undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles4
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: PocheModifier
Prix:6,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

VINE VOICEle 23 août 2011
Comme souvent avec les brefs romans d'Irène Némirovsky, le récit est palpitant, haletant et bien souvent tragique.
L'histoire d'une jeune femme de bonne famille, Thérèse, petit bourgeois, qui se complait dans un rôle effacé succombe aux avances de Bernard, ce jeune homme fougueux et imbu de lui-même. Brûlant d'amour, il se lance à corps perdu dans la première guerre mondiale et en revient, déchiré et ayant perdu son innocence. Lui qui a tout donné et à qui la société ne promet plus rien, il se noiera dans la vie d'après-guerre, fastueuse, libertine. Épris du jeu, et de ses lumières scintillantes, son amour pour Thérèse s'éteint et il finit par l'abandonner. Quand le conflit de 1939 éclate, Thérèse se résigne et attend avec patience le retour de celui qu'elle aime toujours.

Le cadre de la société d'avant-guerre démontre bien l'ambiguïté des relations sociales, des classes qui se croisent mais ne se mélangent pas. Entre bourgeoisie traditionnelle et nouveaux esthètes d'une vie palpitante, l'auteur joue comme à son habitude de sa plume pour dresser de portrait de personnages, jamais caricaturaux, mais toujours touchants qui se débattent avec leur temps. Un récit d'amour, de bravoure, de fièvre et de liberté. Car comme les terres qu'on enflamme à l'automne pour mieux les cultiver, l'amour n'est-il pas voué à pousser sur un terreau fertile ?
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2010
Si vous voulez découvrir cet auteur, vous pouvez sans problème commencer par les feux de l'automne. Une écriture magnifique, au vocabulaire très riche, qui donne au départ beaucoup de texture au texte, lui-même très intéressant. J'ai tant aimé cette lecture que j'ai immédiatement commandé d'autres ouvrages de l'auteur, pour mon plus grand bonheur.
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2011
Thérèse, une petite bourgeoise simple et vertueuse s'éprend de Bernard qui l'épouse suite à une déception amoureuse. La guerre lui a volé ses années de jeunesse alors il décide de sombrer dans l'insouciance, le plaisir immédiat, l'argent facile, et délaisse sa femme et sa famille. Il apprendra dans la souffrance que ce qui compte réellement n'est pas forcément ce qu'il croit.
Une belle écriture, simple et enlevée, pour un très joli roman sur l'amour, la souffrance, l'absurdité de la guerre, le plaisir et ses futilités.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2008
Comme toujours, je me suis encore régalé de la superbe plume d'Irène Némirovski.
Bernard vient de traverser la grande guerre. A l'issue de celle-ci il se voit proposer un poste dans les affaires et prend vite goût à l'argent et à sa maîtresse (la femme de son ami).
Thérèse, elle, perd son mari durant la 1ère guerre. Petit à petit, elle tombe amoureuse de Bernard. Plus tard, ils se marient mais est-ce bien cela dont Bernard a envie? Thérèse l'attend, tous les soirs mais il ne rentre pas...
C'est un récit assez bouleversant car il montre à quel point la guerre peut endurcir les hommes.
Un roman à découvrir.
0Commentaire9 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,90 €
6,10 €
6,60 €