitz.
Je le recommande vivement !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 juillet 2012
J'ai bien aimé ce livre. Je suis passionné de littérature traitant de la seconde guerre mondiale, et je dois dire que ce livre est très bien documenté (très juste dans l'ensemble des faits rapportés), et bien écrit.

Cependant j'aurais un bémol à son sujet. Je trouve dommage que l'auteur soit à ce point pamphlétaire dans un ouvrage qui se veut historique...
Certes on ne peut lui en vouloir quant à son animosité envers les nazis, leur idéologie, et tout particulièrement envers les SS (notamment ceux ayant laissé leur empreinte à Auschwitz). Cependant telle n'est pas la vocation d'un livre d'histoire.

Donc pour conclure, un très bon livre, mais avec des attaques personnelles trop présentes et trop fréquentes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz
Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz de Shlomo Venezia (Poche - 21 octobre 2009)
EUR 6,60

Le commandant d'Auschwitz parle
Le commandant d'Auschwitz parle de Geneviève DECROP (Poche - 1 janvier 2005)
EUR 12,00